Comment avoir de la conversation ? Je suis enfin intéressante !

Ahh c’est une question que je me suis longtemps posée … et que je me pose toujours parfois, en particulier dans ma vie professionnelle. Quel que soit le contexte, j’ai envie de me montrer sous mon meilleur jour et d’être intéressante ! Certaines personnes sont naturellement douées pour avoir de la conversation, même lorsqu’elle rencontre quelqu’un pour la première fois. Les mots leur viennent naturellement, tandis que moi je ne sais juste pas quoi dire, voire pire, je suis tétanisée par le stress de parler à une nouvelle personne. Alors comment faire pour avoir de la conversation plus naturellement et être une personne intéressante ?

Comment avoir de la conversation ? Le guide pour être intéressante

1. S’intéresser à son interlocuteur

La première chose qui me vient à l’esprit quand on me demande comment avoir de la conversation, c’est : il faut s’intéresser à la personne et être à l’écoute. Je trouve ça tellement plus respectueux quand je vois que la personne en face de moi s’intéresse à ce que je dis. Il m’est déjà arrivé, souvent pendant des dates, de tomber sur hommes qui ne faisaient que s’écouter parler :

- Tu as des passions ?

- Oui, j’adore la photographie !

- Ah oui ? Tu pourrais me faire des photos, dis-moi ? Non parce que j’adore la course à pieds mais je n’ai pas de belles photos de moi. Tu sais que mon record de semi-marathon c’est 1h05 ? Presque le record mondial ! Mais j’essaie de me concentrer aussi sur […] »

Vu que je déteste vivre cela, je n’ai pas envie de le faire subir à quelqu’un d’autre. Puis être à l’écoute de l’autre c’est aussi se souvenir de ce que la personne a dit. On montre donc tout l’intérêt que l’on porte à la personne et ça fait toujours plaisir de voir qu’on est écouté.  

2. Ne pas avoir peur du silence

Lorsque je rencontre une personne, c’est ce qui me panique le plus : le blanc ! En effet rien de pire que de se retrouver face à quelqu’un et qu’il y ait un silence interminable parce qu’on ne sait pas quoi dire.

Mais une chose que j’ai retenue, c’est qu’il ne faut pas avoir peur du blanc car c’est quelque chose qui peut arriver et ce n’est pas grave. Si on appréhende ce moment, un malaise va plus facilement s’installer. Au lieu de nous focaliser sur ce stress, on peut revenir sur un sujet précédemment abordé par la personne (voilà pourquoi être à l’écoute est aussi utile). Ou sinon on amène un autre sujet de conversation, par le biais d’une question !  

3. Poser des questions ouvertes

En effet, dans les moments de flottement, je trouve qu’il faut poser des questions pour montrer que l’on a de la conversation. Lorsqu’on rencontre une nouvelle personne, on demande toujours d’où elle vient, ce qu’elle fait dans la vie, etc. Ce qui est déjà très bien pour commencer mais il ne faut pas hésiter à aller plus loin. Par exemple, pourquoi est-ce qu’on ne lui demanderait pas son avis sur quelque chose ?  

- « Je suis allée voir Tenet au cinéma, j’adore Nolan mais je me suis sentie dépassée par ce film … Tu l’as vu ? Tu en as pensé quoi ? »

Globalement, les questions ouvertes nous aident fortement à avoir de la conversation ! En effet, lorsqu'une personne va nous poser des questions fermées, on répondra spontanément par oui ou non sans forcément développer. C’est un peu comme si c’était le jeu opposé du « Ni oui, ni non » car on est forcément obligé de répondre à peu près cela :  

- “ça va ?  

- Oui

- Tu passes un bon moment ?

- Oui  

- Tu as aimé le film ?  

- Oui”

La constatation, c’est que l’on ne va pas trop loin avec ce type de question. Cela m’est arrivé bien souvent, mais pour me sortir de ce couloir, je demande l’opinion de la personne en disant « et toi ? ». Si la réponse est courte, c’est là que j’essaie d’amener une question plus ouverte.  

4. Soigner le non-verbal

C’est quelque chose que j’ai constaté, notamment en entrant dans la vie professionnelle et que j’ai dû prendre la parole devant plusieurs personnes. Le corps parle également, c’est ce qu’on appelle la communication non verbale. Qui regroupe tout un tas de choses : la voix, la posture, la gestuelle, le regard, les expressions faciales, la distance, etc. 

Par exemple, je sais que les gens vont me percevoir autrement si je me tiens plus droite et que je parle avec une voix distincte. Ma timidité et mon introversion font qu’avant, souvent, je me recroquevillais. Désormais j’essaie de faire attention à ma gestuelle et ma posture, certaines peuvent donner l’impression que je dégage plus d’assurance.  

L'avis de la rédaction - Un problème de confiance ?

Ce n’est vraiment pas évident de s’ouvrir à autrui en pratiquant l’art de la conversation. En particulier durant cette période particulière, vu que nous avons moins de relations sociales, nous avons moins l’habitude d’avoir des échanges. Cela peut être angoissant car on en vient à se demander si on serait de nouveau capable de tenir une conversation. Si c’est quelque chose qui vous préoccupe vraiment, peut-être qu’il y a un travail sur votre confiance en vous à faire. En effet avoir confiance en soi est le meilleur allié pour ne pas être déstabilisé dans vos relations sociales. Et cela aura un impact sur bien des aspects, au-delà même de savoir tenir une conversation !


Contacter un coach

Et puis parfois on ne parle pas, parce qu'on n'ose pas dire ce que l'on pense... et si on se libérait ?

Et aussi :

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Les commentaires

Nos derniers articles

Je suis nostalgique, comment arrêter de regarder en arrière ?

Lorsque j'ai du mal à m'endormir, lorsque je m'ennuie ou que les pensées divaguent, i...

Lire

Syndrome du sauveur : que cache cette empathie démesurée ?

J’ai parfois eu la sensation que je devais aider ma famille ou des amies, jusqu’à ce ...

Lire

Sexomnie : quand le somnambulisme devient sexuel...

Se faire réveiller en pleine nuit par des attouchements de la part de son partenaire ...

Lire

Phobie d'impulsion tout savoir pour comprendre et guérir

“Si je tourne le volant là d’un coup, on aurait tous un accident mortel"... On a déjà...

Lire

PMA pour toutes : enfin le droit d’avoir un enfant

Je veux avoir le choix de faire un bébé, que je sois en couple avec un homme ou une f...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici