Comment avoir de la conversation ? Je suis enfin intĂ©ressante ! 😎

Mis Ă  jour le par Camille Lenglet

Ahh c’est une question que je me suis longtemps posĂ©e 
 et que je me pose toujours parfois, en particulier dans ma vie professionnelle. Quel que soit le contexte, j’ai envie de me montrer sous mon meilleur jour et d’ĂȘtre intĂ©ressante ! Certaines personnes sont naturellement douĂ©es pour avoir de la conversation, mĂȘme lorsqu’elle rencontre quelqu’un pour la premiĂšre fois. Les mots leur viennent naturellement, tandis que moi je ne sais juste pas quoi dire, voire pire, je suis tĂ©tanisĂ©e par le stress de parler Ă  une nouvelle personne. đŸ˜± Alors comment faire pour avoir de la conversation plus naturellement et ĂȘtre une personne intĂ©ressante ?

Comment avoir de la conversation ? Je suis enfin intĂ©ressante ! 😎

Comment avoir de la conversation ? Le guide pour ĂȘtre intĂ©ressante

1. S’intĂ©resser Ă  son interlocuteur

La premiĂšre chose qui me vient Ă  l’esprit quand on me demande comment avoir de la conversation, c’est : il faut s’intĂ©resser Ă  la personne et ĂȘtre Ă  l’écoute. Je trouve ça tellement plus respectueux quand je vois que la personne en face de moi s’intĂ©resse Ă  ce que je dis. Il m’est dĂ©jĂ  arrivĂ©, souvent pendant des dates, de tomber sur hommes qui ne faisaient que s’écouter parler :

💬 Tu as des passions ?

- Oui, j’adore la photographie !

- Ah oui ? Tu pourrais me faire des photos, dis-moi ? Non parce que j’adore la course Ă  pied mais je n’ai pas de belles photos de moi. Tu sais que mon record de semi-marathon c’est 1h05 ? Presque le record mondial ! Mais j’essaie de me concentrer aussi sur [
] »

👉 Vu que je dĂ©teste vivre cela, je n’ai pas envie de le faire subir Ă  quelqu’un d’autre. Puis ĂȘtre Ă  l’écoute de l’autre c’est aussi se souvenir de ce que la personne a dit. On montre donc l’intĂ©rĂȘt que l’on porte Ă  la personne et ça fait toujours plaisir de voir qu’on est Ă©coutĂ©. 

2. Ne pas avoir peur du silence

Lorsque je rencontre une personne, c’est ce qui me panique le plus : le blanc ! En effet rien de pire que de se retrouver face Ă  quelqu’un et qu’il y ait un silence interminable parce qu’on ne sait pas quoi dire. Mais une chose que j’ai retenue, c’est qu’il ne faut pas avoir peur du blanc car c’est quelque chose qui peut arriver et ce n’est pas grave. 😉Si on apprĂ©hende ce moment, un malaise va plus facilement s’installer. Au lieu de nous focaliser sur ce stress, on peut revenir sur un sujet prĂ©cĂ©demment abordĂ© par la personne (voilĂ  pourquoi ĂȘtre Ă  l’écoute est aussi utile). Ou sinon on amĂšne un autre sujet de conversation, par le biais d’une question ! 

3. Poser des questions ouvertes

En effet, dans les moments de flottement, je trouve qu’il faut poser des questions pour montrer que l’on a de la conversation. Lorsqu’on rencontre une nouvelle personne, on demande toujours d’oĂč elle vient, ce qu’elle fait dans la vie, etc. Ce qui est dĂ©jĂ  trĂšs bien pour commencer mais il ne faut pas hĂ©siter Ă  aller plus loin. Par exemple, pourquoi est-ce qu’on ne lui demanderait pas son avis sur quelque chose ?  

- « Je suis allĂ©e voir Tenet au cinĂ©ma, j’adore Nolan mais je me suis sentie dĂ©passĂ©e par ce film 
 Tu l’as vu ? Tu en as pensĂ© quoi ? »

Globalement, les questions ouvertes nous aident fortement Ă  avoir de la conversation ! En effet, lorsqu'une personne va nous poser des questions fermĂ©es, on rĂ©pondra spontanĂ©ment par oui ou non sans forcĂ©ment dĂ©velopper. C’est un peu comme si c’était le jeu opposĂ© du « Ni oui, ni non » car on est forcĂ©ment obligĂ© de rĂ©pondre Ă  peu prĂšs cela :  

- “Ça va ?  

- Oui

- Tu passes un bon moment ?

- Oui  

- Tu as aimĂ© le film ?  

- Oui”

👉 La constatation, c’est que l’on ne va pas trop loin avec ce type de question. Cela m’est arrivĂ© bien souvent, mais pour me sortir de ce couloir, je demande l’opinion de la personne en disant « et toi ? ». Si la rĂ©ponse est courte, c’est lĂ  que j’essaie d’amener une question plus ouverte.  

4. Soigner le non verbal

C’est quelque chose que j’ai constatĂ©, notamment en entrant dans la vie professionnelle et que j’ai dĂ» prendre la parole devant plusieurs personnes. Le corps parle Ă©galement, c’est ce qu’on appelle la communication non verbale. Qui regroupe tout un tas de choses : la voix, la posture, la gestuelle, le regard, les expressions faciales, la distance, etc. 

👉 Par exemple, je sais que les gens vont me percevoir autrement si je me tiens plus droite et que je parle avec une voix distincte. Ma timiditĂ© et mon introversion font qu’avant, souvent, je me recroquevillais. DĂ©sormais j’essaie de faire attention Ă  ma gestuelle et ma posture, certaines peuvent donner l’impression que je dĂ©gage plus d’assurance.  

L'avis de la rédaction : avoir de la conversation, ça se travaille !

Certaines personnes ont l'insupportable manie de couper la parole, d'autres parlent pour ne rien dire, d'autres Ă©coutent attentivement... À chacune sa façon de se comporter et de s'intĂ©grer dans un groupe. Rassurez-vous, si vous trouvez que vous avez du mal Ă  faire la conversation, ce n'est pas un drame, cela s'apprend et se travaille ! Regardez les commerciaux, habituĂ©s Ă  parler et faire la conversation, c'est une deuxiĂšme nature pour eux. 👉 Si vous avez du mal Ă  ouvrir la bouche quand il y a trop de monde, il peut s'agir d'une forme de phobie sociale qui se soigne trĂšs bien avec un accompagnement psychologique. N'hĂ©sitez pas Ă  prendre rendez-vous avec un psychologue si c'est votre cas. 

đŸ€— Se comprendre, s'accepter, ĂȘtre heureuse... C'est ici et maintenant ! 

#BornToBeMe

Contacter un psy

Et puis parfois on ne parle pas, parce qu'on n'ose pas dire ce que l'on pense... et si on se libérait ?

Et aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rĂȘve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Êtes-vous en bonne condition physique ? On fait le bilan

Être plus heureuse, ça commence par prendre soin de soi et de son bien-ĂȘtre. Mais, pour prendre soin de soi, il faut commencer par bien se connaĂźtre, connaĂźtre son corps et savoir de quoi il est capable. Pour le savoir, il faut donc dĂ©terminer si vous ĂȘtes en bonne condition physique. Alors c'est parti, le test est rapide, mais la tenue de sport n'est pas optionnelle !

Le sucre de coco, bien meilleur que le sucre ordinaire pour notre santé ?

J’ai dĂ©couvert le sucre de coco lorsque j’étais chez une amie. Je fouillais son placard (avec son autorisation bien sĂ»r) pour trouver du sucre pour mon cafĂ©. C’est lĂ  qu’elle m’a expliquĂ© qu’elle n’achetait plus de sucre ordinaire, mais uniquement du sucre de coco. J’ai Ă©tĂ© surprise, car j’avoue que je ne connaissais pas le sucre de coco. Elle m’a expliquĂ© que ce dernier Ă©tait meilleur pour la santĂ© que le sucre blanc. Est-ce vrai ? Quels sont les avantages du sucre de coco ? DĂ©couvrons ensemble quels sont les bienfaits de ce sucre.

Je veux travailler moins, laissez-moi vivre et passer ma vie pro au second plan !

J’ai toujours fait passer ma vie professionnelle au second plan, car ce qui m’intĂ©resse le plus, moi, c’est la crĂ©ation. L’art, de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, est une source de bien-ĂȘtre. Oui, mais voilĂ , le problĂšme est qu’il est difficile de vivre de son art et de ses crĂ©ations. ParticuliĂšrement dans une Ă©poque capitaliste oĂč la productivitĂ© et la consommation comptent par-dessus tout. Mais ne faut-il pas revoir notre conception du travail ? Et si on travaillait moins pour vivre plus ? Comment faire pour rĂ©ellement travailler moins ? Explication.

Reprendre le travail aprÚs un congé maternité

Au rayon des choses de la vie qui ont le bon ton de nous donner le cafard, il y a... le retour au travail aprÚs un congé maternité. Adieu dorlotage et gouzi-gouzi et bonjour patron ! Quelle est la période idéale pour reprendre le travail ? Et comment gérer le manque ? On a quelques conseils pour vous aider à passer le cap.

7 applications bien-ĂȘtre gratuites : le top du bonheur

Notre smartphone est au centre de notre vie... pour le pire, mais parfois aussi pour le meilleur ! Et grĂące Ă  quelques applications bien choisies, il peut devenir un vĂ©ritable coach bien-ĂȘtre, vous permettant de vivre mieux jour aprĂšs jour. DĂ©couvrez, notre sĂ©lection d'appli bien-ĂȘtre gratuites.

Le slow sex : s'aimer en pleine conscience pour s'aimer mieux ?

Dans la vie comme sous la couette objectifs et performances sont souvent de mise. Dans la mouvance du Slow, qui invite à ralentir le rythme pour mieux vivre l'instant présent, se détendre et prendre soin de soi, le slow sex invite à décupler le plaisir, casser la routine, sans se focaliser sur l'orgasme comme preuve d'un coït réussi. Tout un programme !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


ChaĂźne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidĂ©o, c'est par ici