L'insupportable manie de couper la parole, arrêtons ça !

Mis à jour le par Camille Lenglet

S’il y a bien quelque chose que je n’aime pas, c’est me faire couper la parole. J’ai l’impression que ce que je dis n’a aucune importance pour la personne en face de moi. Alors certes, peut-être que notre interlocuteur a peur d’oublier le fil de sa pensée et précipite les mots hors de sa bouche, mais quand même. La cerise sur le gâteau ? C’est quand il n’y a pas d’excuses et que ça arrive tout le temps. Quelle manie insupportable que de couper la parole !

L'insupportable manie de couper la parole, arrêtons ça !

Pourquoi ça nous rend dingue ?

Lorsqu’on me coupe la parole, je me retrouve perdue dans mes pensées 😵. Eh oui, mon interlocuteur vient d’interrompre le déroulement de ma réflexion et de mes idées ! Le pire moment où on peut se faire couper, c’est quand on explique quelque chose. On perd une quantité d’informations qu'on voulait transmettre la plupart du temps. 

Cependant, comme l'explique le psychologue, Xavier Amador, l'interruption fait naître un gros sentiment de frustration. En effet, quand on nous coupe la parole, on a l'impression qu’on ne nous écoute pas. Difficile de calmer sa colère dans ce genre de moment 😬 ! Suivant la sensibilité de chacun, cette colère peut se transformer de deux manières différentes :

  • soit, on peut exploser et entrer en conflit ouvert avec la personne qui nous a coupé (ça m’arrive généralement avec ma famille ou mes proches),
  • soit, on retourne la colère contre soi et on entre dans une culpabilisation (ça m'arrive plus dans un contexte professionnel).

Dans le premier cas, cela entraîne une dégradation de la relation, peu importe le type de colère. Dans le second cas, il y a un impact sur la confiance en soi. On culpabilise de ne pas avoir parlé comme on le voulait, on remet en question ce qu’on disait. Bref, dans les deux cas, la qualité relationnelle est largement compromise 🤕.

Les caractéristiques de la personne qui coupe la parole

Il m’est arrivé aussi de couper la parole. Je râle, mais j’ai parfois (souvent ?) été aussi fautive 🤐. Pour ma part, je sais que mon souci se trouve dans la peur que mon fil de pensée m’échappe. Néanmoins, je me suis toujours excusée immédiatement et j’ai invité la personne à reprendre la parole. 

On peut rater des informations sur qui est notre interlocuteur, ce qu’il fait, comment il fonctionne et qu’est-ce qui l’anime. C’est pourquoi il est important de redonner la parole lorsqu’on s’aperçoit qu’on l’a coupé.

Quand on écoute d’une oreille…

De plus, l'interruption vient aussi d'un manque d'écoute active, comme l'explique le psychologue Julian Treasure. On écoute que d'une oreille, notamment parce qu'on est plongé dans notre monde intérieur🌎. Sauf qu'il faudrait que mon attention soit tournée vers ce que dit la personne en face de moi ! Heureusement, j'ai réussi à diminuer cette mauvaise habitude, notamment parce que je reste une personne empathique. La méditation m’aide également à calmer mon flot de pensées, ce qui me permet d’être plus attentive

🗨️ 

Si j’ai un doute sur ce qu'a dit mon interlocuteur ? Je reformule la phrase que je viens d’entendre pour montrer que j’ai été à l’écoute. 

Les raisons de couper la chique

Pour ma part, s'il m'arrive de couper la parole, c'est parce que j'ai peur d'oublier mes pensées. Je suis généralement trop excitée à l'idée de m'exprimer et je n'arrive pas à gérer mes émotions. Cependant, ce n'est pas la seule raison qui peut conduire une personne à nous couper la parole. Pour certaines, il y a un besoin de garder la parole et donc d'avoir le contrôle. Pour d'autres, cela peut être une passion exacerbée pour le sujet. Cela peut être aussi un manque de savoir sur l'art de la conversation... Bref, ce n’est pas parce qu’il nous arrive à nous aussi de couper la parole qu’on a un ego surdimensionné 😅.

👋 Cet article peut vous intéresser : Pourquoi j'ai toujours besoin de tout contrôler ?

Comment réagir quand on se fait couper la parole ?

Pour éviter que la colère prenne place en nous, il est important de communiquer et de faire remarquer le problème, que ce soit dans un cadre personnel, professionnel, ou même après une prise de parole en public. Pour cela, on peut adopter différentes réactions si on se fait couper la parole :

  • Demander à reprendre la parole : “puis-je reprendre ?”. Une manière polie de faire remarquer qu’on a été interrompu.
  • Utiliser l’humour : “dis donc, on va mettre 1€ dans une jarre à chaque fois que tu me coupes la parole, à la fin de l’année, je serais riche”. Une bonne façon de détendre l’atmosphère avec un proche.
  • Interrompre l’interrupteur : “je te coupe, mais comme tu viens de le faire”. Attention, cela peut être passif-agressif, c’est une phrase à utiliser uniquement quand cela fait plusieurs fois que ça se reproduit et si on voit qu’on nous manque de respect.
  • Défendre les autres interrompus : “excusez-moi, mais vous avez coupé la parole à cette personne”. Une bonne façon d’apporter son soutien, surtout en entreprise.

👉 Il y a différentes manières de réagir suivant la personne que l’on a en face de nous et suivant le contexte. Il faut pouvoir s’adapter en fonction ! Et surtout, se rappeler combien il est désagréable de se faire couper la parole pour ne pas le reproduire soi-même. L’écoute est la solution pour ne pas interrompre notre interlocuteur 😌.

L'avis de la rédaction : écouter attentivement, ça s'apprend !

Se faire couper la parole incessamment est très agaçant, mais vous l'avez vu, il existe des façons de réagir très efficaces. Si à la lecture de cet article, vous vous apercevez que c'est vous qui avez la fâcheuse manie de couper la parole, il n'est jamais trop tard pour en prendre conscience et travailler dessus ! Écouter attentivement l'autre s'apprend, n'hésitez pas à contacter un coach pour trouver ensemble des solutions.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

Sources : Livres "I'm right, you're wrong, now what ?" de Xavier Amador / "How to be Heard: Secrets for Powerful Speaking and Listening" de Julian Treasure

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Même si je comprends parfaitement votre article, il s'agit d'un article Français et non francophone.... Je cautionne parfaitement tout selon votre culture mais vous devez savoir que par exemple, nous en Belgique francophone, c'est une chose assez répandue (non pour interrompre mais bien une suite d'enchainement de la conversation). Effectivement mon épouse Angevine de votre pays trouve cela déroutant et ma belle famille ne cherche pas à comprendre cet aspect culturel et se borne à sa propre culture Française. Je ne dis pas que couper la parole est bien, je dis juste que pour beaucoup de belge francophone cela est normal sans être grossier, juste interagir de manière égale dans une conversation. Désolé si mes propos peuvent interroger votre pays mais tout les francophones ne doivent pas forcément suivre vos idéaux nationalistes.

Viéville il y a 3 jours

Bonjour, je suis d'accord avec vous que les us et coutumes varient beaucoup d'une culture à l'autre, y compris au sein de la francophonie ! Il s'agit d'une vision française, mais il faut aussi prendre en compte qu'il s'agit de ma vision en tant que personne 😊 ! En tout cas, merci pour votre commentaire.

Camille Lenglet 

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Ma soeur est jalouse de moi... Comment gérer sa jalousie ?

“T’es la préférée de toute manière”. Cette phrase, je l’ai entendue maintes et maintes fois dans la bouche de ma sœur. Sa jalousie nous a longtemps pourries la vie, pourtant je ne souhaitais qu’une chose : qu’on soit proches et unies. Elle m'a déversé sa rancœur au visage pendant de nombreuses années jusqu’à ce que ça devienne ingérable. Je n’en pouvais plus de ressentir à la fois autant de colère et de culpabilité. Apaiser 30 ans de jalousie n’a pas été évident, mais il existe des solutions pour ne pas en arriver à ce point. Je n’ai pas voulu que la jalousie me fasse couper les ponts avec ma sœur !

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Isabelle Vuillemin, coach, explique le Reiki pour calmer les angoisses

Le Reiki, une forme ancienne de thérapie énergétique, a longtemps été reconnu pour sa capacité à équilibrer le corps et l'esprit. En canalisant l'énergie universelle, le Reiki aide à évacuer les émotions négatives, y compris les angoisses qui peuvent souvent nous submerger. Isabelle Vuillemin, coach, nous explique comment le Reiki peut vous permettre de calmer vos angoisses. Retrouvez un sentiment de calme et de sérénité intérieure grâce à cette pratique holistique. Explication.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Faut-il être prêt·e à tout, vraiment tout pour réussir ?

À l’heure où notre société encense la réussite et le pouvoir, nous rêvons tous et toutes de reconnaissance et de succès, mais comment parvenir à garder le cap ? Comment garder les pieds sur terre et la tête froide ? Comment ne pas renier ses valeurs et tout son être ? Faut-il être prête à tout pour réussir ? Même s'il n'y a pas de réponse universelle, je peux vous donner quelques conseils pour éviter que vous vous perdiez en route. Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube