Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme mathématique

Mis à jour le par Camille Lenglet

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme mathématique
Sommaire : 

Qu’est-ce que la phobie des chiffres ?

Une phobie n’est pas à prendre à la légère, car elle caractérise le fait qu’une personne éprouve une peur irrationnelle et extrême envers une situation, les animaux ou un objet. La peur des chiffres, même si c’est une phobie insolite, traduit un réel désamour des calculs mathématiques, que l’on peut appeler l’arithmophobie ou numérophobie. Il ne s’agit pas d’avoir peur de la vision des chiffres, par exemple écrits sur un papier, mais bien des calculs et de tout ce qui en découle 🔢.

👉 Cette phobie provoque un grand inconfort et une anxiété généralisée lorsque la personne se retrouve dans une situation où il y a des chiffres 😥. À tel point qu’une étude a été menée par deux psychologues, Sian Beilock et Ian Lyons, pour montrer combien les maths pouvaient être une source de tension et de peur.

Cet article peut vous intéresser >>> J'ai peur d'avoir peur, comment sortir de cette boucle infernale?

D’où vient la peur des chiffres ?

L’une des causes principales de cette phobie, c’est ce qu’on appelle “l’innumérisme” ou “l’achiffrisme”. En gros, il s’agit de la même chose que pour l’illettrisme, mais avec des chiffres. C’est donc un défaut de maîtrise des nombres, du raisonnement mathématique et de la logique et du calcul. On pourrait penser que c’est assez rare, mais selon une étude de l’INSEE parue en décembre 2012, 70% des Français auraient des performances médiocres avec les mathématiques.

👉 John Allen Paulos, mathématicien américain, a d’ailleurs publié un livre sur l’achiffrisme et sur ses conséquences, notamment la peur des nombres.

Un traumatisme lié aux mathématiques

Néanmoins, l’innumérisme n’est pas la seule cause. Du moins, il peut mener à des situations embarrassantes qui peuvent, à leur tour, conduire à des traumatismes. D’ailleurs voici mon témoignage pour comprendre la mécanique :

📌

J’ai toujours eu un grand amour pour la littérature et les arts de manière générale, du coup, j’avais plus de mal à m’intéresser et à comprendre les mathématiques. On peut même parler d’innumérisme tellement les chiffres étaient abstraits pour moi. Ma professeure de collège s’en est vite aperçue et au lieu de m’aider, elle a préféré me faire subir des humiliations. Je n’étais pas la seule, nous étions quelques-uns à avoir vécu une année horrible. À la suite de cela, j’ai développé une anxiété, j’avais la trouille d’aller en cours de maths. Cela m’a beaucoup impacté, car j’ai préféré m’orienter vers une section littéraire où j’étais sûre de n’être confrontée à aucun chiffre.

Heureusement, grâce à mon orientation, ma peur a diminué et ce n’est pas devenu une phobie. J’ai déjà assez à faire avec l’émétophobie et la trypophobie 😭 ! Toutefois, ce n’est pas le cas de tout le monde et la peur irrationnelle des chiffres peut finir par s’installer.

Les conséquences de l’arithmophobie

Le problème, c’est que les chiffres sont partout dans notre quotidien 🤯. Certes, je n’ai jamais utilisé le théorème de Pythagore pour monter un meuble, mais comme tout le monde, je fais mes courses. Les choses que j’achète ont un prix et donc des chiffres y sont associés. Je paie la plupart du temps par carte bancaire, car cela m’évite de compter la monnaie par exemple 😅.

Mais d’autres personnes vont être beaucoup plus affectées, allant jusqu’à éviter toute situation où il y aurait des chiffres. Cela sous-entend les courses, mais aussi une sortie dans un bar, au restaurant, du shopping… Sans compter le travail, où il est nécessaire d’éviter toutes les tâches où il y a des nombres. Cela peut vraiment affecter la vie de la personne et lui créer des difficultés sociales, par honte de ne pas pouvoir être confrontée aux chiffres 😰.

Cet article peut vous intéresser >>> Qu’est-ce que la phobie sociale et comment la soigner ?

Une phobie plus féminine que masculine

L’un des deux chercheurs, Sian Beilock, a remarqué que les femmes étaient plus sujettes à cette phobie. D’ailleurs, les professeures, genrées au féminin, peuvent plus facilement transmettre leurs angoisses à ce sujet aux petites filles qu’aux petits garçons. Peut-être que cela se produit parce qu’en tant que fille et femme, on nous apprend à développer notre empathie ?

Puis au-delà de cela, pendant longtemps, les filles n’ont pas eu le même accès à l’enseignement que les garçons. Encore maintenant, on associe encore trop les maths à un truc “d’hommes”. Tout de même hallucinant que la société patriarcale nous embête jusque dans notre apprentissage, non 😫 ?

Comment soigner la peur des chiffres ?

Éviter perpétuellement les chiffres est pratiquement impossible, comme je l’ai dit, on y est souvent confronté dans notre vie de tous les jours 🤕. Il faut donc demander de l’aide auprès d’un professionnel et entamer une thérapie. Le psychologue pourra comprendre d’où vient cette peur et on pourra ainsi commencer à travailler dessus. La thérapie cognitive et comportementale est très souvent recommandée dans le cas des phobies, car elle aide le patient à se débarrasser de sa peur via un changement de pensées.

Cependant, s’il y a un traumatisme lié aux chiffres, comme ce qui m’est arrivé avec les nombreuses humiliations que j’ai vécues, il faudra davantage s’orienter vers une thérapie EMDR. Via une série de stimulations oculaires, le thérapeute va pouvoir ainsi nous permettre de digérer les souvenirs difficiles et d’aller de l’avant 🤗.

L'avis de la rédaction : ne pas avoir honte

Il n’est pas simple de reconnaître que l'on a besoin d'aide pour lutter contre une phobie, surtout lorsque celle-ci est encore méconnue et/ou minimisée. Avoir peur des chiffres peut être quelque chose de très handicapant. La honte peut aussi découler de cette peur des mathématiques, on se sent bête de ne pas parvenir à comprendre les chiffres. C’est pourquoi, il est important d’être accompagnée, enfin de se libérer de cette phobie et de pouvoir, pourquoi pas, renouer avec les nombres !

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : lemonde.fr / brainmain.net / cerveauetpsycho.fr

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Empowerment : prenez le pouvoir !

Je ne sais pas vous, mais moi, chaque jour j'ai l'impression que de nouveaux mots font surface. À mesure que le monde se transforme et évolue, notre vocabulaire s'enrichit, ou tout du moins tente de s'enrichir. Parce qu'il est vrai que si on voit très souvent de nouveaux mots poindre, on ne sait pas toujours exactement ce qu’ils définissent. Celui qui m'intéresse aujourd'hui c'est l'empowerment. Si vous êtes prêtes à prendre le pouvoir, vous allez adorer cet anglicisme !

L’éducation non genrée, est-ce vraiment possible ?

Les filles aiment le rose, jouer aux poupées et sont nulles en maths. Les garçons aiment la guerre, jouer aux foots et ne pleurent jamais. N’importe qui a déjà été confronté à ces stéréotypes et ce, à peine sorti du berceau. N'est-ce pas insupportable ? Je sais que, lorsqu’on n’a pas d’enfants, on est rempli de principes, mais s’il y a bien une chose que je veux faire, c’est une éducation non genrée avec mes (futurs) enfants. Mais est-ce vraiment possible dans notre société patriarcale ? Comment échapper à ses clichés qui ont des conséquences néfastes sur les enfants ? Explication.

Le blurring, quand la journée de travail ne s'arrête jamais…

"Tiens, si je répondais à ce mail ? Bon OK, il est 21h mais ce n'est pas grave. Ah, puis je vais jeter un œil à ce dossier aussi...". Lorsque j’étais à mon compte, j’avais la fâcheuse tendance à vouloir travailler tout le temps. Je n’avais pas vraiment de journée de travail, mais mon excuse, c’était le métier-passion. En revanche, lorsque la journée de travail ne s’arrête jamais quand on est salarié, cela s’appelle du “blurring”. La frontière entre vie pro et perso devient alors floue et c’est le début de l’épuisement professionnel...

Faire sonner son réveil plusieurs fois, une bien mauvaise idée…

Tous les matins j’appuis sur la fonction “snooze” de mon réveil. Eh oui, comme des milliers de Français, je ne suis pas du matin ! Je suis plutôt un oiseau de nuit, alors il est toujours difficile de me réveiller à une heure fixe. Cependant, je me réveille toujours plus fatiguée et la fonction “snooze” participerait à cela… En effet, faire sonner son réveil plusieurs fois serait très mauvais pour la santé, selon une étude australienne. Penchons-nous sur le problème.

Le stalking, un harcèlement obsessionnel dangereux

Sur les réseaux sociaux comme sur Facebook ou sur Instagram, qui n'a jamais espionné un(e) ami(e) ? Un ex. ? 👀 Où est-il/elle ? Nous sommes tous plus ou moins stalker ! L'art de traquer sur les réseaux sociaux ou dans la vie réelle porte un nom : le stalking. Apprenez-en plus sur ce harcèlement qui fait de plus en plus de victimes.

Ennéagramme : le test pour tout savoir sur soi

En introspection on observe, on analyse et on étudie sa propre personne. Pour connaître ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous anime, ce qui nous motive, on peut se baser sur le test d'Ennéagramme. Un outil de connaissance de soi qui nous aide à comprendre qui nous sommes vraiment et à redéfinir une certaine image que l'on peut avoir de soi. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'Ennéagramme.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici