Quelles sont les 6 émotions primaires ? Peur, joie, et cetera

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Ah les émotions, quel vaste sujet ! On apprend aux enfants à les reconnaître, aux adultes à les contrôler, mais sait-on réellement de quoi on parle ? Pas vraiment, avouons-le. Émotion, la notion est floue, difficilement définissable et pourtant on sait tous de quoi il s'agit : quelque chose d'intense, voire brutal et bref. Toutes nos émotions seraient des mélanges des 6 émotions de base. 6 émotions universelles qui partagent la même expression faciale à travers le monde.

Quelles sont les 6 émotions primaires ? Peur, joie, et cetera
Sommaire :

Les 6 émotions fondamentales : notre base commune

Chez l'humain, l'émotion inclut fondamentalement un comportement physiologique il y a une réaction dans notre cerveau, des comportements expressifs (une expression faciale, par exemple) et une conscience (on sait qu'il se passe quelque chose, on a conscience de nos émotions). Nous ressentons tous, quotidiennement, une palette d'émotions et l'on distingue les émotions primaires ou fondamentales et les émotions secondaires ou complexes. Face à la complexité de l'univers affectif, ce sont les psychologues qui ont tenté de classer les émotions en catégories. Ils notent donc 6 émotions de base, primaires ou fondamentales :

  • La peur
  • La joie
  • Le dégoût 
  • La tristesse
  • La colère
  • La surprise

Auxquelles on ajoute parfois le mépris. Ces émotions fondamentales sont déjà présentes chez le bébé, on les retrouve aussi chez les primates et surtout, elles sont universelles. C'est-à-dire que quelle que soit la partie du monde où l'on se trouve, la culture ou l'origine d'une personne, on reconnaît et on identifie ces 6 émotions sur n'importe quel visage.

Vous aimerez aussi ces articles 👉 Comment gérer ses émotions pour vivre plus sereinement ? - La roue des émotions : je ressens donc je suis !

50 nuances d'émotions

Évidemment, nous ne sommes pas seulement animées par ces 6 émotions primaires, chacune se décline en une multitude de nuances. Nous connaissons bien d'autres ressentis : la honte, la culpabilité, la fierté, le désir, etc. Il s'agit bien d'émotions, d'émotions tout aussi fortes que les émotions primaires, mais elles sont un mélange des 6 émotions de base. Paul Ekman, psychologue américain, pionnier dans l'étude des émotions, indique par exemple, que la honte serait un mélange de peur et de colère

Enfin, ces émotions secondaires, arrivent chez l'humain, au fur et à mesure qu'il grandit. La jalousie et la gêne apparaissent par exemple, chez un enfant âgé de 15 à 24 mois, la culpabilité et la fierté, sont quant à elles plutôt ressenties vers l'âge de 3 ans.

Et pourquoi cette majorité d'émotions négatives ?

Si on analyse un peu les émotions de base, on constate une majorité d'émotions désagréables. Et en effet, selon les études et travaux effectués en psychologie traitant des émotions et des sentiments, nous ressentons bien plus d'émotions désagréables qu'agréables, mais pourquoi ? Tout simplement pour satisfaire notre besoin 😉.

L'humain a besoin d'aller rapidement à son but. Pour être plus rapidement et plus précisément guidé vers notre besoin à satisfaire, il nous faut une émotion désagréable, mais qui est cependant toujours utile. Les émotions sont des guides qui nous mettent en action et nous aiguillent vers la réaction la plus adaptée à notre environnement.

L'avis de la rédaction : une émotion à accueillir

Chaque émotion est porteuse d'un message. Qu'elle soit positive ou négative, gardez en tête qu'une émotion n'est que passagère, c'est une vague qui ne fait que passer. Au lieu de la refouler, de l'ignorer ou de l'étouffer, mieux vaut l'accueillir, l'accepter et entendre ce qu'elle a à dire. Si la gestion de vos émotions est problématique, n'hésitez pas à contacter un psychologue afin de travailler sur ce point.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Sources : Les émotions au fil des ans - naître et grandir - Tout savoir sur les émotions primaires - Marie Claire

On l'a vu, les émotions sont utiles, voilà donc 5 bonnes raisons d'écouter ses émotions au travail.

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

On récolte ce que l'on sème, est-ce toujours vrai ?

Pour moi, cette expression a toujours sonné comme quelque chose de négatif. Comme une punition. Je l'entendais comme une menace : "si tu sèmes de mauvaises graines, tu n'auras qu'une mauvaise récolte." Sans doute quelque chose en moi pensait n'avoir rien de bon à semer. Des années plus tard, je comprends enfin que non seulement que récolter ce que l'on sème, ça peut être très positif, mais quand plus, il vaudrait mieux que ça le soit, parce que visiblement, on récolte TOUJOURS ce que l'on sème.

Pourquoi je me sens toujours coupable ? Comment arrêter ?

Le sentiment de culpabilité vous ronge, alors que vous n’avez rien fait de mal. Vous avez souvent l'impression que c'est de votre faute, que vous auriez pu agir différemment, en faire plus, etc. Pourquoi vous blâmez-vous alors que vous êtes innocent ? Comment arrêter de vous auto-flageller sans raison ? On vous explique tout !

9 podcasts érotiques pour faire grimper la température 🔥

Le porno n’a jamais trop été ma tasse de thé. En revanche, j’ai découvert les podcasts érotiques et je dois avouer que ça m’a plu ! Déjà, parce qu’ils sortent du schéma classique très hétéronormé, on explore des points de vue érotiques pour les femmes, pour les personnes LGBTQ+, etc. On retrouve des témoignages, des fictions, des jeux de rôles… Chacun peut vraiment y trouver son compte ! Donc enfilez vos écouteurs et préparez-vous à découvrir des moments auditifs qui vont faire grimper la température !

Je n'ai pas d'amis... Pourquoi ? Est-ce que c'est grave ?

Non pas que je passe mes journées seule, dans mon coin, sans décrocher un mot. J'ai bien deux ou trois personnes à appeler si je veux sortir boire un verre, mais je n'ai pas d'amis. Pas de "deuxième famille" comme on dit. Est-ce volontaire ? Est-ce qu'un trop mauvais caractère repousse tous ceux qui m'approchent ? Ou tout simplement la vie, qui nous éloigne de certaines personnes lorsqu'on grandit ? Je n'ai pas d'amis, est-ce vraiment grave ?

Je ne supporte pas les enfants de mon conjoint, au secours !

Vous avez enfin trouvé l'homme idéal. Il correspond à toutes vos attentes et votre bonheur serait total si seulement... il n'avait pas ses enfants que vous ne supportez pas ! 😤 Pour certains c'est un sujet tabou, mais pour vous, ce rôle de belle-mère est une plaie. Véritables monstres, ils vous insultent ou vous ignorent et c'est mal, mais ses enfants vous ne les aimez pas pire, vous les détestez et vous prenez à rêver d'une vie dans laquelle ils n'existeraient pas ("et si on partait vivre à l'étranger ?"). Tatata on se reprend, belle-mère ou marâtre, on a le droit au bonheur amoureux !

La météo intérieure, un exercice simple et très éclairant

Vers la fin de l'adolescence, j'avais inventé un jeu de mots, avec une partie de mon prénom, que j'écrivais très souvent : Lau rage ⛈️. Très colérique, je trouvais que cette combinaison me correspondait parfaitement. Ça grondait, ça éclatait en moi. C'était l'orage. Sans le savoir encore, je faisais état de ma météo intérieure. La métaphore la plus efficace pour faire le point sur ses émotions.

Votre horoscope directement chez vous

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici