Quelles sont les 6 émotions primaires ? Peur, joie, et cetera

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Ah les émotions, quel vaste sujet ! On apprend aux enfants à les reconnaître, aux adultes à les contrôler, mais sait-on réellement de quoi on parle ? Pas vraiment, avouons-le. Émotion, la notion est floue, difficilement définissable et pourtant on sait tous de quoi il s'agit : quelque chose d'intense, voire brutal et bref. Toutes nos émotions seraient des mélanges des 6 émotions de base. 6 émotions universelles qui partagent la même expression faciale à travers le monde.

Quelles sont les 6 émotions primaires ? Peur, joie, et cetera

Les 6 émotions fondamentales : notre base commune

Chez l'humain, l'émotion inclut fondamentalement un comportement physiologique (il y a une réaction dans notre cerveau, des comportements expressifs (une expression faciale, par exemple) et une conscience (on sait qu'il se passe quelque chose, on a conscience de nos émotions). Nous ressentons tous, quotidiennement, une palette d'émotions et l'on distingue les émotions primaires ou fondamentales et les émotions secondaires ou complexes. Face à la complexité de l'univers affectif, ce sont les psychologues qui ont tenté de classer les émotions en catégories. Ils notent donc 6 émotions de base, primaires ou fondamentales :

  • La peur
  • La joie
  • Le dégoût 
  • La tristesse
  • La colère
  • La surprise

Auxquelles ont ajoute parfois le mépris.

Ces émotions fondamentales sont déjà présentes chez le bébé, on les retrouve aussi chez les primates et surtout, elles sont universelles. C'est-à-dire que quelle que soit la partie du monde où l'on se trouve, la culture ou l'origine d'une personne, on reconnait et on identifie ces 6 émotions sur n'importe quel visage.

>>> Cet article pourrait vous intéresser : Détox émotionnelle, apprendre à gérer ses émotions en 3 étapes

50 nuances d'émotions

Evidemment, nous ne sommes pas seulement animées par ces 6 émotions primaires, chacune se décline en une multitude de nuances. Nous connaissons bien d'autres ressentis : la honte, la culpabilité, la fierté, le désir, etc. Il s'agit bien d'émotions, d'émotions tout aussi fortes que les émotions primaires, mais elles sont un mélange des 6 émotions de base. Paul Ekman, psychologue américain, pionnier dans l'étude des émotions, indique par exemple, que la honte serait un mélange de peur et de colère

Enfin, ces émotions secondaires, arrivent chez l'humain, au fur et à mesure qu'il grandit. La jalousie et la gêne apparaissent par exemple, chez un enfant âgé de 15 à 24 mois, la culpabilité et la fierté, sont quant à elles plutôt ressenties vers l'âge de 3 ans.

Et pourquoi cette majorité d'émotions négatives ?

Si on analyse un peu les émotions de base, on constate une majorité d'émotions désagréables. Et en effet, selon les études et travaux effectués en psychologie traitant des émotions et des sentiments, nous ressentons bien plus d'émotions désagréables qu'agréables, mais pourquoi ? Tout simplement pour satisfaire notre besoin.

L'humain a besoin d'aller rapidement à son but. Pour être plus rapidement et plus précisément guidé vers notre besoin à satisfaire , il nous faut une émotion désagréable, mais qui est cependant toujours utile. Les émotions sont des guides qui nous mettent en action et nous aiguillent vers la réaction la plus adaptée à notre environnement.

L'avis de la rédaction : une émotion est passagère

Chaque émotion est porteuse d'un message. Qu'elle soit positive ou négative, gardez en tête qu'une émotion n'est que passagère. Au lieu de la refouler, de l'ignorer ou de l'étouffer, mieux vaut l'accepter et entendre ce qu'elle a à dire. Si la gestion de vos émotions est problématique, n'hésitez pas à contacter l'un de nos professionnels. 


Contacter un coach

Sources : Les émotions au fil des ans - naître et grandir - Tout savoir sur les émotions primaires - Marie Claire

On l'a vu, les émotions sont utiles, voilà donc 5 bonnes raisons d'écouter ses émotions au travail

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

La vengeance nous fait-elle vraiment du bien ? Ou encore plus de mal ?

“La vengeance est un plat qui se mange froid”. J’ai toujours entendu cette expression, mais froide ou chaude, est-ce que la vengeance fait vraiment du bien ? Le désir de vengeance nous submerge quand nous subissons une injustice, c’est un mécanisme de réaction primaire ancré dans l’inconscient. Lorsqu’on souffre, on veut que l’autre souffre aussi. Voyons voir pourquoi ça nous fait du bien, mais aussi, pourquoi la vengeance peut être dangereuse pour notre bien-être psychique. Explications.

Les symptomes d'une crise d'angoisse : la repérer pour bien la gérer

Les battements de mon cœur s'accélèrent, ma gorge devient sèche, et respirer sans avoir la sensation d'étouffer me semble impossible : pas de doute, la crise d'angoisse est là. "C'est dans la tête" me direz-vous. Oui, certes, ces attaques de paniques sont dues aux mauvais tours que me jouent mes pensées mais j'ai l'impression que je vais mourir tant mon corps s'agite. Elles ont beau être irrationnelles, elles sont dures à contrôler et m'emportent comme dans un cercle vicieux. Symptômes et causes d'une crise d'angoisse, je vous dis tout. Pour bien la gérer, il est important de bien la comprendre.

Démotivée au travail ?

Il y a des jours comme ça... on traîne des pieds et on subit sa journée, rêvant à chaque minute de l'instant où l'on pourra quitter son costume de travailleur, pour passer à autre chose. Bref, c'est le coup de mou et on se demande bien ce qui nous pousse à sortir du lit le matin. Tout le monde connaît un jour une période de moins bien au travail, de démotivation mais il est important de ne pas s'y embourber. Voici 3 astuces pour retrouver la niaque vite et bien !

Comment pratiquer l'écoute active au travail ?

Au travail, nous sommes amenées à échanger avec tout un tas de personnes : collègues, managers, directeurs, etc. Il est donc important de bien comprendre et bien se faire comprendre, pour avoir des relations saines avec tous les acteurs de l’entreprise. L’écoute active est la solution pour des relations apaisées et un fonctionnement plus efficace. Alors, comment montrer qu’on écoute activement son interlocuteur ? Pourquoi est-ce essentiel au travail ? Explications.

Je m’ennuie au travail… Est-ce un bore-out ?

Jour après jour, je tente de tuer le temps au travail. Cela peut paraître risible, mais c’est une situation pesante. J’enchaîne les cafés, je regarde la trotteuse de l’horloge tout le temps, je navigue sans but sur internet. On peut dire que je suis payée à rien faire ! Je sais que beaucoup envient cette situation, mais ce n’est pas joyeux. Entre fatigue, perte d’estime de soi et même dépression, le bore-out est à surveiller.

Que faire quand on s'ennuie ? 10 idées d'activités pour s'occuper

Et voilà, je m'ennuie. Moi qui me plains de ne jamais avoir le temps, maintenant que j'en ai, je ne sais pas comment l'utiliser ! M'occuper de mon intérieur, prendre des nouvelles de mes proches, et pourquoi pas développer certains talents ? Il y a tellement de façons de s'occuper, voici 10 choses à faire quand on s'ennuie !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici