La Couleur des émotions : le livre pour aider bébé à connaître et gérer ses émotions

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Et dire que j'ai parfois du mal à gérer mes émotions… mais ce n'est rien, vraiment rien par rapport à mon fils. Les enfants sont totalement incapables de gérer leur émotions, et quand ça déborde, ça part dans tous les sens, et nous parents, on à vite fait de se trouver démunis, surtout face aux colères immenses ou aux peurs incontrôlables. La régulation des émotions prend énormément de temps, mais en attendant, pour les aider (et s'aider soi-même !) on peut leur permettre d'identifier leurs émotions. Et pour ça, j'ai l'outil idéal : La couleur des émotions de Anna Llenas.

La Couleur des émotions : le livre pour aider bébé à connaître et gérer ses émotions

La couleur des émotions, c'est d'abord une histoire d'embrouille

Ce livre édité chez Quatre Fleuves est écrit et illustré par Anna Llenas, une illustratrice et graphiste espagnole. C'est l'histoire d'un monstre qui est tout embrouillé, ses émotions sont sens dessus dessous. Une amie, une petite fille, lui suggère alors de mettre de l'ordre dans ses émotions, en les nommant, en leur associant une couleur et en les rangeant séparément. *ALERT SPOILER*, à la fin, le monstre va beaucoup mieux, il est moins embrouillé.

Pourquoi ce livre est idéal pour apprendre et comprendre les émotions ?

Les enfants sont capables d'apprendre et de différencier les émotions dès l'âge de 3 ans, mais c'est seulement à partir de 10 ans qu'ils auront assez conscience de ces dernières pour être capables de les exprimer. Avant, c'est du pur n'importe quoi et ça part dans tous les sens, parce que l'enfant ne sait pas ce qu'il ressent, ne peut pas l'exprimer.

Il est comme le monstre : embrouillé. Dans La Couleur des émotions, les émotions, notamment les émotions primaires, sont identifiées par des couleurs, et ça simplifie grandement les choses. L'enfant peut finalement dire qu'il se sent "rouge" (en colère) ou "jaune" (heureux), mais surtout, il peut dessiner ses émotions, et encore mieux les exprimer. Enfin, chaque émotion est décrite avec un vocabulaire simple et riche à la fois qui permet d'ouvrir la discussion avec le parent. Pour le moment mon fils est encore jeune, mais avec un enfant d'environ 3 ans, puis plus grand, il est plus facile d'engager la discussion avec la lecture de ce livre. Surtout que le moment est propice. 

👉 En effet, aucun intérêt de venir parler des émotions de votre enfant alors qu'il est en train de se rouler par terre ou de se taper la tête contre un mur. Profiter de l'histoire du soir pour parler des émotions, c'est parfait et La Couleur des émotions est un très bon support.

Les descriptions des émotions sont propices à la discussion entre parents et enfant. "La sérénité nous berce. Elle est douce comme une maman, légère comme une feuille au vent. Quand tu es apaisé, ton cœur respire lentement, la vie se déroule aisément. Tout te semble facile."

À la fin, les émotions sont toutes rangées en bouteilles et chacune à sa couleur

Pop-up or not pop-up ?

Le hasard (et mon côté tête en l'air) ont voulu que j'acquière le livre en version pop-up. J'étais ravie parce que j'adore les pop-ups, je les trouve très ludiques. Sauf qu'avec un enfant de 18 mois, ce n'est juste pas possible ! Pour les plus grands, le pop-up peut être une alternative très sympathique, mais je recommanderais tout de même de choisir la version album afin que l'enfant puisse le manipuler à loisir, le lire seul, ou même aller le chercher lors d'un épisode de colère, sans que l'on craigne qu'il ne l'abîme.

La tristesse et la colère en version Pop-Up. Une façon fragile certes, mais originale de rentrer dans "l'univers" de l'émotion, d'en ressentir tous les aspects.

Et vous alors ?

Enfin, je finirais par ajouter que parler des émotions de ses enfants c'est bien, mais que leur parler de nos propres émotions c'est encore mieux. En effet, en exprimant nos émotions, nous aidons nos enfants à développer leur empathie. En agissant aussi par mimétisme, ils apprennent à les exprimer et parfois même à ne pas se laisser envahir. Nous sommes leurs exemples.

🎥 Retrouvez en vidéo les conseils de Stéphane Masson, coach pour apprendre à gérer ses émotions

null

Côté pratique

La Couleur des émotions est un livre que je vous conseille pour permettre à vos enfants d'apprendre, d'identifier, puis d'exprimer et de gérer leurs émotions. Au passage, il peut aussi être utile aux adultes qui peinent parfois à définir et gérer ce qu'ils ressentent. 😉 À noter qu'il existe aussi une version cahier de coloriage, que l'on retrouve dans un album de monstre des couleurs qui va à l'école et enfin que chaque émotion a sa peluche monstre.

© Fnac

La Couleur des émotions en version Pop-Up

  • Format 27cmx23cm
  • Prix 21,90 euros
  • Dès 3 ans

La Couleur des émotions version album

  • Format 25cmx25cm
  • Prix 11,90 euros
  • Dès 2 ans (ou même un peu avant, bien qu'il existe de nombreux livres qui traitent du sujet des émotions pour les bébés à partir de 6 mois)

L'avis de la rédaction : un grand oui !

Vous l'aurez compris, "la couleur des émotions" est un excellent support pour aider votre enfant à comprendre, définir et mieux gérer ses émotions. Si vous sentez que quelque cloche dans votre relation, que vous avez observée des changements de comportement qui vous inquiètent, n'hésitez pas à contacter un psychologue.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !

#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Gérer ses émotions c'est très difficile pour un enfant, et parfois ça va un peu loin… Mon enfant me tape, comment réagir efficacement ?

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

"Je suis accro au sport" : tout savoir sur la bigorexie !

“Je suis une véritable accro au sport”. C’est fou comme cette phrase peut paraître anodine, voire positive dans notre société. Il est certain qu’elle est beaucoup mieux perçue que “je suis une véritable accro à la cocaïne” 😅. Pourtant, cela reste une addiction et elle peut avoir des graves répercussions. Sauf qu’elle est plus pernicieuse et qu’elle touche à d’autres troubles qui provoquent une grande souffrance psychologique. Être accro au sport, on appelle cela de la bigorexie et non, ce n’est pas une bonne nouvelle. Pratiquer une activité physique à haute intensité peut être réellement dangereux pour la santé. Alors parlons-en !

La naturopathie pour soulager les troubles hormonaux par Mélissa Parain, naturopathe

L’équilibre hormonal de la femme est fragile et il est de plus en plus mis à mal par notre mode de vie : alimentation, stress, sédentarité, perturbateurs endocriniens… Un déséquilibre peut entraîner différentes problématiques. En plus d’un suivi régulier indispensable avec votre médecin, la naturopathie peut se révéler d’une aide précieuse. Comment la naturopathie peut venir en aide pour aider à lutter contre les troubles hormonaux ? Mélissa Parain, naturopathe, est avec nous pour nous en parler.

Le sentiment d’injustice, comment naît-il et comment le gérer ?

La vie, c’est trop injuste ! Qui n’a jamais eu ce sentiment d’injustice et fait le constat amer que le quotidien n’était jamais facile ? Moi, en tout cas, je l’ai fait. On aimerait que tout roule sur des roulettes et que tout aille dans notre sens, mais on rencontre souvent des déceptions. C’est alors difficile de gérer la frustration, la colère, l’impuissance qui mène au sentiment d’injustice ? Comment gérer alors ? Comment supporter l’injustice ? Qu’est-ce que cela traduit si on a toujours la sensation que tout est injuste ?

"Je suis hyper pudique" : est-ce vraiment un rempart efficace ?

En vérité, moi, je suis plutôt du genre à tout balancer : sentiments, détails personnels et nudité en prime ! La pudeur est pour moi une barrière inutile, j'ai pourtant une amie, qui même après 10 ans d'amitié est incapable de retirer son soutien-gorge devant moi, dans le vestiaire avant le sport. Elle met des limites, par respect ? Peut-être. Par pudeur extrême ? Sans doute. Pour elle, un seul credo : pour vivre heureux vivons cachés. Heureux ? Ça reste à voir.

Syndrome “Cover Your Ass” : pourquoi on se couvre au boulot ?

Mettre son manager en copie, demander qui fait le compte rendu de réu ou demander des confirmations écrites pour chaque projet… Je pense que tout le monde l’a un jour fait, moi la première ! Je n’ai jamais conscientisé cela, mais j’ai récemment découvert que cela portrait un nom : le syndrome du “Cover Your Ass”, autrement dit en français le syndrome “couvre tes fesses”. Quelle réalité cela montre-t-il de la vie en entreprise ? En quoi c’est problématique ? Je vous explique.

L'acceptation, une étape capitale pour aller de l'avant

En ce moment, je suis dans une période très compliquée de ma vie, puisque je fais le deuil d’une relation amoureuse. J’ai été quittée brutalement il y a quelques mois et j’avoue avoir du mal à m’en remettre… Je passe par toutes les étapes du deuil, sauf la dernière qui est pourtant cruciale : l’acceptation. En effet, une fois que je l’aurais atteinte, je pense que je pourrais véritablement aller de l’avant. D’ailleurs, ça marche un peu pour tout, je m’explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi la libido augmente en été ? Comment en profiter ? Par Laurence Dispaux, sexologue

24 juin · Wengood

18:10


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube