Comment exprimer sa colère par écrit ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

La colère est l'une de mes plus fidèles compagnes. Tantôt sourde, tantôt fracassante, j'ai longtemps pensé que s'il ne devait en rester qu'une, ce serait elle. Parce que la colère, quand elle est agressive, violente, cruelle, éloigne les autres. Mais il existe un meilleur moyen de vivre avec les autres et avec sa colère, c'est de l'écrire.

Comment exprimer sa colère par écrit ?
Sommaire : 

De l'utilité de la colère

La colère est l'une des émotions primaires, elle est donc utile... si elle est saine, car elle permet aussi de se défendre et de se faire respecter. Si on sait se mettre en colère, avec une dose raisonnable d'agressivité, ça montre aussi que l'on a conscience de soi, de sa valeur et que l'on sait défendre son intégrité.

Le premier message à comprendre et à entendre, quand il s'agit de la colère, comme de toute autre émotion de base, c'est qu'il ne faut pas la réprimer 🗯️. En effet, une colère étouffée, n'est pas une colère qui a disparu. Une colère réprimée peut se retourner contre soi, contre un exutoire qui n'est pas le bon ou encore, elle peut finir par exploser de manière disproportionnée. Parlons donc plutôt de gestion. Si la colère arrive, c'est qu'elle a une bonne raison d'être. Il faut donc la ressentir, la contrôler et exprimer son ressenti. Parce que toute la clé est là : réussir à exprimer ce que l'on ressent pour se sentir mieux.

👉 Comment calmer sa colère intérieure ? Gérer son dragon intérieur, ça s'apprend ! - J’ai des accès de colère, comment les contrôler ?

Exprimer sa colère par des phrases... écrites

J'ai toujours beaucoup écrit et je me suis toujours beaucoup mise en colère, mais jusqu'à un certain âge, je n'avais jamais mis les deux en corrélation. Plus jeune, j'étais du genre boudeuse. De colère, j'envoyais quelques phrases piquantes et je m'enfermais dans un long (très long) mutisme qui créait un fossé entre moi et mes proches.

>>> Pour en apprendre un peu plus : Bouderies incessantes, l'insupportable chantage du silence...

Celle qui a explosé en silence

Et puis un jour, une colère immense m'envahit alors que j'étais au travail. Dans le cadre professionnel, je suis plutôt du genre à fuir le conflit. Impossible alors d'exploser publiquement, mais impossible aussi de me taire. J'implosais, littéralement. J'ai donc sorti mon carnet et j'ai écrit ça :


🖊️ "Jour d'orage. Tu la sens grimper la colère. Il est rouge sang le goût dans ta bouche. Oh oui, tu le sens le frisson, la peau qui vibre, le cœur qui déchire la peau, qui s'aperçoit sous le t-shirt, tentant de fuir. Et les mains qui tremblent. Quand le corps n'a plus aucune utilité, qu'il n'est plus qu'une enveloppe. Que seul le rouge demeure et l'envie vorace de mordre des jugulaires. D'enfin pouvoir redevenir un animal. De lâcher-prise, crier, s'abreuver de cruauté. Ne garder le contrôle que pour faire souffrir et être enfin en vie."

Mon cœur battait vite, je tremblais, j'étais vraiment furieuse. Une fois que j'avais écrit tout ce que j'avais à dire, que j'avais pu m'exprimer de la manière la plus libre qui soit, j'étais comme libérée d'un poids. Je me sentais mieux. Comme on le voit, j'ai un petit goût pour le lyrisme, mais à vous de choisir le ton et les mots qui vous conviennent. Ceux qui vous permettent de vous exprimer le plus ouvertement possible.

Aujourd'hui, il m'arrive encore bien souvent de passer par l'écrit pour dire ma colère. Parfois, je garde le texte pour moi et parfois je l'envoie 📳. C'est aussi un moyen d'amorcer le dialogue, de dire ce qu'on a sur le cœur et de passer à une communication non violente.

Pourquoi écrire sa colère ?

Comme avec l'écriture thérapeutique, écrire sous le coup de l'émotion permet de prendre du recul et donc de peser ses mots. Ainsi, on s'apaise et on peut faire passer son message avec bien plus de respect que lorsqu'on s'exprime dans le feu de l'action. Cela permet aussi d'être plus précis, plus clair et donc d'éviter les malentendus. On évite aussi les bégaiements, les sanglots, les cris, et tout ce qui entrave la communication. Mettre des mots sur ce que l'on ressent est aussi le meilleur moyen d'exprimer son émotion et donc de ne pas laisser la frustration, les angoisses et le ressentiment s'accumuler.

10 citations pour vous aider à exprimer votre colère

1. "La colère est comme une avalanche qui se brise sur ce qu'elle brise." Sénèque

La colère est comme une avalanche qui se brise sur ce qu'elle brise.

2. "Quand vous êtes en colère, comptez jusqu'à quatre. Quand vous êtes très en colère, jurez." Mark Twain

"Quand vous êtes en colère, comptez jusqu'à quatre. Quand vous êtes très en colère, jurez."

>>> Vous allez adorer : Pourquoi jurer fait autant de bien ?! Allez, on lâche tout !

3. "On reprendra de la vie et sans jamais se taire on vous resservira de la colère à la place du mépris." Da Silva

On reprendra de la vie et sans jamais se taire on vous resservira de la colère à la place du mépris

4. "La parole apaise la colère." Eschyle

La parole apaise la colère

5. "L'humour est presque toujours la colère maquillée." Stephen King

L'humour est presque toujours la colère maquillée.

6. "Ne réponds pas quand tu es en colère. Ne promets pas quand tu es heureux. Ne décide pas quand tu es triste."

"Ne réponds pas quand tu es en colère. Ne promets pas quand tu es heureux. Ne décide pas quand tu es triste."

7. "Que le soleil ne se couche pas sur ta colère."

"Que le soleil ne se couche pas sur ta colère."

8. "Dans la colère, le sage pense à ses suites." Confucius

"Dans la colère, le sage pense à ses suites."

9. "Il y a des gens qui hurlent quand ils menacent. La colère trouble leurs sentiments. Il y en a d’autres qui parlent sans hausser le ton et ce qu’ils disent vous atteint plus." Tahar Ben Jelloun

"Il y a des gens qui hurlent quand ils menacent. La colère trouble leurs sentiments. Il y en a d’autres qui parlent sans hausser le ton et ce qu’ils disent vous atteint plus."

10. "Plus tu transportes les colères du passé, moins tu profites des belles choses aujourd'hui."

"Plus tu transportes les colères du passé, moins tu profites des belles choses aujourd'hui."

L'avis de la rédaction : une émotion à entendre

La colère est une émotion intéressante et porteuse d'un message qu'il faut savoir entendre. C'est une émotion comme une autre qui nous parcourt, il faut savoir la laisser passer, l'écouter et la retranscrire. Une colère ne doit jamais être étouffée ou ravalée, il faut l'analyser et l'exprimer. Mais c'est aussi une émotion particulièrement forte qui peut nous emporter et nous faire faire ou dire des choses terribles, c'est pourquoi il faut savoir la gérer. Ce travail est bien souvent difficile, c'est pourquoi il ne faut pas hésiter à contacter un psychologue afin de faire le point. Au fil des séances, vous apprendrez à la gérer et à vivre en harmonie avec vous-même et le monde extérieur.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Allez, mollo ! Comment ne pas transformer sa colère en violence ?

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici