Quand la peur des conflits m’empêche de m’affirmer...

Dès que je sens une tension s’installer avec un proche, je prends la fuite. Je n’aime pas les conflits, même si je ne suis pas d’accord avec la personne. Par conséquent, je garde tout en moi, ce qui peut générer beaucoup de contrariété. Plutôt que cela nous ronge de l’intérieur, il faut apprendre à dépasser cette peur des conflits, pour faire entendre sa voix. Pourquoi fuit-on les conflits ? Comment dépasser cette crainte ? Explications.

Sommaire : 

Pourquoi a-t-on peur des conflits ?

Lorsqu’on a peur des conflits, on préfère opter pour le silence afin d'éviter toute confrontation. J’ai longtemps cru que c’était une façon de vivre en paix, sans émotions fortes. Cependant, agir de la sorte génère des sentiments négatifs 😣 ! À force de ne rien dire, l’inconfort, la frustration et la perte de dignité s’accumulent...

La peur de ne plus être aimée

La peur du conflit vient de croyances ancrées en nous, qui sont beaucoup plus profondes. On est paralysée par nos pensées : “je ne veux pas dire cela pour qu’il ne se fâche pas”, “j’ai peur de blesser mon amie et de la perdre”, “ils ne vont plus m’aimer si je dis ça”, etc. Il y a une insécurité permanente parce qu’il y a une peur de l’abandon qui se cache derrière tout cela 🥺.

➜ La peur de perdre les gens que l’on aime parce qu’on exprime son avis peut prendre aussi place dans l’enfance ou suite à un choc émotionnel. Cependant, il y a aussi une autre raison qui génère cette anxiété…

Un manque d’estime de soi

Si on a peur des conflits et de perdre son entourage, c’est aussi à cause d’un manque de confiance de soi. On ne sent pas assez légitime et assez valable pour exprimer notre propre opinion. L'estime de soi est importante, car elle permet d’avoir une construction solide de soi dans un désaccord. Il ne faut pas tenir tête pour tenir tête, ni essayer d’avoir raison lorsqu’on a tort. 

🙌 Néanmoins, il est important de s’affirmer et de dire ce que l’on pense. Sinon, on se remplit graduellement de colère et de frustration, ce qui aboutit à une mauvaise gestion des émotions.

🎧 Découvrez les conseils de Stéphane Masson, Coach pour apprendre à gérer les conflits

3 pistes pour ne plus avoir peur du conflit

Quand on pense au mot “conflit”, on imagine tout de suite des désaccords violents tel un champ de bataille. On a donc l’impression que c’est une situation insurmontable et qu’il ne vaut mieux pas s’y risquer pour les raisons précédemment évoquées. Néanmoins, on sait aussi qu’éviter les conflits n’est pas la solution tant cela peut nous faire accumuler de la frustration 🤬.

1. Admettre que le conflit existe

C’est la première chose à faire pour se sentir plus légitime au moment de dire ce qu’on pense. Tout le monde n’a pas la même façon de faire, de penser et d’être, il y aura forcément des désaccords sur certains points. À partir de ce moment-là, il faut identifier clairement ce qui nous oppose à l’autre en comprenant ce qu’on attend et ce dont on a besoin. 

👏 C’est une façon d’être honnête avec soi-même avant de l’être avec l’autre.

2. S’aider de la communication

Le meilleur moyen d’assainir une relation, est de communiquer. En effet, cela se révèle être un précieux outil lorsqu’il y a des conflits. Néanmoins, il ne faut pas s’exprimer de n’importe quelle façon. La communication non violente est la clé, elle permet d’exprimer ses émotions, d’entendre celles de la personne et de trouver une solution à deux 👭. De même que l’écoute active de l’autre est primordiale si on veut parvenir à défaire au plus vite le conflit.

3. Faire un travail sur soi

C’est bien nous qui avons peur du conflit, il est donc nécessaire de faire un travail d’affirmation de soi 💪. En effet, tant que notre regard restera impitoyable sur nous-même, il nous sera impossible d’entrer en confrontation. Il s’agit d’un long chemin qu’il est compliqué de faire seule, c’est pourquoi il faut s’entourer. Une prise en charge psychologique est un bon moyen de faire évoluer notre façon de nous percevoir pour améliorer notre connaissance de nous-même et de nos émotions ❤️.

L'avis de la rédaction : première étape, identifier la cause

Bonne nouvelle, gérer un conflit, une discussion houleuse, des points de désaccords... tout cela s'apprend, que ce soit dans la sphère professionnelle ou personnelle. Pour autant, il est important d'identifier la cause de cette peur des conflits afin de pouvoir mettre des mots dessus, remonter à la source et ainsi mettre en place de nouveaux comportements. Ce travail sur soi n'est pas facile à mener seule, c'est pourquoi nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec un psychologue.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Les commentaires