Fury room : pourquoi tout casser fait autant de bien ?

La première Fury room a ouvert ses portes en France, à Paris en 2017. Ce concept venu du Japon consiste à passer ses nerfs en cassant tout ! Se défouler en détruisant des objets du quotidien est-il le nouveau moyen de déstresser ? Peut-être bien, mais pourquoi tout casser fait autant de bien ?

Se munir d’un pied de biche, d’une batte de baseball et détruire, plus ou moins méthodiquement assiettes, bouteilles, tabourets, claviers et écrans d'ordinateurs, etc. Vous en rêvez ? Eh bien moyennant finances, vous pouvez vous offrir ce plaisir dans une fury room. Défoulement assuré, mais pourquoi tout casser fait autant de bien ? 

Tout casser, une thérapie pour évacuer la pression ? 

Qui ne s’est jamais dit « j’ai envie de tout casser » ? Eh bien pour évacuer sa colère, son stress, les frustrations et tensions accumulées, rien de mieux que de vraiment casser des objets du quotidien, mais en toute sécurité. Pourtant, s’agit-il d’une véritable thérapie ? Pas si sûr ! Si cette méthode permet de purger l’agressivité inhérente à tout être humain, sans conséquence désastreuse, elle ne permet tout de même pas de régler en profondeur nos problèmes. 

Une méthode à court terme

Transformer sa colère en violence n'est pas toujours une bonne méthode, mais dans un monde où l’on a souvent l’impression de perdre pied, détruire des objets fait office de catharsis. C'est un moyen de reprendre les rênes, d’avoir enfin un sentiment de maîtrise sur ce qui nous entoure. Enfin ne plus subir pendant quelques instants.

Par exemple, si vous avez des problèmes au travail, quoi de plus jouissif que de réduire en miettes des écrans et clavier d’ordinateur ? D'être celui/celle qui décide, de prendre enfin la main !

L'avis de la rédaction : rien ne vaut un travail sur le long terme

Si la fury room défoule, déstresse et permet de décharger sa colère, sans culpabilité et sans conséquence, elle ne règle pas les problèmes sur le long terme. En effet, pour aller mieux rien ne vaut le travail de longue haleine, par le biais d’une psychanalyse ou d’une psychothérapie. Vous pourrez revenir sur vos émotions, ce qui vous mine, vous déprime, et prendre le problème à la racine pour l’éradiquer. Mais rien n’empêche de jumeler ce travail avec un passage en fury room de temps en temps !

Contacter un coach



Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

6 astuces pour vaincre définitivement sa timidité 💪

L'idée de parler en public, ou d'aborder des inconnus me fait perdre tous mes moyens....

Lire

Le stalking, un harcèlement obsessionnel dangereux

Sur les réseaux sociaux comme sur Facebook ou sur Instagram, qui n'a jamais espionné ...

Lire

Journal de gratitude : mode d’emploi pour bien le tenir

Plus efficace qu’une tisane devant une série, mon journal de gratitude me rend heureu...

Lire

Test d’amitié : connaissez-vous bien vos amis ? 50 questions pour le découvrir

Un jour, j'ai appris qu'une amitié sur deux n'était pas réciproque. Ce chiffre est as...

Lire

Mauvaise foi : à petite dose oui, sinon on oublie !

Ahh la mauvaise foi, je pense que tout le monde en a fait preuve un jour ou l’autre. ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici