Dysthymie : une dépression légère mais chronique et persistante…

Mis à jour le par Camille Lenglet

“Avec le temps, va, tout s'en va…”. La chanson de Léo Ferré peut parler à beaucoup d’entre nous, en particulier celles et ceux qui ont cette sensation d’être dans un état dépressif constant. Cela porte un nom, la dysthymie et c’est un trouble de l’humeur chronique. Ce n’est pas une dépression sévère, mais elle n’est pas facile à vivre pour autant. Il est délicat d'y faire face, tant cela altère notre estime de nous et nos aptitudes de manière générale. Zoom sur cette maladie persistante.

Dysthymie : une dépression légère mais chronique et persistante…

Un trouble de l’humeur persistant

La dysthymie a longtemps été présentée comme une névrose, puisqu’elle affecte l’humeur et que c’est un état dépressif chronique (à différencier tout de même de la lypémanie). Elle touche environ 6% de la population et les femmes y sont plus sujettes que les hommes. 

Si la dépression clinique peut être une violente chute dans les abysses, la dysthymie est caractérisée de dépression plus légère, mais qui s’installe dans le temps. On parle directement en termes d’années, au moins 2 ans et allant jusqu’à plusieurs décennies 😞… Tandis que la dépression clinique s’apparente à un changement d’humeur soudain et très brutal, voilà pourquoi la dysthymie est qualifiée de “dépression légère”.

👉 Lorsque la tristesse et le sentiment maussade durent longtemps, c’est un moyen de faire la différence entre déprime et dépression.

Quels sont les symptômes d’une dysthymie ?

La dysthymie se traduit par des symptômes dépressifs constants, c'est-à-dire, que l’humeur est dépressive tout au long de la journée, chaque jour. S’il y a des périodes d’amélioration de l’humeur, ce n’est pas une dysthymie. 

À cela s’ajoutent des émotions négatives avec le sentiment de faute (on a l’impression d’être responsable de la maladie) et avec la rumination du passé 😢. De plus, il y a une forte diminution de notre capacité de concentration, ce qui impacte notre niveau d’activités, que ce soit pro ou perso. Être témoin de cela ne fera qu’entraîner une perte de l’estime de soi, débouchant sur un sentiment de désespoir.

👉 La conséquence de cette humeur perturbée, c’est l’isolement social. La dysthymie va influencer notre comportement avec les autres, on ne supportera plus rien. L’irritabilité et la colère peuvent conduire peu à peu au repli sur soi...

📌

Le corps peut aussi souffrir de symptômes liés à la dysthymie. Des maux de tête réguliers, voire des migraines, peuvent être le lot quotidien des personnes atteintes. Surtout que cette dépression chronique affecte particulièrement le sommeil, ce qui provoque un état de fatigue constant 😴.

Les causes de cette dépression chronique

Il est difficile de donner la cause principale d’une dysthymie, car chacune a un parcours de vie différent. Un travail éreintant, qui nous conduit au burn-out, peut être l’une des causes de cette dépression chronique. L’épuisement mental nous empêche de nous relever et de pouvoir faire face 😔.

Pour d’autres, la dysthymie peut être liée à un trouble de la personnalité préexistant comme le trouble limite-borderline. Cela se vérifie encore plus s’il y a une vulnérabilité génétique et si quelqu’un souffre d’une maladie psychique dans notre entourage proche.

Comment guérir de la dysthymie ?

Même si on peut identifier les causes et les symptômes seule, il faut un diagnostic posé par un psychiatre. Comme c’est une maladie chronique, cela prend du temps, car le médecin doit faire une observation récurrente de cette dépression qui dure 🔍. L’observation doit prendre au moins 2 ans pour un adulte et 1 an pour une personne mineure.

Le psychiatre peut proposer la prise d’antidépresseur pour réguler l’humeur 💊. Combiné à cela, il est aussi possible de prendre des anxiolytiques, afin d’agir sur l’anxiété relative à l’état dépressif. Cependant, les solutions médicamenteuses ne doivent pas être la seule réponse à la dysthymie . Un suivi psychologique est essentiel pour se relever véritablement de la dysthymie.

Le suivi thérapeutique

En effet, il est impératif de faire une psychothérapie pour travailler sur les symptômes de la dépression, ainsi que sur la baisse de confiance en soi. La thérapie cognitivo-comportementale est la plus adaptée à la dysthymie, car c’est un suivi actif et structuré où le psychologue guide le patient. Elle vise à changer le mode de pensée pour adopter des pensées rationnelles et positives amenant à des comportements constructifs 💪 !

Même si on a l’impression qu’il n’est pas possible de se sortir de cet état dépressif à cause de son caractère persistant, il y a des solutions concrètes pour avancer et pouvoir se relever. Si vous voyez que vous souffrez des symptômes de la dysthymie, consultez pour vous en sortir au plus vite. 

L'avis de la rédaction : un suivi et un traitement adaptés

Vous l'aurez compris, la dysthymie est une dépression qui nécessite un suivi et un traitement adaptés. Si vous pensez en être atteinte ou que l'un de vos proches en souffre, n'attendez pas pour prendre rendez-vous avec un psychologue. Ensemble, vous pourrez mettre en place un traitement adapté afin d'en sortir. N'attendez pas, une dépression ne se guérit pas seule, vous avez besoin d'être accompagnée.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : passeportsante.net / santemagazine.fr

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

6 signes pour reconnaître une dépendance affective

Derrière ce terme se cache un vrai trouble. Une addiction qui me coûte un grand nombre de relations... J'ai toujours besoin d'une présence, et si elle me rassure sur demande c'est encore mieux. Cette envie d'être accompagnée, aimée cache quelque chose. Découvrez 6 signes précurseurs de votre dépendance affective.

5 rituels pour être productif⸱ve toute la journée (ou presque !)

S'il y a bien une chose que je déteste, c'est de commencer la journée avec l'esprit embrouillé et la terminer avec la sensation que j'ai été totalement improductive. Mais en même temps, ce n'est pas possible de rester à fond tout le temps ! Alors comment faire pour améliorer notre productivité ? J'ai consulté un coach pour voir ça avec lui et j'ai retenu 5 rituels qui peuvent faire la différence, pour éviter qu'on coure après le temps afin de finir ce qu'on a à faire. Explication.

Le sucre de coco, bien meilleur que le sucre ordinaire pour notre santé ?

J’ai découvert le sucre de coco lorsque j’étais chez une amie. Je fouillais son placard (avec son autorisation bien sûr) pour trouver du sucre pour mon thé. C’est là qu’elle m’a expliqué qu’elle n’achetait plus de sucre ordinaire, mais uniquement du sucre de coco. J’ai été surprise, car j’avoue que je ne connaissais pas le sucre de coco. Elle m’a expliqué que ce dernier était meilleur pour la santé que le sucre blanc. Est-ce vrai ? Quels sont les avantages du sucre de coco ? Découvrons ensemble quels sont les bienfaits de ce sucre.

Renforcement musculaire, qu'est-ce que c'est et pourquoi s'y mettre ?

Pendant longtemps, quand j’entendais le mot sport, je fuyais. Cependant, j’ai aussi constaté que mon corps était un peu mou et que surtout, je n’avais aucune force dans les bras et les jambes. Pire encore, j’avais très souvent mal au dos et du coup, j'ai dû consulter un kiné. C’est là que j’ai découvert le renforcement musculaire grâce à certains exercices faits dans le cadre de mon suivi. J’ai compris ô combien il était important d’en faire faire pour que mon corps soit en bonne forme. Alors qu’est-ce que le renforcement musculaire ? Quel est son but ? Je vous explique tout !

Effet Dunning-Kruger : quand les moins qualifiés sont persuadés d'être compétents…

S’il y a bien une chose qui me fascine, ce sont les gens qui ont confiance en eux. Eh oui, je ne suis pas la plus forte pour me vendre, surtout au travail. Mails il y a des personnes qui sont persuadées d’être les plus compétentes, même si elles sont moins qualifiées. C’est l’effet, Dunning-Kruger ! Comment et pourquoi fonctionne-t-il ainsi ? Quelles sont les conséquences en entreprise ? On vous explique tout pour y remédier.

L'acceptation, une étape capitale pour aller de l'avant

En ce moment, je suis dans une période très compliquée de ma vie, puisque je fais le deuil d’une relation amoureuse. J’ai été quittée brutalement il y a quelques mois et j’avoue avoir du mal à m’en remettre… Je passe par toutes les étapes du deuil, sauf la dernière qui est pourtant cruciale : l’acceptation. En effet, une fois que je l’aurais atteinte, je pense que je pourrais véritablement aller de l’avant. D’ailleurs, ça marche un peu pour tout, je m’explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi Jai Besoin De Tout Contrôler [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue Et Hypnothérapeute ] 🧠

20 juin · Wengood

9:08


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube