Trouble de la personnalité borderline : de quoi parle-t-on ?

Mis à jour le par Justine Guilhem

Selon l’OMS, le trouble de la personnalité limite-borderline toucherait environ 2% de la population, dont en majorité des femmes. Faible estime de soi, conduites impulsives, humeur changeante… Le trouble de la personnalité limite est très complexe. Si les manifestations sont très variables d’une personne à une autre, cette maladie psychiatrique demande un suivi important sur le long terme. Explications.

Trouble de la personnalité borderline : de quoi parle-t-on ?
Sommaire : 

Un tempérament hypersensible couplé avec un environnement instable comme des traumatismes dans l’enfance peuvent expliquer un comportement borderline. Ce trouble affecte la manière d'agir, de penser et perturbe ses émotions, ses comportements, l'image de soi et de son identité, ses relations avec les autres.

Comment reconnaître un trouble de la personnalité limite ?

🧠 Maladie psychiatrique complexe, le trouble de la personnalité limite est parfois classé entre la névrose et la psychose. Il est souvent associé au trouble bipolaire, à l’hyperactivité, au trouble dépressif ou anxieux mais aussi au TDAH. Toutes les personnes souffrant de cette maladie ont un point commun : une instabilité émotionnelle et affective importante.

Signes et symptômes d'un trouble de la personnalité limite ou borderline

Certains symptômes peuvent indiquer cette maladie. 

  • Une humeur très changeante. La personne passe très facilement du rire aux larmes et inversement.
  • Des difficultés à contrôler sa colère et à gérer ses émotions
  • Une difficulté à supporter la solitude de laquelle découle une profonde peur de l’abandon et du rejet. Sa sensibilité au regard des autres est alors très importante.
  • Une faible estime de soi couplée à une perception de soi changeante. Il arrive que la personne qui souffre d'un trouble de la personnalité limite ait l'impression d'être un génie, puis une nullité dans l'instant d'après. De fait, sa sensibilité à la critique négative est très importante. 
  • Un sentiment de vide intérieur. Une personnalité borderline peut avoir l'impression et dit ne pas avoir de sentiments, de pensées ou de rêves.
  • Comportements impulsifs ou déviants : addiction à l’alcool, à la drogue ou aux médicaments, dépenses excessives, vols, comportements sexuels à risques, etc.

Attention : des cas d’automutilation et de tentatives de suicide sont également possibles.

Comment traiter un trouble borderline ?

Les psychothérapies sur le long terme sont souvent utilisées pour améliorer les troubles de la personnalité limite. Pour corriger leurs comportements et leurs pensées troublées par leurs émotions, une approche comportementaliste, comme la TCC peut être une très bonne solution. Peu dispensée en France, la thérapie comportementale dialectique (TCD), proposant une approche à la fois analytique et comportementale, est aussi reconnue pour son efficacité.

💊 Notez que les antidépresseurs ou autres solutions médicamenteuses sont souvent prescrites. Pour un traitement efficace, la thérapie reste la prise en charge la plus adaptée. Certains livres comme celui de Dominique Page, Bordeline ou encore Etre bordeline - Une vie au bord du gouffre de Michel Kummer et Catherine Danemark, peuvent aussi vous aider à comprendre ce trouble.

Comment vivre avec une personne borderline ?

Les proches sont en première ligne. Un trouble de la personnalité limite affecte beaucoup le comportement et la réaction de l'entourage. Si vous vivez avec une personne ayant un trouble de la personnalité limite, il est très important de faire preuve de compréhension et d’établir des limites claires. Cela permet ainsi d’éviter une relation fusionnelle trop intense. 

Veillez à ne pas porter de jugement sur les comportements impulsifs que le borderline peut avoir. Il est très important de ne pas dramatiser ces excès de colère. Privilégiez plutôt l’encouragement en le rassurant sur ses qualités. Il retrouvera ainsi confiance en lui. S’il se met en danger ou s’il se fait du mal, une aide extérieure, comme un médecin d’urgence ou un thérapeute, est essentielle. N’hésitez pas à avoir toujours sur vous ces contacts pour mieux appréhender les crises du borderline.

Audrey Platania, psychologue, nous parle du trouble de la personnalité limite en vidéo

null

L’avis de la rédaction : l'entourage en première ligne

L'entourage d'une personne borderline est aussi très affecté par cette maladie. Le malade vit dans la peur de perdre les êtres qu'ils aiment. Cette crainte, extrême et exagérée est la source de nombreux conflits. L'entourage doit sans cesse rassurer une personne qui souffre de TPL. Souvent impuissant face aux crises, il vit dans la peur, dans l'angoisse, colère et culpabilité font partie de son quotidien. C'est la raison pour laquelle ce dernier ne doit jamais hésiter à demander de l'aide et du soutien.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un thérapeute

Trouble de la personnalité limite ou trouble bipolaire, quelle est la différence ?

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Je ne suis pas très famille, est-ce ok ? Suis-je une horrible personne ?

Je n’habite pas très loin de chez mes parents et pourtant je ne les vois pas si souvent. Idem pour mes beaux-parents et quelques-uns de mes oncles et tantes. Nous nous entendons bien et je crois pouvoir dire qu’en cas de besoin, nous serions là les uns pour les autres. C’est simplement que je ne ressens pas le besoin de passer du temps régulièrement avec eux. Cela fait-il de moi quelqu’un de pas « très famille » ? Ou même pire, une mauvaise personne ?! Parlons-en.

Grands-parents qui font des différences, comment gérer ?

Parmi les 5 petits-enfants dont je fais partie, je sais que mon cousin, le petit dernier, est le préféré de ma grand-mère. Il n'y a que des louanges pour lui et des critiques pour les autres, notamment moi, l'aînée. J'avoue que c'est assez pesant, même à 33 ans, d'avoir cette différence de traitement. Alors comment gérer les grands-parents qui font des différences ? Il faut agir en tant que parents, mais aussi en tant que "petit-enfant" adulte ! Explication.

Ma famille rejette mon/ma partenaire, je fais quoi ?

Lorsque j’étais plus jeune, il m’est arrivé de ramener mon mec chez mes parents et que ça se passe très mal. Clairement, ils ne l’ont pas aimé et j’ai senti qu’ils le rejetaient. À l’époque, j’étais jeune et je ne savais pas trop quoi faire et ça m’a profondément rendu triste. Alors que faire lorsque notre famille n’accepte pas notre partenaire ? Comment réagir ? J’ai grandi désormais et j’ai compris les raisons de cette réaction, alors voici mon partage d’expérience.

Ma famille me critique tout le temps : comment gérer ?

Du choix de mes vêtements, à la couleur de mes cheveux en passant par le travail que je fais, j’ai souvent eu des critiques de la part de ma famille. Oncle, tante, grands-parents, parents, tout le monde y va de son commentaire. Ce n’est pas forcément méchant (quoique…), mais à force d’entendre leur avis, on souffre. Pendant longtemps, j’ai souffert des remarques négatives de mon entourage, mais désormais, je m’en détache complètement. Comment se libérer d’une famille qui nous critique tout le temps ?

Je n'ai rien à voir avec ma famille, sommes-nous vraiment incompatibles ?

Plus je vieillis, plus j’ai l’impression d’être différente de ma famille. J’ai même souvent la sensation que nous sommes incompatibles, pourtant je n’avais pas ce sentiment avant. La famille est une part tellement importante de notre vie que c’est déroutant lorsqu’elle nous est antinomique. Qu’est-ce qui fait qu’on a l’impression de ne plus rien avoir en commun avec sa famille ? Est-ce le reflet d’une incompatibilité réelle ? Quelles solutions ? Explications.

Fury room : pourquoi tout casser fait autant de bien ?

Qui n'a jamais eu envie de laisser aller sa colère et de tout casser ?! Bon, peut-être que je suis la seule, mais qu'est-ce que ça fait du bien d'évacuer comme ça. Le Japon a bien compris cela, puisque c'est dans ce pays que la "Fury Room" est née. Le concept ? Payer une entrée pour casser tout ce qu'il se trouve dans la pièce. Ayant parfois du mal à maîtriser ma colère, je me suis dis que ça pourrait être intéressant de tester et de se demander : pourquoi ça fait autant de bien ?

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube