Idées noires : 3 façons de les chasser

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Elles arrivent quand le moral est au plus bas, dans les périodes de déprime. "Je ne sers à rien.", "Mes amies ne me comprennent pas.", "Je fais tout de travers.", voire même "Je voudrais disparaître." Quand plus rien ne semble aller, les idées noires se font une place de choix dans notre esprit, pouvant même parfois conduire à la tentative de suicide. Il existe cependant des moyens de les vaincre.

Les idées noires : une histoire d'accumulation

Au début, ça n'a l'air de rien. Un peu de fatigue, une dispute, un enfant qui crie, la réflexion d'un parent et puis tout à coup, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase : un moment de honte, une critique au travail, un professeur humiliant. Le (micro) traumatisme de trop qui fait tout dérailler et donne la voie libre aux idées noires. Parce qu'elles viennent de là, d'une accumulation de traumatismes, de situations gênantes, bouleversantes, déstabilisantes. Et les idées noires, lorsqu'elles commencent à nous envahir, difficile de s'en débarrasser. Elles nous rongent, troublent notre sommeil, portent un coup à l'estime de soi et renforcent le sentiment de peur et d'insécurité.

Comment chasser ses idées noires ?

Je suis comme tout le monde, entre fatigue, sentiment de nullité et charge mentale, je me fais vite happer par les idées noires et après, plus rien ne va. En proie aux idées noires, je vis constamment dans l'anticipation et l'avenir tout entier devient pour moi une source d'inquiétude. La première façon pour chasser ses idées noires, c'est donc de s'inscrire dans le présent.

1. Vivre au présent

Plutôt que d'imaginer que demain je vais me faire engueuler par mon patron, que mon conjoint va m'en vouloir, etc. je respire, je fais le vide et je reviens à l'instant présent. Tout de suite, maintenant, ça va, rien de grave. Les situations qui m'ont déstabilisée sont passées et doivent rester dans le passé, je me concentre sur ce qui va, les choses positives.

>>> Cet article pourrait vous intéresser : Apprendre à profiter de l'instant présent, 5 conseils pour y parvenir

2. Lister ses qualités

Mentalement ou à l'écrit, pour que l'exercice ait plus de portée, je note mes 6 principales qualités. Prenez conscience que vous avez toujours ces qualités en vous et souvenez-vous d'instants où vous avez utilisé vos qualités. Le simple fait de vous remémorer ces moments vous permettra de vous reconnecter à vos qualités et donc de stimuler votre confiance en vous, tout en chassant vos idées noires.

3. Laisser son cerveau s'évader

Les idées noires sont particulièrement obsédantes. Elles collent au cerveau et parfois, la seule façon de s'en débarrasser, c'est tout simplement d'occuper son esprit. Comment ? Optez pour des choses simples :

  • mettre de la musique et chanter à tue-tête
  • pratiquer l'autolouange
  • faire des exercices de méditation
  • prendre l'air, se promener dans un endroit inconnu, ou un lieu qu'on aime
  • appeler un ou une amie qui vous fait du bien
  • rire devant un livre ou une bande dessinée

Vous verrez que petit à petit, les idées noires finiront par devenir plus diffuses, jusqu'à disparaître. Si ce n'est pas le cas et si même des pensées suicidaires commencent à germer dans votre esprit, vous avez besoin d'aide, de soutien et de conseils, alors, tournez-vous vers un proche, vers votre médecin généraliste ou directement vers un psychologue.

L'avis de la rédaction : ne restez pas seule

Quand tout va mal, quand les coups durs s'accumulent, on voit tout en noir, imaginant le pire pour l'avenir (au passage : stop à l'anticipation anxieuse). Il est important de garder à l'esprit que tout ceci ne va pas durer éternellement et que des jours heureux viendront. Attention à ne pas vous enfermer dans une spirale infernale, si c'est déjà votre cas, ne restez pas seule et tournez-vous vers un professionnel.  

Contacter un psychologue

Source : Idées noires: comment y faire face ? France Soir

Pour aller mieux, le premier pas c'est parfois de parler : comment parler de dépression à votre médecin ?

Mais aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Trop exigeante en couple ? Marion Thihy, coach, nous dit tout !

Ne serions-nous pas trop exigeantes en couple ? Attentes démesurées, image du couple ...

Lire

L'empathie, qu'est-ce que c'est au juste ?

L'empathie c'est bien. Dans la mesure où nous évoluons avec les autres, la capacité d...

Lire

Comment reconnaître une déprime d’une dépression ?

Vous sentez triste, lassée, vide, les larmes vous montent souvent aux yeux, vous manq...

Lire

Quels sont les symptômes d'une dépression ? Voici comment la reconnaître.

Colère, tristesse, mélancolie… Nous vivons toutes des émotions négatives, mais lorsqu...

Lire

Être une mère : vous avez le guide ?

Message envoyé hier à une copine qui prenait des nouvelles de fin de journée ... « Bo...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici