La dissociation, une notion cruciale en psychologie !

Mis à jour le par Camille Lenglet

La première fois que j’ai entendu parler de dissociation, c’est grâce à un proche. Je ne connaissais pas cette notion pourtant cruciale en psychologie. Il m’a expliqué que peu de personnes sont au courant et qu’il a pu rencontrer des difficultés sociales quand il était dans un état dissociatif. Être déconnecté de la réalité à cause d’un traumatisme n’est pas simple à gérer, en effet... Mais qu’est-ce que cela implique ? Quels sont les différents types de dissociation ? Comment savoir si on a déjà rencontré cet état ? Explications.

La dissociation, une notion cruciale en psychologie !

Qu’est-ce que la dissociation en psychologie ?

La dissociation, c’est lorsqu’il y a une séparation fonctionnelle entre des éléments psychiques normalement réunis. Cela peut paraître nébuleux, alors qu’est-ce que cela implique vraiment 🤔 ? En fait, lorsque quelqu’un est “dissocié”, la réalité est totalement inhibée. Les pensées, le jugement, les émotions sont altérées, car la personne n’a plus la sensation d’être physiquement présente.

Cela peut se produire lors d’un choc émotionnel et d’un traumatisme 😥. Par exemple, une personne victime de viol va entrer dans un état dissociatif pour se protéger psychiquement de la violence. La dissociation émotionnelle ou cognitive traduit un mécanisme de défense lorsqu’on ne peut pas faire face.

À noter 

La durée de l’état dissociatif peut avoir lieu de manière temporaire, voire de manière durable, dans les cas de dissociation traumatique.

Les différents niveaux de dissociation

Tout le monde ne souffre pas du même niveau de dissociation. Les raisons vont varier selon le type de dissociation. On peut en retrouver 3 différentes :

  • La dissociation primaire en réponse à une expérience traumatique et au syndrome de stress post-traumatique,
  • La dissociation secondaire où il y a une déréalisation de l’expérience avec un “Moi observant”,
  • La dissociation tertiaire, lorsqu’il y a un trouble dissociatif de l’identité autrement appelé un dédoublement de personnalité. ⚠️ Il ne faut pas confondre ce dernier avec la schizophrénie qui est un trouble psychiatrique caractérisé par des distorsions de la pensée et du sentiment de soi.

⚠️ La psychose ne doit pas être aussi associée à l’état dissociatif, car c’est une perte totale de contact de la réalité dans ce cas-ci.

Les symptômes de la dissociation

Lorsque mon ami m’a expliqué son trouble dissociatif, j’ai eu du mal à comprendre comment ça pouvait l’impacter dans sa vie. En fait, la dissociation implique plusieurs choses :

  • 👉 Déréalisation ou dépersonnalisation : la personne aura une sensation de détachement de soi et de son environnement, comme si l’action se déroulant sous ses yeux était vécue du point d'un spectateur ou d'une spectatrice.
  • 👉 La fuite dissociative : la personne aura une incapacité à se souvenir d’informations importantes, souvent associées à un événement traumatisant. C’est notamment pour cela que les victimes de viol n’arrivent pas à raconter ce qu’il s’est passé.
  • 👉 L’amnésie traumatique ou dissociative : la personne aura une mémoire fragmentée due à des moments de déréalisation qui conduisent à leur tour à une fragmentation de l’identité, comme si des moments important de vécus n’avaient pas existé ou pas été vécus par la personne.

Comment savoir si on se dissocie ?

Pour être encore plus concrète, je lui ai demandé les symptômes de l’état dissociatif. Qu’est-ce que cela fait d’être dissocié 🧐 ? Il m’a expliqué qu’il avait la sensation d’être comme une coquille vide lorsqu’il vivait une dissociation. Il n’est plus vraiment présent, il prend du recul sur la situation à tel point qu’il n’arrive plus à ressentir ses émotions, c’est la dépersonnalisation. 

Il a aussi fréquemment des pertes de mémoire associées à l’état dissociatif, puisqu’il a été consciemment déconnecté. Il m'a aussi expliqué dans quel contexte ça lui était arrivé : il a connu cet état après une sévère dépression et suite à plusieurs traumatismes.

Inattention et dissociation : faire la distinction

Une chose que j’ai comprise en échangeant avec lui sur ce trouble, c’est qu’il ne faut pas mélanger l’inattention avec la dissociation. Il m’arrive souvent de ne plus me souvenir du trajet en voiture que je viens de faire. En réalité, c'est parce que je suis noyée dans mes pensées 😅. Je fais l’action en mode automatique, car mes soucis personnels ou ma petite voix intérieure occupent mon esprit. Cela ne signifie pas que je suis atteinte de ce trouble.

Les personnes qui souffrent d’une dissociation ont de grosses difficultés dans leur vie à cause de l’amnésie ou de la déconnexion. Mon ami m’a expliqué que cela avait altéré sa relation amoureuse, puisque sa conjointe ne comprenait pas pourquoi il y avait des moments où il ne réagissait absolument pas. À force d'incompréhension, cela les a conduits à la séparation et à l'isolement social. Alors comment se sortir de ce trouble 😥 ?

Comment sortir d'un état dissociatif ?

On ne peut pas effacer les événements traumatisants malheureusement mais on peut choisir de faire un travail dessus pour éviter l’état dissociatif. Pour cela, l’intervention d’un psychothérapeute est nécessaire. Son travail permettra de faire le lien entre ce qu’il s’est passé et la dissociation. Il existe deux types de thérapies recommandées pour ce trouble :

  • 👉 La thérapie EMDR : c’est une technique permettant de repérer l’événement traumatique pour en guérir ;
  • 👉 Lhypnosecela permet de plonger en soi pour comprendre un blocage émotionnel.

S’il y a des symptômes dépressifs associés à ce trouble, il est nécessaire de consulter un psychiatre qui pourra en plus prescrire un traitement médicamenteux. Pouvoir comprendre ce qui est à l’origine de la dissociation et décrypter le traumatisme est le meilleur moyen de sortir de la déréalisation.

L'avis de la rédaction : consultez sans attendre !

Vous l'aurez compris, pour sortir de cet état dissociatif, il est indispensable de consulter un psychologue afin d'en identifier les causes et de pouvoir mettre en place une thérapie. Si vous pensez que vous ou l'un de vos proches en êtes atteints, n'attendez pas pour prendre rendez-vous.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : wikipedia.org / msdmanuals.com

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

6 signes pour reconnaître une dépendance affective

Derrière ce terme se cache un vrai trouble. Une addiction qui me coûte un grand nombre de relations... J'ai toujours besoin d'une présence, et si elle me rassure sur demande c'est encore mieux. Cette envie d'être accompagnée, aimée cache quelque chose. Découvrez 6 signes précurseurs de votre dépendance affective.

5 rituels pour être productif⸱ve toute la journée (ou presque !)

S'il y a bien une chose que je déteste, c'est de commencer la journée avec l'esprit embrouillé et la terminer avec la sensation que j'ai été totalement improductive. Mais en même temps, ce n'est pas possible de rester à fond tout le temps ! Alors comment faire pour améliorer notre productivité ? J'ai consulté un coach pour voir ça avec lui et j'ai retenu 5 rituels qui peuvent faire la différence, pour éviter qu'on coure après le temps afin de finir ce qu'on a à faire. Explication.

Le sucre de coco, bien meilleur que le sucre ordinaire pour notre santé ?

J’ai découvert le sucre de coco lorsque j’étais chez une amie. Je fouillais son placard (avec son autorisation bien sûr) pour trouver du sucre pour mon thé. C’est là qu’elle m’a expliqué qu’elle n’achetait plus de sucre ordinaire, mais uniquement du sucre de coco. J’ai été surprise, car j’avoue que je ne connaissais pas le sucre de coco. Elle m’a expliqué que ce dernier était meilleur pour la santé que le sucre blanc. Est-ce vrai ? Quels sont les avantages du sucre de coco ? Découvrons ensemble quels sont les bienfaits de ce sucre.

Renforcement musculaire, qu'est-ce que c'est et pourquoi s'y mettre ?

Pendant longtemps, quand j’entendais le mot sport, je fuyais. Cependant, j’ai aussi constaté que mon corps était un peu mou et que surtout, je n’avais aucune force dans les bras et les jambes. Pire encore, j’avais très souvent mal au dos et du coup, j'ai dû consulter un kiné. C’est là que j’ai découvert le renforcement musculaire grâce à certains exercices faits dans le cadre de mon suivi. J’ai compris ô combien il était important d’en faire faire pour que mon corps soit en bonne forme. Alors qu’est-ce que le renforcement musculaire ? Quel est son but ? Je vous explique tout !

Effet Dunning-Kruger : quand les moins qualifiés sont persuadés d'être compétents…

S’il y a bien une chose qui me fascine, ce sont les gens qui ont confiance en eux. Eh oui, je ne suis pas la plus forte pour me vendre, surtout au travail. Mails il y a des personnes qui sont persuadées d’être les plus compétentes, même si elles sont moins qualifiées. C’est l’effet, Dunning-Kruger ! Comment et pourquoi fonctionne-t-il ainsi ? Quelles sont les conséquences en entreprise ? On vous explique tout pour y remédier.

L'acceptation, une étape capitale pour aller de l'avant

En ce moment, je suis dans une période très compliquée de ma vie, puisque je fais le deuil d’une relation amoureuse. J’ai été quittée brutalement il y a quelques mois et j’avoue avoir du mal à m’en remettre… Je passe par toutes les étapes du deuil, sauf la dernière qui est pourtant cruciale : l’acceptation. En effet, une fois que je l’aurais atteinte, je pense que je pourrais véritablement aller de l’avant. D’ailleurs, ça marche un peu pour tout, je m’explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi Jai Besoin De Tout Contrôler [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue Et Hypnothérapeute ] 🧠

20 juin · Wengood

9:08


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube