La dissociation, une notion cruciale en psychologie !

Mis à jour le par Camille Lenglet

La première fois que j’ai entendu parler de dissociation, c’est grâce à un proche. Je ne connaissais pas cette notion pourtant cruciale en psychologie. Il m’a expliqué que peu de personnes sont au courant et qu’il a pu rencontrer des difficultés sociales quand il était dans un état dissociatif. Être déconnecté de la réalité à cause d’un traumatisme n’est pas simple à gérer, en effet... Mais qu’est-ce que cela implique ? Quels sont les différents types de dissociation ? Comment savoir si on a déjà rencontré cet état ? Explications.

La dissociation, une notion cruciale en psychologie !
Sommaire : 

Qu’est-ce que la dissociation en psychologie ?

La dissociation, c’est lorsqu’il y a une séparation fonctionnelle entre des éléments psychiques normalement réunis. Cela peut paraître nébuleux, alors qu’est-ce que cela implique vraiment 🤔 ? En fait, lorsque quelqu’un est “dissocié”, la réalité est totalement inhibée. Les pensées, le jugement, les émotions sont altérées, car la personne n’a plus la sensation d’être physiquement présente.

Cela peut se produire lors d’un choc émotionnel et d’un traumatisme 😥. Par exemple, une personne victime de viol va entrer dans un état dissociatif pour se protéger psychiquement de la violence. La dissociation émotionnelle ou cognitive traduit un mécanisme de défenselorsqu’on ne peut pas faire face.

➜ À noter : La durée de l’état dissociatif peut avoir lieu de manière temporaire, voire de manière durable, dans les cas de dissociation traumatique.

Les différents niveaux de dissociation

Tout le monde ne souffre pas du même niveau de dissociation. Les raisons vont varier selon le type de dissociation. On peut en retrouver 3 différentes :

  • La dissociation primaire en réponse à une expérience traumatique et au syndrome de stress post-traumatique,
  • La dissociation secondaire où il y a une déréalisation de l’expérience avec un “Moi observant”,
  • La dissociation tertiaire, lorsqu’il y a un trouble dissociatif de l’identité autrement appelé un dédoublement de personnalité. ⚠️ Il ne faut pas confondre ce dernier avec la schizophrénie qui est un trouble psychiatrique caractérisé par des distorsions de la pensée et du sentiment de soi.

⚠️ La psychose ne doit pas être aussi associée à l’état dissociatif, car c’est une perte totale de contact de la réalité dans ce cas-ci.

Les symptômes de la dissociation

Lorsque mon ami m’a expliqué son trouble dissociatif, j’ai eu du mal à comprendre comment ça pouvait l’impacter dans sa vie. En fait, la dissociation implique plusieurs choses :

  • 👉 Déréalisation ou dépersonnalisation : la personne aura une sensation de détachement de soi et de son environnement, comme si l’action se déroulant sous ses yeux était vécue du point d'un spectateur ou d'une spectatrice.
  • 👉 La fuite dissociative : la personne aura une incapacité à se souvenir d’informations importantes, souvent associées à un événement traumatisant. C’est notamment pour cela que les victimes de viol n’arrivent pas à raconter ce qu’il s’est passé.
  • 👉 L’amnésie dissociative : la personne aura une mémoire fragmentée due à des moments de déréalisation qui conduisent à leur tour à une fragmentation de l’identité, comme si des moments important de vécus n’avaient pas existé ou pas été vécus par la personne.

Comment savoir si on se dissocie ?

Pour être encore plus concrète, je lui ai demandé les symptômes de l’état dissociatif. Qu’est-ce que cela fait d’être dissocié 🧐 ?

Il m’a expliqué qu’il avait la sensation d’être comme une coquille vide lorsqu’il vivait une dissociation. Il n’est plus vraiment présent, il prend du recul sur la situation à tel point qu’il n’arrive plus à ressentir ses émotions, c’est la dépersonnalisation. Il a aussi fréquemment des pertes de mémoire associées à l’état dissociatif, puisqu’il a été consciemment déconnecté. Il m'a aussi expliqué dans quel contexte ça lui était arrivé : il a connu cet état après une sévère dépression et suite à plusieurs traumatismes.

Inattention et dissociation : faire la distinction

Une chose que j’ai comprise en échangeant avec lui sur ce trouble, c’est qu’il ne faut pas mélanger l’inattention avec la dissociation. Il m’arrive souvent de ne plus me souvenir du trajet en voiture que je viens de faire. En réalité, c'est parce que je suis noyée dans mes pensées. Je fais l’action en mode automatique, car mes soucis personnels ou ma petite voix intérieure occupent mon esprit. Cela ne signifie pas que je suis atteinte de ce trouble.

Les personnes qui souffrent d’une dissociation ont de grosses difficultés dans leur vie à cause de l’amnésie ou de la déconnexion. Mon ami m’a expliqué que cela avait altéré sa relation amoureuse, puisque sa conjointe ne comprenait pas pourquoi il y avait des moments où il ne réagissait absolument pas. À force d'incompréhension, cela les a conduits à la séparation et à l'isolement social. Alors comment se sortir de ce trouble 😥 ?

Comment sortir d'un état dissociatif ?

On ne peut pas effacer les événements traumatisants malheureusement mais on peut choisir de faire un travail dessus pour éviter l’état dissociatif. Pour cela, l’intervention d’un psychothérapeute est nécessaire. Son travail permettra de faire le lien entre ce qu’il s’est passé et la dissociation. Il existe deux types de thérapies recommandées pour ce trouble :

  • 👉 La thérapie EMDR : c’est une technique permettant de repérer l’événement traumatique pour en guérir ;
  • 👉 Lhypnosecela permet de plonger en soi pour comprendre un blocage émotionnel.

S’il y a des symptômes dépressifs associés à ce trouble, il est nécessaire de consulter un psychiatre qui pourra en plus prescrire un traitement médicamenteux. Pouvoir comprendre ce qui est à l’origine de la dissociation et décrypter le traumatisme est le meilleur moyen de sortir de la déréalisation.

L'avis de la rédaction : consultez sans attendre !

Vous l'aurez compris, pour sortir de cet état dissociatif, il est indispensable de consulter un psychologue afin d'en identifier les causes et de pouvoir mettre en place une thérapie. Si vous pensez que vous ou l'un de vos proches en êtes atteints, n'attendez pas pour prendre rendez-vous.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : wikipedia.org / msdmanuals.com

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Ma soeur est jalouse de moi... Comment gérer sa jalousie ?

“T’es la préférée de toute manière”. Cette phrase, je l’ai entendue maintes et maintes fois dans la bouche de ma sœur. Sa jalousie nous a longtemps pourries la vie, pourtant je ne souhaitais qu’une chose : qu’on soit proches et unies. Elle m'a déversé sa rancœur au visage pendant de nombreuses années jusqu’à ce que ça devienne ingérable. Je n’en pouvais plus de ressentir à la fois autant de colère et de culpabilité. Apaiser 30 ans de jalousie n’a pas été évident, mais il existe des solutions pour ne pas en arriver à ce point. Je n’ai pas voulu que la jalousie me fasse couper les ponts avec ma sœur !

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Isabelle Vuillemin, coach, explique le Reiki pour calmer les angoisses

Le Reiki, une forme ancienne de thérapie énergétique, a longtemps été reconnu pour sa capacité à équilibrer le corps et l'esprit. En canalisant l'énergie universelle, le Reiki aide à évacuer les émotions négatives, y compris les angoisses qui peuvent souvent nous submerger. Isabelle Vuillemin, coach, nous explique comment le Reiki peut vous permettre de calmer vos angoisses. Retrouvez un sentiment de calme et de sérénité intérieure grâce à cette pratique holistique. Explication.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Faut-il être prêt·e à tout, vraiment tout pour réussir ?

À l’heure où notre société encense la réussite et le pouvoir, nous rêvons tous et toutes de reconnaissance et de succès, mais comment parvenir à garder le cap ? Comment garder les pieds sur terre et la tête froide ? Comment ne pas renier ses valeurs et tout son être ? Faut-il être prête à tout pour réussir ? Même s'il n'y a pas de réponse universelle, je peux vous donner quelques conseils pour éviter que vous vous perdiez en route. Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube