5 étapes pour surmonter sa peur des relations amoureuses

Mis à jour le par La rédaction Wengood

Vous engager dans une relation amoureuse peut rappeler plusieurs souvenirs douloureux, ce qui risque de vous empêcher de vivre de nouvelles expériences dans votre vie émotionnelle. Peur d’aimer, de vous engager, d’être abandonné, de vous sentir trahi, de souffrir : autant d’idées qui peuvent nourrir vos craintes. Nous vous partageons nos conseils pour dépasser cette peur des relations amoureuses également appelée philophobie.

5 étapes pour surmonter sa peur des relations amoureuses

5 étapes pour surmonter sa peur de l'amour

La peur d'aimer est courante mais pas impossible à surmonter grâce à nos quelques conseils.

1. Identifiez votre peur

Sachez analyser les raisons de ce mal-être. Essayez d’identifier ce qui vous empêche d’avancer 🤔. La roue des émotions peut être une aide précieuse pour identifier ce qui se passe en vous. Quel est le type de partenaire que je recherche ou que je fuis ? Pour quelle raison ? Quelle est mon histoire ? Ma relation aux autres ? Qu'est-ce qui me fait peur ? L'engagement ? La peur de souffrir ? etc.

2. Pensez à vos relations passées

Même si cette étape n’est pas la plus agréable, elle est essentielle pour construire votre plan d’attaque contre votre peur. Remémorez-vous les épreuves et difficultés passées auxquelles vous aviez dû faire face. Si vous vous êtes séparés, quelle était la raison de votre rupture ? Quels étaient les problèmes rencontrés avec votre dernier amour ? Le schéma a-t-il tendance à se répéter ?

3. Ne cherchez pas la relation parfaite

Vous pouvez vous baser sur des éléments erronés ou qui ne sont pas forcément le reflet de la réalité. Même les couples avec 40 ans de vie commune et les plus heureux ont des disputes voire des crises. Avoir peur de commettre des erreurs risque de vous faire passer à côté de moments inoubliables.

4. Prenez votre temps

Rien ne sert de vous presser ! Même si votre famille sous-entendant qu’il faudrait appuyer sur le champignon, choisissez votre propre rythme et profitez de votre célibat. Passez du temps avec votre entourage, prenez votre temps pour rencontrer des nouvelles personnes. Apprenez d'abord à vous connaître vous-même, à connaître l'autre avant de vous lancer dans une nouvelle relation.  

5. Restez ouvert

Évitez de comparer cette nouvelle histoire avec la précédente, une gêne ou un certain embarras pourrait naître chez votre partenaire et ainsi lui mettre de la pression. Ne vous mettez pas de bâtons dans les roues dès le début, ne vous renfermez pas sur vous-même. Vous seriez surpris(e) d’échanger sur votre crainte avec votre moitié, elle pourrait bien vous étonner et vous aider à surmonter votre peur. 

Que vous soyez en couple ou à la recherche de l’amour, c’est cette philosophie de vie positive que vous devez garder en tête pour combattre la peur et avancer plus sereinement.

L'avis de la rédaction : une peur qui ne doit pas vous handicaper…

Avoir peur d'aimer, peur de l'amour, c'est avoir peur de souffrir, peur de l'abandon et c'est normal, jusqu'à un certain stade. Si cette peur vous empêche de vivre ou vous fait passer à côté d'une relation, alors il est urgent de contacter un psychologue pour comprendre d'où vient cette angoisse et comment la surmonter. Ensemble, vous trouverez des solutions pour dépasser cette peur. N'attendez pas pour prendre rendez-vous.

 🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Vous aimerez aussi ces articles :

Article proposé par La rédaction Wengood

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici