Dédoublement de personnalité : Qu'est-ce que le trouble dissociatif de l'identité ?

Mis à jour le par Justine Guilhem

Quand on pense au dédoublement de personnalité, un exemple bien connu de la littérature nous vient en tête : "L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde". Pourtant, cela n’a rien de romanesque, il est bien concret, même s’il est plus méconnu que d'autres troubles comme la schizophrénie. En psychologie, il porte le nom de trouble dissociatif de l’identité (TDI). Qu’est-ce que c’est exactement ? Quels sont les symptômes de ce trouble ? Qu’est-ce qui en est à l’origine ? Explication.

Dédoublement de personnalité : Qu'est-ce que le trouble dissociatif de l'identité ?

Qu’est-ce que le trouble dissociatif de l’identité ?

Le Trouble Dissociatif de l’Identité (TDI) est défini par la psychiatrie comme une forme de dissociation grave due à un ou plusieurs événements traumatisants, souvent eu lieu pendant l’enfance 😥. À cause de cela, les souvenirs vont être altérés et la personnalité brouillée. Le résultat, c’est qu’il n’y aura pas une identité unique, voilà pourquoi on appelle aussi cela un dédoublement de la personnalité.

C'est quoi une personne TDI ?

Beaucoup de personnes peuvent avoir des dissociations pendant et après le traumatisme. Néanmoins, toutes ne vont pas développer un TDI. Cela devient un trouble lorsque la dissociation s’installe dans le temps et que l’on détecte un “alter” ou plusieurs. La dissociation prend alors deux formes, complète ou partielle : soit chaque personnalité agit de façon distincte avec des identités distinctes, soit chacune des personnalités a conscience des autres.

Bon à savoir 

La schizophrénie est souvent confondue avec le TDI. Il faut dire que les symptômes sont quasiment identiques, notamment les hallucinations auditives. Les personnes atteintes de troubles dissociatifs entendent des voix qui viennent de l’intérieur, quant aux schizophrènes, les voix viennent toujours de l’extérieur. Néanmoins, la différence majeure, c’est que les personnes schizophrènes n'adoptent jamais une autre personnalité, contrairement au TDI.

👋 Cet article pourrait vous intéresser : Qu'est-ce qu'un trouble bipolaire ?

Quelles sont les origines du TDI ?

Comme déjà abordé, le dédoublement de la personnalité est un trouble qui découle d’un traumatisme, généralement prolongé durant l’enfance (abus sexuels, violence physique, drames répétés).

🚸 L’enfance est une période cruciale pour le développement de l’identité personnelle, mais le choc émotionnel va venir perturber cela. Alors, pour faire face à cette situation douloureuse et oublier leur souffrance, l’enfant maltraité ne va pas former une identité unique, unifiée.

Quelques exceptions à l’enfance ⚠️

Les soldats ayant vécu des événements ou des scènes insoutenables et traumatisantes peuvent aussi connaître ce trouble. La dissociation devient ainsi un moyen de survivre psychiquement.

Quels sont symptômes du TDI ?

Le symptôme le plus apparent et qui a donné son nom au trouble, c’est évidemment la multitude de personnalités. La personne atteinte de TDI ne perd pas contact avec la réalité, contrairement à la schizophrénie. Toutefois, c’est surtout l’entourage qui remarque les alter. En effet, il va y avoir une discontinuité du comportement, du discours ou encore des souvenirs.

Ainsi, les personnes atteintes de ce trouble dissociatif peuvent 👇:

  • Ressentir leur corps différemment : être quelqu’un de sexe opposé, devenir un jeune enfant.
  • Ne plus employer le pronom “je” et utiliser à la place le “nous” ou encore le “il/ils/elle/elles”.
  • Avoir des intrusions d’identités, souvenirs ou de voix au quotidien.
  • Interagir avec les autres alter via un dialogue intérieur.

La perte de mémoire

Les trous de mémoire, concernant le passé ou le présent, sont l'un des symptômes les plus importants et représentatifs. Ce sont, en plus, des pertes qui concernent quelque chose qui semble inoubliable. Un pianiste peut oublier comment se servir d’un piano ou encore la personne peut ne plus savoir comment utiliser un ordinateur… La raison à cela, c’est que pendant ces trous de mémoire, la personne est dissociée, c'est-à-dire, qu’elle n’est plus en contact avec sa pensée 💭.

👉 Pour mieux comprendre cet état 🚗 : nous vivons tous et toutes cela de temps en temps, dans une moindre mesure. Par exemple, lorsque nous conduisons, sur un trajet habituel et que nous n'avons pas conscience de ce que nous faisons avant d'arriver là où nous voulions nous rendre.

Enfin, ce trouble de la personnalité est souvent associé à d’autres pathologies telles que des troubles anxieux, une dépression, des troubles du sommeil ou encore des addictions à l’alcool ou à d’autres substances comme la drogue. Des comportements dangereux peuvent également découler du cocktail des différents troubles et des addictions…

Est-ce que le TDI se soigne ?

Le dédoublement de la personnalité se traite par une psychothérapie très longue. La clé du succès réside avant tout dans l’acceptation. Le patient doit lui-même faire le choix de la thérapie, ce qui n’est pas toujours facile à cause de luttes internes.

Ce qui rend le suivi particulièrement délicat, c’est qu’un alter peut prendre le contrôle sur les autres et refuser de se faire aider. Il n’est malheureusement pas rare que les patients abandonnent leur thérapie en cours de route 😥…

L’objectif de réunir les différentes personnalités

Il est nécessaire que le thérapeute travaille avec toutes les personnalités pour pouvoir les convaincre de faire le suivi. Le but est de réunir tous les alter pour ne former qu’une seule personnalité. Néanmoins, ce n’est pas toujours possible, alors il est proposé de mettre en place des interactions harmonieuses entre les personnalités pour un fonctionnement plus normal.

En plus de faire un travail de parole, un psychiatre peut proposer un traitement médicamenteux pour soulager les autres symptômes associés, comme la dépression ou l’anxiété généralisée. Cela n’agira pas sur le trouble en lui-même, mais pourra soulager le patient.

L'avis de la rédaction : La nécessité d'un suivi pour tous

Ce trouble est particulièrement délicat à vivre, tant pour la personne atteinte que l’entourage. Dans le cas de cette dernière, elle doit prendre en compte tous les aspects du TDI pour accompagner au mieux la personne dans son dédoublement de personnalité. S’il n’est pas possible d’imposer la thérapie, l’entourage peut consulter de son côté pour être guidée. Il n’est jamais simple de devoir vivre avec un proche ayant un trouble psychique, alors il ne faut pas hésiter à se faire aider aussi.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

*Sources : MSD professionnels de santé / Cleaveland ClinicWebMD

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

La personne plus haut a raison... À ajouter que l'EMDR peut être extrêmement dangereux pour les patients TDI, la plupart des professionnels refusent de le faire. Il est plutôt indiqué pour les troubles dissociatifs plus simples, comme le TSPT. Par ailleurs, il y a souvent plus de deux alters, et tous ne sont pas plus assurés ou extravertis que l'hôte (qui n'est par ailleurs pas "la vraie personnalité"). Pour finir, d'où vient la statistique des 90% de femmes ?

Mari il y a un an

Nos derniers articles

Votre couple va-t-il durer ? Les 6 questions que vous devez vous poser

Selon les Rita Mitsouko, "les histoires d'amour finissent mal... en général". Bon OK, mais ça ne veut pas dire que nous n'avons pas envie de passer un peu plus de bon temps à deux. Mais pour que ce soit vraiment du bon temps, encore faut-il être sûre que cette relation vaut le coup… Et pour savoir si c'est le grand amour, il y a quelques questions à se poser.

Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur l'importance de couper le cordon avec sa mère

Vous êtes toujours à l’écoute, toujours là quand ça ne va pas, en somme la parfaite mère exemplaire ! Mais attention, ce surplus d’attention peut nuire à votre enfant (adulte !). Trop le/la materner alors qu’il/elle devient un·e jeune adulte peut freiner son développement personnel. Mais pourquoi est-ce si difficile de couper de cordon ? Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur le sujet.

La peur d'aimer : d'où vient-elle ? Comment la surmonter ?

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur deux se termine en divorce, pas étonnant que la peur d’aimer soit un mal de plus en plus courant. Cette peur cache des angoisses profondes et peut devenir handicapante. C'est la raison pour laquelle il est important de s'en libérer, mais pour vaincre ses peurs, il faut bien les connaître. Découvrez raisons qui font que vous avez peur d'aimer et comment vous en débarrasser pour donner une chance à vos relations.

Psychologie positive : Qu’est-ce que c’est ? Est-elle sans danger ?

Lorsqu’on décide de commencer un suivi psychologique, c’est généralement pour soigner des blessures. On se tourne vers notre passé pour comprendre ce qui nous entrave et plus globalement, ce qui nous rend malheureuse. On peut appeler la psychologique traditionnelle en opposition à la psychologique positive. Cette dernière est une autre approche visant à cultiver le bonheur. Bien sûr, elle est tout aussi légitime que sa consœur. Alors qu’est-ce que c’est exactement ? En quoi peut-elle nous aider ? Explications.

Pourquoi me voit-on comme une gamine dans ma famille ? Ras-le-bol de l’infantilisation !

J’ai bientôt 32 ans et pourtant, dans ma famille, je suis toujours traitée comme une enfant. On m’infantilise en critiquant mes choix, qu’ils soient importants ou insignifiants… Mais aussi, on me dit quoi faire, sans que cela soit un conseil, il s’agit vraiment d’une marche à suivre. Néanmoins, je me considère assez grande pour pouvoir faire mes propres choix et agir comme je le souhaite ! Pourquoi suis-je traité comme cela ? Comment sortir de l’infantilisation par nos parents, notre famille et, voire, par notre belle-famille ? Élément de réponse.

Limérence, quand aimer devient envahissant et obsessionnel...

Tout le monde tombe amoureux·se. C’est un sentiment merveilleux dans la plupart des cas, mais il peut parfois nous dépasser et se transformer en obsession. En effet, il y a un état psychologique lié à l’amour qui procure beaucoup de souffrance. Cela s’appelle la limérence ! Qu’est-ce que c’est exactement ? Quelles sont les causes ? Est-il possible d’en guérir ? Quand aimer devient obsessionnel… On vous explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Fleur au Vent 16 🌸 Cultiver l’élan du renouveau avec Anne-Fleur Saraux

4 avril · Wengood

10:52


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube