Le cerveau reptilien responsable de nos comportements primaires, mythe ou réalité ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

“Oh la la, j’ai une de ces envies de sucre, ça doit être mon cerveau reptilien qui m’envoie ce message”. Quand j’ai entendu cette phrase, j’avoue que j’ai été surprise 😯. J’avais déjà eu connaissance du cerveau reptilien, mais je ne m’étais jamais penchée dessus. Il fait partie d’une théorie populaire et son rôle serait de dicter nos comportements vitaux : se nourrir, boire, se reproduire... Mais a-t-on vraiment un cerveau reptilien ? Les recherches récentes en neurosciences remettent tout en question.

Le cerveau reptilien responsable de nos comportements primaires, mythe ou réalité ?
Sommaire : 

La théorie triunique

Le cerveau reptilien prend place dans la théorie établie dans les années 1960 par le Dr Paul D. Maclean. C’est la théorie triunique qui explique que le cerveau est organisé en 3 grandes parties 🧠 :

  • le cerveau limbique : comprenant l’hippocampe, l’amygdale et l’hypothalamus,
  • le néo-cortex : comprenant deux hémisphères cérébraux,
  • le cerveau reptilien : qui est présent depuis 500 millions d’années chez les espèces animales.

Ces trois parties communiqueraient entre elles, mais fonctionneraient comme des organes indépendants. Le cerveau reptilien est souvent nommé « cerveau instinctif », puisqu’il gère les fonctions vitales de l’organisme et nos instincts : manger, boire, se reproduire... Cela paraît tellement plausible, pourquoi n’existerait-il pas 🤔 ?

Le cerveau organisé en 3 grandes parties selon la théorie du Dr Paul D. Maclean

La déconstruction du cerveau reptilien

Le concept du cerveau reptilien a longtemps été populaire, néanmoins, depuis quelques décennies, il est démenti. En effet, avec le développement des connaissances de l’organisation anatomique et fonctionnelle de notre cerveau, on sait désormais que nous n’avons pas de cerveau reptilien 🤯. Notamment grâce aux études menées sur les cerveaux des reptiles.

Des fonctions plus complexes

En effet, les scientifiques ont étudié les cerveaux des reptiles, ceux à quoi on comparait le cerveau reptilien de l’homme. Il est vrai que leur cerveau est plus simple et qu’il y a une partie qui répond aux fonctions vitales. Les reptiles ont un répertoire mental moins riche que les mammifères, cependant ils ont quand même des comportements élaborés.

🦎 Ces derniers sont associés au cerveau dit “supérieur” et possèdent des fonctions comme la mémoire ou la navigation spatiale explique le chercheur en neurosciences, Xavier Leinekugel.

Une réponse facile

Malgré les évolutions de la science, le cerveau reptilien reste encore une théorie très populaire. Pourquoi aime-t-on dire qu’on a un cerveau reptilien 🧐 ? C’est parce qu’il renvoie à notre dualité, nous sommes à la fois animales et savantes ! Et en plus de cela, la théorie triunique correspond bien au schéma freudien avec le “moi”, le “surmoi” et le “ça”.

➜ Le sociologue Sébastien Lemerle explique qu’on s’y retrouve rapidement, car c’est une réponse facile à toutes les questions qu’on peut se poser à propos de nos agissements. Le cerveau reptilien serait responsable de nos comportements toxiques, voilà pourquoi cette théorie a longtemps été appréciée.

Les émotions, les grandes responsables

Alors comment expliquer nos comportements primaires ou nos mauvaises réactions ? Les émotions sont la réponse. Aroa Gomez Marin, neuropsychologue, explique que les zones cérébrales provoquant une émotion sont multiples. Il n’y a pas qu’une partie qui est responsable de nos émotions, comme le cerveau reptilien le sous-entendait. Les émotions peuvent se déclencher sans la moindre intervention de la pensée ou du raisonnement. Nos lointains ancêtres ont pu avoir la vie sauve grâce à elles, mais dans notre quotidien, cela peut entraîner des réactions inappropriées.

Cet article peut vous intéresser : La roue des émotions : je ressens donc je suis

Accepter sa part reptilienne

Le cerveau reptilien a longtemps été un moyen de se comprendre. Désormais, il est nécessaire de se tourner vers nos émotions enfouies pour décrypter nos comportements ou nos peurs. On peut voir le cerveau reptilien comme une conception métaphorique : on parle donc d’accepter notre “part reptilienne”. C’est-à-dire que l’on doit accepter les aspects que l’on refuse pour vivre mieux et aller vers le bonheur.

➜ Il faut alors apprendre à gérer nos émotions et se tourner vers nos pensées pour décrypter des peurs irrationnelles comme la zoophobie ou la thalassophobie.

Livre comment apprivoiser son crocodile

📖 Le livre "Comment apprivoiser son crocodile" de Catherine Aimelet-Périssol peut nous aider à décoder le sens caché de nos émotions.  - "Comment apprivoiser son crocodile"

L'avis de la rédaction : cherchez du côté de vos émotions !

Vous l'aurez compris, le cerveau reptilien n'est pas la raison de vos comportements impulsifs ou excessifs, il va plutôt falloir creuser du côté de vos émotions et de votre gestion de celles-ci. Si vous rencontrez des problèmes relationnels au quotidien, que certaines de vos réactions vous handicapent, n'hésitez pas à contacter un psychologue afin de mettre en place ensemble de nouveaux comportements qui vous permettront de vous épanouir.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : franceculture.fr / passeportsante.net / cerveauetpsycho.frlafabriquedeladanse.fr

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Le mot de la rédactrice en chef !

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe



Vous nous suivez sur Instagram ?

Pour mieux se connaître

Comment trouver et prendre du temps pour soi ?

Pour mieux se connaître

Les podcasts Wengood

Comment gérer la difficulté à s'exprimer pleinement et librement ?


Comment gérer la difficulté à s'exprimer pleinement et librement ? Par Stéphane Masson, coach professionnel certifié

septembre 2021 · Wengood

10:26

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.





Plus d'articles pour mieux se comprendre et s'accepter !

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Terreur nocturne : pourquoi les enfants et les adultes en souffrent ?

Se réveiller en hurlant et en sueur, ce n’est jamais agréable, que ce soit pour un enfant ou un adulte. Et c’est encore plus impressionnant pour l’entourage, tant pour les parents que le conjoint ! C’est ce qui s’appelle faire des terreurs nocturnes. Même si chez l’enfant, elle est plus répandue, cette parasomnie n’est pas anodine chez l'adulte. Il est important de comprendre les origines d’une terreur nocturne et ses symptômes pour la diminuer, voire la faire totalement disparaître.

Mutisme chez l’adulte : quand l’anxiété pousse au silence…

Il est étrange de rencontrer des adultes ne pas parler, alors qu’elles en sont physiquement capables. S'il n'y a pas de pathologie physique, cela s'appelle le mutisme. Personnellement, j’ai toujours été habituée à cette pathologie psychique, puisqu’un membre de ma famille a un mutisme sélectif. Si ce n’est pas quelque chose qui me surprend, je sais qu’en dehors du cercle familial, c’est perçu comme quelque chose de très étrange. Comment ce trouble de la parole se manifeste ? Quelle est son origine ? Comment soigner le mutisme ? Autant de questions que j'ai pu me poser plus jeune.

Tout beaux, tout chauds, nos derniers articles

Ma soeur est jalouse de moi... Comment gérer sa jalousie ?

“T’es la préférée de toute manière”. Cette phrase, je l’ai entendue maintes et maintes fois dans la bouche de ma sœur. Sa jalousie nous a longtemps pourries la vie, pourtant je ne souhaitais qu’une chose : qu’on soit proches et unies. Elle m'a déversé sa rancœur au visage pendant de nombreuses années jusqu’à ce que ça devienne ingérable. Je n’en pouvais plus de ressentir à la fois autant de colère et de culpabilité. Apaiser 30 ans de jalousie n’a pas été évident, mais il existe des solutions pour ne pas en arriver à ce point. Je n’ai pas voulu que la jalousie me fasse couper les ponts avec ma sœur !

Isabelle Vuillemin, coach, explique le Reiki pour calmer les angoisses

Le Reiki, une forme ancienne de thérapie énergétique, a longtemps été reconnu pour sa capacité à équilibrer le corps et l'esprit. En canalisant l'énergie universelle, le Reiki aide à évacuer les émotions négatives, y compris les angoisses qui peuvent souvent nous submerger. Isabelle Vuillemin, coach, nous explique comment le Reiki peut vous permettre de calmer vos angoisses. Retrouvez un sentiment de calme et de sérénité intérieure grâce à cette pratique holistique. Explication.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Faut-il être prêt·e à tout, vraiment tout pour réussir ?

À l’heure où notre société encense la réussite et le pouvoir, nous rêvons tous et toutes de reconnaissance et de succès, mais comment parvenir à garder le cap ? Comment garder les pieds sur terre et la tête froide ? Comment ne pas renier ses valeurs et tout son être ? Faut-il être prête à tout pour réussir ? Même s'il n'y a pas de réponse universelle, je peux vous donner quelques conseils pour éviter que vous vous perdiez en route. Explication.

Vous avez aimé la plume de Camille ? Découvrez ses dernières réalisations

Ma famille me tourne le dos : comment réagir ? Que faire ?

S’il y a bien un lien que l’on n’imagine pas rompre, c’est celui du sang. Certains disent que la famille, c’est sacré. Oui, mais, elle peut être aussi le théâtre de disputes, déchirements ou de violence. Cela peut même mener jusqu’à la rupture familiale… Les motifs sont nombreux et peuvent faire des dégâts, alors comment faire quand on arrive au point où notre famille nous tourne le dos ? Comment réagir ? Est-il encore possible de recoller les morceaux ? En a-t-on vraiment envie ? N’est-ce pas au final une bonne chose ? Autant de questions qu’il est légitime de se poser.

Repli sur soi : quand l’isolement social est le signe d'un mal-être profond

J’ai eu une période de repli sur moi, c’est arrivé au moment où ma mère est décédée. Je venais de terminer mes études et alors qu’on me proposait un CDI, j’ai préféré refuser. Je suis restée plusieurs mois seule chez moi, à avoir très peu de contact avec les autres. Heureusement, mes plus proches amies m’ont aidé à sortir de cet épisode très compliqué. Le repli sur soi, ce n’est pas seulement être seule, c’est aussi le signe d’un mal-être profond. Comment le définir ? Quelles en sont les causes ? Comment s’en sortir ? Découvrez mon témoignage sur le repli sur soi.

8 conseils pour bien vivre au quotidien avec une personne psychorigide

Excès de rigueur, de contrôle, besoin d’avoir toujours raison… que c’est étouffant et épuisant de vivre avec une personne psychorigide ! Elle est une grande adepte des “il faut”, “je dois”, “fais-ci”, etc. En gros, la ou le psychorigide veut tout régenter. Cependant, il ne faut pas oublier que ce comportement est lié à une souffrance et une grande angoisse. Comment négocier avec une personne psychorigide pour vivre au mieux ? Voici 8 conseils à garder tête pour que cela se passe en douceur.

Amour ou habitude, comment savoir où on en est ?

J’aurais toujours voulu que mes histoires d’amour soient passionnelles. Cependant, je me suis bien vite aperçue que la vie n'est pas une comédie romantique. Je me souviens d’une de mes relations en particulier, il y a quelques années, où je me suis demandé : mais est-ce que je l’aime ? Ou ai-je simplement l’habitude de l’avoir dans mon quotidien ? Est-ce que j’ai peur de me retrouver seule ? Bref, vous l’avez compris, je me sentais un peu perdue. Je vous en parle.