Il paraît que j’ai du caractère, et alors ?

Apparemment j’ai trop de caractère. Enfin c’est ce que disent ceux qui se sentent agressés dès que je donne mon avis ou que j’exprime mon mécontentement. A croire qu’ils préféreraient que j’aille dans leur sens, quitte à être fausse… Pourtant, un fort caractère n’est pas toujours négatif ! C’est même bon pour la santé de mon entourage, et pour la mienne cela va de soi. Oui j’ai du caractère, et alors ?

Sommaire :

J’ai du caractère, est-ce vraiment un mal ?

Être une personne de caractère, avoir un caractère bien trempé, être caractérielle… La langue française nous perd et on en arrive à confondre quelqu’un qui sait s’affirmer et dire non avec quelqu’un que la mauvaise humeur anime.

Caractère affirmé ou mauvais caractère ?

Il est temps de remettre les choses à leur place, pour en avoir côtoyé un certain nombre, laissez-moi vous dire qu’une personne qui a un mauvais caractère pense que plus grand elle ouvre sa bouche, plus elle sera respectée. Comme si occuper tout l’espace rendait les autres petits. Comme si en se vexant pour un rien, le monde allait changer son centre de gravité. Beaucoup de personnes associent ce mélange de narcissisme et de bougonnerie au FORT caractère. A tort. Un parfum peut sentir fort, avoir une odeur affirmée que l’on remarque, sans sentir mauvais au point d’être désagréable. Je ne suis aucunement en train de me trouver des excuses, mais mon comportement est totalement différent… (je vous jure !)

Avoir du caractère, c’est rester intègre

Seule contre tous ? Lors d’un débat, ou dès qu’il faut choisir quel film aller voir au cinéma ? Peu m’importe. Même si cela me fait nager à contre-courant, je pense à moi, à mes envies et à mes principes. Plus leader que suiveuse, je dis toujours ce que je pense au lieu de subir une situation qui me dérange.

bouder

(En plus, cela se verrait sur mon visage…)

🤫 Entendez la nuance, avoir du caractère c’est être une personne intègre, qui se respecte, tout en se faisant respecter sans se faire plus grande qu’elle ne l’est. Et si cela en intimide certains, il serait bon qu’ils s’interrogent et commencent à développer leur confiance en eux. En aucun cas je ne souhaite paraître agressive, car dès que je peux, je donne mon avis avec diplomatie… mais je le donne, là est la différence. Alors, selon le syllogisme suivant, avoir du caractère - c’est être honnête, et être honnête c’est se donner les moyens d’être heureux. Quelque chose à redire ?

Le caractère de madame est bon pour la santé de monsieur

Il est vrai qu’être avec quelqu’un qui ne donne pas son avis, qui accepte tout sans rechigner et qui ne sait pas ce qu’elle veut peut-être fortement désagréable. Moins on tourne autour du pot, plus vite ils nous cernent ! De quoi éviter les disputes de couple et les non-dits. C’est grâce à mon caractère affirmé, que mon compagnon sait ce que je pense, et qu’il ne fera pas deux fois les mêmes choses si celles-ci me dérangent. On communique en toute honnêteté, on avance d’un pas sûr et nos discussions sont à la fois instructives et constructives. On échange nos points de vue et on apprend à être plus ouvert d’esprit (plutôt que de seulement s’échanger des « oui mon chéri »)

Une femme épanouie et affirmée sort du lot et sait se rendre unique, sans tomber dans la tyrannie, c’est le plus beau cadeau à se faire.

L’avis des experts : les personnes au caractère affirmé seraient plus honnêtes

Joseph Grenny et David Maxfield, deux chercheurs en sciences sociales ont identifié l’amalgame entre une femme dirigeante, soit avec du caractère, et une femme désagréable. Ces associations implicites reposent principalement sur des associations inconscientes, sur des raccourcis cognitifs qui font gagner du temps à notre cerveau. Tout comme il associe naturellement le « vin » au « fromage », il associe la féminité avec l’inoffensif. 

➡ Ce qui explique que les femmes avec un caractère affirmé soient directement rangées dans la case « mauvais caractère ». Pourtant, une seconde étude menée par le Dr David Stillwell prouve que les personnes affirmées, qui ont l’habitude de jurer sont les plus honnêtes. Selon lui  "la relation entre vulgarité et malhonnêteté est particulière. Jurer est souvent inapproprié, mais prouve que la personne est en train de vous donner son opinion honnête. En ne filtrant pas son langage, elle ne filtre pas non plus son point de vue".

💪 Alors, qui a dit qu’un fort caractère était forcément mauvais ? Et si vos relations aux autres sont compliquées, que vous ne parvenez pas à trouver votre place, contacter un coach :

Contacter un coach bien-être

*Source : slate.fr & psychologues.net

S’accepter telle que l’on est, voilà la clef du bonheur. Découvrez sans plus attendre je ne suis pas parfaite et alors ? Décomplexion assurée !

Et aussi :

Article proposé par
Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Les commentaires

Nos derniers articles

Equicoaching, quand le cheval nous montre la voie

Les animaux ont depuis longtemps montré leur capacité à soigner les hommes, le cheval...

Lire

10 citations sur la solitude : en tête à tête avec moi-même

La solitude peut être la cause d'une grande souffrance. Se sentir seule, face à soi-m...

Lire

Le complexe de supériorité ou l'illusion de la supériorité

C'est une personne qui semble n'aimer personne plus qu'elle-même. Elle parle souvent ...

Lire

L’horreur des thérapies de conversion

S’il y a bien quelque chose que je trouve normal, c’est d’aimer qui on veut, peu impo...

Lire

Mauvaise foi : à petite dose oui, sinon on oublie !

Ahh la mauvaise foi, je pense que tout le monde en a fait preuve un jour ou l’autre. ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici