Je commence à m'attacher à mon plan cul... Help, je fais quoi ?!

Mis à jour le par Camille Lenglet

J’ai eu une période où j’étais célibataire pendant ma vingtaine, entre deux relations longues, ça ne fait pas de mal ! Forcément, j’ai eu des histoires sans lendemain et des "PQR" comme on aimait les appeler avec mes amies (plan cul régulier). Sauf qu’à force de coucher avec la même personne, de partager des soirées, voire de la complicité, j’ai fini par m’attacher… Est-ce grave de s’attacher à une relation purement charnelle ? Faut-il le dire à la personne ? Comment réagir quand ce n’est pas réciproque ? Je vous fais part de mon expérience.

Je commence à m'attacher à mon plan cul... Help, je fais quoi ?!

Se poser les bonnes questions à propos de la relation

Avoir un coup d’un soir ou une relation exclusivement basée sur le sexe, il n’y a aucun mal à cela. Cependant, la récurrence de rapports sexuels avec la même personne peut nous conduire à éprouver des sentiments pour elle. Tout s’embrouille dans notre tête, on ne sait plus ce qu’on désire et ce qu’on ressent. 

Il faut donc se poser les bonnes questions 🤔 :

  • 👉 Est-ce que l’on aime être en couple ou être avec cette personne ?
  • 👉 Est-ce que l’on éprouve de l’attirance en dehors des moments d’intimité ?
  • 👉 Est-ce que l’on s’intéresse vraiment à lui/elle ?
  • 👉 Est-ce que lui/elle s’intéresse à nous ?

On peut être capable de faire l’amour sans sentiments amoureux. On peut aussi avoir l’impression de ressentir de l’amour, quand on est justement en train de faire l’amour (cela porte bien son nom 😂) ! C’est bien ça le souci d’une relation uniquement basé sur l’intimité, quand elle est récurrente, on finit par ne plus savoir ce qui se passe en nous.

Quand nos sentiments sont confirmés

Après cette phase d’introspection, plus de doutes, on sait que l’on commence à tomber amoureuse et que nos sentiments sont véritables. Mais à partir de là, comment faire ? Car si l’autre personne couche avec nous, cela ne veut pas dire pour autant qu’elle ressent des sentiments amoureux 😢. La réponse universelle que j’aime dire face à ce genre de situation, c’est : observation et communication.

1️⃣ Observation

Il faut être attentive aux comportements de notre PQR pour déceler s’il y a une réciprocité potentielle. Les petites attentions tendres sont le signe qu’il ou elle éprouve aussi quelque chose nous. Par exemple, on ne prépare pas le petit-déjeuner à son PQR pour passer la matinée ensemble. D’ailleurs, j'ai rarement vu un plan cul dormir chez moi, cela fait justement partie des comportements qui ne se produisaient pas 🙃.

2️⃣ Communication

Si on s’aperçoit que notre plan cul est tendre, qu’il est présent et qu’il manifeste de l’intérêt autre que charnel, on peut se dire qu’il s’attache aussi. Dans ce cas-là, on peut décider de laisser les choses se dérouler naturellement. Néanmoins, si le sentiment amoureux nous tenaille et que l’on voit qu’il manifeste de l’intérêt pour d’autres personnes, je pense qu’il est bon de dire ce que l’on ressent. Avouer ses sentiments n’est pas une preuve de faiblesse, mais de courage 💪. Bien sûr, cela peut signifier se prendre un râteau, mais il n’est pas bon de garder des émotions si fortes en soi.

👋 Cet article peut vous intéresser: Le pouvoir de la communication positive dans le couple

S’engager ou se séparer

Une fois que les mots sont posés, il peut y avoir 3 types de réactions :

  • 🥰 Soit c’est réciproque, la personne s’est aussi attachée à nous,
  • 🥴 Soit ce n’est pas réciproque, elle n’a pas de sentiments,
  • 😐 Soit elle ne sait pas et elle est perdue.

Le dernier cas de figure conduira forcément aux deux premiers. Il suffit de laisser le temps de la réflexion à la personne pour qu’elle fasse à son tour le point. Dans le premier cas, c’est une bonne nouvelle, voire une explosion de joie. Rien de mieux qu’un amour réciproque et sincère !

🚩

Attention cependant à ne pas se faire manipuler par un pervers narcissique qui joue sur plusieurs tableaux en nous disant qu’il s’est aussi attaché alors que ce n’est pas le cas…

👋 Cet article peut vous intéresser: Il ne sait pas ce qu'il veut : partir ou attendre ?

Quand ce n’est pas réciproque...

Pour tout dire, je suis passée par là. Après avoir avoué mon attirance, je me suis pris un sacré vent. C’est douloureux, voire incompréhensible, puisqu’il y a déjà une intimité installée. C’est donc aussi difficile à gérer qu’une rupture brutale, il faut en avoir conscience. Toutefois, la seule solution est de prendre sur soi et d’accepter la réponse de l’autre, on ne peut pas s’imposer 😕.

À partir de là, il faut réfléchir à ce qui nous convient. Certaines personnes continuent à se fréquenter, mais pour moi, cela a été impossible. Je n’arrivais pas à gérer le sentiment de malaise ainsi que la tristesse de savoir que je n’aurais rien de plus. Ce n’est pas simple d’oublier quelqu’un, mais c’est la meilleure option pour aller de l’avant.

Rester avec une personne qui ne nous aime pas en devient toxique. C'est pour cela que je pense qu’il vaut mieux arrêter de voir le plan cul. Une relation amoureuse mutuelle est bien plus saine, c’est ce que je me suis dit. Aujourd’hui, je vis ma plus belle histoire avec une personne bienveillante, alors il ne faut rien lâcher 🥰!

L'avis de la rédaction : des bases claires pour tout le monde

Pour qu'une relation fonctionne, y compris un plan fesse, il faut que les bases et les règles soient claires pour tout le monde. Les tenants et les aboutissants doivent être connus de tous, sans quoi l'un des deux sera blessé. Si vous commencez à éprouver des sentiments, il faut les exprimer à la personne concernée pour que tout le monde ait la même grille de lecture. Si vos relations amoureuses sont compliquées, qu'un même schéma se répète, n'attendez pas pour contacter un psychologue. Ensemble, vous pourrez comprendre ce qui se joue en vous et mettre en place de nouvelles habitudes qui vous permettront de vivre la vie affective que vous méritez.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube