Mais pourquoi vouloir encore se marier aujourd'hui ? Le mariage a-t-il encore du sens ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

En voilà une bonne question ? Personnellement, je n'ai jamais rêvé de me marier. Mes rêves de petites filles n’étaient pas faits de tulle blanc, de dentelle et de voile et j'aimais assez l'idée d'un amour si passionné qu'il se passerait d'une union sacrée. Pourtant aujourd'hui, force est de constater que je suis mariée depuis 5 ans et en plus, c'est moi qui ai fait la demande !

Mais pourquoi vouloir encore se marier aujourd'hui ? Le mariage a-t-il encore du sens ?

Pourquoi vouloir se marier aujourd'hui ?

Pour certaines et certains, c'est une évidence, il n'y a pas de questions à se poser avant de se marier. C'est un choix, si l'on peut dire, qui découle d'une longue tradition familiale ou sorti tout droit des contes, films et romans que nous avons tous croisés un jour. Pour d'autres, seul l'amour prévaut et se marier est sans importance. Outre le coût financier d'un mariage 🤑, il y a des tas de bonnes raisons de ne pas se marier : l'organisation et la logistique que demande un mariage peuvent en effrayer certains, le contrat, l'engagement écrit et solennel qui est pris peut aussi rebuter. Et pourtant les chiffres sont sans appel : 

💍
Selon l'Insee, en 2023 on a dénombré 242 000 mariages célébrés en France, et vous savez quoi ? C’est le nombre le plus élevé depuis 2012.
 

À une époque où plus rien n'impose le mariage, pourquoi donc s'unir officiellement 🤔 ? J'ai creusé le sujet en lisant plusieurs choses et il s'est distingué 5 raisons de se marier de nos jours

1. ❤️ Pour l'amour

Je vous parle du mariage comme d'une célébration de l'amour, mais ce n'est pas seulement. Le mariage, c'est aussi un moment où tous nos proches sont réunis et où l'on est plus susceptible de recevoir de preuves d'amour de la part de ceux qui nous entourent. C'est toujours une journée riche en confidences, en déclarations, en mots d'amour et donc en émotions. 

Cependant, au delà de la journée, il y a la dimension symbolique, voire spirituelle qui est importante. Il y a une sacralisation de leur amour et de leur union, comme l'explique le psychanalyste, Gérard Bonnet.

2. 👪 Pour la famille / reconnaissance sociale

Pour certaines personnes, le mariage n'est pas une fin en soi, mais il l'est pour les parents, les grands-parents ou encore la société. Se marier pour faire plaisir à sa famille et aux autres, une bonne raison ? Eh bien pourquoi pas ? 

Après tout, ce peut aussi être une preuve de l'amour que l'on porte à sa famille et de l'importance que l'on accorde au noyau familial, à sa durabilité. Mais ça bien sûr, ça dépend aussi et surtout de l'histoire que l'on a avec ses parents et, par exemple, on ne devrait jamais se sentir obligée de se marier pour faire plaisir à des parents (un brin) toxiques.


 "Le mariage reste un marqueur social fort. Il offre une reconnaissance et une légitimité au couple de la part de la société." - Jean-Claude Kaufmann, sociologue


3. 💑 Pour la stabilité

Comme l'explique le psychologue Yvon Dallaire, le mariage est un engagement mutuel à la fidélité. Il procure un sentiment de sécurité affective et une stabilité à la relation amoureuse. Se passer la bague au doigt, c'est un moyen de troquer l'éphémère contre la stabilité. Du moins en idées, mais de façon concrète et même contractuelle. Même si ça n'empêche pas la rupture et le divorce, ça peut tout de même apporter un sentiment de sécurité, un environnement rassurant.

4. 🤹 Pour montrer qui l'on est

Aujourd'hui, les mariages sont de plus en plus personnalisés et retranscrivent les goûts et passions des mariés. Le mariage représente donc, en quelque sorte, l'image que l'on veut que les autres aient de notre couple. C'est donc le moment idéal pour s'interroger sur les points communs que l'on partage, ce qui nous rassemble et nous définit et les valeurs qui sont les nôtres.

5. 🔗 Pour l'engagement

"Choisir de se marier, c'est réaffirmer la force de son engagement amoureux devant ses proches et la société", analyse la psychologue Yvonne Poncet-Bonissol. Parce que ce n'est pas un gros mot et que se lier à quelqu'un d'autre, simplement par une promesse, c'est la preuve de la confiance que l'on se fait à soi, à l'autre et aussi à notre relation

Pourquoi JE me suis mariée ?

Si je vous dis que je me suis mariée pour célébrer l'amour, vous souriez gentiment ou vous levez les yeux au ciel 😒 ? Je vous explique, parce qu'en fait, dans mon mariage, il y a de l'amour, de la fête, du défi et aussi (j'avoue tout) un peu de narcissisme jumeler avec l'envie d'épater la galerie 🤩. J’adore organiser des événements, des fêtes, mais chaque fois que l'on me demande pourquoi, alors que j'étais plutôt réticente à l'idée, j'ai finalement décidé de me marier, je réponds toujours la même chose : parce que j'avais envie de célébrer l'amour. Et c'est vrai ! 

La véracité et le sérieux de mon couple n'étaient plus à prouver, il durait depuis déjà 7 ans, mais nous venions tous les deux de passer par une période difficile. Souffrance au travail, harcèlement, déprime, crise de la trentaine, etc. Lorsque j'ai sorti la tête de l'eau après tout ça, j'ai pensé, à lui, à nous, à notre couple et je me suis dit que nous étions restés forts, ensemble, soudés, le meilleur soutien l'un de l'autre, à travers des périodes très sombres et que cet amour méritait d'être célébré, élevé en quelque sorte... et qui m'aime me suive ! 

Pour moi, c'était aussi l'occasion de rassembler tous nos proches, et moins proches. Avec l'âge, l'éloignement, le manque de temps, il devient de plus en plus difficile de rassembler du monde autour de soi, même pour les anniversaires ou les fêtes c'est parfois difficile. Seul un mariage est capable d'une telle prouesse.

Couple de mariésConsacrer un temps l'amour, qu'il soit là, aux yeux de tous et le célébrer, est-ce qu'on fait ça assez souvent dans sa vie ?

Une pause et un engagement

Lorsque je repense à la période de mon mariage, je suis généralement nostalgique. Je repense à cette année de préparation, de réflexions, de questionnements et à cette journée, l'excitation, le bonheur, la fierté… Et je me dis aussi, qu'au cours de ma vie, cette période a été une pause, un instant hors du temps, loin de la routine quotidienne, durant lequel nous pensions beaucoup à nous, à notre couple, à nos projets futurs, à la façon dont on voulait grandir ensemble. 

Le mariage peut être envisagé comme une étape de vie, pour moi, c'était simplement une pause bien agréable, avant de reprendre une vie de couple que je chérissais déjà avant. 

Le mariage, la perte de liberté ?

Et qu'en est-il de l'engagement ? On a beau avoir une âme romantique, le mariage reste avant tout un contrat, un acte juridique et un engagement qui impose des droits et des devoirs. Fidélité, secours, assistance, communauté de vie, contribution aux charges du mariage, éducation des enfants. 

La liste des devoirs est longue et à une époque où l'on semble ne plus vouloir faire d'efforts pour sauver son couple, il est normal que nombreux soient ceux qui refusent de passer par la case mariage, pensant préserver ainsi leur liberté. La liberté de rompre facilement, sans passer par une case divorce, qui peut demander du temps (et de l'argent).

Peur de l'engagement

Évidemment, le marié cherche à prendre la fuite... un peu old school non ?

👋 Cet article peut vous intéresser : Votre couple va-t-il durer ? Les 6 questions que vous devez vous poser

Des bonnes raisons et une mauvaise !

Bref, je pense qu'il y a tout un tas de bonnes raisons de refuser de se marier, qui sont propres à chacun·e : manque d'argent, doutes sur le couple, mauvaises expériences, refus des normes sociales, etc. 

Cependant, si la raison principale reste la peur de l'engagement et la crainte de perdre sa liberté, il faut peut-être s'interroger sur soi 🧐. Posez-vous donc ces questions : Cette relation a-t-elle des red flags qui poussent à penser que ma liberté est ou sera mise en danger ? Est-ce que ma peur de l'engagement est centrée essentiellement sur le mariage, auquel cas il y a peut-être un trauma là-dessous, ou s'étend-elle à toutes sortes de projets communs ? Y a-t-il un échec passé que j'ai vécu qui me fait peur ou ai-je peur d'en rencontrer un ? 

Comme toutes les peurs, celle de l'engagement mérite d'être interrogée, notamment avec l'aide d'un psychologue. Enfin, si ça vous bloque dans votre relation ! 

L'avis de la rédaction - Les "pour" et les "contre"

Il arrive qu'au sein d'un couple, la question du mariage soit tout à fait anecdotique, voire inexistante pour le plus grand bonheur de chacun. Pour d'autres cependant, c'est parfois loin d'être anodin et comment parler, et pire encore, envisager le mariage quand l'un des deux partenaires y est farouchement opposé ? Convaincre quelqu'un de se marier n'est pas une mince affaire, mais il faut avant tout chercher à comprendre les raisons de ce refus. Pour vous soutenir et vous accompagner lors de ces échanges d'arguments qui peuvent virer au conflit, un thérapeute de couple est souvent tout indiqué. Grâce à lui, chacun des membres du couple peut s'interroger sur ses besoins, l'origine de ses envies et comprendre ce qui pousse les uns à vouloir se marier et les autres à rejeter l'idée en bloc.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : Livres "Mariage" de Jean-Claude Kaufmann // "Vivre heureux à deux c'est possible" d'Yvon Dallaire // Insee

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube