6 signes que vous vous trouvez dans un environnement de travail toxique

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Si vous êtes ici, c'est sans doute parce que vous percevez déjà votre environnement de travail comme étant toxique. Le premier signe c'est même peut-être vous-même. L'anxiété est souvent l'un des premiers signes notables d'un mal-être au travail. Mais plusieurs autres signes sont caractéristiques d'une ambiance professionnelle nocive.

6 signes que vous vous trouvez dans un environnement de travail toxique

Qu'est-ce qu'un environnement de travail toxique ?

Parfois les signaux sont assez clairs. Il y a l'agressivité, les ordres aboyés, ceux qui se disputent, ceux qui pleurent au boulot ou encore ceux qui démissionnent ou se font licencier du jour au lendemain 😟. Là, on est clairement dans un environnement de travail toxique. Cependant, parfois les choses sont plus insidieuses et peuvent nous amener à douter. Je ne me sens pas bien dans cette ambiance de travail, mais est-ce que ça ne viendrait pas de moi ? Est-ce que je ne trouve pas ma place au travail et que ça pèse sur mon moral ? Or reconnaître à temps une ambiance de travail nocive permet parfois de la quitter avant qu'elle ne nous fasse souffrir et affecte notre santé mentale.

👉 En général, on parle d'environnement de travail toxique quand on se sent mal à l'aise parce que pas soutenu, pas entendu, pas écouté, voire réduit au silence. Cette situation de mal-être au travail génère très souvent du stress, de la nervosité, de la tristesse et peut même conduire au burn-out ou à la dépression.

6 signes que votre environnement de travail est toxique

Comment reconnaître un contexte professionnel néfaste et dysfonctionnel ? Ces signaux doivent vous alerter et vous pousser à agir, soit en quittant ce travail, soit en vous protégeant de sa toxicité. Tout en sachant que le mieux pour votre santé mentale c'est tout de même de quitter un job qui vous fait souffrir.

1. La communication est mauvaise

C'est simple, tout est confus ! Vous comprenez à peine vos missions. Vous recevez des mails ou des chats que vous ne comprenez pas et personne ne vous explique de vive voix, parce que personne n'est disponible pour parler de vive voix ou que tout le monde est dans le même état d'incompréhension que vous ! Il arrive même que vous ne soyez pas du tout dans la boucle de mail ou que vous receviez des informations trop tard, erronées ou incomplètes. Si en plus, les échanges sont tendus voire conflictuels, c'est vraiment un red flag 🚩. Bref, une mauvaise communication au sein d'une entreprise, c'est un premier indice d'un dysfonctionnement néfaste.

2. Un système autoritaire

Il va sans dire qu'un manager toxique va souvent de pair avec une ambiance de travail toxique. Un manager dont on ne sait jamais si son humeur à lui va influer sur notre journée à nous, qui n'a aucune compassion et ne recherche que les résultats en dépit de l'état mental de son équipe, c'est déjà un sacré signal d'alarme 🚨. Si en plus, on ajoute à ça, une tendance à l'autorité et une exigence d'obéissance ou pire encore des injustices et des humiliations, on est probablement dans un environnement de travail plus que toxique, dont il faut se protéger de toute urgence.

3. Pas d'évolution

Votre avenir dans cette entreprise ? La stagnation. On vous a promis des évolutions ou des formations mais vous ne voyez jamais rien venir ? Chacune de vos tentatives d'évoluer au sein de l'entreprise est ignorée ou refusée ? Ça ne sent pas bon !

4. Une mauvaise ambiance

Qu'en est-il de l'ambiance générale ? Est-ce que tout le monde autour de vous semble aussi peu enthousiaste que vous ? Est-ce que vous sentez bien que vous n'êtes là que par obligation ? Évoluer dans un environnement toxique à souvent tendance à déteindre sur l'ambiance qui devient bien sûr, elle aussi négative. Résultat, on se dit à peine bonjour, personne n'a vu un de ses collègues sourire depuis des années et un silence de plomb règne dans les bureaux. Ça donne envie 😒 !

5. Un important turn-over

Plus les semaines et les mois passent et moins vous avez de collègues. Entre ceux qui démissionnent, ceux qui sont remerciés et ceux qui sont en arrêt maladie, une rotation élevée du personnel est un signe de malaise au sein de l'entreprise.

6. Pas de droit à la déconnexion

C'est simple, soirs, nuits, week-ends, on vous contacte n'importe quand et à n'importe quelle heure avec toujours ce même caractère d'urgence. On ne vous laisse plus mettre une frontière entre votre vie pro et votre vie perso. C'est du véritable blurring et ça impacte votre vie. Ici, nous sommes donc face à une très important red flag. Par contre, attention, le droit à la déconnexion est inscrit dans la loi et peut entrer dans le cadre du harcèlement moral.

Changer de travail n'est jamais une décision facile à prendre. Cependant, si votre environnement de travail a des répercussions sur votre santé mentale, il faudra sans doute y penser avec sérieux. Sachez que vous n'êtes pas obligées de la faire seules. Des psychologues ou encore des coachs professionnels peuvent vous aider à aller mieux, à vous reconvertir vers un nouveau métier, à trouver votre ikigaï ou tout ce qui peut vous aider à vous épanouir dans votre carrière.

L'avis de la rédaction : le moment de faire le point

Il n'est pas toujours facile d'y voir clair, on se dit que ce mal-être est passager, on s'accroche car il faut bien manger et payer les factures. C'est possible, la situation peut évoluer et s'arranger mais combien de temps pourrez-vous supporter de travailler dans un environnement toxique ? Si vous avez reconnu les différents signaux mentionnés dans cet article, il serait bon de prendre du temps pour réfléchir et faire le point sur vos attentes et comment vous vous sentez. Si c'est flou pour vous, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec l'un de nos psychologues. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Encore là pour vous soutenir :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Hypervigilance : pourquoi suis-je tout le temps en état d’alerte ?

Un bruit soudain et bam ! Je sursaute. C’est une réaction typique lorsqu’on est dans l’hypervigilance, comme moi. Je surveille tout et j’ai l’impression d’être en état d’alerte quasi en permanence. Cela vous fait ça aussi ? En fait, l’hypervigilance est assez répandue, pourtant on en parle peu. On la retrouve particulièrement chez les personnes perfectionnistes ayant un manque de confiance en elles. Si vous vous retrouvez dans ces mots, découvrez ce qu’est cet état psychologique qui traduit une grande vulnérabilité.

12 leçons de vie que j'ai apprises au fil des années

L'autre jour, je fouillais dans le grenier, chez mes parents, je suis tombée sur les albums photos que ma mère remplissait avec une certaine frénésie. En les feuilletant, je suis inévitablement tombée sur l'ado mélancolique, colérique et acnéique que j'étais et j'ai soudain eu envie de me faire un gros câlin du genre "Retour vers le futur". Je détestais l'école, alors en me prenant dans les bras, je me serais sûrement dit "ne t'inquiète pas, la vie se chargera de t'apprendre tout un tas de leçons dont tu auras tout autant besoin. Et j'aurais glissé dans l'oreille de la moi du passé ces 12 leçons que la vie m'a apprises.

Pourquoi choisir de se marier aujourd'hui?

En voilà une bonne question ? Personnellement, je n'ai jamais rêvé de me marier. Mes rêves de petites filles n’étaient pas faits de tulle blanc, de dentelle et de voile et j'aimais assez l'idée d'un amour si passionné qu'il se passerait d'une union sacrée. Pourtant aujourd'hui, force est de constater que je suis mariée depuis 5 ans et en plus, c'est moi qui ai fait la demande !

Plus qu'un simple derrière, les fesses prennent le devant 🍑

Depuis que j'ai rangé mes baggys et mes strings dans les armoires de mes années 2000, j'avoue m'être plutôt concentrée sur mes seins. Au point même de louper le retour de la fesse sur le devant de la scène. La fesse ? Pas seulement. LA fesse. Celle qui est bombée, qui a des formes, la généreuse, galbée et surtout la décomplexée. Parce qu'on ne s'y trompe pas, toutes les fesses ont leur mot à dire.

Les femmes en politique, des hommes comme les autres ?

Je connais mes classiques et s'il y a bien un truc dont je me souviens, c'est de chanter, à tue-tête, dans la voiture, Être une femme de Michel Sardou. Je devais avoir une dizaine d'années et je ne trouvais rien de plus subversif que de hurler : "Maîtriser à fond le système, accéder au pouvoir suprême : s'installer à la Présidence et de là, faire bander la France." Certes, on a connu moins sexiste, mais quoi qu'il en soit, depuis ce temps-là, féminisme et politique me passionnent, mais est-ce que ça va vraiment de paire ? Quelle est véritablement la place des femmes en politique aujourd'hui et qu'est-ce que ça nous apprend ?

Je veux travailler moins et mettre ma vie pro au second plan !

J’ai toujours fait passer ma vie professionnelle au second plan, car ce qui m’intéresse le plus, moi, c’est la création. L’art, de manière générale, est une source de bien-être. Oui, mais voilà, le problème est qu’il est difficile de vivre de son art et de ses créations. Particulièrement dans une époque capitaliste où la productivité et la consommation comptent par-dessus tout. Mais ne faut-il pas revoir notre conception du travail ? Et si on travaillait moins pour vivre plus ? Comment faire pour réellement travailler moins ? Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube