Mal-être au travail : les 5 raisons principales de notre malheur

Mis à jour le par Justine Guilhem

Le travail est une priorité pour la plupart d’entre nous, à tel point que nous sommes parfois prêts à tout accepter. On s’accroche à un poste, de peur de le perdre, quitte parfois à subir mille maux plutôt que d’être au chômage. Qu’il s’agisse de petites ou de grandes entreprises, la vie de bureau peut être parfois très mal vécue par les salariés et être même à la base d’une « bureauphobie ». Mais comment détecter les causes réelles de ce mal-être au travail ?

Mal-être au travail : les 5 raisons principales de notre malheur

Comprendre le mal-être au travail : un fléau bien réel

Quand on parle de mal-être au travail, on fait référence à un large éventail de sentiments et d'expériences négatives vécus dans le cadre professionnel, allant de l'insatisfaction légère à la détresse psychologique profonde. Il peut s'agir de stress, de burn-out, de harcèlement, ou encore d'une simple perte de sens ou d'intérêt pour son travail. ⚠️ Attention, ce n'est pas à prendre à la légère !

🔍
Selon une étude de l'Organisation internationale du Travail, près de 50% des travailleurs dans le monde se disent insatisfaits de leur travail. Et en France, une récente étude de l'ANACT (Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail) révèle que près de 34% des salariés se sentent souvent tendus dans leur travail.

Alors, oui, le mal-être au travail est bel et bien réel et peut avoir des conséquences sérieuses sur notre santé mentale et physique, et même sur nos relations personnelles. Mais n'oublions pas qu'il est possible d'agir pour améliorer les choses voire même, d'envisager de travailler moins pour vivre plus.

Le mal-être au travail est une véritable source de souffrance

Aujourd'hui de nombreuses raisons peuvent transformer la vie au travail en un véritable cauchemar, mais il n'est pas toujours facile de reconnaître les causes d'un mal-être professionnel. En en prenant conscience on peut agir sur ce qui pourrait être changé dans votre travail pour aller mieux. 😊

Les 5 raisons principales du mal-être au travail

Manque de reconnaissance, surmenage, environnement néfaste etc... la vie de bureau peut parfois être très mal vécue par les salariés. Ce mal-être au travail peut causer de grave symptôme allant du stress au burn-out ou encore à la dépression. C'est pourquoi, afin de mieux cerner les situations à risque dans l'entreprise, il est important de connaître les causes du mal-être au travail. Voici les 5 principales. 

es 5 causes principales du mal-être au travail

Les 5 causes principales du mal-être au travail à retrouver sur le compte Instagram de Wengood.

1. L'épuisement professionnel : le burn-out

Aujourd’hui, environ 2 salariés sur 10 sont au bord du burn-out, et on entend de plus en plus parler du bore-out. Surcharge de travail ou mise au placard, l’épuisement professionnel peut prendre plusieurs formes. Et il est d’autant plus nuisible qu’il peut devenir une véritable obsession.

2. L'infantilisation

L'infantilisation au travail, permettrait à un patron d’obtenir toujours plus de ses employés. Mais pour l’employé c’est surtout très frustrant. Peu de confiance, peu d’autonomie et aucune considération pour ses idées. Dans ces conditions, difficile de s’épanouir professionnellement.

3. L'environnement

De l’incivilité anodine en passant par toutes sortes de pollutions (sonores, olfactives, etc.). L’ambiance entre collègues a de nombreuses raisons de se tendre, et l’environnement professionnel de devenir toxique. Notamment en open space où les limites de chacun sont plus difficilement visibles.👋 On me manque de respect au travail, comment réagir ?

4. Manque de reconnaissance

7 salariés sur 10 ne se sentent pas reconnus à leur juste valeur. Nombreux sont ceux qui sont surqualifiés pour leur poste, mais au-delà de cette frustration, les salariés ont souvent surtout l’impression de ne pas être écoutés par un manager hermétique, trop sûr de ses propres connaissances. Et au fait, pourquoi avons-nous tant besoin de l'approbation de nos chefs ?

5. Problèmes de communication

Incompréhension d’une directive, oubli d’ajout de destinataire dans un mail ou tout simplement une communication verbale tendue ou inexistante entre employés. La communication au travail peut devenir un véritable champ de mine si elle est prise à la légère. Vous pouvez commencer par apprendre à bien écouter les autres pour améliorer vos relations et pratiquer l'écoute active au travail ?

Mal-être au travail : que faire ? Comment réagir ?

Si les causes sont maintenant évidentes, il n'est pas toujours facile de savoir comment agir dans ces cas. Pour commencer, vous pouvez vous rendre chez votre médecin traitant, qui a l'habitude de faire face à ce genre de situation. N'hésitez pas non plus à contacter votre médecin du travail. Vous ne le savez peut-être pas, mais vous pouvez demander un rendez-vous spontané, inutile d’attendre la consultation annuelle. Le secret médical évite toute fuite et le médecin peut juger de votre état de santé et en faire mention dans un dossier qui pourrait vous servir de preuve en cas de poursuites pénales.

Enfin, demandez des conseils juridiques, sans pour autant avoir recours à la justice, seulement pour connaître vos droits, mieux cerner la situation et pouvoir agir si nécessaire.

Plus d'infos en vidéo

null

L'avis de la rédaction : ne sous-estimez pas votre souffrance

Si vous vous sentez mal dans votre travail au quotidien, ne fermez surtout pas les yeux sur votre souffrance. Parlez-en autour de vous, écoutez les conseils et avis de vos proches. Vous pouvez également vous faire accompagner par un thérapeute pour traverser cette période difficile. Qu'est-ce qui vous permettrait de vous sentir mieux ? Quel est votre projet professionnel et personnel ? Un psychologue vous aidera à comprendre ce qui se joue en vous et vous permettra de trouver les clés afin de vous épanouir dans votre travail. Ne sous-estimez surtout pas cette souffrance.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue


Vous avez aimé cet article ? Alors vous aimerez aussi : 

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

"Je suis accro au sport" : tout savoir sur la bigorexie !

“Je suis une véritable accro au sport”. C’est fou comme cette phrase peut paraître anodine, voire positive dans notre société. Il est certain qu’elle est beaucoup mieux perçue que “je suis une véritable accro à la cocaïne” 😅. Pourtant, cela reste une addiction et elle peut avoir des graves répercussions. Sauf qu’elle est plus pernicieuse et qu’elle touche à d’autres troubles qui provoquent une grande souffrance psychologique. Être accro au sport, on appelle cela de la bigorexie et non, ce n’est pas une bonne nouvelle. Pratiquer une activité physique à haute intensité peut être réellement dangereux pour la santé. Alors parlons-en !

La naturopathie pour soulager les troubles hormonaux par Mélissa Parain, naturopathe

L’équilibre hormonal de la femme est fragile et il est de plus en plus mis à mal par notre mode de vie : alimentation, stress, sédentarité, perturbateurs endocriniens… Un déséquilibre peut entraîner différentes problématiques. En plus d’un suivi régulier indispensable avec votre médecin, la naturopathie peut se révéler d’une aide précieuse. Comment la naturopathie peut venir en aide pour aider à lutter contre les troubles hormonaux ? Mélissa Parain, naturopathe, est avec nous pour nous en parler.

Le sentiment d’injustice, comment naît-il et comment le gérer ?

La vie, c’est trop injuste ! Qui n’a jamais eu ce sentiment d’injustice et fait le constat amer que le quotidien n’était jamais facile ? Moi, en tout cas, je l’ai fait. On aimerait que tout roule sur des roulettes et que tout aille dans notre sens, mais on rencontre souvent des déceptions. C’est alors difficile de gérer la frustration, la colère, l’impuissance qui mène au sentiment d’injustice ? Comment gérer alors ? Comment supporter l’injustice ? Qu’est-ce que cela traduit si on a toujours la sensation que tout est injuste ?

"Je suis hyper pudique" : est-ce vraiment un rempart efficace ?

En vérité, moi, je suis plutôt du genre à tout balancer : sentiments, détails personnels et nudité en prime ! La pudeur est pour moi une barrière inutile, j'ai pourtant une amie, qui même après 10 ans d'amitié est incapable de retirer son soutien-gorge devant moi, dans le vestiaire avant le sport. Elle met des limites, par respect ? Peut-être. Par pudeur extrême ? Sans doute. Pour elle, un seul credo : pour vivre heureux vivons cachés. Heureux ? Ça reste à voir.

Syndrome “Cover Your Ass” : pourquoi on se couvre au boulot ?

Mettre son manager en copie, demander qui fait le compte rendu de réu ou demander des confirmations écrites pour chaque projet… Je pense que tout le monde l’a un jour fait, moi la première ! Je n’ai jamais conscientisé cela, mais j’ai récemment découvert que cela portrait un nom : le syndrome du “Cover Your Ass”, autrement dit en français le syndrome “couvre tes fesses”. Quelle réalité cela montre-t-il de la vie en entreprise ? En quoi c’est problématique ? Je vous explique.

L'acceptation, une étape capitale pour aller de l'avant

En ce moment, je suis dans une période très compliquée de ma vie, puisque je fais le deuil d’une relation amoureuse. J’ai été quittée brutalement il y a quelques mois et j’avoue avoir du mal à m’en remettre… Je passe par toutes les étapes du deuil, sauf la dernière qui est pourtant cruciale : l’acceptation. En effet, une fois que je l’aurais atteinte, je pense que je pourrais véritablement aller de l’avant. D’ailleurs, ça marche un peu pour tout, je m’explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi la libido augmente en été ? Comment en profiter ? Par Laurence Dispaux, sexologue

24 juin · Wengood

18:10


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube