Le nombre de burn-out a doublé depuis la pandémie !

Mis à jour le par Camille Lenglet

L’année qui vient de s’écouler a été éprouvante a bien des égards. La pandémie a eu un fort impact sur la santé mentale, autant pour la vie personnelle que professionnelle. C’est cette dernière qui alerte en ce moment : le nombre de burn out au travail a doublé ! Ce chiffre tombe en même temps que la fin du télétravail obligatoire, quelles sont les conséquences ?

Sommaire : 

Explosion des burn out

Ce chiffre impressionnant est tombé : 2 millions de Français en burn out sévère et 44% des salariés en détresse psychologique. C’est ce qu’a révélé le sondage OpinionWay pour le cabinet Empreinte Humaine. Les chiffres, qui ont doublé, ne présagent rien de bon pour les mois à venir. 

🤯 Christophe Nguyen tient un cabinet spécialisé dans la prévention des risques psychosociaux, il a expliqué ceci à l’AFP : “il faut s’attendre à une nouvelle explosion des arrêts maladie dans les prochains mois”. Les employés n’arrivent plus à gérer entre pression de l’entreprise et épuisement mental.

Des troubles psychiques et physiques

Après plus d’un an de crise sanitaire, de confinements et bouleversements des modes de vie, notre santé mentale a été fortement impactée. La pandémie a provoqué des dépressions à cause des confinements, mais cela a eu aussi un impact sur notre santé physique. 

  • 40% des salariés interrogés disent avoir des problèmes de sommeil
  • 37% des douleurs et tensions musculosquelettiques
  • 19% des problèmes digestifs,
  •  26% des maux de tête 
  • 10% des nausées.

Cet article peut vous intéresser >>> 75% des travailleurs français ont vu leur santé mentale se dégrader !

Les entreprises ferment les yeux

Les salariés en burn out sévère ont deux sentiments : celui d’être dans une détresse émotionnelle et celui d’une déshumanisation. En effet, les personnes sondées expliquent ne pas se sentir soutenues par leur entreprise. Selon la même enquête, 6 salariés sur 10 estiment que leur direction "ne se rend pas compte de l'état psychologique des salariés et n'agit pas en fonction".

De plus, cela se combine à un autre phénomène. Beaucoup d’entreprises n’ont pas voulu passer en télétravail car elles considéraient que les salariés allaient moins travailler chez eux. Certains employés ont donc doublé leur charge de travail pour faire leurs preuves pendant les confinements.

Cet article peut vous intéresser >>> Être efficace en télétravail, ça s'apprend : 7 règles d'or

Les managers plus exposés

Les managers, qui sont souvent entre la direction et les employés, sont encore plus sujet au burn out. En effet, cette fonction reste la plus exposée avec 52% des managers en détresse psychologique. D’ailleurs, 6 managers sur 10 disent ne pas pouvoir faire leur travail comme ils le souhaitent, notamment à cause de la taille des équipes à gérer.

Un retour au bureau redouté

Certains salariés angoissent de la fin du télétravail car ils préfèrent travailler à la maison plutôt qu’au bureau. Christophe Nguyen explique que 80% des sondés veulent continuer à télétravailler. Pour cela, ils espèrent le faire au moins un jour par semaine, voire même, la moitié de la semaine. Effectivement, 4 employés sur 10 ont peur de ne pas pouvoir travailler aux mêmes horaires qu’avant, le télétravail offrant plus de flexibilité à nos vies.

Le retour au bureau est anxiogène pour beaucoup de personnes. 1 travailleur sur 3 craint les retrouvailles avec les collègues après plusieurs mois sans se voir. Au-delà de l’aspect social, la peur du virus nous a tous fait devenir hypocondriaque à un moment ou à un autre. La pandémie a modifié nos relations aux autres et elle a augmenté la phobie sociale. Avec le retour au bureau, il faut donc s’attendre à une explosion des arrêts maladies…

L'avis de la rédaction : ne restez pas seule 

Si vous sentez que vous allez mal, que le travail vous épuise, que vous ne parvenez plus à vous couper vos mails n'attendez pas pour prendre rendez-vous avec un psychologue afin de déceler un burn out le plus tôt possible. 

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Source : lci.fr

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Trop exigeante en couple ? Marion Thihy, coach, nous dit tout !

Ne serions-nous pas trop exigeantes en couple ? Attentes démesurées, image du couple ...

Lire

L'empathie, qu'est-ce que c'est au juste ?

L'empathie c'est bien. Dans la mesure où nous évoluons avec les autres, la capacité d...

Lire

Comment reconnaître une déprime d’une dépression ?

Vous sentez triste, lassée, vide, les larmes vous montent souvent aux yeux, vous manq...

Lire

Quels sont les symptômes d'une dépression ? Voici comment la reconnaître.

Colère, tristesse, mélancolie… Nous vivons toutes des émotions négatives, mais lorsqu...

Lire

Être une mère : vous avez le guide ?

Message envoyé hier à une copine qui prenait des nouvelles de fin de journée ... « Bo...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici