Pourquoi télétravailler est plus fatiguant que d'aller au bureau ?

Mis à jour le par Justine Guilhem

Moins de temps perdu dans les transports, moins de stress environnant, plus de calme... Autant de choses qui portent à croire que le télétravail est plus apaisant que la vie au bureau. Et pourtant, ces derniers mois auront eu raison de moi. Mes collègues ne sont plus là pour me stimuler et les contraintes de la maison m'empêchent de me concentrer. Le télétravail n'est pas l'option la plus reposante à mes yeux. C'est également votre cas ? Voici 5 raisons qui expliquent cette fatigue liée au télétravail.

Pourquoi télétravailler est plus fatiguant que d'aller au bureau ?

1. Le manque des collègues

En télétravail, les liens avec les collègues, bien que maintenus grâce aux réseaux sociaux et autres messageries instantanées, ne sont pas les mêmes qu'au bureau. L'entraide et les élans de bonne humeur ne sont plus aussi perceptibles 😭. 

Selon une étude menée par l'Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS), "le sentiment d'isolement est l'un des principaux risques psychosociaux liés au télétravail". Nos collègues permettent de nous changer les idées et de nous évader, surtout qu'on est beaucoup à avoir une meilleure amie au travail

👋 Cet article peut vous intéresser : 

2. La famille à gérer

Allier télétravail et foyer n'est vraiment pas simple. Même si les enfants sont à l'école une partie de la journée, cela n'empêche pas que leurs horaires sont réduits comparées aux nôtres et qu'à partir de 16h, ils sont à la maison, à nous demander de l'attention (ce qui est normal !). 

Pour pouvoir bien gérer le télétravail avec ses enfants, la psychologue du travail Marie-Agnès Hoffmans, il est important de mettre en place des règles claires avec les enfants pour délimiter les moments de travail et les moments de vie familiale. Comme ça, ils comprennent lorsque maman et/ou papa ne sont pas disponibles pour eux. 

3. Une difficulté à mettre une limite

Si le télétravail peut prévenir le surmenage pour certaines personnes, pour d'autres, le chevauchement entre vie privée et vie professionnelle, que l'on appelle le blurring, peut entraîner des niveaux de stress plus élevés. La journée de travail ne s'arrête plus, l'espace personnel devient l'espace professionnel et il n'y a plus de limites. Et à l'inverse, on peut être tenté de faire autre chose pendant ses heures de travail. 

Il faut donc bien s'organiser et compartimenter pour réussir son télétravail et ne pas se laisser dépasser et épuiser. 

4. Des conditions peu optimales

Un espace de travail à domicile mal adapté, avec une chaise inconfortable, une connexion internet lente, des nuisances sonores... Tout cela peut générer de la fatigue nerveuse. Un environnement de travail non optimal peut impacter négativement notre productivité et notre bien-être. 

Le Dr Sylvain Boet, ergonome, insiste sur l'importance d'aménager un espace dédié au télétravail, si possible dans une pièce séparée, avec du matériel adapté et une bonne connexion. Cela évite d'accumuler beaucoup de fatigues à cause de conditions peu optimales. 

5. Une organisation à revoir

Trouver un nouveau rythme en télétravail n'est pas toujours simple. Les habitudes sont perturbées, le sommeil peut être affecté et les heures de travail peuvent varier en fonction des responsabilités familiales. Comme le rappelle le psychologue du travail Jean-Pierre Brun, il est essentiel d'établir des routines et des rituels pour structurer ses journées de télétravail et maintenir un équilibre.

👋 Enfin, tout cela ne concerne pas tout le monde, certaines personnes sont mieux en télétravail qu'au bureau !

L’avis de la rédaction : attention à la fatigue Zoom !

Contacts visuels excessifs et trop rapprochés, confusion de communication non verbale, immobilité, effet miroir, selon une Jeremy étude de Bailenson, de l'université Stanford, la "fatigue Zoom" se fait de plus en plus ressentir. Delphine Py, psychologue, conseille de faire de l'audio de temps en temps, d'éviter le plein écran, de couper l'effet miroir et de positionner la webcam pour avoir un champ plus large. Si vous vous sentez mal en ce moment, que vous sentez que vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à contacter l'un de nos spécialistes.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : "Santé psychologique au travail et covid-19, le pouvoir des bonnes pratiques"de Jean-Pierre Brun // Institut National de Recherche et de Sécurité

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube