Rancœur, un petit quelque chose coincé dans la gorge ? 😏

Mis à jour le par Camille Lenglet

Je pense qu’on a toutes expérimenté la rancœur un jour. Lorsqu’on nous blesse, on garde un goût amer en bouche et on n’arrive pas à passer au-dessus de ce sentiment. Chez certaines personnes, cela fait même naître un désir de vengeance pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. Pourtant, avoir un petit quelque chose coincé dans la gorge n’est pas bon pour soi. Pourquoi ? Quelles sont les conséquences de la rancœur ? Comment faire pour aller de l’avant ?

Rancœur, un petit quelque chose coincé dans la gorge ? 😏
Sommaire : 

Qu’est-ce que la rancœur ?

La rancœur est clairement une émotion négative qui peut nous transformer en personne toxique, tant elle nous consume petit à petit 😣. Elle correspond à un sentiment de colère et de révolte que l’on garde après une injustice que l’on a vécue. Dans ce cas-là, impossible de tourner la page et de pardonner, seule la vengeance est un moteur pour nous. Généralement, elle disparaît lorsqu’on estime que le préjudice a été réparé ✅.

La différence entre rancune et rancœur

On ne connaît souvent pas la différence entre rancune et rancœur. Elles ont une origine commune, puisqu’il s’agit d’un ressentiment après que l’on nous a bafouées. Il y a quand même une petite distinction à faire :

👉 Avoir de la rancœur : elle correspond à un sentiment d’amertume tenace lorsqu’on vit une injustice.

👉 Être rancunière : au-delà du sentiment, c’est un comportement d’animosité qui naît, avec un désir de vengeance que l’on porte à quelqu’un.

On tient rancune à quelqu’un et on ressent de la rancœur. L’idée est la même, mais l’utilisation du mot diffère. Quoi qu’il en soit, ressentir une telle émotion peut avoir des conséquences sur le corps et le mental

Pourquoi avoir de la rancœur n’est pas bon ?

Il m’est arrivé de ressentir de la rancœur, mais elle ne s’est pas installée au point de me transformer en personne rancunière. Je suis soulagée d’y avoir échappé, car ça expose à plus de souffrance. On ne vit plus le moment présent, puisqu’on est bloquée sur une chose passée. Au lieu d’avancer, le sentiment de colère est ressassé pendant une longue période… Impossible de se sentir bien quand il se passe autant de choses négatives en nous 😥 !

Les conséquences de la rancœur

Il est évident que ressentir autant de négativité a des conséquences sur le psychique. Cela peut faire apparaître un trouble anxieux et une perte de confiance en soi. Cependant, on n’est pas à l’abri d’avoir aussi des conséquences physiques, tant la rancœur peut prendre de la place en nous. Cela peut aussi perturber nos liens sociaux… Voici une liste des conséquences de ce sentiment négatif 👎 :

  • Agressivité et irritabilité ;
  • Maux de tête ;
  • Augmentation du taux de cortisol (l’hormone du stress) ;
  • Crise de larmes ou crise d’angoisse ;
  • Maladies psychosomatiques : douleur à l’estomac, fibromyalgie, douleurs chroniques, etc. ;
  • Isolement social et repli sur soi ;
  • Trouble du sommeil ;
  • Vulnérabilité du système immunitaire.

Comment se débarrasser de la rancœur ?

Se débarrasser d’un tel ressentiment prend du temps. Néanmoins, il faut bien un jour ou l’autre apprendre à lâcher prise pour avancer. Cela passe par différentes étapes :

On doit reconnaître qu’on a un problème

Pas dans le sens où on est dysfonctionnel, la rancœur est un sentiment naturel que tout le monde a déjà expérimenté. Cependant, lorsqu’on n’arrive pas à passer outre la colère, voire la rage et que la vengeance nous anime, cela cache un problème plus profond 😡. Reconnaître que quelque chose ne va pas est un premier pas pour comprendre ce qui se cache derrière tout cela.

On doit exprimer ce que l’on ressent

C’est le nerf de la guerre, car si on exprime spontanément nos émotions, la rancœur ne s’installe pas. Eh oui, pouvoir dire haut et fort ce qui se passe en nous permet d’évacuer la négativité. Faire comme si de rien était et souffrir en silence en ruminant n’est pas une solution. Si on nous fait du mal, il est normal de le dire à l’autre personne qui apprendra à corriger son comportement. La solution est dans l’expression des émotions !

😳 Et si l’autre est offensé ? Normalement, la personne doit demander pardon d'avoir heurté nos émotions. Cependant, tout le monde n’est pas assez bienveillant pour le faire. Dans ce cas-là, il est mieux que la personne qui nous a fait du mal, sorte de notre vie !

On doit apprendre à pardonner

Lorsque la personne qui nous a froissée présente ses excuses, il faut pouvoir les accepter. Apprendre à pardonner est nécessaire pour avancer. Attention, cela ne veut pas dire que l’on oublie l’offense ! On accepte la faute de l’autre et on surpasse la colère. C’est un sentiment très noble qui peut nous enrichir.

😌 En pardonnant, on travaille son lâcher-prise et on relativise. On est donc plus libre mentalement, cela aboutit à une vie meilleure !

On accepte de se faire aider

Il est déjà bien de pouvoir exprimer ses émotions à une personne qui n’est pas concernée par ce qui a provoqué de la rancœur. Toutefois, il est encore mieux d’en parler à un professionnel si on continue d’être rancunière. Grâce à un suivi psy, on peut apprendre à se débarrasser d’une émotion négative comme la rancœur. La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est l’une des plus adaptées pour reprogrammer ses pensées et sentiments 💭.

L'avis de la rédaction : identifiez vos émotions !

Vous l'avez compris, il ne faut pas laisser ce sentiment de rancœur s'installer, quelle qu'en ait été la cause. Il faut absolument que vous verbalisiez votre ressenti et vos émotions. Elles ne sont pas toujours faciles à identifier, il est parfois compliqué de savoir ce qui se joue en nous, pourquoi, comment... 👉 C'est là que le psychologue entre en jeu, au fil des séances, vous verrez votre rancœur s'éloigner pour vivre plus sereinement. Ne la laissez pas vous consumer, la personne qui vous a fait du mal, ne le mérite certainement pas...

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Cachez ce téton que je ne saurais voir ! Qu'ont-ils donc de si gênant ?

Avez-vous remarqué combien les seins, et particulièrement les tétons des femmes, sont censurés ? Notamment sur les réseaux sociaux, Instagram étant le spécialiste de la censure des tétons. Je suis beaucoup d’artistes faisant du nu artistique, la plupart doivent flouter les tétons des femmes, alors que ceux des hommes non… Pourquoi faut-il qu’on cache nos tétons ? Qu’ont-ils donc de si gênant ?

Comment savoir si je suis transgenre ? #identite

Il y a quelques années, je discutais avec un ami qui m’a confié s’être posé plusieurs fois des questions sur son identité. Son genre assigné à la naissance était “homme”, mais lui se sentait plus “femme”. Être transgenre, c’est ressentir un décalage entre le genre assigné à la naissance et son ressenti. Je pensais que c’était quelque chose que l’on savait au fond de soi, depuis toujours, mais en réalité, mon ami m’a fait comprendre que c’était beaucoup plus complexe que cela. Alors comment savoir si on est transgenre ? Explications.

Comment gérer un passif-agressif ? 5 astuces imparables

Ils procrastinent, boudent pour un rien et rejettent la faute sur vous ? Les passifs-agressifs ont de quoi nous rendre fou. Personnellement, au lieu de rentrer dans leur jeu malsain, je garde mon calme et réagis intelligemment… Et ça fonctionne ! Découvrez 5 astuces pour gérer les comportements passifs-agressifs.

7 aliments à mettre dans votre assiette pour une peau parfaite

J'ai la peau mixte et j'adore manger. Vous vous dites quel est le rapport... Eh bien, c'est une bonne nouvelle. Pourquoi ? Parce qu'une peau parfaite, ça passe aussi par l'assiette. Pas la peine d'installer le frigo dans la salle de bains, mettez juste le cap sur les crevettes, les framboises ou les tomates.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici