"Personne ne m'aime" : Pourquoi peut-on en venir à penser ça ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Jamais invitée aux soirées, jamais écoutée ou sollicitée… On a l’impression d’être une personne banale, qui est mise de côté et qui n’a aucune valeur. On en vient à la triste conclusion : “personne ne m’aime !”. Pourquoi pense-t-on ça ? Cette pensée ne reflète pas la réalité, cela cache des problématiques plus profondes sur lesquelles il faut travailler pour se détacher de ce sentiment lourd à porter. Tout le monde mérite d’être aimé, y compris nous !

"Personne ne m'aime" : Pourquoi peut-on en venir à penser ça ?

Un déséquilibre dans l’affection

Il suffit d’une accumulation de petits oublis de la part de notre entourage pour en venir à ce sentiment que personne ne nous aime 💔. Pour comprendre d’où cela vient, on peut se pencher sur notre enfance et sur la théorie de l'attachement. Il est possible de ressentir cela à cause d’un déséquilibre dans l’affection de nos parents, que ce soit une carence ou un trop-plein

La psychothérapeute, Maud Lehanne, explique que cette plainte émane d’adultes qui ont été en manque d’amour pendant l’enfance. Il ne s’agit pas forcément d’absence ou maltraitance, mais beaucoup de parents ne savent pas montrer leur amour à leur enfant 🤕.

Cependant, cela dépend des sphères familiales, car à l’inverse, on trouve des parents qui débordent d’amour. Une fois adulte, on pensera donc que tout nous est dû. On va réclamer aux autres autant d’amour que nos parents nous en ont donné. Sauf qu’il est difficile de trouver l’équivalent de l’amour inconditionnel reçu pendant l’enfance. Par conséquent, beaucoup de gens vont fuir face à ce besoin et cette exigence démesurée 🏃‍♂️…

Parents avec leur enfant

Le besoin de retrouver un amour aussi fort que celui connu pendant l'enfance...

Une vision déformée

Le problème de ce déséquilibre, c’est qu’il va entretenir le sentiment de mal-être et de rejet. Il s’agit en effet “uniquement” d’un ressenti, cela ne traduit pas forcément une réalité. C’est une distorsion cognitive, notre vision est déformée par une blessure émotionnelle. On s’enferme alors dans nos émotions négatives en ayant l’impression que c’est la traduction d’une vérité. Il faut travailler notre syndrome de Calimero pour adopter une vision plus objective de la vie et se remettre en question 🧐.

Le psychiatre, Samuel Lepastier, explique que l’on a un système de raisonnement trop autocentré quand on pense au fait que personne ne nous aime 😔. C’est vrai qu’on nous apprend peu à prendre du recul et à interpréter les choses en dehors de soi

📌

Cette défaillance narcissique est encore plus vraie lorsqu’on est hypersensible, car nos émotions prennent une place considérable. On n'a plus assez de place et d'énergie à accorder aux autres... 

Il est plus facile de se dire que ce sont les autres qui ont tort que nous 🤐. Rejeter la faute sur les autres est plus commode que d’affronter notre propre façon d’être ! C’est un mécanisme de défense commun, beaucoup de gens en sont atteints sans même s’en rendre compte. 

Cependant, regardons avec honnêteté au fond de nous, est-ce qu’on fait le nécessaire pour aller vers les autres 😅 ? Nous devons apprendre que notre sentiment de solitude n’est pas la responsabilité des gens qui nous entourent.

Comment se sortir de ce sentiment ?

Prendre conscience que ce sentiment vient de nous est déjà un premier pas pour se sortir de ce mal-être. Il faut faire un travail sur nos pensées automatiques en se disant qu’il y a toujours des personnes qui nous aiment. Lorsqu’on se dit “personne ne m'aime”, il s’agit souvent d’une exagération de la réalité

Sauf s’il y a un repli sur soi avec un isolement social, mais c’est encore un autre problème 😥. En notant les personnes qui nous aiment, on peut se remémorer les attentions qu’ils nous ont portées. Ces gestes prouvent l’amour que l’on nous porte 🥰.

Un bon exercice 🖋️

À partir de là, on peut se poser la question : “qu’ai-je fait pour mériter l’attention de mes proches ?”. Cela sous-entend qu’il faut se demander si on a, nous aussi, donné de l’amour et des preuves d'affection à notre entourage. Être demandeur est une chose, mais il est aussi important d’être donneur. Si on est tourné vers les autres, ils nous le rendront bien 👩‍❤️‍👩 !

Un déséquilibre dans notre ego traduit un gros manque de confiance en soi. On a souvent l’impression de ne pas être digne d’être aimé. On peut être mis à l’écart alors qu’on fait tout pour être intégré, mais si on ne montre pas un esprit confiant, le rejet a quand même lieu. On s’enferme ainsi dans un cercle vicieux dont il est difficile de se sortir. 

👉 Il est donc nécessaire de développer son charisme, mais aussi d’être à l’écoute des autres pour montrer une valeur forte de notre personne. En faisant cela, on apprend aussi à se détacher de notre rumination à propos du manque d’amour. Notre attention se focalise sur l'autre, ce qui nous donne une autre énergie 💪 !

Vous méritez d’être aimé ! On mérite d’être aimé 🥰 !

Se remettre en question et décentrer notre vision narcissique est extrêmement important. Néanmoins, il faut aussi analyser la situation avec bienveillance. S’il y a une forme de harcèlement ou si on a l’impression de retrouver nos maux dans une maladie psychique, il ne faut pas s’accabler. Cet article n’est pas fait pour culpabiliser, mais pour comprendre et faire une introspection

👉 J’ai moi-même eu ce type de réflexion pendant longtemps, en ayant la sensation que je ne méritais pas d’être aimé 🥺. Sauf que ce n’était pas le cas, je méritais d’être aimé. Tout comme vous méritez d’être aimé ! Il brûle en nous le même feu sacré que l’on admire chez les autres, le tout c’est de le voir et d’y croire 🔥 ! 

Pour cela, il faut mettre de côté son fichu syndrome de l’imposteur et apporter nos doses d’amour aux autres. Cependant, il est souvent nécessaire d’être accompagnée par un thérapeute pour faire ce long chemin, alors ne le faisons pas seule.

L'avis de la rédaction : déconstruisez cette pensée

"Personne ne m'aime", voici une pensée douloureuse qui peut rapidement tourner en boucle dans notre esprit. Comme l'explique Camille à juste titre, ce n'est pas la réalité, c'est une vision de votre esprit, une façon de voir les choses... Quoi qu'il en soit, ce genre de pensée est source de souffrance, elle peut nous conduire à nous isoler, à nous replier sur nous-même et entraîner une dépression, c'est pourquoi il est urgent d'en parler. Tout ce qu'on ne dit pas, s'imprime en nous. Prenez rendez-vous avec un psychologue, ensemble, vous déconstruirez ce raisonnement pour aller mieux. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Source : "Attachement et perte. Volume 1 et 2" de John Bowlby // "L'incommunication" de Samuel Lepastier

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

La lettre d'amour, la plus belle des déclarations que l'on puisse faire

Si j'avais une devise dans la vie, ce serait sûrement : "puisque je t'aime, alors je te l'écris." A mon mari, à mon fils, j'écris des lettres d'amour à ceux que j'aime, mais je dois bien reconnaître que parfois, même si les sentiments sont sincères et profonds, les mots ne viennent pas et on reste muets. Pas de quoi en faire un drame, il faut seulement s'inspirer... et lâcher-prise. L'amour c'est naturel, écrire une lettre d'amour l'est aussi, croyez-moi !

Je doute de mon couple, est-ce que c'est normal ? Comment réagir ?

Il est fréquent que ça arrive. La vie de couple et même l'amour n'étant jamais un long fleuve tranquille, il arrive, bien sûr, que l'on doute. Pas sur la même longueur d'ondes, impression que l'herbe est plus verte ailleurs, projets divergents, manque de désir… Sous le poids des doutes, l'amour perd de sa splendeur. Est-ce irrémédiable ? Je ne crois pas, l'important, c'est de comprendre ce qu'il y a derrière ces doutes et comment réagir. Explication.

"On mange quoi ce soir ?" L'application Jow a la réponse !

Tout à coup, il est 16h et ça me prend, comme une urgence : "qu'est-ce qu'on mange ce soir ? Et aussi demain à midi, tant qu'on y est". Et je me retrouve à visualiser mon butternut, mon sachet de parmesan râpé et mes 3 œufs, en quête d'une inspiration soudaine... Sauf que je ne suis pas dans Top Chef. Si mon jury reste intraitable, les idées fusent moins vite dans mon cerveau de cheffe à domicile...

Pourquoi faire le ménage peut (vraiment) nous faire du bien ?

Pendant ma vingtaine, je n'aimais pas faire le ménage. Je trouvais que c'était pénible et une perte de temps ! Bien sûr, je le faisais quand même, car il n'était pas question de vivre dans la saleté. Maintenant que je suis trentenaire, j'adore ça ! Il faut dire que j'ai appris à voir les aspects positifs du ménage en vieillissant. Alors pourquoi le ménage peut vraiment nous faire du bien et être en quelque sorte, une thérapie ? Je vous explique !

Ces pratiques sexuelles bizarres... et celles qui peuvent vous tuer !

Voilà quelque temps maintenant que j'écris pour Wengood et si j'ai appris beaucoup de choses, ce que je sais surtout, c'est qu'en matière de sexe, le champ des possibles est vaste et je ne l'avais jusqu'alors que peu exploré. Aujourd'hui pourtant, ne nous réjouissons pas et passons du côté obscur de la couette : place aux pratiques sexuelles étranges, à savoir celles qui permettent de faire l'amour... sans faire l'amour et zoom sur celles à bannir sous peine... d'y perdre la vie ! 😱

Coucher avec un collègue ou son boss, jeu dangereux ?

Ça m’est déjà arrivé d’avoir un crush au travail. Franchement, si je n’avais pas appris par la suite qu’il était en couple, j’aurais mis le paquet pour le séduire. Sauf que voilà, on connaît bien la règle du “No zob in job”, qui veut littéralement dire que c’est une mauvaise idée de coucher avec un collègue, voire pire, son boss ! Est-ce que c’est vraiment un jeu si dangereux que ça ? Qu’est-ce qu’on risque si on est pris la main dans le sac ? Je vous explique tout (eh oui, je m’étais renseignée avant de foncer) !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi je prends tout mal ? Comment Gérer sa Susceptibilité ? - Conseils du Dr Jean Doridot 🧠💬

15 avril · Wengood

8:57


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube