Hypocondriaque : 5 symptômes caractéristiques

Mis à jour le par La rédaction Wengood

Vous vous inquiétez souvent pour votre santé ? Au moindre symptôme vous êtes persuadé(e) d’être atteint d’une maladie grave ? Vous passez vos journées sur Doctissimo ?😨 Et si la seule maladie dont vous souffriez réellement était l’hypocondrie...? Voici les 5 symptômes typiques qui touchent les personnes hypocondriaques.

Hypocondriaque : 5 symptômes caractéristiques
Sommaire :

Selon une étude réalisée en 2014, on ne dénombre pas moins de 8,5 millions d’hypocondriaques en France. La tendance à l'hypocondrie est assez répandue et encore plus en ces temps de Covid-19, on estime d'ailleurs qu'entre 5 et 10% des consultations médicales sont sans objet réel. Pour autant, les véritables hypocondriaques, vivant dans la hantise de la maladie sont bien plus rares. Entre anxiété et allers-retours intempestifs chez le médecin, l’hypocondrie est difficile à vivre autant pour le malade que pour ses proches. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Quels en sont les symptômes ? Explications. 

Vous vous précipitez tous les quatre matins chez votre médecin pour la moindre chose qui vous semble suspecte et/ou vous passez des heures sur internet pour trouver la maladie qui correspond à vos symptômes ? Alors comme Argan dans Le Malade imaginaire, vous êtes peut-être hypocondriaque… On vous aide à y voir plus clair. 

Être hypocondriaque, qu’est-ce que cela signifie ?

Une personne hypocondriaque s'inquiète constamment de son état de santé et de plus est convaincue de souffrir d'une maladie grave. L'hypocondrie consiste à se croire malade, à en être persuadé en inventant ou exagérant des symptômes bénins comme un simple mal de gorge. 🤒 L'hypocondriaque est sans cesse en quête de symptômes et à force de chercher, il peut véritablement finir par se rendre malade. L'obsession peut se porter sur un organe en particulier (le cœur, le système digestif, le cerveau etc..) ou elle peut être liée à des maladies très fortement médiatisée comme le Covid actuellement, le Cancer ou encore le SIDA. 

Bien sûr être à l'écoute de son corps c'est essentiel mais il ne faut pas que cela tourne à l’obsession. Si par exemple la moindre chose que vous jugez anormale vous angoisse, alors vous souffrez probablement d’hypocondrie. Sachez aussi, que le manque de sommeil peut être une raison de votre anxiété et/ou d’un système immunitaire affaibli, si votre emploi du temps le permet, n’hésitez pas à faire des siestes vous en constaterez instantanément les bienfaits sur votre corps.

Souvent les personnes hypocondriaques s'imaginent être atteintes de toutes les maladies possibles sauf d'être hypocondriaque. Mais ne vous inquiétez pas, l’hypocondrie touche plus de personnes qu’on ne pense, même des célébrités comme Woody Allen !


“Accepter sa maladie est le premier pas vers la guérison.” - Henri-Frédéric Amiel 


6 symptômes typiques de l’hypocondrie

Les causes de l’hypocondrie peuvent être variées mais les symptômes en revanche sont caractéristiques. Voici les 5 symptômes révélateurs : 

  • 👉 1. Vous pensez de manière obsessionnelle être atteint(e) d’une maladie grave.
  • 👉 2. Vos inquiétudes persistent après un avis médical pourtant rassurant.
  • 👉 3. Vous répétez souvent les mêmes phrases, telles que “sur ce forum ils disent que…”, “j’ai mal ici ou là, je dois sûrement avoir telle ou telle maladie”, etc.
  • 👉 4. Vous en faites voir de toutes les couleurs à votre médecin et à vos proches.
  • 👉 5. Vous somatisez à force d’envoyer des mauvaises informations à votre cerveau vous finissez par ressentir les symptômes d’une maladie fantôme
  • 👉 6. Il vous arrive de consulter plusieurs spécialistes dans une même semaine : médecin généraliste, kinésithérapeute, ophtalmologue etc..

Comment soigner son hypocondrie ?

Il n’est pas toujours nécessaire de courir chez votre médecin au moindre souci de santé. Si vous souffrez de maux de tête, d’insomnies ou encore d’anxiété, les huiles essentielles et les Fleurs de Bach par exemple sont des remèdes totalement naturels qui peuvent vous aider à retrouver toute votre vitalité. Si vous souffrez d'une anxiété plus profonde, vous pouvez avoir recours à plusieurs solutions. L’hypnose par exemple peut s’avérer être un traitement efficace pour une multitude de troubles psychologiques comme l'anxiété et l'hypocondrie en faisant ressortir des éléments refoulés dans votre inconscient.

Vous pouvez également commencer une psychothérapie avec un psychologue en qui vous avez confiance. Mais si cette idée vous effraie ou vous semble exagérée, pourquoi ne pas commencer par une simple consultation ? Nous avons testé pour vous la consultation d’une psy par téléphone, si vous êtes curieux(se) d’en savoir plus sur cette expérience découvrez vite ce témoignage. Voilà, vous connaissez à présent tous les symptômes de l'hypocondrie.

L'avis du psy : une spirale à enrayer à plusieurs niveaux

L'hypocondrie est une spirale qu'il faut enrayer à plusieurs niveaux. Comme l'explique Michèle Declerck, psychologue et sophrologue : « tout d'abord en travaillant sur le psychocorporel pour réconcilier le patient avec son corps et lui montrer que ses sensations sont normales. Ensuite, en travaillant sur la mise à distance des émotions. La sophrologie est très efficace pour cela, tout comme la méditation pleine conscience, le yoga et la relaxation.  » Si vous présentez des symptômes d'hypocondrie, n'hésitez pas à vous tourner vers un psychologue pour vous faire aider afin de trouver ses solutions ensemble.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe


Contacter un psy


Sources: MarieFrance

Vous avez aimé cet article ? Alors vous aimerez aussi : 

Article proposé par La rédaction Wengood

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici