Manger en pleine conscience pour déculpabiliser et savourer !

Mis à jour le par Camille Lenglet

Manger en pleine conscience, c’est ce que j’essaie de faire depuis deux ans. Depuis l’âge de 10 ans, on m’a encouragé à faire des régimes, mais je n’avais jamais pris le temps de conscientiser mon alimentation et mes repas. Bien sûr, 20 ans de régime ont laissé de sacrés dégâts et malheureusement, je ne suis pas la seule femme à faire ce constat. Manger en pleine conscience permet de sortir de la culpabilisation et de répondre aux besoins réels de notre corps. Explication.

Manger en pleine conscience pour déculpabiliser et savourer !
Sommaire : 

Pourquoi manger en pleine conscience ?

Une des premières choses que l’on m’a expliquées, lorsque j’ai commencé à manger en pleine conscience, c’est que cela permettait de manger moins et mieux. J’étais très dubitative au départ, mais il s’avère que c’est vrai, puisqu’on prend le temps de savourer chaque seconde de notre dégustation. On se focalise sur le moment présent et on apprend à savourer chaque saveur, chaque odeur et chaque goût de l’aliment que l’on déguste. Cela permet de laisser du temps au cerveau et à notre service digestif de prendre conscience de la nourriture avalée. 

>>> Manger en pleine conscience va de pair avec l’alimentation intuitive, qui elle, nous oriente vers les aliments qui nous font plaisir et dont notre corps a besoin !

Déculpabiliser et sortir des régimes

On sait que manger est un besoin biologique qui permet de fournir de l’énergie à notre corps. Sauf que nous ne sommes pas qu’un corps. Nous avons un esprit, qui lui est soumis à beaucoup de grossophobie et de male gaze 😒. Ces facteurs peuvent conduire à adopter des habitudes alimentaires qui ne sont pas saines, voire totalement dangereuses, comme des troubles du comportement alimentaire. Ces dernières peuvent être renforcées par les régimes, qui sont en plus un échec, dans 95% des cas.

Surtout que la logique restrictive des régimes nous apprend que manger, c’est mal. On ne sait plus savourer et vraiment profiter de notre nourriture à cause de tout cela. Apprendre à manger en pleine conscience permet donc de sortir de la culpabilisation 🤗.

Quand les émotions font manger

La médecin nutritionniste, Nina Cohen-Koubi, explique que la culpabilité de manger nous empêche de prendre pleinement conscience de notre alimentation. Il est donc important de faire avant tout un travail sur la psyché, surtout dans le cas d’une volonté de perte de poids en cas de surpoids. Elle invite à travailler sur notre subconscient et notre conscient pour pouvoir analyser nos émotions et ainsi mieux les maîtriser.

La faim émotionnelle est normale, on a le droit de manger quand on est triste, quand on a eu une journée difficile, quand on s’ennuie 🤷‍♀️. Manger en pleine conscience va nous aider à prendre en considération ces mots et à pouvoir se satisfaire vraiment de ce qu’on mange pour s’apaiser.

Le saviez-vous ?
 Le cortisol est une hormone libérée lorsqu’on souffre de stress chronique. Sauf que le cortisol peut nous donner plus envie de manger et donc augmenter le poids à terme. Voilà pourquoi il est important de gérer ses émotions et d’être dans un moment de pleine conscience au moment des repas !

Cet article peut vous intéresser >>> Pourquoi manger fait autant de bien au moral ?

Comment manger en pleine conscience ?

Maintenant que l’on connaît les bienfaits de manger en pleine conscience, comment y parvenir ? Je pense que les amatrices de méditation ont déjà quelques pistes en tête. Cependant, pour celles qui n’ont aucune idée de ce qu’est la pleine conscience, voici quelques conseils à adopter pour être sur manger en conscience.

👉 Conseil n° 1 : On coupe tout !

Je pense que c’est une chose très difficile pour beaucoup de personnes, moi la première. Lorsqu’on mange, il faut couper les écrans. Certaines regardent la télévision, quand d’autres en profitent pour regarder leur série Netflix… Personnellement, j'adore regarder Youtube et être aussi sur mon téléphone, mais c’est une très mauvaise habitude  😅 ! Eh oui, comment peut-on être à l’écoute de ce qui se passe dans notre bouche, notre estomac et notre tête si notre attention est accaparée ? Mission impossible  🙅‍♀️! Pendant les repas, on se déconnecte et on fait une digital detox !

👉 Conseil n° 2 : On prend son temps pour manger !

Si vous mangez en moins de 20 minutes, sachez que pour votre cerveau, c’est comme si vous n’aviez pas mangé du tout. En effet, c’est le temps qu’il faut au cerveau pour parvenir à la sensation de satiété. Par conséquent, c’est en mangeant plus lentement qu’on évite de surcharger notre estomac ! Manger en pleine conscience, c’est aussi faire participer notre esprit au repas 🧠.

👉 Conseil n° 3 : On mastique bien !

“Il faut mâcher au moins 20 fois avant d’avaler ta bouchée”. Cette phrase, je parie que je ne suis pas la seule à l’avoir entendu 😬. C’était un concept qui me paraissait étrange avant mais qui met en avant l’importance de la mastication. Plus on mâche notre alimentation, mieux notre estomac pourra la digérer. Sinon cela peut faire du travail supplémentaire à notre système digestif… En plus, la mastication permet de bien assimiler les nutriments et minéraux présents dans la nourriture 🍽️.

👉 Conseil n° 4 : On mange quand on a faim !

On a parfois des habitudes très cadrées avec des heures de repas précises. Sauf que manger à la même heure nous déconnecte de notre envie de manger. La faim est le meilleur moyen de manger en pleine conscience. Il faut donc écouter notre horloge interne et ne pas hésiter à manger, même si ce sont des horaires un peu étranges. De même qu’il faut apprendre à se débarrasser de la notion de grignotage 🚫 : si on ressent l’envie de manger, c’est que notre cerveau et nos émotions ont en besoin ! Il faut juste prendre le temps de conscientisé cela, en se demandant : pourquoi ai-je envie de manger 🧐 ?

👉 Conseil n° 5 : On utilise tous nos sens !

Enfin, pour manger en pleine conscience, la dernière chose qu’il faut faire, c’est utiliser tous nos sens. On peut utiliser la vue et le toucher, mais bien évidemment, ce sont le goût et l’odorat qui joueront le plus gros rôle. Par exemple, une habitude que j’ai prise avant de manger ma barre de chocolat, c’est de la sentir ! Je prends ainsi pleinement conscience de ce que je vais manger. J’évite de l’avaler d’un coup, je la repose et j’adore prendre le temps de faire fondre sur ma langue le chocolat. Je peux vous garantir que cela décuple la sensation alimentaire et que surtout, je prends en considération ce que je mange 🤤.

Alors, vous aussi, vous allez manger en pleine conscience ? Si vous n’y parvenez pas toute seule, l’application Feel Eat pourra peut-être vous aider !

L'avis de la rédaction : essayez !

Nous avons trop souvent tendance à manger sur le pouce, devant un écran ou entre deux rendez-vous. On se nourrit pour se nourrir, sans profiter et c'est bien dommage. Ces quelques exercices simples proposés par Camille vous permettront de renouer avec votre corps et d'apprécier davantage le moment du repas. Essayez et vous constaterez rapidement les bienfaits de ce changement. N'hésitez d'ailleurs pas à nous laisser un petit commentaire pour nous partager vos impressions... Si l'alimentation est problématique, que vous souffrez de troubles alimentaires, n'attendez pas pour prendre rendez-vous avec un psychologue et faire le point.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : jim.fr / passeportsante.net / journaldesfemmes.fr

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube