6 choses pour lesquelles je ne m'excuserai plus

Mis à jour le par Camille Lenglet

Politesse, timidité, syndrome de l'imposteur ou peur du regard des autres, je ne sais pas ce que cachent mes excuses, mais une chose est sûre, je m'excuse trop, pour tout, tout le temps ! Et vous savez quoi ? J’en ai assez de toujours m’excuser. Parfois, j’ai même l’impression de m’excuser d’exister, tant je bredouille des “désolée” à tout bout de champ. Certes, la politesse c’est bien, mais point trop n’en faut. Alors aujourd’hui, j’ai décidé d’arrêter ! Voici 7 choses pour lesquelles, en tout cas, je ne m’excuserai plus !

6 choses pour lesquelles je ne m'excuserai plus

J’arrête de m’excuser pour 6 choses différentes

1. Je ne m’excuserai plus de demander de l’aide

C’est la première chose que je souhaite changer, que ce soit dans ma vie professionnelle ou personnelle. Dans le cas de cette dernière, je dois me convaincre que mes proches seront toujours heureux de m’aider, s’ils le peuvent. Si une amie me demandait de l’aide pour une quelconque raison, je serais ravie de pouvoir lui donner un coup de pouce et de ne pas la laisser en galère. Je ne tournerais pas le dos aux personnes que j’aime, je sais qu’il en va de même pour elles. 

Surtout que demander de l'aide c'est aussi un bon moyen de répartir sa charge mentale. On perd beaucoup d'énergie, de bien-être et on accumule pas mal de frustration en gardant tout pour soi et en tentant de se débrouiller seule coûte que coûte. Alors j’arrête de m’excuser quand j’ai besoin d'aide 😩 !

👋 Cet article peut vous intéresser : Pourquoi je m'excuse tout le temps ?

2. Je ne m’excuserai plus au travail

Je commence toujours par m’excuser lorsque je m’adresse à mes collègues : “désolée de te déranger mais…”. STOP 😳 ! Nous travaillons ensemble, il est normal de poser des questions ou d'interagir sur des dossiers pour pouvoir faire avancer le travail. C’est comme ça que ça fonctionne ! 

Je veux développer mon assertivité au travail, arrêter de m’excuser tout le temps en fait partie. En plus, je suis certaine que mes collègues vont apprécier que je ne me mette pas en position de faiblesse en m’excusant directement !

3. Je ne m’excuserai plus lorsqu’on me manque de respect

Je pense que vous avez aussi déjà vécu une de ces situations aussi. Par exemple, quelqu’un me pousse, je m’excuse 😅 ! Mais je n’ai pas que ça en tête, ça arrive tout le temps : lorsqu’on me passe devant, lorsqu’un vendeur m’infantilise, lorsqu’on fume à côté de moi alors que je suis asthmatique...

J'interpelle la personne en disant “Désolée mais vous êtes passé devant moi”. Alors au lieu de dire cela, je dirais “Monsieur, j’étais là avant vous, vous êtes passé devant moi”. Adieu les excuses, bonjour l’affirmation de soi 💪 !

4. Je ne m’excuserai plus par gêne sociale

Ah ! L'anxiété sociale, quelque chose de bien connu par les introvertis, les timides, les personnes qui manquent de confiance en elles...

Lorsqu’il s’agit d’être dans un contexte social avec plusieurs personnes, je perds vite mes moyens. Cette gêne me fait m’excuser pour tout, mais surtout lorsque je dois prendre la parole en public ! Je suis tellement stressée et mal à l’aise que je perds mes moyens. Les excuses deviennent la seule chose à laquelle j’arrive à me raccrocher, mais je sais que ce n’est pas la solution. En effet, les personnes qui m’écoutent vont vite s’apercevoir que je ne suis pas bien et que je me suis laissée dépasser.

👋 Cet article peut vous intéresser : Être introvertie, tout savoir pour mieux comprendre

5. Je ne m’excuserai plus de dire ce que je pense

J’ai toujours cette sensation que ma parole et mon opinion n’ont pas de valeurs comparées aux autres. Alors pour améliorer ma confiance en moi, je me dis que je n’ai pas à m’excuser de dire ce que je pense 😥 ! 

Bien sûr, le but n’est pas de blesser une personne en lui disant tout ce qui me passe par la tête ou en critiquant son apparence physique. Ça, non ! Je ne suis pas une personne toxique. Mais lors d’un débat, je veux pouvoir dire haut et fort mon opinion sans avoir honte ou sans m’excuser ! Mon avis compte tout autant que celui des autres !

6. Je ne m’excuserai plus de demander de l’argent

Eh oui, je ne m’excuserai plus de demander de l’argent… Dans le cadre de mon travail 😬 ! Évidemment, je n’ai pas envie de prendre de l’argent à mes proches, mais je veux être payée à ma juste valeur

Que ce soit dans le cadre d’un emploi salarié pour demander une augmentation ou dans le cadre de mon auto-entreprise (car oui, je suis aussi à mon compte !). Je ne veux plus qu’on négocie ou baisse mes tarifs, tout travail mérite salaire. Il n’est plus question de m’excuser lorsque je vois ce type de comportement “excusez-moi, mais je ne peux pas descendre en dessous de ce budget”. Je dis adieu à ce type de phrase 👋 !

Ras le bol de m'excuser !

Au final, j’ai envie de m’arrêter de m’excuser tout court. Car trop d’excuses tuent l’excuse. Évidemment, il est important de reconnaître ses torts et de dire pardon si on a fait une erreur ou si on a blessé quelqu’un. 

Cependant, s’excuser des dizaines et des dizaines de fois par jour ne me fera pas me sentir mieux. Ça aura même l'effet contraire auprès des personnes qui me fréquentent. À force d’entendre des excuses, il va y avoir une forme de lassitude, voire d’agacement. Alors au lieu de dire “désolée”, on peut dire merci pour commencer, c’est un très bon exercice ! Aller hop, je me mets à la "sorry detox" !

👋 Vous sentez à l'opposé de moi ? Découvrez pourquoi vous n'arrivez pas à vous excuser !

L'avis de la rédaction : trouvez le juste milieu !

Les excuses à répétition nous desservent à la longue parce qu'elles renvoient l'image d'une personne peu sûre d'elle et cela n'incite pas à nous faire confiance, mais rassurez-vous, ça se travaille ! Reste à trouver le juste équilibre entre trop s'excuser et s'y refuser carrément. Gardez en tête que lorsque vous présentez vos excuses, ces dernières doivent être sincères et préférez l'oral à l'écrit, source de mésentente. Si malgré nos conseils, vous ne parvenez toujours pas à moins vous excuser, contactez l'un de nos coachs pour prendre confiance en vous.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube