Assertivité au travail, une attitude qui prend tout son sens !

Mis à jour le par Camille Lenglet

Oser dire “non” ou ce que je pense, m’affirmer par rapport aux autres, aller droit au but, … J’essaie d'appliquer ces conseils dans ma vie personnelle mais désormais j’ai envie d’en faire de même au travail ! Cette façon d'affirmer mes pensées tout en étant souple sur ce que je dis, ça ne peut qu’être bénéfique. Développons ensemble notre assertivité au travail, pour exprimer nos émotions via une attitude qui prend tout son sens ! 💪

Assertivité au travail, une attitude qui prend tout son sens !
Sommaire : 

L’assertivité au travail : définition

C’est Andrew Salter, un psychologue américain, qui a conceptualisé l’assertivité au travail dans la première moitié du XXe siècle. Il désigne la capacité de “s’exprimer en défendant ses droits sans empiéter sur ceux des autres”. Être assertif au travail, c’est exprimer nos ressentis y compris nos malaises. Plus question de se taire si quelque chose ne nous convient pas ! Mais attention, il ne s’agit pas non plus de se mettre en colère ou de parler sèchement. Il faut pouvoir exprimer ses émotions sans aucune agressivité.

➡ Imaginons que notre supérieur s’attribue tout le travail. Au lieu de dire à ses collègues : “il s’attribue tout le boulot, ça me met en rogne car les autres sont toujours oubliés. Il n’y en a que pour sa pomme !”. Il est largement préférable d’exprimer ses émotions à la personne directement tout en étant respectueux : “j’aurais aimé entendre que vous avez trouvé mon travail important et que j’ai joué aussi mon rôle dans la réussite de ce projet”.

6 conseils pour développer son assertivité au travail

1. Je ne me dévalorise pas

Croyons en nous-même ! Pourquoi notre avis serait moins important que celui d’une autre personne ? Le manque de confiance en soi se ressent au travail. Avoir peur du jugement des autres et se dévaloriser aura un énorme impact. Défendre son travail est primordial !

2. Je suis à l’écoute

C’est le meilleur moyen de bien répondre à la situation qui se présente à nous et de ne pas mal interpréter un message. Être à l’écoute de l’autre, c’est le respecter. C’est aussi un moyen d’avoir de la conversation, on peut construire son argumentaire en s’appuyant sur les discours de son collègue ou supérieur. 👉 Comment pratiquer l'écoute active au travail ?

3. Je ne suis pas agressive

Exprimer son point de vue ne signifie pas déverser sa contrariété ou sa colère ! Il faut partir du principe que c’est la situation qui est problématique, pas la personne en face de nous. On ne doit pas être dans l’autodéfense mais dans la résolution de conflits pour faire avancer la situation. 👋 Quand la peur des conflits m’empêche de m’affirmer...

4. Je vais droit au but

Quand on exprime un ressenti, il ne faut pas tourner autour du pot. Exprimer sa pensée avec clarté et concision est le meilleur moyen pour que le message soit bien compris. Pour cela, il faut bien définir son objectif pour que l’on soit le plus concis possible.

5. J’utilise la communication subjective

Utiliser ce type de communication permet d’exprimer ce que nous ressentons et pensons. Employer le pronom “je” nous donne l’opportunité de nous exprimer sans culpabiliser, juger, critiquer ou de faire peser la responsabilité des autres.

6. Je dis non quand je le veux

Si une personne nous dit non, on va accepter qu’elle n’ait pas les mêmes envies. Alors on peut aussi dire non ! Ce n’est pas dire non à la personne mais non à la demande.

L'avis de la rédaction : entraînez-vous !

Certaines personnes sont assertives de nature, d'autres non, mais bonne nouvelle : l'assertivité s'apprend ! Exercez-vous au quotidien, et si vous n'avez pas osé formuler des choses difficiles alors écrivez sur un papier ce que vous auriez voulu dire. Prononcez ces phrases à voix haute tout en gardant bien en tête l'objectif initial : communiquer clairement et affirmer votre opinion tout en tenant compte de la sensibilité de la personne en face de vous. Allez hop, entraînez-vous ! Si vous rencontrez des difficultés à vous affirmer ou à vous épanouir dans votre job, n'hésitez pas à vous faire accompagner par un coach.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach

Mais aussi :

Sources :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici