10 conseils pour réussir sa prise de parole en public #SuperStar

Mis à jour le par Justine Guilhem

Dès qu’il s’agit de vous exprimer en public, impossible de garder votre sang-froid, vous paniquez, vous perdez vos moyens et cela tourne immanquablement au cauchemar… Pas de panique, parler en public, ça s'apprend et on peut s'entraîner ! Grâce à nos 10 conseils vous ferez forte impression au moment de prendre la parole devant votre auditoire 💪.

10 conseils pour réussir sa prise de parole en public #SuperStar

10 conseils pour réussir son discours

Il n'est pas simple de parler face à une foule, d'ailleurs beaucoup de personnes souffrent de glossophobie, la peur de parler en public ! Allez, soufflez, ça va bien se passer, suivez bien les 10 points suivants : 

1 - Préparez votre speech

Prendre la parole en public est un exercice qui nécessite un minimum de préparation. Tout comme un sportif qui a besoin de s’échauffer avant un match, vous devez vous, vous entraîner, répéter et connaître votre texte. Préparer votre speech est un moyen de vous sentir plus à l’aise le moment venu. 🙃Il n’est pas question d’apprendre tout par cœur, et de le répéter tel un robot. Néanmoins, il faut connaître les grandes lignes et noter uniquement les points clés. Faites en sorte de dire ce que vous pensez en parlant le plus naturellement possible 

2 - Soignez votre entrée en matière

Il est important de soigner la première impression que vous allez donner au public. Choisissez un fait marquant, des données chiffrées ou un fait d’actualité, pour amorcer votre prise de parole. Celle-ci sera efficace si elle interpelle votre public et lui donne envie de suivre votre discours. On attend de vous que vous soyez captivant dès le début (et si possible jusqu’à la fin). 

3 - Faites attention aux parasites

La forme importe autant que le fond, soyez convaincu(e) par les propos que vous avancez. Par ailleurs, ne vous encombrez pas avec vos tics de langage, essayez de les maîtriser, ainsi que l’ensemble de vos gestes parasites qui viendraient gêner la transmission de votre discours au public.

Votre regard joue également un rôle important, portez-le sur l’ensemble du public, de façon que chacun se sente concerné par ce que vous dites. Vous devez parvenir à obtenir une complicité entre l’auditoire et vous. 

4 - Restez concentrée

Soyez maître de votre discours, et ne vous laissez pas déstabiliser par d’éventuels parasites extérieurs. IM-PER-TUR-BABLE est le maître-mot. Focalisez-vous sur ce que vous avez à dire uniquement, ne vous laissez pas perturber par une personne qui tousse dans la salle par exemple. Ainsi, se concentrer totalement sur votre discours vous permettra de mieux le transmettre auprès de votre public.

🎤 Stéphane Masson, coach, vous livre également ses meilleurs conseils pour prendre la parole en public

Prendre facilement la parole en public 🎤 par Stéphane Masson, coach professionnel certifié

décembre 2021 · Wengood

11:04

5 - Parlez distinctement et fort

Pourquoi vouloir se presser et parler à toute vitesse ? Vous n’avez (a priori) pas de train à prendre ? Prenez votre temps pour vous exprimer, le public ne doit avoir aucun mal à vous suivre. Par ailleurs, soyez vigilant, vous n’aurez sûrement pas toujours à faire au même genre de public, il est donc primordial que votre discours puisse être compris par n’importe qui. Pour cela, adoptez un débit de parole relativement modéré, afin que votre audience puisse capter un maximum de ce que vous lui adressez. 👉 Le rythme de votre discours est essentiel, tout comme le volume de votre voix, vous devez réussir à être audible dans n’importe quelle circonstance, de sorte qu’aucun bruit extérieur ne vienne couvrir ce que vous dites.

6 - Soyez pragmatique

N’ayez pas un discours uniquement théorique. Ce qui fera la différence dans votre speech, ce sont les mises en pratique que vous serez capable d’y apporter. Construisez un discours argumenté qui allie à la fois théorie et faits pratiques. Le fait d’illustrer vos propos vous permettra d'interpeller efficacement votre public, qui pourra ainsi s'identifier dans certains de vos exemples. 😊 Vous l’aurez compris ! Ne soyez pas avare en anecdotes ! Rien de plus ennuyeux que les longs discours théoriques vides de faits n’est-ce pas ?

📌 Des exercices pour se désinhiber ? Vaincre sa peur de parler en public ? 

👉 Pour vaincre sa peur, il faut lancer, se lancer de plus en plus souvent, le plus souvent possible pour gagner en confiance en soi dans l'exercice.

 👉S'entraîner et encore s'entraîner, la prise de parole en public est une compétence et comme toute compétence, elle se travaille ! 

👉Apprendre à gérer vos émotions vous sera également d'une aide précieuse, tout comme la technique de la cohérence cardiaque.

7 - Faites des pauses

Votre discours doit être agréable du début jusqu’à la fin. Facilitez-vous la tâche en vous accordant des temps de pause, en prenant le temps de vous exprimer calmement. Il est important pendant un discours de faire quelque temps de silence afin de laisser le public intégrer ce que vous lui dîtes mais aussi pour vous afin de gérer votre stress. Ralentissez votre discours, marquez des temps de silence lors de votre présentation, ce sera pour vous, comme pour votre public, un bon moyen de respirer. En procédant de cette façon, vous diminuez le risque de bafouiller, de trébucher sur un mot, ou d’oublier un développement. 

8 - Interagissez avec votre public

Au cours de votre discours recherchez des complices dans le public. Certaines personnes suivront en effet avec attention votre discours, profitez-en alors pour les faire participer. Notamment en leur posant des questions, ou bien, en personnifiant les exemples avec eux. Un discours agréable est un discours dans lequel vous aurez impliqué votre public, et celui-ci ne se sentira pas uniquement spectateur.

9 - Soyez dynamique

Un message se transmet par la parole, certes, mais également par ce que l’on nomme la communication non verbale. Elle correspond à votre attitude, l’ensemble de votre gestuelle ainsi que votre posture. Un discours a toujours davantage de succès lorsque celui-ci est dynamique et que la personne qui l’anime est enjouée. Vous devez donner au public l’envie de vous écouter et de continuer à le faire. 

🤗 Soyez joviale et enthousiaste. Ne soyez pas statique, si vous en avez les moyens, déplacez-vous dans la salle, utilisez votre corps afin de communiquer efficacement ce que vous avez à dire. Essayer de donner un ton énergique, et de moduler votre voix afin de ne pas être monocorde.

10 - Soignez votre conclusion

Tout comme votre entrée en matière, votre conclusion doit être soigneusement élaborée. La conclusion est d’une importance capitale. C’est en effet le moment où tout l’argumentaire logique que vous avez présenté précédemment va se cristalliser en un message simple et concis. C’est la dernière image que votre public gardera. Contentez-vous d’évoquer les éléments essentiels dont l’auditoire doit se souvenir.

L'avis de la rédaction : prenez confiance en vous !

Prendre la parole en public n'est pas simple. Mais pour certaines personnes, c'est un véritable cauchemar ! Stress, angoisses, insomnies, et bien d'autres symptômes dus au fait de faire un discours. Généralement, la personne qui aura une anxiété généralisée, par rapport à cet événement mineur, souffre d'un manque de confiance en elle. Donc avant de travailler son discours, il faut travailler sur soi pour réussir à croire en ses propres capacités. C'est un travail complexe que vous pouvez faire en étant accompagnée par l'un de nos professionnels si vous vous reconnaissez dans ce cas de figure.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

"Je suis accro au sport" : tout savoir sur la bigorexie !

“Je suis une véritable accro au sport”. C’est fou comme cette phrase peut paraître anodine, voire positive dans notre société. Il est certain qu’elle est beaucoup mieux perçue que “je suis une véritable accro à la cocaïne” 😅. Pourtant, cela reste une addiction et elle peut avoir des graves répercussions. Sauf qu’elle est plus pernicieuse et qu’elle touche à d’autres troubles qui provoquent une grande souffrance psychologique. Être accro au sport, on appelle cela de la bigorexie et non, ce n’est pas une bonne nouvelle. Pratiquer une activité physique à haute intensité peut être réellement dangereux pour la santé. Alors parlons-en !

La naturopathie pour soulager les troubles hormonaux par Mélissa Parain, naturopathe

L’équilibre hormonal de la femme est fragile et il est de plus en plus mis à mal par notre mode de vie : alimentation, stress, sédentarité, perturbateurs endocriniens… Un déséquilibre peut entraîner différentes problématiques. En plus d’un suivi régulier indispensable avec votre médecin, la naturopathie peut se révéler d’une aide précieuse. Comment la naturopathie peut venir en aide pour aider à lutter contre les troubles hormonaux ? Mélissa Parain, naturopathe, est avec nous pour nous en parler.

Le sentiment d’injustice, comment naît-il et comment le gérer ?

La vie, c’est trop injuste ! Qui n’a jamais eu ce sentiment d’injustice et fait le constat amer que le quotidien n’était jamais facile ? Moi, en tout cas, je l’ai fait. On aimerait que tout roule sur des roulettes et que tout aille dans notre sens, mais on rencontre souvent des déceptions. C’est alors difficile de gérer la frustration, la colère, l’impuissance qui mène au sentiment d’injustice ? Comment gérer alors ? Comment supporter l’injustice ? Qu’est-ce que cela traduit si on a toujours la sensation que tout est injuste ?

"Je suis hyper pudique" : est-ce vraiment un rempart efficace ?

En vérité, moi, je suis plutôt du genre à tout balancer : sentiments, détails personnels et nudité en prime ! La pudeur est pour moi une barrière inutile, j'ai pourtant une amie, qui même après 10 ans d'amitié est incapable de retirer son soutien-gorge devant moi, dans le vestiaire avant le sport. Elle met des limites, par respect ? Peut-être. Par pudeur extrême ? Sans doute. Pour elle, un seul credo : pour vivre heureux vivons cachés. Heureux ? Ça reste à voir.

Syndrome “Cover Your Ass” : pourquoi on se couvre au boulot ?

Mettre son manager en copie, demander qui fait le compte rendu de réu ou demander des confirmations écrites pour chaque projet… Je pense que tout le monde l’a un jour fait, moi la première ! Je n’ai jamais conscientisé cela, mais j’ai récemment découvert que cela portrait un nom : le syndrome du “Cover Your Ass”, autrement dit en français le syndrome “couvre tes fesses”. Quelle réalité cela montre-t-il de la vie en entreprise ? En quoi c’est problématique ? Je vous explique.

L'acceptation, une étape capitale pour aller de l'avant

En ce moment, je suis dans une période très compliquée de ma vie, puisque je fais le deuil d’une relation amoureuse. J’ai été quittée brutalement il y a quelques mois et j’avoue avoir du mal à m’en remettre… Je passe par toutes les étapes du deuil, sauf la dernière qui est pourtant cruciale : l’acceptation. En effet, une fois que je l’aurais atteinte, je pense que je pourrais véritablement aller de l’avant. D’ailleurs, ça marche un peu pour tout, je m’explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi la libido augmente en été ? Comment en profiter ? Par Laurence Dispaux, sexologue

24 juin · Wengood

18:10


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube