Slow Life : mollo les chevaux ! Et si on s'essayait à la lenteur ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Vivre à 100 à l’heure, ce n’est pas vivre à 100%. C’est un constat que j’ai fait quand j’ai réalisé que mes journées se ressemblaient et défilaient à toute allure. Je ne prenais pas le temps de savourer, mais un beau jour, j’ai décidé de dire stop ! Pour apprécier pleinement chaque instant, j’essaie d’adopter la slow life depuis quelques années. Dans notre société où tout défile si vite, c’est un peu nager à contre-courant. Comment et pourquoi lever le pied sur notre quotidien ? Aller, c’est parti (tout en douceur) !

Slow Life : mollo les chevaux ! Et si on s'essayait à la lenteur ?
Sommaire : 

Qu’est-ce que c’est, la slow life ?

Si on parle couramment l’anglais, on se doute déjà que le mouvement “slow life” va parler de “vie lente ou vie ralentie” 🌿. C'est un concept né dans les années 80, à cause des fast food 🍔. On a voulu remettre la qualité en avant et de là en a découlé le mouvement qui s’oppose à un autre terme anglais, le “fast living”.

On pourrait penser qu’on vit plus intensément en faisant 1.000 choses, mais c’est une fausse idée. Rapide ne signifie pas intense😅 ! Au contraire, l’idée générale de la slow life est de prendre le temps de savourer et de se demander si ce qu’on fait est important pour soi. C’est un art de vivre qui permet de ralentir le rythme pour redécouvrir les petits bonheurs du quotidien. Au lieu de la quantité, c’est la qualité qui est privilégiée 👌!

👉 Le saviez-vous ? La slow life est prise au sérieux, même à l’échelle des villes ! Segonzac est la première commune de France à avoir un label de “ville lente”. Il y en a 140 en tout dans le monde 😲 !

Pourquoi ralentir son rythme de vie ?

Avant de découvrir le “comment”, je pense qu’il est important de se questionner sur le “pourquoi”. C’est vrai ça, quel est l’intérêt de la slow life ? Je dis souvent que l’on a qu’une vie et qu’il ne faut pas en rater une seconde ! Cette idée n’est pas opposée à la slow life, puisque justement, on apprend à profiter de l’instant présent 🥰. On en parle régulièrement sur Wengood, mais cela a un vrai impact sur notre épanouissement personnel et notre bonheur. Le stress et l’anxiété diminuent quand on apprend à apprécier ce que l’on vit. Pour cela, il faut apprendre à prendre du recul sur nos relations, notre travail, nos activités, notre façon de vivre, etc.

👉 “C’est bien beau tout cela, mais moi je vis en ville, je travaille de 9h à 18h et j'ai 3 enfants, à quel moment j’ai le temps ?!”

La slow life, ce n’est pas vivre à la campagne comme dans un roman de Jane Austen 👀 ! Ce mode de vie est tout à fait envisageable si on est en ville. D'ailleurs peu importe où l'on vit, ce qu'on fait professionnellement ou combien d'enfants on a. Le tout est de sa-vou-rer et de s’autodiscipliner pour mettre en pratique les fondamentaux de la slow life

Comment vivre en slow life ?

La slow life se met en place petit à petit. Eh oui, c’est le principe, il n’y a pas de grand bouleversement qui tienne ! Avant tout, c’est changer son regard sur la vie et apprendre à voir les choses différemment. Cet état d’esprit se met en place progressivement, à partir d’un cheminement personnel. On consomme, on se lasse vite et ça vaut pour tout, y compris les relations amoureuses. Tinder, par exemple, est le supermarché de la rencontre. Quand on en a marre, on passe à quelqu’un d’autre 🛒. Eh oui, ralentir le rythme se passe à tous les niveaux de notre vie avec la slow food, le slow sex, le slow parenting, etc.

👉 Pour y parvenir, je pense qu’il est bon de faire des digital detoxs régulières et de se déconnecter de nos écrans pour renouer avec ce(ux) qui nous entoure(nt). On redécouvre le chant des oiseaux en déjeunant à l’extérieur, on prend le temps d’admirer le renouveau du printemps, on respire pleinement l’herbe fraîchement coupée…

👉 Je pense que le meilleur outil dont on dispose est la méditation. C’est une pratique qui permet de mettre notre journée sur pause en écoutant ce qui se passe en nous. À force de le faire pour soi, on sait comment le faire pour les choses qui gravitent autour de nous. Certes, tout le monde n’arrive pas à méditer, mais il faut quand même faire un cheminement interne pour prendre la décision de changer.

>>> Envie de changer et vous ne savez pas par où commencer ? Voici 6 étapes pour le changement !

Mon témoignage : comment je suis parvenue à la slow life

Pour ma part, j’ai commencé à changer grâce à mon intérêt pour la slow fashion. Pendant longtemps je ne me suis pas posée la question de comment étaient fabriqués mes vêtements. C’est la “Fast Fashion” qui est la norme, les collections s’enchaînent et on se lasse des vêtements en un clin d’œil. Avant j’achetais donc chez H&M sans réfléchir, mais grâce au travail de sensibilisation des journalistes engagés, j’ai compris que la fast fashion avait un impact environnemental et humain désastreux.

📌
Le documentaire "The true cost" (disponible sur Netflix) explique parfaitement cette industrie. Il y a aussi de nombreux documentaires disponibles gratuitement, notamment celui d'Arte sur les habits durables.


Suite à cette prise de conscience, j’ai totalement changé mon mode de consommation en appréciant davantage les pièces de mon dressing et en réfléchissant lorsque j’ai envie d’acheter. J’investis dans des pièces fabriquées en Europe, en coton ou en lin. Plus cher oui, mais plus qualitatif et respectueux 😍 !

Voilà comment petit à petit, je me suis dit que redonner de la valeur à mes vêtements me donnait envie d’en faire de même pour toutes les strates de ma vie. J’ai donc débuté l’alimentation intuitive, j’ai supprimé les applications de rencontres, j’ai décidé de faire des marches pour apprécier la nature… Bref, j’ai redonné un sens aux choses que je faisais et que je vivais, en mettant le moment sur stop mentalement pour mieux l'apprécier ❤️ ! Et vous alors ? Adepte aussi de la slow life ou pas 🌿 ?

L'avis de la rédaction : tout un art de vivre

La Slow Life, c'est un état d'esprit, un art de vivre, l'art de savoir apprécier les petites choses du quotidien, de savourer l'instant et de prendre son temps. Si vous en avez marre de cette sensation de courir partout, de n'avoir le temps de rien ou de tout faire à moitié, il est temps de vous poser les bonnes questions. Et comme cela ne se fait pas seule, nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec l'un de nos coachs. Ensemble, vous mettrez en place de nouvelles habitudes bien plus vertueuses.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

Sources : elle.fr

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici