Apprendre à se taire, une qualité pour réussir, chut, ne le dites pas !

Mis à jour le par Camille Lenglet

J’ai un défaut dans la vie, c’est que je parle un peu trop quand je suis stressée. Bon, certes, ce n’est pas mon seul défaut, mais celui-ci m’embête particulièrement. Notamment dans le monde professionnel, où je devrais m’abstenir de parler plutôt que de dévoiler ma vie ou de faire d’énormes bourdes qui pourraient me compromettre. Il faut que j’apprenne à me taire, mais ce n’est pas si facile quand on nous apprend qu’il est important de parler. Pourtant, il y a des moments où il faut savoir rester silencieuse, c’est une qualité pour réussir.

Apprendre à se taire, une qualité pour réussir, chut, ne le dites pas !
Sommaire : 

Mais pourquoi j’ai dit ça ?!

Je parie que je ne suis pas la seule à être dans ce cas. Il y a un nombre incalculable de fois où je me suis dit : “mais pourquoi j’ai dit ça ?!” 😩. Ça vous est déjà arrivé aussi, non ? Quel sentiment désagréable de se dire qu’on a été trop loin et qu’on aurait dû garder des éléments pour nous. C’est là où on comprend que le silence est préférable aux mots… Cependant, si on en dit trop, c’est parce qu’il y a une chose qui met beaucoup de gens inconfortables : le blanc 😶 !

L’angoisse du silence

Le silence nous met mal à l’aise, du coup, on a souvent envie de le remplir pour éviter d’avoir cette gêne en face de quelqu’un d’autre 😅. C’est un art d’avoir de la conversation et de maîtriser ces moments de blanc, mais il ne faut en aucun cas vouloir les remplir avec ce qui nous passe par la tête. Car sinon, c’est pile à ce moment qu’on sort des bêtises qui pourraient fortement nous mettre en danger. Le silence se cultive, il s’apprend pour justement ne pas trop en dire et pour pouvoir prendre du recul 🤫.

Se protéger des personnes toxiques

Certaines personnes ont bien conscience du fait que peu de gens supportent le silence. Au contraire, elles sont dans l’écoute active pour avoir un avantage stratégique sur nous. Comme le stress nous fait dire des bêtises, c’est à ce moment-là que l’on donne une information qui pourrait se retourner contre nous. C’est pourquoi, il y a des personnes toxiques qui pratiquent le silence pour nous décontenancer 🤯. Apprendre à se taire, c’est donc apprendre à se protéger et à ne pas tomber dans le piège.

Quand doit-on apprendre à se taire ?

Ne pas parler, c’est un peu contre-intuitif, car on nous apprend à parler depuis toutes petites ! En effet, parler c’est s’exprimer, dire ses opinions et aussi ses émotions. C’est une notion très positive, puisqu’on sait que le manque de communication est souvent à l’origine de nombreux problèmes. Néanmoins, il y a des moments très délicats où il faut savoir quand apprendre à se taire 🧐.

👉 Quand on ne connaît pas le sujet

Première chose, si on sent qu’on ne maîtrise pas le sujet de conversation, on se tait, sinon on passe pour la clown de service, en particulier au travail 🤡. On y est constamment évalué, alors on a l’impression que si on garde le silence, cela signifiera qu’on ne sait rien. Cependant, il vaut mieux prendre le temps de la réflexion que de se précipiter ! Il est normal de ne pas tout maîtriser, il faut s’appeler que cela ne fait pas de nous une personne moins compétente.

👉 Quand on sent que ça glisse vers le commérage

Je mentirais si je disais que je n’aime pas échanger quelques gossips… On est beaucoup à adorer les commérages 😬 ! Toutefois, il faut se méfier des personnes avec qui on échange des ragots. J’ai souvent entendu dire qu’une personne qui en critique une autre devant nous ne se gêne pas pour en faire de même quand on a le dos tourné. Peu agréable, n’est-ce pas 😫 ? Le dicton dit : “ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse”, à garder en tête pour ne pas céder aux commérages !

👉 Quand on ressent des émotions fortes

Les émotions ne sont pas simples à maîtriser, alors quand il y en a une qui est plus forte, n'en parlons pas ! C’est encore plus vrai lorsqu’on est hypersensible, des émotions trop virulentes, comme la colère ou la peur, peuvent être un cataclysme. C’est là où on finit par péter les plombs au bureau ou devant sa famille, à dire des choses qui dépassent notre pensée et qui ne sont pas forcément vraies. On a juste eu besoin de le dire pour faire diminuer la pression et évacuer notre émotion 😪... 

Dans ces moments-là, il faut apprendre à calmer sa colère intérieure et à s’accorder des moments pour soi pour se protéger et éviter de faire des dégâts !

👉 Quand on nous le demande

Alors là, c’est clair et limpide, si on nous demande de ne pas parler d’un secret que l’on nous a confié, il faut se taire. Pour certaines personnes, ce n’est pas simple de garder sa langue, mais il est important de prendre sur soi. Lorsqu’on nous intime de nous taire, c’est que l’information a une valeur et que ce n’est pas à nous de la dire. De plus, cela serait trahir la confiance du confident, ce qui peut mettre fin à une belle relation.

Apprendre à se taire, comment faire ?

Être trop spontanée et parler sans réfléchir, c’est se mettre en défaut, on l’aura compris, ça peut être particulièrement délicat dans certaines situations, comme au travail. Alors comment faire ? Tout d’abord, il faut se défaire de l’idée que le silence est gênant. Pour cela, il faut combattre son stress et pratiquer des méthodes de relaxation. Les exercices de respiration sont parfaits pour relâcher la pression et se défaire de ses pensées parasitantes. En effet, ce sont souvent ces dernières qui sont responsables de nos maladresses 😖 !

Prendre confiance en soi

Autre chose qu’il faut se dire, c’est que l’on n’est pas responsable du silence. On ne doit pas en porter la charge et donc se sentir obligée de parler. Pour cela, une bonne confiance en soi et une maîtrise des émotions sont essentielles. Eh oui, moins on aura honte de ce qu’on ressent, plus facile il sera de faire face au silence. Apprendre à se faire, c’est donc apprendre des qualités qui nous conduiront vers plus de réussites, qu’elles soient sociales, professionnelles ou personnelles ! Aller, on fait vœu de silence maintenant 🤭 !

L'avis de la rédaction : apprivoiser le silence

Quand on a tendance à trop parler, c'est bien souvent qu'on ne supporte pas les silences qu'on juge pesants. Alors on parle, on parle, pour meubler et parfois, c'est la cata ! Il convient donc tout d'abord d'apprivoiser le silence, vous pouvez commencer avec vos proches, laisser quelques silences, plus ou moins longs et vous habituer. Cela n'est pas facile, c'est pourquoi nous vous conseillons de contacter un coach, vous pourrez ensemble travailler sur vous et mettre en place de nouvelles habitudes qui permettront de mieux vivre vos relations et de dévoiler tout votre potentiel.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

Sources : penser-et-agir.fr / cadre-dirigeant-magazine.com

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube