Faut-il être prêt·e à tout, vraiment tout pour réussir ?

Mis à jour le par Justine Guilhem

À l’heure où notre société encense la réussite et le pouvoir, nous rêvons tous et toutes de reconnaissance et de succès, mais comment parvenir à garder le cap ? Comment garder les pieds sur terre et la tête froide ? Comment ne pas renier ses valeurs et tout son être ? Faut-il être prête à tout pour réussir ? Même s'il n'y a pas de réponse universelle, je peux vous donner quelques conseils pour éviter que vous vous perdiez en route. Explication.

Faut-il être prêt·e à tout, vraiment tout pour réussir ?

Se poser les bonnes questions

Le succès ne vient pas seul, il faut aller le chercher et s’en donner les moyens. Il faut donc être prêt·e à faire de grands sacrifices pour parvenir à atteindre son but. Lorsqu'on est pleine d'enthousiasme, de motivation et d'ambition, on peut vite oublier la réalité. Certes, ce sont de belles qualités qui sont pleines d'avantages, mais avant de se lancer, il faut se poser les bonnes questions : 

  • "Quel est mon objectif ?", 
  • "Quelles sont les étapes et les sous objectifs pour y parvenir ?",
  • "Quels sacrifices méritent ce projet ?", 
  • "Qu'est-ce qui peut me ralentir ?",
  • "Jusqu’où suis-je prêt·e à aller pour réussir ?",
  • "Qu'est-ce que je peux envisager de perdre ?",
  • etc.

On ne peut réussir si on ne se connaît pas bien. Notre réussite nous appartient et dépend de nous. D’où l’intérêt d’effectuer ce travail en amont ; de se poser des questions, de connaître notre méthode de fonctionnement, d’identifier nos points forts, nos points faibles, afin de réussir efficacement. Ainsi, en faisant une introspection complète, on saura ce qu'il est possible de sacrifier pour nous, où on va et quelles limites ne pas franchir 😎 !

📌 

Demandez-vous aussi si vous avez peur de réussir, pour entrevoir les barrières que vous vous fixez automatiquement avant de vous lancer !

Les limites à ne pas dépasser

Les candidats au succès sont nombreux, car l’ambition est une valeur importante de notre société, surtout dans le monde professionnel. À tel point que le manque d'ambition de certaines personnes est parfois pointé du doigt très négativement 😥... 

Il est vrai qu'on associe beaucoup de positif à l'ambition, on parle souvent de dévouement et de don de soi. Cependant, il y a aussi des côtés très négatifs à cela ⚠️ : on peut aussi s'épuiser à vouloir réussir à tout prix, au point de mettre sa santé en péril ou ses valeurs personnelles... 


Le plus dur, c'est la nuit, c'est de dormir avec les yeux ouverts... Parce que y'en a qui ont une conscience !"

Coluche


En se sacrifiant pour réussir, on risque simplement de se mettre en danger et d'aller tout droit au burn-out. Il est d’ailleurs souvent conseillé de revoir ses prétentions à la baisse pour bien faire et ne pas prendre trop de risques. Que ce soit pour sa santé mentale ou pour éviter de devenir une personne que l'on ne veut pas être 🙊.

Faire un point sur ses forces et faiblesses

Avoir une estime de soi surdimensionnée peut être un frein à la réussite. Il faut faire preuve d’un minimum d’humilité, en acceptant les refus et les critiques au travail, auxquelles on va sans doute se heurter. On doit pouvoir considérer chaque remarque, même les plus négatives, comme un élément moteur. À l’inverse, il ne faut pas non plus se remettre en question sans cesse et de façon profonde. Un minimum de confiance en soi est crucial pour accepter les critiques.

En tout cas, cette envie de se lancer des défis et de rivaliser avec soi-même, est une chose tout à fait légitime 🤗. Se dépasser sera toujours bénéfique pour nous ! C’est en se lançant des défis et en tentant de les relever qu’on progresse et s’affirme. Être prêt·e à tout pour réussir est une bonne chose, mais cette motivation doit aller de pair avec nos aptitudes et ce que nous sommes capables de réaliser.

Il convient de trouver le juste milieu, une sorte d’équilibre entre"ce que je suis capable de faire" et “ce que je veux faire" ⚖️. C'est un bon moyen de réussir, sans se mettre dans des situations inconfortables qui nous procureraient souffrance et regrets. Réussir c'est ok, mais pas au point de se brûler les ailes, surtout dans l'hypothèse où on ne parvient pas à atteindre son but. Eh oui, c'est aussi une possibilité à prendre en compte si on veut réussir ! En tout cas maintenant, vous avez de nouvelles clés en main pour y parvenir plus aisément ! GO 💪 !

L'avis de la rédaction : L'égalité des chances n'existe pas 

Il ne faut pas oublier que tout le monde n'a pas la même chance malheureusement, donc la réussite n'est pas forcément à portée de main. C'est un biais cognitif, on a l'impression que tout le monde peut réussir de la même manière. Mais selon notre couleur de peau, notre origine sociale, notre genre, etc. la réussite peut être complexe. C'est un phénomène qui peut nous mettre en souffrance, alors n'hésitez pas à consulter et à vous faire aider si vous vous heurtez trop souvent à l'échec. Ce n'est pas de votre faute ! 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Sources : "Mindset: The New Psychology of Success" par Carol S. Dweck // "Outliers: The Story of Success" par Malcolm Gladwell

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Votre couple va-t-il durer ? Les 6 questions que vous devez vous poser

Selon les Rita Mitsouko, "les histoires d'amour finissent mal... en général". Bon OK, mais ça ne veut pas dire que nous n'avons pas envie de passer un peu plus de bon temps à deux. Mais pour que ce soit vraiment du bon temps, encore faut-il être sûre que cette relation vaut le coup… Et pour savoir si c'est le grand amour, il y a quelques questions à se poser.

Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur l'importance de couper le cordon avec sa mère

Vous êtes toujours à l’écoute, toujours là quand ça ne va pas, en somme la parfaite mère exemplaire ! Mais attention, ce surplus d’attention peut nuire à votre enfant (adulte !). Trop le/la materner alors qu’il/elle devient un·e jeune adulte peut freiner son développement personnel. Mais pourquoi est-ce si difficile de couper de cordon ? Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur le sujet.

La peur d'aimer : d'où vient-elle ? Comment la surmonter ?

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur deux se termine en divorce, pas étonnant que la peur d’aimer soit un mal de plus en plus courant. Cette peur cache des angoisses profondes et peut devenir handicapante. C'est la raison pour laquelle il est important de s'en libérer, mais pour vaincre ses peurs, il faut bien les connaître. Découvrez raisons qui font que vous avez peur d'aimer et comment vous en débarrasser pour donner une chance à vos relations.

Psychologie positive : Qu’est-ce que c’est ? Est-elle sans danger ?

Lorsqu’on décide de commencer un suivi psychologique, c’est généralement pour soigner des blessures. On se tourne vers notre passé pour comprendre ce qui nous entrave et plus globalement, ce qui nous rend malheureuse. On peut appeler la psychologique traditionnelle en opposition à la psychologique positive. Cette dernière est une autre approche visant à cultiver le bonheur. Bien sûr, elle est tout aussi légitime que sa consœur. Alors qu’est-ce que c’est exactement ? En quoi peut-elle nous aider ? Explications.

Pourquoi me voit-on comme une gamine dans ma famille ? Ras-le-bol de l’infantilisation !

J’ai bientôt 32 ans et pourtant, dans ma famille, je suis toujours traitée comme une enfant. On m’infantilise en critiquant mes choix, qu’ils soient importants ou insignifiants… Mais aussi, on me dit quoi faire, sans que cela soit un conseil, il s’agit vraiment d’une marche à suivre. Néanmoins, je me considère assez grande pour pouvoir faire mes propres choix et agir comme je le souhaite ! Pourquoi suis-je traité comme cela ? Comment sortir de l’infantilisation par nos parents, notre famille et, voire, par notre belle-famille ? Élément de réponse.

Limérence, quand aimer devient envahissant et obsessionnel...

Tout le monde tombe amoureux·se. C’est un sentiment merveilleux dans la plupart des cas, mais il peut parfois nous dépasser et se transformer en obsession. En effet, il y a un état psychologique lié à l’amour qui procure beaucoup de souffrance. Cela s’appelle la limérence ! Qu’est-ce que c’est exactement ? Quelles sont les causes ? Est-il possible d’en guérir ? Quand aimer devient obsessionnel… On vous explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Fleur au Vent 16 🌸 Cultiver l’élan du renouveau avec Anne-Fleur Saraux

4 avril · Wengood

10:52


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube