Empowerment : prenez le pouvoir !

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Je ne sais pas vous, mais moi, chaque jour j'ai l'impression que de nouveaux mots font surface. À mesure que le monde se transforme et évolue, notre vocabulaire s'enrichit, ou tout du moins tente de s'enrichir. Parce qu'il est vrai que si on voit très souvent de nouveaux mots poindre, on ne sait pas toujours exactement ce qu’ils définissent. Celui qui m'intéresse aujourd'hui c'est l'empowerment. Si vous êtes prêtes à prendre le pouvoir, vous allez adorer cet anglicisme !

Empowerment : prenez le pouvoir !

Qu'est-ce que l'empowerment ?

Si je parle d'empowerment, si j'utilise cet anglicisme, c'est que le mot vient des Etats-Unis et surtout parce qu'aucune traduction adéquate n'a encore été trouvée en français. On parle parfois "d'empouvoirement" ou de "pouvoir d'agir", mais quoi qu'il en soit, ces traductions restent encore floues.

Une prise de pouvoir qui vient de loin

L'empowerment vient donc des Etats-Unis 🇺🇸. Il y naît au début du XXe siècle dans un contexte de luttes sociales. Avec l'empowerment, il y a l'idée d'une prise de pouvoir. Une prise de pouvoir des individus pour agir sur les conditions sociales, politiques, économiques ou encore écologiques auxquelles ils doivent faire face. Le but est clairement de prendre le pouvoir afin d'acquérir sa propre liberté, de s'émanciper pour reprendre le contrôle de sa vie. C'est tout faire pour avoir enfin le contrôle de la situation.

L'empowerment est majoritairement associé au féminisme, on parle d'empowerment féminin, mais on peut aussi l'étendre à la sphère professionnelle, au management et à la sphère privée, pour, entre autres, mieux s'accepter, reprendre confiance en soi et assumer ses ambitions.

Comment favoriser son pouvoir d'agir ?

Connaître sa valeur c'est la base de l'empowerment. Connaître sa valeur, c'est répondre à la question "qui suis-je ?", mais c'est aussi et surtout comprendre que ce que l'on est, ce que l'on ressent, ce dont on a envie, besoin, etc. a autant de valeur que ce que sont, ressentent, ont envie ou ont besoin les autres.

empowerment

Maintenant, je sais ce que je vaux #empowerment

Connais ta valeur

Pour reprendre le pouvoir, il faut donc commencer par se connaître et refuser les étiquettes que l'on peut nous coller. Ça implique donc une grosse prise de recul, un petit travail d'introspection, zéro influence extérieure et comprendre que ce que l'on est peut aussi évoluer. Je suis ce que je suis et ce que je suis peut évoluer, mais ma valeur, elle, reste toujours la même. J'ai l'exemple parfait : Je voulais plus que tout être éditrice. C'était vraiment un métier qui me faisait rêver, depuis longtemps, au point même que je me faisais des films à ce sujet, que je visualisais ma parfaite petite vie d'éditrice. J'y suis presque parvenue, et puis tout s'est écroulé et j'ai trouvé un autre métier. 

J'ai mis énormément de temps à être heureuse et épanouie après ça. J'avais honte de dire ce que je faisais dans la vie, honte de ne plus/pas être éditrice et j'avais du mal à faire le deuil de cette vie rêvée. J'étais persuadée d'avoir perdu ma valeur en perdant ce métier. Ça n'est pas vrai ! Vous pouvez changer de vie, vous tourner vers un autre métier, quitter le partenaire idéal, etc. tout ça ne change en rien votre valeur, tant que c'est votre choix.

Prends le pouvoir sur ta vie

Et justement en parlant de choix, on touche au cœur de l'empowerment : avoir une complète et réelle prise de pouvoir sur sa propre vie. À savoir, faire ses propres choix et les assumer même lorsqu'ils se confrontent aux jugements, aux reproches, aux attentes et aux déceptions. Toutes les personnes qui nous entourent, qu'elles nous aiment, nous soutiennent et nous veulent du bien, qu'elles nous détestent et attendent qu'on se plante, toutes vont juger nos choix. Ce qui est le plus important en reprenant le pouvoir d'agir, c'est d'apprendre à s'écouter et ne plus faire passer la parole des autres avant notre voix. 

💪 Notre voix est aussi importante que celle des autres, elle compte alors on lui laisse de la place pour construire une vie qui ressemble à nos envies et ambitions.

>>> En bref, on ose libérer la bad girl qui habite en nous !

Tu mérites de te libérer

Est-ce que c'est facile ? Pas du tout ! Mais en général, rien n'est facile. En effet, nous subissons des oppressions de toutes parts. Si ce n'est pas notre entourage qui brime notre pouvoir, notre genre, notre orientation sexuelle, notre couleur de peau, notre âge, notre maladie, notre milieu social, etc. tout ça a aussi une emprise qui pourrait nous limiter. Mais chacune d'entre nous mérite de se libérer elle-même. Avec l'empowerment on n'attend pas qu'une place nous soit offerte, on s'assoit (même si c'est par terre !)

Quand on veut on peut ! Pas forcément. Je ne crois pas que tout soit possible. Maintenant que je me suis libérée de mon éducation, un brin sexiste, de fille, j'aimerais devenir Hannah Schmitz, stratège de l'écurie Red Bull racing et disons rapidement que, c'est un rêve qui devient de moins en moins évident à chaque anniversaire. Quoi qu'il en soit, ce n'est pas grave, je ne pense pas que l'on soit obligée d'aller au bout de nos rêves, mais je pense que nous sommes toutes un élément, un petit mécanisme du changement. Si nous prenons toutes conscience de notre valeur, de notre puissance, de notre pouvoir, si l'on vit et l'on agit en suivant nos convictions, notre ambition, en faisant et en assumant nos choix, en étant fière et consciente de la place que nous occupons dans le monde, alors, nous avons toutes une chance de l'impacter.

Empowerment féminin. Joue-la comme Beyoncé ! 🎤

Je constate que bien souvent, les femmes ont encore trop tendance, volontairement ou involontairement, à s'envier, se jalouser... Le temps des comédies dans lesquelles des femmes s'écharpent pour les faveurs d'un homme est révolu ! Place à l'empowerment au féminin ! En reprenant le pouvoir et en creusant notre place dans le monde, nous nous battons pour nos droits, nos droits à toutes. Nous nous élevons les unes les autres. 🫶

Nulle n'est plus à même de symboliser cet empowerment féminin que Beyoncé. Une femme afro-américaine, à la carrière exceptionnelle, avec une vie de famille et assez d'argent pour faire d'elle une working girl hors pair, évidemment qu'elle est une inspiration. Quoique très impressionnante, la star œuvre pour l'empowerment féminin. En effet, elle incite chacune à s'émanciper, à prendre conscience de ses talents, capacités, désirs, afin que nous agissions comme des femmes libres et indépendantes. C'est aussi Beyoncé qui peut nous motiver et nous encourager à exploiter pleinement notre potentiel et à atteindre notre objectif, notamment quand il s'agit de sortir de sa zone de confort. Elle sème la graine, à nous de la faire germer 🌱.

L'avis de la rédaction : A vous de jouer !

Si cet article a résonné en vous, vous a inspiré, c'est que vous êtes prêtes à prendre les manettes ! Mais pour cela, comme l'explique Lauriane, il faut d'abord apprendre à se connaître, qui on est, définir vos valeurs, nos envies se donner les moyens d'avoir ce qu'on mérite. Ce travail n'est pas simple et demande parfois des années, c'est pourquoi nous vous conseillons d'être bien accompagnée dans cette étape. N'attendez pas pour prendre rendez-vous avec un psychologue pour une vie plus sereine et alignée.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe


Contacter un psychologue

Maintenant, on se lève et on se bat 💪 :

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

On récolte ce que l'on sème, est-ce toujours vrai ?

Pour moi, cette expression a toujours sonné comme quelque chose de négatif. Comme une punition. Je l'entendais comme une menace : "si tu sèmes de mauvaises graines, tu n'auras qu'une mauvaise récolte." Sans doute quelque chose en moi pensait n'avoir rien de bon à semer. Des années plus tard, je comprends enfin que non seulement que récolter ce que l'on sème, ça peut être très positif, mais quand plus, il vaudrait mieux que ça le soit, parce que visiblement, on récolte TOUJOURS ce que l'on sème.

Pourquoi je me sens toujours coupable ? Comment arrêter ?

Le sentiment de culpabilité vous ronge, alors que vous n’avez rien fait de mal. Vous avez souvent l'impression que c'est de votre faute, que vous auriez pu agir différemment, en faire plus, etc. Pourquoi vous blâmez-vous alors que vous êtes innocent ? Comment arrêter de vous auto-flageller sans raison ? On vous explique tout !

9 podcasts érotiques pour faire grimper la température 🔥

Le porno n’a jamais trop été ma tasse de thé. En revanche, j’ai découvert les podcasts érotiques et je dois avouer que ça m’a plu ! Déjà, parce qu’ils sortent du schéma classique très hétéronormé, on explore des points de vue érotiques pour les femmes, pour les personnes LGBTQ+, etc. On retrouve des témoignages, des fictions, des jeux de rôles… Chacun peut vraiment y trouver son compte ! Donc enfilez vos écouteurs et préparez-vous à découvrir des moments auditifs qui vont faire grimper la température !

Je n'ai pas d'amis... Pourquoi ? Est-ce que c'est grave ?

Non pas que je passe mes journées seule, dans mon coin, sans décrocher un mot. J'ai bien deux ou trois personnes à appeler si je veux sortir boire un verre, mais je n'ai pas d'amis. Pas de "deuxième famille" comme on dit. Est-ce volontaire ? Est-ce qu'un trop mauvais caractère repousse tous ceux qui m'approchent ? Ou tout simplement la vie, qui nous éloigne de certaines personnes lorsqu'on grandit ? Je n'ai pas d'amis, est-ce vraiment grave ?

Je ne supporte pas les enfants de mon conjoint, au secours !

Vous avez enfin trouvé l'homme idéal. Il correspond à toutes vos attentes et votre bonheur serait total si seulement... il n'avait pas ses enfants que vous ne supportez pas ! 😤 Pour certains c'est un sujet tabou, mais pour vous, ce rôle de belle-mère est une plaie. Véritables monstres, ils vous insultent ou vous ignorent et c'est mal, mais ses enfants vous ne les aimez pas pire, vous les détestez et vous prenez à rêver d'une vie dans laquelle ils n'existeraient pas ("et si on partait vivre à l'étranger ?"). Tatata on se reprend, belle-mère ou marâtre, on a le droit au bonheur amoureux !

La météo intérieure, un exercice simple et très éclairant

Vers la fin de l'adolescence, j'avais inventé un jeu de mots, avec une partie de mon prénom, que j'écrivais très souvent : Lau rage ⛈️. Très colérique, je trouvais que cette combinaison me correspondait parfaitement. Ça grondait, ça éclatait en moi. C'était l'orage. Sans le savoir encore, je faisais état de ma météo intérieure. La métaphore la plus efficace pour faire le point sur ses émotions.

Votre horoscope directement chez vous

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici