Les app de rencontre : pourquoi on y revient toujours alors qu'on les déteste ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Durant ma vingtaine, j’ai connu plusieurs années de célibat. Bien évidemment, j’étais inscrite sur des applications de rencontres : Tinder, Bumble, Fruitz… J’avais la sensation que ça allait booster mes chances de faire LA rencontre. Bien évidemment, je me suis aperçue que je me mettais le doigt dans l’œil. J’ai fini par les détester et les désinstalle… Pour finalement les télécharger à nouveau et me réinscrire. Pourquoi on revient toujours aux apps de rencontre alors qu’au final on les déteste ?

Les app de rencontre : pourquoi on y revient toujours alors qu'on les déteste ?
Sommaire : 

La rencontre consumériste basée sur les apparences

C’est une sensation étrange la première fois qu’on se connecte à une application de rencontre. Tout ce choix, c’est fou 🤯 ! Et évidemment, on ne le fait pas n’importe comment. On s’attarde évidemment sur le physique puisqu’il n’y a vraiment que ça qui est mis en avant... J’ai toujours dit que je préférais le charme à la beauté normée. Cependant, lorsque j’utilisais les applications de rencontre, je me suis surprise à avoir des exigences totalement stupides alors que je n’avais pas rencontré la personne 🙃 : Trop petit, pas assez souriant, pas assez de cheveux, etc.

En réalité, tout ça, je m’en fiche ! Mais lorsqu’on utilise une app de rencontre, on s’appuie sur le physique puisqu’il est difficile de juger autre chose. Et justement, “juger” est un mot bien choisi 😅 ! On scanne les différents profils pour trouver celui qui pourrait être à la hauteur de nos critères (et on est bien d’accord que l’amour ne devrait pas fonctionner ainsi)...

Cet article pourrait vous intéresser >>> “Mon ex était folle”, si vous entendez ça, fuyez sans attendre !

Toi oui, toi non, toi oui…

Un coup de swipe à droite et hop, un être humain entier disparaît dans les méandres de l’application. On jette une personne en un balayage, sans même en avoir conscience. Les applications de rencontre déshumanisent la rencontre. On veut aller vite, être efficace et avoir un plan Q ou l’homme/la femme de sa vie immédiatement. Et quand ça ne marche pas, on jette la personne comme un mouchoir et on recommence. C’est très superficiel et consumériste comme attitude 😫…

⚠️ Attention, je ne dis pas qu’il faut accepter tout le monde, bien au contraire. Les apps de rencontre sont truffées de spécimens particuliers (et c’est un euphémisme 🤐). Entre celui qui ne sait pas ce qu’il veut, celui qui est juste là pour nos belles fesses et celui qui est juste un manipulateur narcissiqueIl vaut mieux se méfier (et ça fait partie du problème !).

Oui mais alors, pourquoi on y revient toujours ?

Il y a beaucoup d’inconvénients aux applications de rencontres, alors pourquoi on y revient toujours ? En repensant à mon expérience passée et en discutant avec des ami·e·s, le constat a bien souvent été le même. Il y a une sorte de manque, on est en mal d’amour, de contact physique et d’attention. Parfois, on est à la recherche d’un coup d’un soir pour combler cela et les applications de rencontre sont une solution toute trouvée 📱.

Une rencontre simple et rapide

Mais au-delà de ça, c’est aussi un moyen “simple” de rencontrer quelqu’un, même si on veut une grande et belle histoire d’amour. À l’ère où les jeunes ont peur d’appeler et de parler, la rencontre écrite facilite les choses (mais on est loin des belles lettres d’amour d’Alfred de Musset). C’est pour ça qu’on y revient, on a pris l’habitude de communiquer autrement ! Ça met une distance, mais ça permet de se découvrir petit à petit.

➜ Et c’est sans parler du fait qu’une fois qu’on a fait le tour de notre cercle d’amis, il peut être difficile de rencontrer une nouvelle personne… Donc on revient aux apps de rencontre ♻️ !

Un manque de confiance en soi

En toute honnêteté, l’argument précédent peut cacher quelque chose de plus profond. Pour ma part, je sais que j’ai eu un manque de confiance, qui m’a empêché d’avoir de l’assurance. Difficile de draguer dans un bar lorsqu’on est persuadé que “de toute manière, ça sert à rien d’y aller, car je suis moche” ! Certes, le physique reste l’apanage des applications de rencontre, mais les photos sont figées. On peut se mettre à son avantage et surtout montrer à quel point on est une personne riche à l’écrit. Enfin, si tant est qu’il y ait un autre sapiosexuel sur l’application de rencontre…  

La difficulté d’être seul.e

Avec mes ami·e·s, nous avons certes parlé du manque amoureux, mais pour beaucoup, j’ai la sensation que ce n'est que la partie immergée de l'iceberg. Les fois où j’ai “craqué” et que j’ai réinstallé une application de rencontre, c’est parce que je me sentais seule, profondément. Je suis pourtant un loup solitaire qui aime vaquer à ses occupations, mais l’isolement est parfois pesant. Le fait d’être en binôme est plaisant, on a toujours quelqu’un sur qui s’appuyer pour donner un sens à notre vie. J’ai adoré mon célibat, mais voilà, parfois j’étais grignotée par ce sentiment et rencontrer quelqu’un via une application me donnait la sensation de vaincre la solitude 😔.

➜ Bien sûr, tout le monde ne ressent pas cela. Certaines personnes adorent les applications de rencontre ! C’est comme tout, il y a des avantages et des inconvénients, chacun y trouve plus ou moins son compte. Mais il est toujours bon de prendre du recul sur notre utilisation de ces outils pour voir ce qu’il se passe en nous 😊 ! Et vous, vous les aimez ? Ou vous les détestez ?

L'avis de la rédaction : après la fatigue du dating, retour au réel !

À force d'enchaîner les échecs, les déceptions, les mauvaises rencontres, on se fatigue et cette fatigue porte même un nom : la fatigue du dating. Retour alors au réel, on prend soin de soi, de ses passions, de ses envies avec l'espoir de rencontrer au détour d'une rue une personne qui nous conviendra. La vie est faite de rencontres, on ne sait jamais ni quand ni où elles se produiront et c'est ça qui en fait toute sa beauté. En attendant de faire cette rencontre tant attendue, il faut apprendre à profiter de la vie, à lui faire confiance et cette confiance en l'existence se travaille... Si votre situation affective est source de souffrance ou que les mêmes schémas se répètent inlassablement, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un psychologue afin d'en identifier les causes et de mettre en place de nouveaux schémas plus valeureux.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici