Plus qu'un simple derriùre, les fesses prennent le devant 🍑

Mis Ă  jour le par Lauriane Amorim

Depuis que j'ai rangĂ© mes baggys et mes strings dans les armoires de mes annĂ©es 2000, j'avoue m'ĂȘtre plutĂŽt concentrĂ©e sur mes seins. Au point mĂȘme de louper le retour de la fesse sur le devant de la scĂšne. La fesse ? Pas seulement. LA fesse. Celle qui est bombĂ©e, qui a des formes, la gĂ©nĂ©reuse, galbĂ©e et surtout la dĂ©complexĂ©e. Parce qu'on ne s'y trompe pas, toutes les fesses ont leur mot Ă  dire.

Plus qu'un simple derriùre, les fesses prennent le devant 🍑

Les fesses, la nouvelle quĂȘte avec un grand Q

Et dire que je pensais que l'obsession pour les fesses ne concernait que quelques personnes... plutĂŽt connues, plutĂŽt sĂ»re d'elles et plutĂŽt bien dotĂ©es. Type Kim Kardashian Ă©videmment, BeyoncĂ© bien sĂ»r, Madonna pourquoi pas et comment passer Ă  cĂŽtĂ© de Cardy B ou de Nicki Minaj. Et comment ai-je fait pour oublier l'Ă©ternelle JLo avec son fessier qui dĂ©tonnait tant au dĂ©but des annĂ©es 2000 ? TrĂȘve d'autoflagellation ! 

🍑 Pendant que je prenais soin de mon dĂ©colletĂ©, ne jetant qu'un coup d'Ɠil discret Ă  mon derriĂšre avant de sortir, la fesse est devenue le vĂ©ritable symbole d'une fĂ©minitĂ© puissante et dĂ©complexĂ©e. Rien que de l'Ă©crire ça donne dĂ©jĂ  envie de ressortir ses strings !

Callipyge toi aussi !

La tendance est donc Ă  la fesse, c'est clair. Aux fesses bombĂ©es, aux fesses exposĂ©es et toutes s'y mettent ! Pendant qu'on se demandait si le topless Ă©tait encore Ă  la mode, la libĂ©ration du corps, dans les annĂ©es post MeToo, se fait quelques centimĂštres plus bas. 

Sur les plages on opte donc pour des tangas et Ă  la ville on porte ce qu'on a de plus moulant... et de plus court aussi. Le mot d'ordre est donnĂ© : qu'importent les formes, l'heure est Ă  la libĂ©ration !

Libération de la fesse

On se libĂšre tellement qu'un projet photo a vu le jour, 1001 fesses !

De plus en plus on apprend aux femmes Ă  s'accepter comme elles sont, Ă  aimer et assumer leur corps et exposer leurs fesses, ce n'est pas rien. Parce que montrer ses fesses, c'est aussi montrer ses courbes et ses imperfections. 

On voit des bourrelets, des vergetures, de la cellulite et on comprend qu'on se ressemble, qu'il n'y a plus de raison de se sentir exclues, qu'on peut s'approprier son corps et surtout qu'il a un pouvoir : celui de nous aider Ă  faire la paix avec nous-mĂȘme et celui de plaire. Parce que si les fesses sont les nouveaux seins, c'est aussi et surtout parce qu'en plus d'ĂȘtre militantes, elles sont aussi sĂ©ductrices.

Plaire et se plaire

Sur les rĂ©seaux ou dans les mĂ©dias, la multiplication des corps est visible : Ashley Graham, Rihanna et sa marque Savage x Fenty, ou encore la chanteuse Yseult. DerriĂšre l'Ă©cran, on cĂ©lĂšbre tous les corps, mais en rĂ©alitĂ©, qu'en est-il vraiment ? Assumer et libĂ©rer ses fesses est-ce vĂ©ritablement cĂ©lĂ©brer ses imperfections et aimer son corps, quel qu’il soit ? Bien sĂ»r que non. La nouvelle fesse, celle qui sĂ©duit, est surtout bombĂ©e et le phĂ©nomĂšne est rarement naturel đŸ€. Il faut en passer par la chirurgie esthĂ©tique, ou par des heures de squats, pour celles que l'opĂ©ration rebute. Les coachs fitness sont de plus en plus nombreux Ă  proposer des programmes "fesses bombĂ©es" pour donner de l'ampleur Ă  son derriĂšre. 

👎

Par contre, c'est encore et toujours sans gras, sans cellulite et sans mollesse. Toutes ses fesses qui s'exposent, qui prennent des formes et qui attirent, restent en réalité des fesses sous contrÎle. Donc, entre plaire et se plaire, n'oublions pas de trouver le juste équilibre.

Les belles fesses... sont celles qui s'assument

Finalement, quelle que soit l'Ă©poque ou l'annĂ©e il existe toujours des injonctions en matiĂšre de corps et de fesses. Mais si vous ĂȘtes la propriĂ©taire d'une paire de fesses plates n'ayez pas de complexes pour autant. Avec ou sans squat, chirurgie ou vergetures, les belles fesses sont avant tout des fesses qui s'assument. Ce qu'il faut donc surtout retenir, c'est que se montrer, s'assumer, c'est prendre confiance en soi, et prendre confiance en soi, c'est oser et rĂ©ussir plus de choses. 

Chouchouter ses fesses

Peu importe la "tĂȘte" de nos fesses, kiffons notre cul !

Et parce que je suis intimement convaincue que le meilleur moyen de prendre confiance en soi, c'est d'abord de prendre soin de soi, crĂšme, gommage et mĂȘme masques en tissus sont lĂ  pour vous aider. Le bien-ĂȘtre se fait maintenant inclusif et prend en compte toutes les parties de notre corps... autant en profiter pour chouchouter son popotin 😊 !

L'avis de la rédaction : quelle relation entretenez-vous avec votre corps ?

La fesse est donc Ă  la mode mais qu'importe, les modes vont et viennent ! L'important ne serait-il pas d'ĂȘtre en accord avec soi-mĂȘme et de faire ce qu'on a envie, comme on a envie ? Quoi qu'il en soit, cette mode nous ramĂšne Ă  notre corps et Ă  nos formes. Quelle relation entretenez-vous ? Êtes-vous en phase ? ComplexĂ©e ? Insatisfaite ? Si cette relation au corps est dĂ©licate ou malheureuse, n'hĂ©sitez pas Ă  prendre rendez-vous avec un psychologue afin d'en discuter. Au fil des sĂ©ances, vous apprendrez Ă  faire la paix avec cette formidable machine.

đŸ€— Se comprendre, s'accepter, ĂȘtre heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rĂȘve de bonheur : redĂ©couvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Je me fais des films ou je lui plais ? Comment savoir ?

“Mais je rĂȘve ou je lui plais ?”. Je sais, je SAIS, que tout le monde s’est posĂ© cette question un jour. On rencontre quelqu’un, on commence Ă  avoir de l’attirance pour cette personne, mais la question Ă  1 million, c’est : est-ce que c’est rĂ©ciproque ? Et il y en a un tas qui dĂ©coule : je me fais des films lĂ  oĂč il/elle me drague ? Comment savoir s’il/elle m’apprĂ©cie ? Je sais ce que ça fait, car je suis passĂ©e par lĂ  plusieurs fois tout au long de ma vie. Alors je vais vous expliquer comment savoir si on lui plaĂźt
 Ou pas !

Les plus beaux poÚmes d'amour : voici notre sélection de 10 !

La poĂ©sie, quand elle parle d’amour, fait vibrer ! En tout cas, c'est le cas pour nous. Que ce soit de la poĂ©sie avec des vers transis et enchantĂ©s ou des relations plus tumultueuses et passionnĂ©es. Il est difficile de faire une sĂ©lection de poĂšmes d’amour dans la littĂ©rature, tant il y en a. Cependant, nous avons fait une sĂ©lection de ceux qui nous parlent le plus, en espĂ©rant qu’ils vous touchent autant qu’ils nous touchent. Voici donc notre sĂ©lection des 10 plus beaux poĂšmes d’amour !

Hypervigilance : pourquoi suis-je tout le temps en Ă©tat d’alerte ?

Un bruit soudain et bam ! Je sursaute. C’est une rĂ©action typique lorsqu’on est dans l’hypervigilance, comme moi. Je surveille tout et j’ai l’impression d’ĂȘtre en Ă©tat d’alerte quasi en permanence. Cela vous fait ça aussi ? En fait, l’hypervigilance est assez rĂ©pandue, pourtant on en parle peu. On la retrouve particuliĂšrement chez les personnes perfectionnistes ayant un manque de confiance en elles. Si vous vous retrouvez dans ces mots, dĂ©couvrez ce qu’est cet Ă©tat psychologique qui traduit une grande vulnĂ©rabilitĂ©.

12 leçons de vie que j'ai apprises au fil des années

L'autre jour, je fouillais dans le grenier, chez mes parents, je suis tombée sur les albums photos que ma mÚre remplissait avec une certaine frénésie. En les feuilletant, je suis inévitablement tombée sur l'ado mélancolique, colérique et acnéique que j'étais et j'ai soudain eu envie de me faire un gros cùlin du genre "Retour vers le futur". Je détestais l'école, alors en me prenant dans les bras, je me serais sûrement dit "ne t'inquiÚte pas, la vie se chargera de t'apprendre tout un tas de leçons dont tu auras tout autant besoin. Et j'aurais glissé dans l'oreille de la moi du passé ces 12 leçons que la vie m'a apprises.

Pourquoi choisir de se marier aujourd'hui?

En voilĂ  une bonne question ? Personnellement, je n'ai jamais rĂȘvĂ© de me marier. Mes rĂȘves de petites filles n’étaient pas faits de tulle blanc, de dentelle et de voile et j'aimais assez l'idĂ©e d'un amour si passionnĂ© qu'il se passerait d'une union sacrĂ©e. Pourtant aujourd'hui, force est de constater que je suis mariĂ©e depuis 5 ans et en plus, c'est moi qui ai fait la demande !

Je veux travailler moins et mettre ma vie pro au second plan !

J’ai toujours fait passer ma vie professionnelle au second plan, car ce qui m’intĂ©resse le plus, moi, c’est la crĂ©ation. L’art, de maniĂšre gĂ©nĂ©rale, est une source de bien-ĂȘtre. Oui, mais voilĂ , le problĂšme est qu’il est difficile de vivre de son art et de ses crĂ©ations. ParticuliĂšrement dans une Ă©poque capitaliste oĂč la productivitĂ© et la consommation comptent par-dessus tout. Mais ne faut-il pas revoir notre conception du travail ? Et si on travaillait moins pour vivre plus ? Comment faire pour rĂ©ellement travailler moins ? Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✹ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube