Quelles sont les 10 causes de divorce les plus fréquentes ? Histoire de les éviter !

Mis à jour le par Justine Guilhem

L’amour dure trois ans, presque un mariage sur deux ne dépasse pas les 9 ans… Clairement, on a intérêt à s'appliquer si on veut éviter de divorcer. Quand ce n’est pas la routine qui nous guette, c’est belle-maman qui envahit notre maison et nos vies. Et l’infidélité et la trahison guettent aussi tous les couples... Bref, il ne faut jamais baisser la garde, alors on a listé tout ce qui peut provoquer la séparation d’un couple. Découvrez les 10 causes les plus fréquentes de divorce !

Quelles sont les 10 causes de divorce les plus fréquentes ? Histoire de les éviter !

Divorce : les 10 raisons les plus fréquentes 

Quand j’ai vu le prix que m’a coûté mon mariage, j’ai prié fort pour qu’il dure. Et même, si j’en oublie l’investissement financier, je préférais avoir parié sur le bon cheval. On verra pour l’amour éternel, mais au moins faites que mon mariage ne soit pas un cuisant échec ! Certains disent que parfois, la vie en décide autrement. Moi, je dis qu’on n’est pas là pour se laisser faire ! Femmes (et hommes, si vous êtes là !) marié(e)s, voici contre quoi on doit lutter.

1. L’infidélité / la trahison

C’est la première chose à faire si vous souhaitez mettre fin à votre relation. Qu’il s’agisse d’une erreur d’un soir "parce que j’avais trop bu et que je me sentais seul(e)" ou carrément d’une double vie, tromper son partenaire est de loin le motif le plus important de divorce. Ou de séparation même s’il n’y a pas de contrat. Le pardon, c'est bien beau, mais ça ne rembourse pas les séances de thérapie pour retrouver confiance 🤕...

Le saviez-vous ? 

L’adultère est précisément responsable de 33% des divorces. À quand la déconstruction du couple monogame du coup ? Eh oui, le polyamour et la relation libre, il faut y penser parfois ! À condition que ça convienne bien sûr aux deux membres du couple et que ça soit égal.

2. Les comportements abusifs : possessivité, violence...

En deuxième place avec un score de 14%, on dénonce malheureusement les comportements abusifs : jalousie excessive, tendance à la possessivité, violence verbale ou physique, les partenaires amoureux toxiques se reconnaîtront ! Oui, c'est au masculin, car ce sont pour la plupart des cas des hommes éduqués comme des "male alpha"... Bonjour la masculinité toxique 😱. Bien évidemment, on n'essaie pas de réparer les pots cassés dans ce genre de situation, on fuit LOIN, très loin et on demande de l'aide à son entourage proche pour se mettre en sécurité

👉 Comment mesurer la violence dans le couple ? Il existe un outil pour les violences faites aux femmes, le violentomètre.

3. Le manque d’attention ou comment éteindre la flamme

Entre rentrer tous les soirs avec un bouquet de fleurs et confondre sa femme avec la plante du salon, il y a un juste milieu. Plus de moments à deux, plus de surprise, d’attentions ou de gestes tendres, on peut devenir colocataires et se faire la bise aussi ? Toutes les personnes normalement constituées aiment se sentir comme Beyoncé importantes ✨. Si vous voulez que votre couple dure, il faut entretenir la flamme. 

4. L’ennui comme seule occupation

Vivre 24h/24 et 7j/7 avec la même personne peut conduire à l’ennui, c’est vrai. Mais, vous comme moi, avons un cerveau qui fonctionne normalement bien. Ajoutez à cela une pincée de motivation, et il n’en faut pas plus pour prendre des initiatives. Un partenaire qui ne fait plus d’effort et qui se laisse aller est bien moins séduisant que ce beau garçon qui vous faisait tant rire.

📌

La routine peut être une bonne chose pour un couple On est bien le vendredi soir en survêtement devant Netflix ! Mais à petite dose. Il ne faut pas effectuer les choses mécaniquement, par habitude.

 5. Le sexe, c’est quoi déjà ?

Voici un autre domaine qu'il est important de surveiller. Oui, on peut voir son désir chuter, subir des changements hormonaux, notamment si on est une femme cis-genre, mais on ne doit pas tout mettre de côté. L'intimité physique est l'un des piliers du couple, à moins que l'on soit dans une relation platonique qui convienne aux deux personnes. Dans tous les cas, la communication est souvent la clé pour retrouver sa libido et échapper au divorce. 

👉 Il faut se poser les bonnes questions si on voit que la sexualité est un domaine qui nous attire peu. Si c'est votre cas, peut-être que vous êtes asexuel ?

6. Un couple, deux façons de voir l'avenir

« Tu te vois où dans 5 ans ?
- En road trip !
- Moi dans le jardin à regarder nos enfants jouer.
- Ah… »

Enfant, maison, carrière, prénom du chien… Être sur la même longueur d’onde que son partenaire est plus qu’important. Sans projet commun, on ne va pas bien loin. Et ça, il faut se poser la question bien avant le mariage, mais malheureusement, il y a des personnes qui s'engagent sans prendre trop de recul. C'est crucial pour que le couple aille loin pourtant 😥 !

7. Négatif au test de compatibilité

Le dicton "les opposés s’attirent" a ses limites. Prenez l’exemple de l’emploi du temps et imaginez que l’un travaille de jour alors que l’autre fasse des horaires de nuit ⏰ : le but est quand même de se croiser de temps en temps. Et quand ça arrive, faut-il encore bien s’entendre. Si on est une personne introvertie, alors que l'autre est extraverti et nous force à voir beaucoup de gens, on risque d'aller droit au burn-out amoureux. 

8. L’âge, ça ne compte pas que dans la tête

Oui, l'âge peut être une cause de divorce pour certains couples 😅. Au début, c'était sympa et après, on s'aperçoit de plus en plus qu'on ne se retrouve pas sur certains points. Bien sûr, il s'agit des différences d'âge avec, au moins, une dizaine d'années d'écart, ce qui sous-entend qu'on n’est pas de la même génération que son ou sa partenaire. Il peut y avoir des différences de projets (le point n°6) ou des besoins tout autres... 

👋 Cet article peut vous intéresser : Je veux divorcer : comment l’annoncer à mon conjoint sans perte et fracas ?

9. Les finances : plus qu’un problème de maths

Forcément, si l’un se tue à la tâche pour gagner un salaire pendant que l’autre le dépense en un temps record… On ne va pas être copains longtemps 💸. L’argent a toujours été et restera source de problèmes, même le plus solide des couples ne résiste pas au chômage ou à l’endettement. Alors vigilance sur ce point si épineux... 

10. La belle famille, un cliché, vraiment ?

Arrêtons de se mentir, les stéréotypes ne tombent pas du ciel. Certains beaux-parents (pour ne pas viser directement les belles-mères 😒) sont très envahissants. À croire que votre maison est leur et que vos enfants seront mieux éduqués avec eux. Faire le poids face à une belle famille n’est pas toujours facile, surtout si notre conjoint ne nous soutient pas. Il est donc crucial d'imposer ses limites pour éviter d'avoir des tensions dans son couple


L'avis de la rédaction : turbulences en vue !

Un divorce n'est jamais anodin, même s'il se passe plutôt bien et que vous êtes tous les deux d'accord. C'est une épreuve complexe pour les anciens conjoints et leurs enfants éventuels. Si vous vous retrouvez dans cette situation et que vous avez du mal à relever la tête, il est peut être temps de traverser cette zone de turbulences avec un psychologue. Seul un accompagnement de ce type pourra vous aider à avancer sans flancher. Courage ! 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un thérapeute


Mais aussi :

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

Le délicat sujet de l’aliénation parentale, controversée mais réelle ?

Il y a rarement des sujets que je trouve délicats à aborder, sauf ceux qui sont remis en cause, comme l’aliénation parentale. En effet, c’est un sujet à prendre avec des pincettes, tant il est encore débattu à l’heure actuelle. Cependant, c’est un sujet qui me tient à cœur, car il a été au centre d’un conflit au sein de ma famille. Voici donc pourquoi j’ai eu envie d’aborder ce sujet qui n’est vraiment pas simple. Explication.

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube