Les 10 causes de divorce les plus fréquentes

Mis à jour le par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

L’amour dure trois ans, presque un mariage sur deux ne dépasse pas les 9 ans… J’ai intérêt à m’appliquer si je veux profiter de ma moitié ! Lui aussi d’ailleurs. Quand ce n’est pas la routine qui nous guette, c’est belle-maman qui envahit notre maison et nos vies. Et l’infidélité, je n’en parle même pas. Parce qu’il ne faut jamais baisser la garde, j’ai listé tout ce qui peut provoquer la séparation d’un couple. Découvrez le top 10 des causes les plus fréquentes de divorce !

Les 10 causes de divorce les plus fréquentes

Quand j’ai vu le prix que m’a coûté mon mariage, j’ai prié fort pour qu’il dure. Et même, si j’en oublie l’investissement financier, je préférais avoir parié sur le bon cheval. On verra pour l’amour éternel, mais au moins faites que mon mariage ne soit pas un cuisant échec ! Certains disent que parfois, la vie en décide autrement. Moi je dis qu’on n’est pas là pour se laisser faire ! Femmes (et hommes, si vous êtes là !) marié(e)s, voici contre quoi on doit lutter.

« Ce que j’aimais le plus chez mon ex-mari ? Sa femme. » 

Divorce : top 10 des causes les plus fréquentes 

1. L’infidélité, cette coquine

C’est la première chose à faire si vous souhaitez mettre fin à votre relation. Qu’il s’agisse d’une erreur d’un soir « parce que j’avais trop bu et que je me sentais seul(e) » ou carrément d’une double vie, tromper son partenaire est de loin le motif le plus important de divorce. Ou de séparation même s’il n’y a pas de contrat. Le pardon c’est bien beau, mais ça ne rembourse pas les séances de thérapie pour retrouver confiance.  Le saviez-vous ? : L’adultère est précisément responsable de 33% des divorces. A quand la commercialisation de ceinture de chasteté ?

2. Les comportements abusifs : possessivité, violence...

En deuxième place avec un score de 14%, on dénonce les comportements abusifs : jalousie excessive, tendance à la possessivité, violence verbale ou physique, les partenaires amoureux toxiques se reconnaîtront ! Malheureusement, dépasser les limites de la bienséance est plus facile que faire confiance à sa moitié, respecter son espace vital et sa personne. 

3. Le manque d’attention ou comment éteindre la flamme

Entre rentrer tous les soirs avec un bouquet de fleurs et confondre sa femme avec la plante du salon, il y a un juste milieu. Plus de moments à deux, plus de surprise, d’attentions ou de gestes tendres, on peut devenir colocataires et se faire la bise aussi ? Toutes les femmes normalement constituées aiment se sentir Beyoncé importantes. Si vous voulez que votre couple dure, il faut entretenir la flamme. 

4. L’ennui comme seule occupation

Vivre 24h/24 et 7j/7 avec la même personne peut conduire à l’ennui, c’est vrai. Mais, moi comme vous, avons un cerveau qui fonctionne normalement bien. Ajoutez à cela une pincée de motivation, et il n’en faut pas plus pour prendre des initiatives. Un partenaire qui ne fait plus d’effort et qui se laisse aller est bien moins séduisant que ce beau garçon qui vous faisait tant rire.


⚠ Attention ⚠

La routine peut être une bonne chose pour un couple On est bien le vendredi soir en survêtement devant Netflix ! Mais à petite dose. Il ne faut pas effectuer les choses mécaniquement, par habitude.


 5. Le sexe, c’est quoi déjà ?

Voici un autre domaine, où je n’oublie pas d’innover. Ok, les années passant je peux subir des changements hormonaux et voir ma libido chuter. Je suis moi-même une adepte de l’excuse de la migraine. Mais l’étoile de mer tous les soirs, ce n’est agréable pour personne. A moins de vivre une relation platonique, il ne faut pas oublier que le sexe est le ciment d’un couple. Une bonne communication vous permettra de passer des bonnes soirées, et d’échapper au divorce. 


Les chiffres parlent

30% des couples avouent ne pas être satisfaits au lit avec leur conjoint. Reste à voir s’ils font avec, ou plutôt sans…


6. Un couple, deux façons de voir l'avenir

« Tu te vois où dans 5 ans ?
- En road trip !
- Moi dans le jardin à regarder nos enfants jouer.
- Ah… »

Enfant, maison, carrière, prénom du chien… Être sur la même longueur d’onde que son partenaire est plus qu’important. Sans projet commun, on ne va pas bien loin. Demandez aux 15% des couples qui ont divorcé tellement ils étaient en désaccord. 

7. Négatif au test de compatibilité

Toi + moi peut être égal à 10% des demandes de divorce en France. Le dicton "les opposés s’attirent" a lui aussi ses limites. Prenez l’exemple de l’emploi du temps et imaginez que l’un travaille de jour alors que l’autre fasse des horaires de nuit : le but est quand même de se croiser de temps en temps. Et quand ça arrive, de bien s’entendre. Car si je suis quelqu’un qui aime le calme alors que mon conjoint est un orchestre à lui seul, on risque d’être en plein burn-out amoureux. 

8. L’âge, ça ne compte pas que dans la tête

Au début, les différences d’âge c’est toujours sympa. Quelqu’un de plus vieux, « tu comprends, il est plus mature que les autres » alors que quelqu’un qui finit tout juste la fac « ça donne un coup de jeune ! » Sauf que quand cet homme mature idéal est à moitié sourd, et quand cette petite jeunette (l’inverse est également possible) veut enchaîner deux soirées, ça coince. 

9. Les finances : plus qu’un problème de maths

Forcément si l’un se tue à la tâche pour gagner un salaire pendant que l’autre le dépense en un temps record… on ne va pas être copains longtemps. L’argent a toujours été et restera source de problèmes, même le plus solide des couples ne résiste pas au chômage ou à l’endettement. 

10. La belle famille, un cliché, vraiment ?

Arrêtons de se mentir, les stéréotypes ne tombent pas du ciel. Certains beaux-parents (pour ne pas viser directement les belles-mères) sont très envahissants. A croire que votre maison est leur, et que vos enfants seront mieux éduqués avec eux. Faire le poids face à une belle famille n’est pas toujours facile, surtout si notre conjoint ne nous soutient pas. Alors on se calme avec les liens du sang, parce que s’il défend toujours sa mère, Charmant va vite repartir vivre avec elle ! 


L'avis de la rédaction : turbulences en vue !


Un divorce n'est jamais anodin, même s'il se passe plutôt bien et que vous êtes tous les deux d'accord. C'est une épreuve traumatisante pour les anciens conjoints et leurs enfants éventuels. C'est une vie nouvelle qui s'ouvre accompagnée de turbulences et de nombreuses remises en question, un épisode dépressif n'est pas impossible. N'hésitez pas à consulter un spécialiste pour vivre au mieux cet évènement.

Contacter un thérapeute


Vous connaissez maintenant les 10 motifs de divorce les plus fréquents. Bien que l’on souhaite une longue vie à votre couple, quand rien ne va plus, se séparer est la meilleure solution ! Sur le sujet, découvrez :

Article proposé par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici