Le complexe de Cendrillon : une histoire d'amour néfaste

Mis à jour le par La rédaction Wengood

Tout le monde connaît le fameux conte de Cendrillon. Nous avons tous entendu cette histoire des dizaines de fois. Et pour cause, il s’agit d’une très jolie histoire avec une fin heureuse. Mais quand le conte se transforme en complexe ou en syndrome du prince charmant, l’histoire prend vite un autre tournant et met en péril la vie amoureuse des femmes atteintes par le complexe de Cendrillon. Explications.

Cendrillon, sur le papier, est une histoire magnifique qui fait rêver de nombreuses petites filles. Seulement, dans la vraie vie, les choses sont quelque peu différentes. Grandir en ayant en tête l’idée qu'il faut attendre le prince charmant qui viendra sur son beau cheval blanc entraîne un étrange phénomène que l’on nomme le complexe de Cendrillon. Mais qu’est-ce que c’est exactement ?

Qu'est-ce que le complexe de Cendrillon ?

C'est en 1981 qu'apparait le terme de "complexe de Cendrillon" dans l'ouvrage éponyme de Colette Dowling. Elle explique alors que ce qui définit ce complexe, c'est le lien de dépendance. Cendrillon n’est pas préparée à sa liberté et désire être prise en charge par un homme.

Le problème de la dépendance

Le prince charmant, parfait en tous points est un joli rêve, certes, mais ce n’est qu’un rêve. Dans la vie, il y a les coups de foudre, c’est certain, mais ce genre de prince charmant n’existe pas, c’est une utopie. Personne n’est parfait dans ce monde. Les défauts ne sont pas forcément négatifs. Au contraire, ils rendent une personne unique et authentique.

Beaucoup de femmes grandissent avec l’idée de rencontrer ce fameux prince charmant et quand elles sont persuadées de l’avoir trouvé, elles se dévouent corps et âme à cet homme pour le satisfaire, au point de s’oublier elles-mêmes. Une femme qui développe un complexe de Cendrillon s’oublie de jour en jour. Elle met de côté ses ambitions, ses rêves, ses projets pour se consacrer à son mari, son foyer, ses enfants.

Le complexe de Cendrillon est néfaste, car le désir inconscient d'être protégée, choyée prend le pas sur les propres goûts et envies de ces femmes. Ce qui se cache en fait derrière ce complexe, c'est la peur de l’indépendance, tout simplement. En effet, les femmes qui grandissent en entretenant un complexe de Cendrillon n’ont qu’un seul objectif dans leur vie : s’occuper de leur famille et surtout, de leur prince charmant. Par conséquent, inconsciemment, elles deviennent totalement dépendantes de cet homme et sont incapables de faire quoi que ce soit sans lui, elles n’arrivent pas à prendre de décision toutes seules…

En quoi le complexe de Cendrillon est-il néfaste pour une femme ?

Dès lors qu’une femme a trouvé son prince charmant, c’est comme si elle mettait sa vie en stand-by pour ne se consacrer qu’à lui. Ces femmes ont un cruel besoin d’affection et d’attention pour se sentir rassurée. Ainsi, elles mettent de côté tout ce qu’elles aimeraient faire ou avoir, d’où l’aspect négatif du complexe de Cendrillon. Les femmes qui en souffrent ne sont pas heureuses. Non pas parce qu’elles prennent du plaisir à s’occuper de leur famille, bien au contraire, mais plutôt parce qu’elles n’ont pas de but personnel dans la vie. Elles ne s’investissent pas dans une carrière professionnelle, elles ne se lancent pas dans des activités en dehors de leur foyer… Toutes ces privations font que ces femmes sont malheureuses, frustrées et déprimées. Seulement, le problème, c’est que la plupart des femmes qui souffrent du complexe de Cendrillon ne s’en aperçoivent pas, et même si leurs proches leur disent, elles n’en croient pas un mot.

Le problème c'est que pour être heureux, un couple doit être basé sur un certain équilibre. Si l'un des deux et trop dépendant de l'autre, ne prend pas de décision, manque de confiance en soi, la situation peut devenir très pesante pour l'autre. 

Cet article pourrait vous plaire : 5 secrets de couple heureux

Des femmes qui ne peuvent pas rester seules

En entretenant ce complexe, ces femmes vivent dans un conte de fées. Le jour où ce conte se brise, suite à un divorce, par exemple, ces femmes sont elles aussi complètement brisées. Elles sont incapables de savoir comment vivre seules, car elles ont toujours été dépendantes. Elles partent en quête d’un nouveau prince charmant pour se replonger dans leur conte de fées... s'enfermant dans un cercle vicieux en somme. Eduquer ses enfants pour qu'ils aient envie de vivre une vie de couple équilibrée, qui permettent à chacun d'atteindre leur objectif et de réaliser leur rêve est le meilleur moyen de protéger les filles contre le complexe de Cendrillon.

Article proposé par La rédaction Wengood

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

Big 5 , la théorie des traits pour cerner sa personnalité

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi on réagissait toutes de manière différente à une...

Lire

Comment savoir si on aime quelqu'un ? 10 signaux qui ne trompent pas !

Je l’aime, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… Pas du tout ? Je suis de cell...

Lire

Vampires psychiques : comment les reconnaître et les éviter ?

Vous venez de passer un peu de temps avec un ami ou un collègue ou un membre de votre...

Lire

Comment surmonter une trahison ? 5 étapes clés pour se reconstruire

Qu’elle soit amicale ou amoureuse, une trahison est toujours extrêmement douloureuse,...

Lire

Ces cadeaux qu'on ne veut plus jamais voir pour la fête des mères !

Voilà un an que je suis passée de l'autre côté du miroir. Après avoir passé plus de 3...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici