10 signes qu'une amitié n'est plus réciproque ou toxique, il est temps de se dire au revoir !

Vous savez ce qu'on dit : "un(e) ami(e) est une personne qui vous connaît et qui vous aime quand même, oui mais jusqu'à quand ? Une amitié n'en reste pas moins une relation et une relation qu'il faut entretenir. Et c'est là que le bât blesse ! Une amitié qui n'est pas entretenue des deux côtés est souvent le signe qu'elle n'est plus réciproque, d'autres signes sont aussi là pour le prouver. À moins qu'il ne s'agisse d'une amitié toxique ? Voici 10 signes clairs que cette amitié n'est pas réciproque.

Sommaire : 

Dans toutes les relations, qu’elles soient amoureuses ou amicales, il y a des hauts et des bas. On en vient à parler de relation toxique à partir du moment où les bas sont bien plus nombreux et que l'on commence à souffrir de cette relation. Si vous remarquez que le comportement de votre ami(e) a changé, alors il est peut-être temps de prendre vos distances.

10 signes qu'une amitié n'est plus réciproque

👉 1. Ce qui se passe dans votre vie ne l’intéresse plus

Au téléphone ou pendant vos sorties, elle/il ne fait que parler d’elle/de lui et ne prend plus la peine de se soucier de votre bien-être. Vous ne partagez plus vos joies et vos peines.

👉 2. C’est un(e) opportuniste

Elle/Il ne donne signe de vie uniquement lorsqu’elle/il a besoin que vous lui rendiez service. Vous n’êtes plus un(e) ami(e) mais un outil pour qu’elle arrive à ses fins. Envie de parler ou besoin d’être déposé(e) à tel endroit… Pensez-vous qu’elle/il vous rendrait la pareille ? A la question "ça va ? ", vous sentez bien qu'il ne s'agit de que politesse, votre réponse ne l'intéresse pas.

👉 3. Vous n’êtes plus à l’aise pour vous confier

Un(e) vrai(e) ami(e) connaît (presque) tout de votre vie et de votre personnalité. En temps normal, vous acceptez le fait de vous sentir vulnérable en lui parlant de vos tracas. Mais si vous vous sentez plus jugé(e) que soutenu(e) et écouté(e), c’est mauvais signe.

👉 4. Vous passez après tout le reste

Votre ami(e) ne prend plus le temps de vous voir et a toujours mieux à faire, vous vous retrouvez quand elle/il a un moment de libre dans sa journée, soit après son partenaire, sa série du moment, ou toutes autres activités.

👉 5. Elle/Il ne prend plus d’initiative

Vous êtes seul(e) à faire des efforts pour rester en contact. Appels, SMS, invitations, si vous ne faites pas le premier pas alors il ne se passera rien.

👉 6. Vous apprenez tout de sa vie… Sur les réseaux sociaux

Elle/Il ne vous dit plus rien de personnel, ou plutôt elle/il vous dit la même chose qu’à ses 500 amis virtuels. Vous avez l’impression d’avoir perdu votre statut privilégié.

👉 7. Elle/Il vous rabaisse et vous critique

Un(e) ami(e) devient toxique si elle vous tire vers le bas. Normalement, cette personne spéciale est censée être loyale, vous écouter, vous réconforter et vous encourager ! Là, c'est tout l'inverse, les reproches fusent : "tu es trop comme ci, comme ça", "et pourquoi tu prends cette décision", "décidement, on ne peut pas compter sur toi..."

👉 8. Vous avez peur de lui donner votre avis

Tout ce que vous lui dites, c’est pour son bien, mais ça, elle/il ne le comprend plus. Au contraire, à chaque contrariété elle/il se vexe très facilement ce qui entraîne à chaque fois une dispute.

👉 9. Elle/Il vous voit comme un(e) rivale

À ses yeux, vous êtes passé(e) dans le camp adverse et elle ne cesse de comparer vos vies respectives. Travail, appartement, tour de taille, en somme elle/il est jaloux(se), minimise vos succès et ne se réjouit pas pour vous.

👉 10. Vous vous sentez en compétition avec ses autres ami(e)s

Elle/Il ne parle plus que de ses autres ami(e)s dont elle/il dresse un merveilleux portrait. Plus drôle, plus généreux(se), en vantant leurs qualités elle/il vous fait bien comprendre que les autres sont bien mieux que vous.

L'avis de la rédaction : la délicate tâche de rompre (facilement) avec un ami

Pour ne pas vous mentir, rompre ne sera pas facile. Mettre fin à une relation n'est jamais simple. Pour qu'une rupture se passe le mieux possible (c'est-à-dire, sans en venir aux mains) il faut user de la communication non violente. Nul besoin de faire la liste des défauts et erreurs de l'autre, mais il faut mieux jouer la carte de la transparence. Parler de ses ressentis et dire les choses simplement avec sincérité et honnêteté. Clarté et diplomatie permettront de mettre fin à une relation amicale sans déclencher une guerre plus ou moins froide. 👉Et si vous ne parvenez pas à prendre vos distances, que cet ami vous blesse et vous fait souffrir, n'hésitez pas à en parler avec un coach afin de comprendre ce qui se joue en vous.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un coach

L'amitié n'est pas toujours simple, moi, je n'ai pas d'amis, est-ce grave ?

Découvrez aussi :

Article proposé par
Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Comment savoir si je suis transgenre ? #identite

Il y a quelques années, je discutais avec un ami qui m’a confié s’être posé plusieurs...

Lire

Personnalité INFP : qui êtes-vous ? quel métier est fait pour vous ?

Le questionnaire MBTI (Myers-Briggs Type Indicator) est un questionnaire de personnal...

Lire

Infidélité : faut-il sauver son couple ou se sauver soi ?

J’ai la chance de n’avoir jamais connu l’infidélité, mais je sais que si ça m’arrivai...

Lire

Être humble : pourquoi l’humilité est une qualité précieuse ?

Je me suis toujours demandé si je faisais preuve d’humilité. Je trouve qu’il est diff...

Lire

Comment avoir un orgasme ? 6 conseils pour jouir !

Combien de fois ai-je entendu de copines me dire qu’elles n’arrivaient pas à avoir d’...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici