Je n’ai pas d’amis, est-ce que c'est grave ?

Mis à jour le par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Non pas que je passe mes journées seule, dans mon coin, sans décrocher un mot. J'ai bien deux ou trois personnes à appeler si je veux sortir boire un verre, mais je n'ai pas d'amis. Pas de "deuxième famille" comme on dit. Est-ce volontaire ? Est-ce qu'un trop mauvais caractère repousse tous ceux qui m'approchent ? Ou tout simplement la vie, qui nous éloigne de certaines personnes lorsqu'on grandit ? Je n'ai pas d'amis, est-ce vraiment grave ?

Je n’ai pas d’amis, est-ce que c'est grave ?

Sommaire :

« La violence prétend être la solution d'un problème, alors que c'est elle le problème. » - Maxwell Maltz

Adulte, je n’ai pas d’amis : est-ce un drame ?

Comment dois-je le prendre ?

Avec le temps, les potes les ont remplacés

Dans la cour de l’école, je me faisais des amis en deux temps trois mouvements. Une présentation brève nous suffisait, on passait ce fameux pacte « d’amies pour la vie » et on avançait ensemble jusqu’au lycée. Puis est arrivée l’université, avec ses promotions de 150 étudiants (dont je n’ai jamais retenu le nom) et ses 30h de cours partagées avant de repartir chacun de son côté. En plus, en grandissant, on développe une certaine méfiance envers les autres, quand ce n’est pas une histoire de rivalité entre filles, ou encore une difficulté à s’ouvrir avec ceux  qu’on ne connaît ni très bien, ni depuis longtemps… Dur de tisser des liens !

Aujourd’hui je suis adulte, je n’ai pas d’amis, sous-entendu de personnes que je considère comme ma sœur, mais j’ai beaucoup de potes rencontrés au travail, au café, ou en pratiquant mes loisirs et il n’y a pas un samedi soir que je passe seule.


« Si vous voulez connaître vos véritables amis, habitez un cinquième étage sans ascenseur. » - Citation célèbre

Sinon, la véritable différence entre le véritable ami et le bon copain, c’est le niveau de confidence. Ses proches, ses problèmes, on ne les dévoile pas à un simple pote, aussi cool soit-il.


A qui la faute ? Est-ce mon choix ?

🙃 On peut se retrouver sans amis parce que notre personne est tout sauf sympathique (👋Antipathique, moi ? Peut-être un peu...). Toujours en train de râler, de juger les autres et de m’arrêter sur des détails, trop fermée d’esprit ce qui rend tout dialogue impossible… Ma compagnie n’est ni recommandée ni souhaitée. La bonne nouvelle, c’est que cela se travaille.

😆 Je peux aussi ne pas avoir d’amis parce que c’est mon choix, si je suis un être solitaire, à tendance égoïste. À l’image des personnes qui ont choisi le célibat, j’aime faire les choses à ma façon et je n’ai besoin de personne. Le shopping, je préfère le faire seule et à mon rythme. Au cinéma ou au restaurant je suis mieux sans la présence de quelqu’un qui me parle…

👉 Si je ne suis dans aucun de ces cas, alors il se peut aussi que j’aie des difficultés à aller vers les autres, une timidité à vaincre, ou un travail sur l’estime de soi à effectuer ? Mais pour ça aussi, il existe des thérapies.

Grandir, c’est faire sa vie…

C’est en ce sens-là que je ne dois pas me blâmer…Maintenant que je suis devenue adulte, je suis en capacité de me dire que ce n’est pas grave de s’éloigner des autres. Chacun a sa vie, son quotidien et ses occupations ! Le secret du bonheur, c’est compter sur soi et suivre ses envies. Je me suis installée dans une ville qui me plaît, et pas juste à côté de cette amie, connue à l’université, qui ne m’aurait peut-être même pas rendu la pareille. Mon métier et mes activités, je les ai choisies en fonction de moi, et c’est le meilleur moyen d’éviter toute déception.

Grâce à mon partenaire (qui, au passage, peut m’intégrer dans son cercle de connaissances) ou ma famille proche, je ne suis pas seule. Je sais juste que mon entourage « au deuxième degré » est encore changeant. Je ne peux pas prédire avec qui je parlerai plus tard, et si les gens que j’ai côtoyé le temps d’un verre après seront les mêmes demain.

L’avis de la rédaction : on ne dispose réellement que de deux amis proches

De nos jours, de plus en plus de gens reconnaissent qu’ils n’ont pas de « vrais » amis au-delà de leurs contacts des réseaux sociaux. L'accumulation de « faux liens » se ferait au détriment des relations d'amitié plus étroites. Will Reader, docteur en psychologie souligne que « quand les amitiés naissent en dehors du monde virtuel, celui-ci peut aider à maintenir les relations, mais les liens réels se font rares et précieux ». D’où l’importance de faire un pas vers les autres et de revenir vers des rapports simples et sincères. Quoi qu'il en soit, ne culpabilisez pas, car la plupart des adultes n'ont que deux amis proches. La vie est faite de rencontres, il faut profiter du moment présent, des gens qui se trouvent sur notre route, et se dire que s’ils doivent rester, ils le feront. Si non, d’autres prendront leur place pendant un temps. Enfin, si l'amitié vous manque, que vous peinez à tisser des liens, à aller vers les autres, n'hésitez pas à contacter un psychologue afin d'identifier la causes de ces blocages et trouver des solutions ensemble.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psy 

*Source : huffingtonpost.fr

Mieux vaut être seul que mal accompagné... découvrez comment vous débarrasser de relations toxiques.

Vous aimerez aussi : 

Article proposé par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Êtes-vous en bonne condition physique ? On fait le bilan

Être plus heureuse, ça commence par prendre soin de soi et de son bien-être. Mais, pour prendre soin de soi, il faut commencer par bien se connaître, connaître son corps et savoir de quoi il est capable. Pour le savoir, il faut donc déterminer si vous êtes en bonne condition physique. Alors c'est parti, le test est rapide, mais la tenue de sport n'est pas optionnelle !

Le sucre de coco, bien meilleur que le sucre ordinaire pour notre santé ?

J’ai découvert le sucre de coco lorsque j’étais chez une amie. Je fouillais son placard (avec son autorisation bien sûr) pour trouver du sucre pour mon café. C’est là qu’elle m’a expliqué qu’elle n’achetait plus de sucre ordinaire, mais uniquement du sucre de coco. J’ai été surprise, car j’avoue que je ne connaissais pas le sucre de coco. Elle m’a expliqué que ce dernier était meilleur pour la santé que le sucre blanc. Est-ce vrai ? Quels sont les avantages du sucre de coco ? Découvrons ensemble quels sont les bienfaits de ce sucre.

Je veux travailler moins, laissez-moi vivre et passer ma vie pro au second plan !

J’ai toujours fait passer ma vie professionnelle au second plan, car ce qui m’intéresse le plus, moi, c’est la création. L’art, de manière générale, est une source de bien-être. Oui, mais voilà, le problème est qu’il est difficile de vivre de son art et de ses créations. Particulièrement dans une époque capitaliste où la productivité et la consommation comptent par-dessus tout. Mais ne faut-il pas revoir notre conception du travail ? Et si on travaillait moins pour vivre plus ? Comment faire pour réellement travailler moins ? Explication.

Reprendre le travail après un congé maternité

Au rayon des choses de la vie qui ont le bon ton de nous donner le cafard, il y a... le retour au travail après un congé maternité. Adieu dorlotage et gouzi-gouzi et bonjour patron ! Quelle est la période idéale pour reprendre le travail ? Et comment gérer le manque ? On a quelques conseils pour vous aider à passer le cap.

7 applications bien-être gratuites : le top du bonheur

Notre smartphone est au centre de notre vie... pour le pire, mais parfois aussi pour le meilleur ! Et grâce à quelques applications bien choisies, il peut devenir un véritable coach bien-être, vous permettant de vivre mieux jour après jour. Découvrez, notre sélection d'appli bien-être gratuites.

Le slow sex : s'aimer en pleine conscience pour s'aimer mieux ?

Dans la vie comme sous la couette objectifs et performances sont souvent de mise. Dans la mouvance du Slow, qui invite à ralentir le rythme pour mieux vivre l'instant présent, se détendre et prendre soin de soi, le slow sex invite à décupler le plaisir, casser la routine, sans se focaliser sur l'orgasme comme preuve d'un coït réussi. Tout un programme !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici