Je n'aime pas mélanger mes amis, qu'est-ce que ça dit de moi ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

"Les amis de mes amis sont mes amis" Lorsque j'entends cette phrase j'en ai presque des sueurs froides. Un enterrement de vie de jeune fille et un mariage plus tard, je vous le confirme : les amis, ça ne se mélange pas !

Je n'aime pas mélanger mes amis, qu'est-ce que ça dit de moi ?
Sommaire : 

Pourquoi mélanger ses amis n'est pas évident ?

C'était une idée qui ne m'avait jamais effleurée avant que je ne me marie. Je ne mélangeais pas mes amis, mais je ne le faisais pas consciemment 🙄. Je ne m'étais jamais retrouvée dans ce genre de situation et c'était bien comme ça. Lorsqu'ils se sont rencontrés j'ai tout de suite compris pourquoi, inconsciemment, j'avais tant cherché à cloisonner ces différentes amitiés.

La peur d'être exclue

Je savais que la confiance en soi, ce n'était pas l'une de mes principales qualités, mais je pensais vraiment faire entièrement confiance à ma copine Flavie. Flavie, je la connais depuis plus de 10 ans. On est toujours sur la même longueur d'onde, on rit des mêmes choses et on partage une passion commune pour les cartes postales. On a dû s'en envoyer des centaines. Et voilà que tout à coup je découvre Flavie en pleine discussion avec Mylène. Elles sont toutes les deux jeunes mamans et elles partagent leurs anecdotes, ponctuées de fous rires. Je devrais être heureuse pour elles. Heureuse qu'elles se soient trouvées pour partager des choses que je ne peux pas encore partager avec elle, mais j'ai trop peur pour être contente. J'ai peur d'être exclue !😨 Et si j’assistais à un coup de foudre amical et qu'elles m'effaçaient toutes les deux de leur cœur ? 

👉 Présenter ses amis c'est prendre le risque de créer des relations qui vont prendre le dessus sur celles qu'on entretient. Pour éviter d'être déçue et de perdre un ami, il est donc tout à fait compréhensible que l'on refuse de mélanger ses amis. Peur de l'abandon quand tu nous tiens... 

La difficulté à gérer la rivalité et la honte

Et à l'inverse des coups de foudre amicaux, dont on se passerait bien, il y a les rivalités ou même les copines qui nous font honte 😅. Alexane est de celle-ci. Elle ne supporte pas qu'une nouvelle fille entre dans son groupe d'amies. Lorsque ça se produit, si elle ne l'ignore pas toute la journée, elle finit par lui faire une remarque assassine, pour peu que l'autre ait osé ouvrir la bouche ou donner son avis. Lors de mon enterrement de vie de jeune fille, une copine m'a offert des chocolats, Alexane les a regardés d'un air dédaigneux en ajoutant "Ils ne sont vraiment pas bons les chocolats de cette marque". J'étais tellement mal à l'aise que je n'ai pas trouvé quoi répondre. Sa méchanceté à l'égard de cette amie qu'elle ne connaissait pas m'a gênée et m'a fait honte. Alexane n'est pas une amie que l'on peut mélanger. Elle montre clairement qu'elle est dérangée par les nouveaux venus dans un groupe et ils le lui rendent bien.

>>> Cet article pourrait vous plaire : 10 signes qu'une amitié n'est plus réciproque

Ma palette de personnalités

J'ai un autre problème qui freine les mélanges d'amis. Je ne suis pas la même avec tout le monde. Je ne raconte pas les mêmes événements, je ne parle pas des mêmes choses et je ne me comporte pas de la même façon, suivant qui est en face de moi. Même mes tenues ne sont pas identiques 😆. 

Il y a un groupe d'amies avec lequel j'aime porter des choses un peu décalées, plus sexy, des filles avec qui je fume un peu, avec qui je raconte des blagues cochonnes et avec qui je peux jurer comme un charretier. Et puis il y a les autres avec qui je suis plus lisse, plus en représentation. Je ne peux pas dire que je suis plus ou moins l'une de ces deux personnalités, je suis les deux et les deux me plaisent, mais je ne peux pas être les deux en même temps.

L'avis de la rédaction : compartimenter, c'est OK !

Ce n'est pas grave de cloisonner ses amitiés, ça permet même de créer une plus grande intimité et de renforcer les liens avec chacun. En petit groupe ou en tête à tête on est plus libre de se confier et de donner de soi. Donc mélanger ou pas ses amis, tant que vous n'y êtes pas obligées, c'est à vous de juger !

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach

Et si besoin, voilà comment se faire de nouveaux amis ?

Découvrez aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Êtes-vous en bonne condition physique ? On fait le bilan

Être plus heureuse, ça commence par prendre soin de soi et de son bien-être. Mais, pour prendre soin de soi, il faut commencer par bien se connaître, connaître son corps et savoir de quoi il est capable. Pour le savoir, il faut donc déterminer si vous êtes en bonne condition physique. Alors c'est parti, le test est rapide, mais la tenue de sport n'est pas optionnelle !

Le sucre de coco, bien meilleur que le sucre ordinaire pour notre santé ?

J’ai découvert le sucre de coco lorsque j’étais chez une amie. Je fouillais son placard (avec son autorisation bien sûr) pour trouver du sucre pour mon café. C’est là qu’elle m’a expliqué qu’elle n’achetait plus de sucre ordinaire, mais uniquement du sucre de coco. J’ai été surprise, car j’avoue que je ne connaissais pas le sucre de coco. Elle m’a expliqué que ce dernier était meilleur pour la santé que le sucre blanc. Est-ce vrai ? Quels sont les avantages du sucre de coco ? Découvrons ensemble quels sont les bienfaits de ce sucre.

Je veux travailler moins, laissez-moi vivre et passer ma vie pro au second plan !

J’ai toujours fait passer ma vie professionnelle au second plan, car ce qui m’intéresse le plus, moi, c’est la création. L’art, de manière générale, est une source de bien-être. Oui, mais voilà, le problème est qu’il est difficile de vivre de son art et de ses créations. Particulièrement dans une époque capitaliste où la productivité et la consommation comptent par-dessus tout. Mais ne faut-il pas revoir notre conception du travail ? Et si on travaillait moins pour vivre plus ? Comment faire pour réellement travailler moins ? Explication.

Reprendre le travail après un congé maternité

Au rayon des choses de la vie qui ont le bon ton de nous donner le cafard, il y a... le retour au travail après un congé maternité. Adieu dorlotage et gouzi-gouzi et bonjour patron ! Quelle est la période idéale pour reprendre le travail ? Et comment gérer le manque ? On a quelques conseils pour vous aider à passer le cap.

7 applications bien-être gratuites : le top du bonheur

Notre smartphone est au centre de notre vie... pour le pire, mais parfois aussi pour le meilleur ! Et grâce à quelques applications bien choisies, il peut devenir un véritable coach bien-être, vous permettant de vivre mieux jour après jour. Découvrez, notre sélection d'appli bien-être gratuites.

Le slow sex : s'aimer en pleine conscience pour s'aimer mieux ?

Dans la vie comme sous la couette objectifs et performances sont souvent de mise. Dans la mouvance du Slow, qui invite à ralentir le rythme pour mieux vivre l'instant présent, se détendre et prendre soin de soi, le slow sex invite à décupler le plaisir, casser la routine, sans se focaliser sur l'orgasme comme preuve d'un coït réussi. Tout un programme !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici