Je n'arrive pas à travailler en équipe, pourquoi ? Qu'est-ce que ça dit de moi ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Je fais partie de celles et ceux qui préfèrent travailler dans leur coin. Je n’en arrive pas au point de ne pas savoir du tout travailler en équipe, mais globalement, les rassemblements de personnes, ce n’est pas mon truc. Oui mais voilà, dans le milieu professionnel, en particulier dans la communication, le travail en équipe est la norme, il est même plébiscité ! Il paraît que l’union fait la force, alors pourquoi on n’arrive pas à travailler en équipe ? Quelles solutions pour mieux s’adapter ? Explications.

Je n'arrive pas à travailler en équipe, pourquoi ? Qu'est-ce que ça dit de moi ?

Pourquoi j'ai du mal à travailler en équipe ?

Le but du travail en équipe est de créer une émulation créatrice et intellectuelle pour parvenir à un résultat collectif qui dépasse la somme des résultats individuels. Le proverbe est bien beau, mais cela serait annihiler la nature de chaque personne. En effet, on n’est pas toutes aussi productive qu’on pourrait le croire en groupe, notamment quand on n'appartient pas à la team des extravertis 😬.

Le groupe réservé aux extravertis ?

Je l’ai souvent dit, je suis introvertie, c'est-à-dire que je suis plus tournée vers mon monde intérieur que vers le monde extérieur. On aura tendance à être calme et indépendante, ce qui signifie aussi qu’on préfère être seule. Dans tous les groupes de travaux, on est plutôt effacé et on n'aime pas prendre le lead. Diriger les autres dans un milieu professionnel, très peu pour nous 😣  !

En plus, lorsqu’on fait partie du groupe des introvertis, on aura tendance à avoir plus de difficultés à exprimer nos idées aux autres. Cela ne veut pas dire qu’elles sont moins bonnes ou intéressantes, c’est juste qu’il est compliqué de faire entendre sa voix dans un contexte où il y a plusieurs personnes. Cela nous demande de développer une plus grande capacité d’adaptation pour se frayer un chemin parmi les personnes à l’aise socialement, ce qui peut avoir parfois un impact sur notre productivité 😅.

Un résultat qui dépend des autres

Autre problème qui se pose, c’est que le résultat de ce travail en équipe dépend de tout le monde et c’est quelque chose qui me dérange. En effet, certaines personnes ne prennent pas forcément leurs responsabilités, voire pire encore, il y a des collègues qui peuvent voler notre travail et s’en attribuer tout le mérite. Alors évidemment, ça donne beaucoup moins envie de s’allier aux autres…

En théorie, le travail en équipe est fait pour décupler les forces et amener des résultats inédits. Cependant, c’est sans compter qu’il y a certains cas où cela ressemble plus à une cour de récré ingérable. Ce qui signifie deux fois plus de travail pour les personnes réellement investies et qui ont une pression hiérarchique sur les épaules. Résultat ? On est épuisé par cette double charge et cette ambiance, ce qui peut nous fait complètement péter les plombs au bureau. Assumer plus de travail et gérer des collègues difficiles peut aussi nous conduire à l’épuisement mental 😔…

Une difficulté à trouver des compromis

Même si tout le monde s’investit dans le projet, cela n’empêche qu’on n’est pas forcément toutes et tous sur la même longueur d’onde. Dans cette optique aussi, ça peut tourner au calvaire et c’est typiquement ce que je déteste 🤯. Comme chacun et chacune a un avis bien arrêté sur la façon dont le travail doit être fait, cela peut nous empêcher de fonctionner comme on le souhaiterait. On a davantage de difficultés à avancer lorsqu’on travaille avec d’autres méthodes que les siennes.

De plus, au-delà de travailler différemment, le travail en équipe peut créer des tensions, car il est parfois difficile de trouver un compromis. Il est normal de ne pas avoir les mêmes avis sur un même objectif, mais bon sang, qu’est-ce que c’est épuisant de batailler avec d’autres alors qu’on aurait pu avancer plus vite en étant seule 😩…

Comment réussir à travailler en équipe ?

“Tout seul on va vite, mais ensemble on va loin”.

Quelles sont les solutions pour arriver à travailler en équipe ?

Avec les années et surtout l’arrivée de la Covid dans nos vies, le télétravail s’est démocratisé, pour ma plus grande joie 😬. En effet, je suis plus efficace en télétravaillant qu’en étant dans un open space (mon cauchemar personnel 😱). Cependant, cela n’empêche pas le travail en équipe d’exister, même à distance. Alors comment faire pour y parvenir ?

Communiquer 💬

Si on n’est pas à l’aise avec le travail en équipe, il faut le verbaliser et en parler en particulier à son manager. Le monde de l’entreprise sait aussi s’adapter aux différents individus qui la composent, c’est pourquoi il ne faut pas hésiter à échanger. Pour ma part, j’ai demandé à rester en télétravail à 100%, car je sais que je suis mieux chez moi pour travailler. Eh oui, je suis plus productive en étant dans ma bulle, avec un cadre cocooning 🤗 !

🖥️ Pas la peine d’être dans le même bureau pour communiquer, il existe de nombreux outils qui aident la communication. Étant plus à l’aise à l’écrit, j’adore envoyer un message rapide via un chat !

Se trouver une place 👩‍💼

Il est important de se trouver une place au sein de l’équipe avec laquelle on est amené à travailler, c’est un bon moyen de se faire respecter et de créer du lien. Effectivement, rester en retrait ne fait que créer davantage de difficultés, puisqu’on passera, soit pour celle qui ne veut pas travailler, soit celle qui est asociale (ou même les deux) ! Ce que j’aime faire pour parvenir à trouver ma place, c’est échanger individuellement avec chacun dans des moments informels. Ça me permet de cerner un peu plus chaque personnalité et de connaître les autres 🤜🤛.

Exprimer une idée à la fois ☝️

Je l’ai dit, il est souvent difficile de pouvoir s’exprimer dans un groupe. J’ai généralement des idées qui se précipitent dans ma tête, ce qui fait que j’ai des difficultés à les exprimer. Pire encore, il m’arrive de couper la parole, alors que c’est insupportable ! 1, 2, 3, on respire ! Mais surtout, on garde bien à l’esprit qu’il faut exprimer une idée à la fois en fonction du sujet qui est abordé et écouter activement ses collègues. Il n’y a aucune urgence et au pire, si on a peur d’oublier, on peut toujours prendre des notes pour en reparler plus tard !

Se former 📝

Dans le cas où le travail en équipe est régulier et que l’on est très mal à l’aise, il est possible de demander une formation auprès de son entreprise ! Eh oui, la prise de parole en public (ou du moins en groupe), ça s’apprend ! À partir du moment où on saura mieux s’exprimer, il sera plus évident de ne pas rester en retrait, d’exprimer son opinion et de savoir composer avec les autres. Il existe plusieurs types de formation comme celles dédiées à la communication non violente ou encore celles qui travaillent sur la gestion du stress 🧘‍♀️.

Se sentir bien dans l’entreprise ✅

Pour terminer, je dirais qu’il est essentiel de se sentir bien de manière globale dans l’entreprise et même le domaine dans lesquels on travaille. Si on a des difficultés à travailler de manière collective, c’est peut-être qu’on est peu satisfait par autre chose ? Ce ne sont pas les collaborateurs qui sont le souci ou le travail de groupe, mais une problématique plus profonde, comme le fait de se sentir bien dans l'entreprise 🧐. Il est important de se poser les bonnes questions et de se demander s’il n’est pas tant d’entamer une reconversion professionnelle. Eh oui, il ne faut négliger aucun ressenti pour comprendre pourquoi on n’arrive pas à travailler en équipe !

L'avis de la rédaction : posez-vous les bonnes questions...

Travailler en équipe, ce n'est pas toujours facile ! Si le schéma se répète, que vous êtes toujours mal à l'aise quand vous travaillez à plusieurs, que vous avez le sentiment de ne pas trouver votre place au travail, il est alors bon de s'interroger. Qu'est-ce qui vous dérange ? Comment pourriez-vous changer cela ? Le travail en équipe est-il impératif ? Avez-vous trouvé votre voie ? Nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec un coach afin de faire le tour de la question. Ensemble, vous pourrez mettre en place de nouvelles habitudes qui vous permettront de vous épanouir dans vos activités.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube