Peut-on être mal payée et motivée ? La grande question

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Celui qui a dit que l'argent ne faisait pas le bonheur n'a visiblement jamais débarqué chez moi quand je suis à découvert. Dans ces moments-là, j'ai beau me concentrer sur les petits plaisirs du quotidien, j'ai quand même beaucoup de mal à y trouver un contentement quand d'un autre côté je dois jongler entre compte dans le rouge et dépenses obligatoires. Et en plus, demain, une nouvelle journée de boulot m'attend. Difficile de se motiver quand le salaire ne fait pas le poids. Ah bon, vraiment ?

Peut-on être mal payée et motivée ? La grande question

La motivation ? Donne l'argent d'abord !

Est-ce que la rémunération est le seul facteur de motivation ? C'est selon. On pourrait se dire que ça dépend si la question est posée le jour de paye ou le jour de notre découvert 😝. En fait, le salaire reste en général un facteur de motivation, tout du moins un salaire juste et s'il n'arrive pas en top 1 des sources de motivation, il apparaît cependant qu'une rémunération en deçà des attentes et du marché de l'emploi a bien sûr un effet démotivant. Cependant, le salaire seul ne justifie pas de prendre un emploi, de le garder et de s'engager dedans. Vous savez pourquoi ? Parce que même un très bon salaire ne garantit pas le bien-être au travail.

Seule compte la justice

En fait, un bon salaire, c'est quoi ? Par exemple, je me dis que je serais plus investie, plus à l'aise et que j'aurais bien sûr, moins de stress financier si je gagnais, disons... 6.000 euros 🤑. OK, mais si pendant ce temps, tous les autres employés de l'entreprise gagnent 12 000 euros ? Je dirais que la situation n'est pas juste, qu'on ne reconnaît pas ma valeur, j'aurais l'impression de me faire avoir et bien sûr, je serais tout à coup bien moins motivée. Ce qui compte avant tout, c'est donc de recevoir une rémunération juste et qui se justifie par rapport à une grille de salaire établie par l'entreprise. Auquel cas, la transparence des salaires semble avoir son importance. Ainsi, chacun pourrait en effet se positionner et comprendre les raisons du montant de son salaire.

Je gagne donc je suis

Le lien entre motivation et rémunération tiendrait donc au fait d'être payé à sa juste valeur. C'est un fait, percevoir un salaire qui correspond à son investissement va forcément donner envie de s'investir plus. Une étude réalisée en 2018, montre que la rémunération est la première motivation au travail pour 1 salarié français sur 2, avant l'équilibre vie pro - vie perso et les relations entre collègues. Bien sûr, on peut se dire que cette étude pré-covid a peut-être un petit goût d'obsolète, mais on peut aussi se dire que ce chiffre peut se comprendre tant le salaire représente un marqueur social. 

En effet, le chiffre sur notre fiche de paye ne sert pas qu'à savoir ce qu'on va pouvoir dépenser ou non dans le mois 🫰, il sert aussi à nous positionner socialement par rapport aux autres. D'ailleurs, on ne va pas se mentir, on cherche toujours à comparer son salaire à celui des autres, à chercher des indices sur le niveau de rémunération de nos proches ou collègues. C'est grâce ou à cause du montant de notre salaire qu'on jauge notre importance sociale. Il est aussi très lié à notre estime de nous. Difficile donc de se sentir valorisée et donc motivée si on s'estime sous-payée.

J'aime mon travail mais je suis mal payée, qu'est-ce qui me motive ?

Vous savez qu'en tant que Millennials (ou génération Y) au travail, il paraît que le salaire est l'une de mes dernières sources de motivation, à 12%. Loin derrière la bonne ambiance au travail (29%) et les possibilités d'évolution (29%) ou encore le développement des compétences (16%). En effet, force est de constater qu'on ne peut quand même pas compter uniquement sur sa rémunération comme seul facteur de motivation. C'est assez peu, surtout si on gagne bien sa vie à se faire crier dessus par un manager toxique ou qu'on se trouve au bord du burn-out.

L'argent ça compte, mais pendant sa journée de travail, ça ne fait pas le bonheur.

Quels sont les facteurs de motivation au travail ?

Quand on est dans le dur, qu'il est 11h30 et qu'on a le ventre qui commence à gargouiller 🤤 ou 15h et envie de faire la sieste, qu'est-ce qui fait qu'on peut continuer à s'investir, à rester motivée, voire à se dire : je l'aime mon job ?

1. L'ambiance et le lien social

En tant qu'être humain nous avons besoin de nous sentir bien et accepté dans un groupe. Au travail, la relation aux autres est donc importante, si évidemment ces relations sont apaisées, empathiques, bienveillantes et qu'on ne nous manque pas de respect.

2. La reconnaissance

Au-delà du salaire qui est une sorte de reconnaissance, chacun a besoin de savoir que ce qu'il fait n'est pas vain et fait pour rien. Avoir un feedback positif sur notre travail, nos efforts, nos talents, etc. Se sentir écoutée et soutenue permet grandement de s'épanouir dans son travail.

3. L'équilibre vie pro et vie perso

Le respect de l'équilibre : pouvoir se déconnecter quand on est chez soi, permettre aux employés de répondre à des obligations personnelles, etc. En général, la flexibilité qu'un employeur peut apporter à ses salariés sera toujours bienvenue et contribuera à fidéliser et à faire grandir la motivation et la loyauté.

4. Le sens

Un travail qui a du sens est une grande source de motivation. Pour ça, il faut s'assurer de comprendre les missions qu'on nous demande dans le cadre de notre activité, avoir l'impression que ces missions ont un impact positif et qu'elles ne génèrent pas une dissonance cognitive, avoir des résultats mesurables, se sentir investi, etc.

5. Les perspectives d'évolution

Développer ses compétences est l'une des plus grandes sources de motivation actuelles. Il est donc important d'avoir une perspective d'évolution dans son entreprise. Avoir l'opportunité de se projeter, être formée en continu, se voir confier de nouvelles missions, tout ça contribue au sentiment d'appartenance à l'entreprise et à la volonté d'en faire plus.

6. Les besoins concrets

Télétravail, autonomie, recrutement, semaine de 4 jours, activités de team building, etc. La liste des besoins concrets est longue et peut varier d'une entreprise à l'autre, mais participe beaucoup à maintenir la motivation des équipes.

L'avis de la rédaction : un facteur de poids mais qui ne fait pas tout 

Vous l'aurez compris, le salaire pèse dans la balance mais il ne fait pas tout, et surtout tout dépend de la perception que l'on a de ce salaire et de ce qui va avec, bonne ambiance, reconnaissance etc. Si vous ne parvenez pas à trouver votre place, à vous épanouir dans votre carrière ou que vous vous sentez mal, prenez rendez-vous avec un psychologue afin de faire le point sur votre situation actuelle, vos attentes et ce qu'il faudrait mettre en place pour être plus heureuse.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Il y en a toujours plus :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Le trouble d'adaptation : causes, symptômes et traitement

La vie est faite de choses inattendues. Parfois, on a des jolies surprises, parfois, on vit des événements traumatisants. Ces derniers peuvent aboutir à ce qu’on appelle un “trouble d’adaptation”. Je l’ai vécu lors du décès de ma mère, le choc était tellement immense que je n’arrivais plus à gérer. Si vous avez l’impression d’être dans une période très difficile après un choc, peut-être que vous êtes concerné aussi par le trouble d’adaptation. Parlons-en.

Femmes cougars, oui et alors ? Fichez-nous la paix !

“Toi t’es une cougar !” Oui enfin… Mon mec et moi, on n'a que 5 ans de différence. On me dit ça, car évidemment, je suis la plus vieille. Et ça me rend dingue qu’on me mette cette étiquette de cougar, même si au début ça pouvait me faire sourire. En fait, je me suis aperçue à quel point ce terme était sexiste et mal venu. Alors quitte à être comparées à un prédateur sans pitié, sortons les griffes et montrons à quel point il faut nous foutre la paix !

La lettre d'amour, la plus belle des déclarations que l'on puisse faire

Si j'avais une devise dans la vie, ce serait sûrement : "puisque je t'aime, alors je te l'écris." A mon mari, à mon fils, j'écris des lettres d'amour à ceux que j'aime, mais je dois bien reconnaître que parfois, même si les sentiments sont sincères et profonds, les mots ne viennent pas et on reste muets. Pas de quoi en faire un drame, il faut seulement s'inspirer... et lâcher-prise. L'amour c'est naturel, écrire une lettre d'amour l'est aussi, croyez-moi !

"On mange quoi ce soir ?" L'application Jow a la réponse !

Tout à coup, il est 16h et ça me prend, comme une urgence : "qu'est-ce qu'on mange ce soir ? Et aussi demain à midi, tant qu'on y est". Et je me retrouve à visualiser mon butternut, mon sachet de parmesan râpé et mes 3 œufs, en quête d'une inspiration soudaine... Sauf que je ne suis pas dans Top Chef. Si mon jury reste intraitable, les idées fusent moins vite dans mon cerveau de cheffe à domicile...

Pourquoi faire le ménage peut (vraiment) nous faire du bien ?

Pendant ma vingtaine, je n'aimais pas faire le ménage. Je trouvais que c'était pénible et une perte de temps ! Bien sûr, je le faisais quand même, car il n'était pas question de vivre dans la saleté. Maintenant que je suis trentenaire, j'adore ça ! Il faut dire que j'ai appris à voir les aspects positifs du ménage en vieillissant. Alors pourquoi le ménage peut vraiment nous faire du bien et être en quelque sorte, une thérapie ? Je vous explique !

Coucher avec un collègue ou son boss, jeu dangereux ?

Ça m’est déjà arrivé d’avoir un crush au travail. Franchement, si je n’avais pas appris par la suite qu’il était en couple, j’aurais mis le paquet pour le séduire. Sauf que voilà, on connaît bien la règle du “No zob in job”, qui veut littéralement dire que c’est une mauvaise idée de coucher avec un collègue, voire pire, son boss ! Est-ce que c’est vraiment un jeu si dangereux que ça ? Qu’est-ce qu’on risque si on est pris la main dans le sac ? Je vous explique tout (eh oui, je m’étais renseignée avant de foncer) !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi je prends tout mal ? Comment Gérer sa Susceptibilité ? - Conseils du Dr Jean Doridot 🧠💬

15 avril · Wengood

8:57


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube