Génération Y : elle fait beaucoup parler, mais qui sont-ils vraiment ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

J’ai 31 ans, je suis née au début des années 90, je fais donc partie de la génération Y. Autrement appelés les “millenials”, nous sommes parfois descendus par nos aînés quant à nos exigences professionnelles. Il y a une cassure avec ce que le monde professionnel a été. Alors comment définir cette génération de transition qui est si particulière ? Qui sont les millenials ? Voici notre dossier !

Génération Y  : elle fait beaucoup parler, mais qui sont-ils vraiment ?
Sommaire : 

À quoi correspond la génération Y ?

La définition précise de la génération Y est qu’elle regroupe toutes les personnes nées entre 1980 et 1995 (voire 1999 pour certaines études). Évidemment, il y a des générations qui la précèdent :

👉 La génération X née entre 1960 et 1980 ;

👉 La génération “babyboomers” née avant 1960 (appelée plus généralement “les boomers”).

Il y en a même une qui la succède, puisqu’on parle même de génération Z pour les personnes nées après l’an 2000. Mais cette dernière n’est pas encore sur le marché du travail et les millenials ont connu plusieurs faits marquants qui provoquent une rupture avec les générations précédentes ⚡.

L’âge de la génération Y

L’âge de la génération Y s’étend de 25 ans à 40 ans. Évidemment, il n’y a pas de différence majeure entre une personne née en 1979 et une autre née 1980. Au contraire, elles sont plus proches qu’avec une personne née en 1995 🤔. Cela symbolise une population marquée par un système économico-social représenté par le libre-échange mondial. C’est ainsi que les chercheurs l’on définit. Malheureusement, il n’y a pas que la mondialisation qui a marqué cette population. La crise financière et les questionnements autour de l’alternative au capitalisme ou socialisme se posent. Mais il n’y a pas de réponse concrète à cette question, il y a donc aussi une certaine désillusion ☹️.

Les caractéristiques de la génération Y 

Toutes les générations apportent une rupture, mais la génération Y, en plus d’avoir grandi dans un contexte économique particulier, a évolué avec l’ère du numérique. Le boom d’internet, des technologies, des réseaux, eh oui, nous sommes en plein dedans. Du coup, quel est l’impact de ces facteurs sur les caractéristiques de la génération Y dans le monde du travail ? Il y en a plusieurs 👇!

Redéfinir la place du travail ⚖️

Les millenials veulent travailler, même si on dit que la génération Y est plus malheureuse au travail. En réalité, c’est la place du travail qui est remise en question. Aujourd’hui il n’y a plus de frontière entre vie professionnelle et vie personnelle, les deux s’entremêlent. Cependant, ce n’est pas pour autant que le travail doit prendre toute la place. Il y a d’autres choses qui comptent tout autant que la vie professionnelle : la vie familiale, amoureuse, sociale ou même l’envie de réaliser ses rêves.

➜ Il y a une recherche de cohérence entre tous les aspects de la vie ainsi qu’une envie de déconstruire le schéma social établi par les générations précédentes : le pack métro, boulot, dodo, très peu pour la génération Y 🤧.

L’envie d’un management horizontal 🔄

S’il y a bien quelque chose qui effraie les plus jeunes (dont moi !), ce sont les postes où on doit superviser une équipe. Être manager, c’est trop old school pour la génération Y, on n’envisage pas du tout l’organisation de l’entreprise ainsi. En effet, la jeune génération préfère une communication horizontale, que verticale.

Dans cette dernière, la hiérarchie impose les choix stratégiques et met la pression sur les managers qui reproduisent ce schéma avec les employés. Le management horizontal est aussi appelé “collaboratif”, car tout le monde est au même niveau dans l’entreprise, c’est ce qui est le plus recherché par la génération Y. 🙌 Cela évite notamment d’avoir peur de la hiérarchie et d’exprimer ses idées sans crainte !

La carrière n’existe plus ⛔

Beaucoup de millenials ne veulent plus “faire carrière” comme les parents, voire les grands-parents avant eux. Déjà parce que la situation économique ne le permet pas, il y a une grosse désillusion à propos du CDI. D’ailleurs, selon une étude de Mazars, 1 jeune sur 2 estime que le CDI va disparaître au profit du CDD et du travail free-lance !

Mais aussi parce que rester dans une même entreprise, au même poste, est redondant et inintéressant pour beaucoup de jeunes. Dans un monde en perpétuel mouvement, ce n’est plus envisageable de rester aussi longtemps dans une même entreprise 🌍.

Le refus de l’ennui 🤟

Eh oui, c’est aussi une autre caractéristique de la génération Y. Nous ne voulons pas nous ennuyer en faisant des tâches similaires et sans apprendre. Il y a une envie d’améliorer son savoir-faire à travers les différentes expériences. D’ailleurs, je suis une slasheuse, comme beaucoup de millenials, je cumule plusieurs activités. Avoir plusieurs casquettes permet de toucher à plusieurs choses en même temps et d’explorer encore plus, plus loin ! Cela est renforcé avec le fait que la "gen Y" ait grandi avec les nouvelles technologies, tout doit être divertissant 📱!

📈76% de la génération Y souhaite acquérir de nouvelles compétences à travers leurs différentes expériences professionnelles.

Les entreprises et la génération Y 

Quand ils ne sont pas à leur compte et qu’ils ne sont pas digital nomad, les jeunes de la génération Y ont l’aspiration de travailler en tant que salariés 👩‍💼. Toutefois, ils se révèlent assez exigeants et méticuleux avec les entreprises avec lesquelles ils veulent collaborer. En plus des caractéristiques évoquées précédemment, ils ont envie de retrouver plusieurs aspects lorsqu’ils vont travailler.

➜ Ils veulent :

  • Être fiers des valeurs que l’entreprise défend ;
  • Pouvoir faire leur preuve ;
  • Augmenter leurs compétences et leurs performances ;
  • Disposer de bonnes conditions de travail ;
  • Valoriser leur savoir-être, en plus de leur savoir-faire ;
  • Faire un travail épanouissant et divertissant.

L’évolution du monde professionnel

Il ne s’agit donc plus seulement de travailler, mais de s’épanouir dans le travail. Nombreuses étaient les personnes des anciennes générations à posséder un emploi alimentaire. Le principal intérêt de travailler était l’argent, notamment dans la classe la plus pauvre et moyenne. Les millenials sont une génération de transition, entre les anciennes et la nouvelle, pour que le monde du travail évolue 🤗. Contrairement à la génération X, ils ont grandi dans un contexte de chômage et de crise financière. On sait pertinemment qu’il ne sera pas possible de faire carrière, c’est l’instant présent qui compte

➜ C’est pourquoi, une bonne qualité de vie au travail est un argument majeur pour la génération Y. Travail et plaisir sont indissociables 😌 ! Ce n’est pas pour autant qu’ils ne sont pas consciencieux et qu’ils n’ont pas le goût du travail bien fait. 

L'avis de la rédaction - Tous pareils ?

Si vous êtes née dans les années 80 et 90, peut-être que vous ne vous reconnaissez pas dans cette description. C'est un constat global sur les jeunes travailleurs, établi par les sociologues. C'est une tendance, mais cela ne veut pas dire que tout le monde fonctionne de la même manière ! L'important est de trouver son propre équilibre dans le monde professionnel. 👉 Si vous ne parvenez pas à l'atteindre, il est possible de consulter un coach pour vous aider à vous orienter dans vos choix professionnels.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !

#BornToBeMe

Contacter un coach

Mais aussi :

Sources : lemonde.fr / learnlight.com

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

15 citations sur l'amour... parce que l'important c'est d'aimer !

Ah l'amour ! On ne va pas se mentir, c'est un peu ce qui fait tourner le monde et ce qui occupe une grande partie de notre vie. Combien de films, combien de romans, combien d'histoires sont écrits au nom de l'amour ? Qu'il soit infini, impossible, passionnant ou destructeur, impossible de vivre sans lui. La preuve avec ces 15 citations pour déclarer sa flamme et faire battre son cœur.

Mes remèdes naturels contre le mal de gorge, vous allez les adorer !

L'automne avait à peine posé ses pattes froides sur ma vie que j'avais déjà la gorge en feu ! Je ne sais pas pourquoi mais la gorge est une zone assez sensible chez moi (quelque chose qui reste en travers sans doute !). Quoi qu'il en soit, quand je me réveille avec la sensation d'avaler du verre, j'ai mes petites solutions pour apaiser ça rapidement et naturellement.

10 citations sur le changement… C'est maintenant !

Je suis pour le changement, que ce soit dans ma vie personnelle ou dans le monde. Je suis de celles qui ont du mal à supporter une routine constante, même si j’aime bien avoir mon petit cocon. Mais la vie est courte, alors autant en profiter pour changer nos habitudes et notre vie. Voici donc 10 citations sur le changement, pour donner une nouvelle impulsion à sa vie !

Je me sens toujours visée, mais pourquoi est-ce que je prends tout pour moi ?!

On ne peut rien me dire ! J'interprète très souvent le propos des autres et je le prends pour moi... en mal évidemment. Une copine me raconte qu'elle bosse dur et jusque tard dans la soirée et j'en déduis qu'elle me fait remarquer que je ne travaille pas assez. En me rendant, avant l'heure, mon fils fiévreux, la maîtresse me dit de ne pas hésiter à le garder à la maison s'il n'est pas bien et voilà que je me remets en question, je doute d'être une bonne mère. Pourquoi est-ce que je prends tout pour moi ? Il paraîtrait que c'est un problème d'estime de soi...

Êtes-vous en bonne condition physique ? On fait le bilan

Être plus heureuse, ça commence par prendre soin de soi et de son bien-être. Mais, pour prendre soin de soi, il faut commencer par bien se connaître, connaître son corps et savoir de quoi il est capable. Pour le savoir, il faut donc déterminer si vous êtes en bonne condition physique. Alors c'est parti, le test est rapide, mais la tenue de sport n'est pas optionnelle !

Je veux travailler moins, laissez-moi vivre et passer ma vie pro au second plan !

J’ai toujours fait passer ma vie professionnelle au second plan, car ce qui m’intéresse le plus, moi, c’est la création. L’art, de manière générale, est une source de bien-être. Oui, mais voilà, le problème est qu’il est difficile de vivre de son art et de ses créations. Particulièrement dans une époque capitaliste où la productivité et la consommation comptent par-dessus tout. Mais ne faut-il pas revoir notre conception du travail ? Et si on travaillait moins pour vivre plus ? Comment faire pour réellement travailler moins ? Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici