Les 10 indispensables pour vivre un post partum serein

Mis à jour le par Lauriane Amorim

🍼 5, 4, 3, 2, 1, 0 il pousse son premier cri et votre vie prend un nouveau tournant. Une fois ces premiers instants passés, la tornade d'émotions va faire son apparition, mais tout va bien se passer, surtout, si vous avez ces 10 choses avec vous, pour un post partum heureux et serein.

Les 10 indispensables pour vivre un post partum serein
Sommaire : 

Pour commencer, c'est quoi le post partum ? Il s'agit de phases qui s'étirent de la naissance de l'enfant aux premières règles (environ un mois). On parle aussi de "retour de couche". On a tendance à beaucoup noircir cette période, mais vous savez quoi, le baby blues ou la dépression post partum ne sont pas du tout obligatoires. 😉

🐣 L'arrivée d'un enfant est toujours un moment déstabilisant, un grand chamboulement que l'on peut essayer de préparer très à l’avance pour vivre le mieux possible cet après accouchement.

10 choses à avoir à portée de main pour bien vivre son post partum

1. Des vêtements et des sous-vêtements confortables

10 choses à avoir pour bien vivre son post partum

Croyez-moi, après un accouchement vous aurez 100 fois plus envie d'enfiler un jogging que votre bon vieux jean dans lequel, de toute façon, vous ne rentrerez pas tout de suite ! 😏 Ne pensez pas que vous devez tirer un trait sur le style. Mettez de côté des vêtements jolis et confortables, type robe, tunique, longue chemise, que vous garderez pour recevoir des visiteurs et le reste du temps, misez sur un t-shirt (pour les mamans qui allaitent, il existe de très pratiques t-shirts d’allaitement comme ceux de tajinebanane), un sweat, un pantalon taille élastiqué.

🩲 Côté sous-vêtements, laissez un temps vos soutiens-gorge au tiroir et prenez plutôt des brassières ou des soutiens-gorge spécial allaitement. Pour les culottes, vous leur aviez dit au revoir, vous pourrez refaire un accueil chaleureux à vos bien-aimées culottes de règle ! Après un accouchement la perte de sang est abondante (très abondante). On parle de lochies. Ces pertes de sang varient d'une femme à l'autre, mais il y a fort à parier que vous devrez porter des protections jetables (assez imposantes !). On vous en fournira sûrement à la maternité, mais prévoyez aussi un paquet car ces pertes diminuent au bout de 4 ou 5 jours pour revenir ensuite pendant plusieurs semaines, avec un flux moins important, on vous rassure. Bref, au début de cette période vous pouvez prendre des culottes jetables, mais sinon de bonnes culottes en coton feront largement l'affaire.

2. Des plats préparés

Bien manger après un accouchement c'est essentiel, mais une fois rentrée à la maison, on peut manquer de temps pour se préparer de bons repas. Là, plusieurs solutions s'offrent à vous. Soit vous faites, en prévision, une razzia au rayon surgelé. Si vous aimez cuisiner, profitez des derniers jours de votre grossesse pour préparer quelques plats que vous congèlerez ensuite. Sinon, vous aurez peut-être dans votre entourage des personnes bien sympas qui vous apporteront à manger en venant faire la rencontre de votre petite merveille.

3. Une veilleuse

10 choses à avoir pour bien vivre son post partum

Pour le séjour à la maternité, et même après, c'est un véritable indispensable ! Si à la maternité vous dormez avec votre bébé, vous vous réveillerez sans doute pendant la nuit pour regarder votre bébé dormir… Sauf qu'il fait noir et que les lumières des chambres d'hôpitaux sont très fortes. Une veilleuse c'est LA solution pour regarder bébé dormir sans risquer de le réveiller. Elle vous servira aussi à la maison, que vous dormiez ou non avec votre petit.  

4. Un coussin de maternité/d'allaitement

10 choses à avoir pour bien vivre son post partum© Babymoov

Si vous ne l'avez pas déjà acheté pendant votre grossesse, je vous recommande vivement d'investir dans cet objet au confort incomparable. Si le coussin de maternité a été mon meilleur ami pour les nuits compliquées avec un gros ventre, il l'est resté au moment des biberons, pour soutenir le bras.

5. Du shampoing sec

10 choses à avoir pour bien vivre son post partum

© Batiste

Lorsque j'entendais qu'à la naissance de leur enfant certaines femmes n'avaient plus le temps de prendre de douches, j'y croyais à peine. Et puis, je suis passée par là et j'ai d'abord préféré dormir que sauter dans la douche, puis chaque fois que j'y mettais un pied, mon bébé se mettait à pleurer et quitte à ne pas me détendre, je me savonnais et me rinçais en 2 minutes chrono ! Le shampoing sec est devenu mon allié. Parce que parfois, pour prendre soin de ses cheveux on a besoin de temps, là un coup de shampoing sec permet d'avoir l'air présentable en moins d'une minute !

6. Une crème ou huile hydratante à mettre sous la douche

© Mixa

Souvent on prend bien soin de son corps de femme enceinte en l'hydratant pour éviter les vergetures. Une sage-femme m'a conseillé de continuer de bien m'hydrater au moins deux mois après l'accouchement, mais là encore, difficile de trouver du temps et de l'énergie pour se crémer toooouuuut son corps. Alors là encore, on gagne du temps et on choisit une crème ou une huile qui se passe sous la douche et hop, l'affaire est réglée.

Attention, si votre truc c'est plutôt les bains, oubliez ! Pas de bain si les pertes de sang n'ont pas cessé depuis au moins une semaine. Le col de l'utérus est encore trop ouvert, vous risqueriez une infection.

7. Un masque de nuit

10 choses à avoir pour bien vivre son post partum

© Mathilde Cabanas

Je suis une adepte de la sieste à toute heure, mais je sais que pour certaines ce n'est pas du tout naturel. Pourtant, pour garder le rythme à l'arrivée d'un enfant, il faut se reposer. Lorsque bébé dort n'en profitez pas pour ranger, faire la cuisine ou le ménage, non courrez plutôt dormir et si vous avez du mal à vous endormir en journée, eh bien essayez avec un masque sympa qui vous permettra d'obtenir la dose de mélatonine indispensable à un bon endormissement.

8. Un porte-bébé ou une écharpe de portage

10 choses à avoir pour bien vivre son post partum

Vous n'avez pas encore mis au moins l'un de ces deux objets sur votre liste de naissance ? C'est le moment de le faire. Le portage est tout d'abord idéal si votre bébé souffre de colique, mais c'est aussi un bon moyen de pouvoir faire deux choses en même temps : porter votre bébé et préparer le biberon, boire votre verre d'eau ou aller chercher votre courrier. Et si en plus vous habitez en appartement sans ascenseur, là c'est carrément un must have !

📌
Bon à savoir :
Attention, si l'écharpe de portage vous effraie un peu, ne choisissez pas un porte-bébé au hasard, prenez-en un physiologique. Ainsi vous pourrez positionner bébé de façon à ce que ses jambes soient remontées à hauteur de son nombril, son dos arrondi de façon naturelle et que le soutien se fasse des fesses aux genoux.


9. Quelques séries

L'allaitement, au sein ou au biberon, parfois, c'est long. Et quand il est 3h, 4h ou 5h du matin, c'est encore plus long. Alors biberon/sein + série c'est tout simplement le combo parfait !

10. Votre truc réconfortant

Je pense que les baisses de moral sont inévitables pendant le post-partum. Ces petits moments de craquage où l'on est dépassée, angoissée, voire en proie au regret arriveront forcément. Pour tenir bon n'oubliez pas d'avoir en réserve ce petit truc qui vous fait du bien et dont vous pourrez profiter autant que possible dans un moment juste pour vous. Une tisane particulière, une bougie, votre chanson préférée, votre masseur de crâne... qu'importe ce que c'est, l'important c'est de profiter d'un moment pour vous détendre.

©Maman.suedoise

L'avis de la rédaction : le tabou du post-partum

Si pendant la grossesse, nous sommes informées et accompagnées, il n'en est rien pour l'après… Personne ne parle du post-partum, de ce corps douloureux : contractions, montées de lait éprouvantes etc. C'est pourquoi le hashtag #monpostpartum a vu le jour, de nombreuses femmes dévoilent leur post-partum, leur réalité. Gardez en tête que c'est normal d'être frustrée, de pleurer, d'avoir l'impression d'être à côté de vos pompes, il y aura des jours plus difficiles que d'autres. Si vous vivez mal ce post-partum, que vous sentez une dépression s'installer, n'hésitez pas à contacter un professionnel.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe


Contacter un coach

Work in progress ! Continuez votre préparation en choisissant le bon lit bébé.

Et découvrez aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

"Je suis accro au sport" : tout savoir sur la bigorexie !

“Je suis une véritable accro au sport”. C’est fou comme cette phrase peut paraître anodine, voire positive dans notre société. Il est certain qu’elle est beaucoup mieux perçue que “je suis une véritable accro à la cocaïne” 😅. Pourtant, cela reste une addiction et elle peut avoir des graves répercussions. Sauf qu’elle est plus pernicieuse et qu’elle touche à d’autres troubles qui provoquent une grande souffrance psychologique. Être accro au sport, on appelle cela de la bigorexie et non, ce n’est pas une bonne nouvelle. Pratiquer une activité physique à haute intensité peut être réellement dangereux pour la santé. Alors parlons-en !

La naturopathie pour soulager les troubles hormonaux par Mélissa Parain, naturopathe

L’équilibre hormonal de la femme est fragile et il est de plus en plus mis à mal par notre mode de vie : alimentation, stress, sédentarité, perturbateurs endocriniens… Un déséquilibre peut entraîner différentes problématiques. En plus d’un suivi régulier indispensable avec votre médecin, la naturopathie peut se révéler d’une aide précieuse. Comment la naturopathie peut venir en aide pour aider à lutter contre les troubles hormonaux ? Mélissa Parain, naturopathe, est avec nous pour nous en parler.

Le sentiment d’injustice, comment naît-il et comment le gérer ?

La vie, c’est trop injuste ! Qui n’a jamais eu ce sentiment d’injustice et fait le constat amer que le quotidien n’était jamais facile ? Moi, en tout cas, je l’ai fait. On aimerait que tout roule sur des roulettes et que tout aille dans notre sens, mais on rencontre souvent des déceptions. C’est alors difficile de gérer la frustration, la colère, l’impuissance qui mène au sentiment d’injustice ? Comment gérer alors ? Comment supporter l’injustice ? Qu’est-ce que cela traduit si on a toujours la sensation que tout est injuste ?

"Je suis hyper pudique" : est-ce vraiment un rempart efficace ?

En vérité, moi, je suis plutôt du genre à tout balancer : sentiments, détails personnels et nudité en prime ! La pudeur est pour moi une barrière inutile, j'ai pourtant une amie, qui même après 10 ans d'amitié est incapable de retirer son soutien-gorge devant moi, dans le vestiaire avant le sport. Elle met des limites, par respect ? Peut-être. Par pudeur extrême ? Sans doute. Pour elle, un seul credo : pour vivre heureux vivons cachés. Heureux ? Ça reste à voir.

Syndrome “Cover Your Ass” : pourquoi on se couvre au boulot ?

Mettre son manager en copie, demander qui fait le compte rendu de réu ou demander des confirmations écrites pour chaque projet… Je pense que tout le monde l’a un jour fait, moi la première ! Je n’ai jamais conscientisé cela, mais j’ai récemment découvert que cela portrait un nom : le syndrome du “Cover Your Ass”, autrement dit en français le syndrome “couvre tes fesses”. Quelle réalité cela montre-t-il de la vie en entreprise ? En quoi c’est problématique ? Je vous explique.

L'acceptation, une étape capitale pour aller de l'avant

En ce moment, je suis dans une période très compliquée de ma vie, puisque je fais le deuil d’une relation amoureuse. J’ai été quittée brutalement il y a quelques mois et j’avoue avoir du mal à m’en remettre… Je passe par toutes les étapes du deuil, sauf la dernière qui est pourtant cruciale : l’acceptation. En effet, une fois que je l’aurais atteinte, je pense que je pourrais véritablement aller de l’avant. D’ailleurs, ça marche un peu pour tout, je m’explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi la libido augmente en été ? Comment en profiter ? Par Laurence Dispaux, sexologue

24 juin · Wengood

18:10


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube