Qu’est-ce que le trouble de la personnalité histrionique ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Diva, narcissique, extravertie… On a toutes rencontré quelqu’un qu’on a qualifié ainsi. Ce sont des personnes qui adorent se mettre en avant, mais en réalité il s’agit d’un trouble de la personnalité. En effet, cette pathologie est appelée la “personnalité histrionique” ou “personnalité hystérique”. Ils touchent autant les femmes que les hommes. Qu’est-ce que ce trouble concrètement ? Qu’est-ce qui le caractérise ? Explication.

Qu’est-ce que le trouble de la personnalité histrionique ?

Qu’est-ce que la personnalité histrionique ?

Comme l'explique le chercheur en psychologie et en psychiatrie de l'Université de Boston, David H. Barlow, les individus avec un tel trouble sont très souvent dramatiques et émotifs 💁‍♀️. Ils adorent attirer l'attention, en mettant en avant son apparence physique et en agissant de manière inappropriée. Il y a aussi un très fort besoin de séduire les autres. Autant dire qu’ils n’ont pas peur du regard des autres, bien au contraire, ils aiment l’avoir sur eux. Au niveau du comportement, généralement ces personnes ont tendance à :

  • 👉 Être exubérantes : parler fort, faire rire l’assemblée ;
  • 👉 Raconter des histoires comme un acteur ou une actrice à son public ;

Les personnalités histrioniques sont en représentation théâtrale permanente pour se faire remarquer. Même lorsqu’il n’y a qu’une personne face à elle, c’est leur façon de s’exprimer. Néanmoins, cela peut entraîner des tensions avec l’entourage, qui est bien souvent, honteux et/ou agacé 😅. 

📌

Les femmes ou les hommes atteints ne se rendent pas compte de l’embarras qu’ils peuvent provoquer, il ne faut donc pas les attaquer sur leur façon d’agir. Il faut les accompagner pour comprendre pourquoi ils se comportent ainsi.

👋 Cet article peut vous intéresser : Trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité, qu'est-ce que c'est ? 

Les origines du trouble

Être en quête permanente de reconnaissance ne permet pas d’avoir des relations sociales saines, comme l'explique la psychologue Marsha Linehan. Cela peut même entrainer un isolement social, tant il est difficile de maintenir des relations stables 😞. 

Les causes exactes du trouble de la personnalité histrionique ne sont pas entièrement comprises, mais les chercheurs pensent qu'elles sont probablement une combinaison de facteurs génétiques, environnementaux et sociaux. Pour reprendre Masha LineHan, ce trouble peut être lié à des modèles de comportement appris. Si une personne a appris que le comportement dramatique ou la séduction sont des moyens efficaces d'obtenir de l'attention, elle peut continuer à utiliser ces comportements à l'âge adulte.

Femme seule allongée sur le sol

Cela peut être aussi associé à une peur de l'abandon ou une angoisse de ne pas être aimé. Avoir toujours un auditoire et être au centre de l’attention donne la sensation de ne pas se sentir seul.e.

Comment reconnaître une personnalité histrionique ?

Il y a des traits qui permettent de discerner rapidement si on est une personnalité histrionique ou si quelqu’un de notre entourage en est atteint :

  • Une apparence physique extravertie et originale ;
  • Un comportement manipulateur pouvant faire penser aux pervers narcissiques ;
  • Un égocentrisme via le besoin d’être au centre ;
  • Des émotions intenses, parfois exagérées ;
  • Un comportement de séduction inadapté.

Avec ces caractéristiques, on pourrait s’attendre à une personne ayant un fort caractère, mais deux autres points peuvent s’ajouter à ce type de personnalité : la susceptibilité et la facilité à être influencé par les autres 😟. Malgré ce comportement déluré, les personnes atteintes de ce trouble sont fragiles…

Les troubles associés

En effet, il y a d'autres troubles de la personnalité associés à celui-ci : le trouble borderline, le trouble antisociale, narcissique, etc. Il  faut aussi noter qu'il y a une vulnérabilité biologique causant des souffrances psychologiques, comme une dépression. 

Comment apaiser ce trouble ?

Il existe plusieurs solutions pour apaiser ce trouble de la personnalité. La psychothérapie est le meilleur moyen de faire un travail de revalorisation. Cela peut paraître paradoxal, mais la personnalité histrionique souffre d’un manque de confiance en elle. Elle cherche à le combler à travers les autres, c’est pourquoi, il faut faire un travail de fond sur cet aspect ainsi que les émotions. Le psychothérapeute pourra apprendre à la personne à communiquer de manière moins théâtrale et à trouver des moyens plus adaptés d’échanger avec les autres 👩‍❤️‍👨.

De plus, il est aussi possible de suivre une thérapie cognitivo-comportementale, même si cette dernière est moins adaptée aux troubles de la personnalité. Cela peut être un moyen de travailler sur ses peurs et ses anxiétés 😰. Pour finir, un traitement médicamenteux n’est pas forcément prescrit à une personne histrionique, il faut faire plus un travail d’accompagnement. Il est seulement recommandé lorsqu’il y a un trouble psychique plus grave comme la dépression ou un trouble anxieux généralisé.

L’avis de la rédaction - Ne pas laisser les choses s’envenimer

Être appelée diva ou entendre les autres répéter qu’on est trop exubérante peut être difficile à vivre. C’est un peu le serpent qui se mord la queue : plus on a peur d’être seule, plus le trouble s’accentue, plus les autres fuient. Il faut donc parvenir à trouver un comportement plus apaisé et équilibré à travers un suivi psychologique. N’hésitez donc pas à consulter l’un de nos professionnels, si vous avez besoin rapidement d’aide.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : Livre "Traitement cognitivo-comportemental du trouble de la personnalité" de Marsha M. Linehan / msdmanuals.com

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Juste impeccable. Encore merci. Tee

Jized il y a 2 ans

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Terreur nocturne : pourquoi les enfants et les adultes en souffrent ?

Se réveiller en hurlant et en sueur, ce n’est jamais agréable, que ce soit pour un enfant ou un adulte. Et c’est encore plus impressionnant pour l’entourage, tant pour les parents que le conjoint ! C’est ce qui s’appelle faire des terreurs nocturnes. Même si chez l’enfant, elle est plus répandue, cette parasomnie n’est pas anodine chez l'adulte. Il est important de comprendre les origines d’une terreur nocturne et ses symptômes pour la diminuer, voire la faire totalement disparaître.

Mutisme chez l’adulte : quand l’anxiété pousse au silence…

Il est étrange de rencontrer des adultes ne pas parler, alors qu’elles en sont physiquement capables. S'il n'y a pas de pathologie physique, cela s'appelle le mutisme. Personnellement, j’ai toujours été habituée à cette pathologie psychique, puisqu’un membre de ma famille a un mutisme sélectif. Si ce n’est pas quelque chose qui me surprend, je sais qu’en dehors du cercle familial, c’est perçu comme quelque chose de très étrange. Comment ce trouble de la parole se manifeste ? Quelle est son origine ? Comment soigner le mutisme ? Autant de questions que j'ai pu me poser plus jeune.

Amour ou habitude, comment savoir où on en est ?

J’aurais toujours voulu que mes histoires d’amour soient passionnelles. Cependant, je me suis bien vite aperçue que la vie n'est pas une comédie romantique. Je me souviens d’une de mes relations en particulier, il y a quelques années, où je me suis demandé : mais est-ce que je l’aime ? Ou ai-je simplement l’habitude de l’avoir dans mon quotidien ? Est-ce que j’ai peur de me retrouver seule ? Bref, vous l’avez compris, je me sentais un peu perdue. Je vous en parle.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube