La courbe de l'oublie : comprendre notre mémoire pour l'améliorer

Mis à jour le par Camille Lenglet

J’ai fait 5 ans de chinois. Au plus fort de ma connaissance, je pouvais tenir une conversation et aujourd’hui, il ne me reste que cette phrase : 我听不懂 (wo ting, bu dong = je ne comprends pas). Comment ça se fait que j’ai tout oublié ?! Je parie que je ne suis pas la seule à avoir déjà fait ce constat. Comment cela se fait que l’on oublie ? Comment fonctionne notre mémoire ? Est-il possible de lutter contre l’oubli ? Autant de questions qui peuvent trouver leur réponse grâce aux travaux d’Hermann Ebbinghaus, puisqu’il a travaillé sur la courbe de l’oubli. Explication.

La courbe de l'oublie : comprendre notre mémoire pour l'améliorer

Pourquoi j’oublie tout le temps ? 

J’aime m’appeler le “poisson rouge”. Un tour de bocal et j'oublie tout, que ce soit l’information à court terme ou à long terme 😬. En effet, on dit souvent d’une personne qui ne retient rien, qu’elle est un véritable poisson rouge. Bon, il s’avère que c’est faux, puisque les poissons rouges ont de la mémoire, mais ils sont comme nous, ils peuvent oublier 🐟. 

Comment ça se fait que l’on oublie les choses d’ailleurs 🤨 ? Il y a plusieurs causes à cela, notamment le manque d’attention, les différentes formes de fatigue ou encore un problème qui nous préoccupe. Le stress ou une anxiété généralisée peuvent aussi perturber notre mémoire à court terme. Vous savez, c’est typiquement le fait de rentrer dans une pièce et d’avoir oublié ce qu’on voulait y faire 😅. Personnellement, ça m’arrive bien trop souvent… 

📍 La maladie et la mémoire 

Il y a aussi des maladies qui peuvent venir dégrader notre mémoire, comme la maladie de Huntington, la maladie d’Alzheimer ou encore la démence. Un traumatisme peut être aussi à l’origine d’une amnésie, qu’elle soit partielle ou totale, temporaire ou définitive, sélective ou globale. 

👋 Cet article peut vous intéresser : Syndrome de stress post-traumatique : qu'est-ce que c'est ?

La courbe de l’oubli pour comprendre la mémoire

Bon, maintenant, on connaît les causes principales de notre oubli, néanmoins, cela ne nous en dit pas trop sur comment fonctionne notre mémoire. Si une distraction peut venir perturber notre rétention d’information, il y a un paramètre qui est encore plus important : le temps

Eh oui, c’est à cause de lui que l’on oublie notre enfance, nos cours de maths de 5ème ou encore le chinois pour moi. Plus le temps va passer, plus l’information va disparaître peu à peu de notre mémoire (sauf en cas de traumatismes liés à l’enfance). C’est ce qu’a théorisé le philosophe et psychologue allemand, Hermann Ebbinghaus via la courbe de l’oubli : 

La courbe de l’oubli d’Hermann Ebbinghaus (source)

👋 Cet article peut vous intéresser : Syndrome de Stockholm : pourquoi aime-t-on autant nos bourreaux ?

Comment mieux mémoriser pour ne plus oublier ? 

Les travaux d’Ebbinghaus ne nous enseignent pas seulement qu’on oublie avec le temps, mais comment mieux mémoriser. À partir de ses calculs à propos de la vitesse de l’oubli, il a émis deux solutions pour contrer l’oubli

1. La répétition

La première solution est un principe assez simple et assez connu. On la voit d’ailleurs dans le graphique, plus on va répéter les choses, mieux on va les retenir. Au lieu de ruminer nos humeurs, il vaut mieux se replonger régulièrement dans les informations que l’on souhaite mémoriser (en plus ça occupera notre esprit 🤫). 

On peut choisir de regarder un documentaire à ce propos ou encore de faire une lecture autour du sujet. Ce qui est bien avec la répétition, c’est qu’on peut l’appliquer au quotidien. Oui, ça marche aussi bien avec un fait historique, qu’avec l’anniversaire de sa grand-mère que l’on ne veut pas manquer. 

📍 À noter 

Il vaut mieux apprendre ou répéter 10 minutes par jour plutôt qu’une heure dans la semaine. Si on n’a pas le choix, il ne faut pas oublier de faire des pauses régulièrement, ça aide la mémorisation 😉 !

👉 Je pense qu’on a tous et toutes fait de la répétition lors de nos études. Sauf qu’après… On a quand même tout oublié 🤨. C’est peut-être parce qu’il manquait la deuxième solution pour mieux retenir l’information. 

2. La qualité de la mémorisation

Plus on va être investi dans le sujet, mieux on arrivera à le retenir. Même si ce point n’apparaît pas dans le graphique, c’est sans doute le plus important. Cependant, parfois, on doit apprendre des choses qui ne nous intéressent pas, alors comment faire pour les retenir ? On doit absolument trouver des liens avec des éléments que l’on connaît, afin de mailler les différentes informations. Un peu comme une toile d’araignée, il faut tout lier dans notre cerveau, ce qui nous aidera à trouver de l’intérêt.  Au lieu donc, d’apprendre tout par cœur, il faut réellement s’investir pour donner une réelle qualité à l’information. 

👉 Si j’ai oublié tous mes cours de chinois, je sais que le manque de répétition y est pour quelque chose. Néanmoins, l’oubli s’est accentué parce que je ne voyais pas l’intérêt de me souvenir de cette langue, vu que je n’en ai aucune utilité au quotidien. Ce sont clairement les deux causes mises en avant par la courbe de l’oubli 🤐. 

Enfin, pour enrichir la qualité de la mémorisation, il ne faut pas hésiter à se tourner vers des moyens mnémotechniques, comme la méthode VAKOG. Cela joue aussi sur la façon dont on apprend, donc on n’hésite pas à explorer pour trouver ce qui peut bien nous convenir ! Eh oui, la mémorisation, ça se travaille, 打鸡血* ! 

* dǎ jī xiě = une expression pour atteindre un objectif

L'avis de la rédaction : un bon outil

La courbe de l'oubli est un très bon outil pour comprendre comment notre mémoire fonctionne et comment l'aider pour mieux mémoriser. Comme l'explique Camille à juste titre, la mémorisation peut être plus difficile en période de stress intense, de fatigue ou d'un problème d'attention. Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à prendre rendez-vous avec un psychologue afin de traiter le fond du problème. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

10 citations sur la vie, pour l'aimer à sa juste valeur

Rien à dire, il n'y a rien de mieux que les citations pour booster notre moral. Les mots des autres ont l'incroyable pouvoir de nous tenir compagnie et d'exprimer parfaitement nos pensées. Alors pour apprendre à l'apprécier à sa juste valeur, voici 10 citations sur la vie. Enjoy.

Pourquoi choisir de se marier aujourd'hui?

En voilà une bonne question ? Personnellement, je n'ai jamais rêvé de me marier. Mes rêves de petites filles n’étaient pas faits de tulle blanc, de dentelle et de voile et j'aimais assez l'idée d'un amour si passionné qu'il se passerait d'une union sacrée. Pourtant aujourd'hui, force est de constater que je suis mariée depuis 5 ans et en plus, c'est moi qui ai fait la demande !

Je doute de mon couple, est-ce que c'est normal ? Comment réagir ?

Il est fréquent que ça arrive. La vie de couple et même l'amour n'étant jamais un long fleuve tranquille, il arrive, bien sûr, que l'on doute. Pas sur la même longueur d'ondes, impression que l'herbe est plus verte ailleurs, projets divergents, manque de désir… Sous le poids des doutes, l'amour perd de sa splendeur. Est-ce irrémédiable ? Je ne crois pas, l'important, c'est de comprendre ce qu'il y a derrière ces doutes et comment réagir. Explication.

Ces pratiques sexuelles bizarres... et celles qui peuvent vous tuer !

Voilà quelque temps maintenant que j'écris pour Wengood et si j'ai appris beaucoup de choses, ce que je sais surtout, c'est qu'en matière de sexe, le champ des possibles est vaste et je ne l'avais jusqu'alors que peu exploré. Aujourd'hui pourtant, ne nous réjouissons pas et passons du côté obscur de la couette : place aux pratiques sexuelles étranges, à savoir celles qui permettent de faire l'amour... sans faire l'amour et zoom sur celles à bannir sous peine... d'y perdre la vie ! 😱

Coucher avec un collègue ou son boss, jeu dangereux ?

Ça m’est déjà arrivé d’avoir un crush au travail. Franchement, si je n’avais pas appris par la suite qu’il était en couple, j’aurais mis le paquet pour le séduire. Sauf que voilà, on connaît bien la règle du “No zob in job”, qui veut littéralement dire que c’est une mauvaise idée de coucher avec un collègue, voire pire, son boss ! Est-ce que c’est vraiment un jeu si dangereux que ça ? Qu’est-ce qu’on risque si on est pris la main dans le sac ? Je vous explique tout (eh oui, je m’étais renseignée avant de foncer) !

ESFJ : Quelle est cette personnalité active et empathique ?

Qui n’aime pas en savoir plus sur soi ? Je parie que si vous êtes là, vous êtes ESFJ et vous voulez en savoir plus. Pour ma part, en tout cas, j’adore ça et il va sans dire que j'ai exploré le MBTI pour mieux saisir ma propre identité. Après avoir examiné en profondeur les divers types de personnalité MBTI, je suis au taquet pour vous dire tout ce que vous devez savoir sur la personnalité ESFJ, extravertie et dans l'action.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi je prends tout mal ? Comment Gérer sa Susceptibilité ? - Conseils du Dr Jean Doridot 🧠💬

15 avril · Wengood

8:57


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube