Classe de neige : comment garder le contact ?

Mis à jour le

Votre enfant va partir en classe de neige avec ses camarades prochainement ? C’est une formidable opportunité pour lui… et pour vous ! Il reviendra grandi, plus autonome et généralement fier de ses exploits qu’il vous contera dès son retour. Si la classe de neige est une épreuve et que...

Classe de neige : comment garder le contact ?

Votre enfant va partir en classe de neige avec ses camarades prochainement ? C’est une formidable opportunité pour lui… et pour vous !

Il reviendra grandi, plus autonome et généralement fier de ses exploits qu’il vous contera dès son retour.

 

 

Si la classe de neige est une épreuve et que les quelques messages laissés à l’intention des parents sur le panneau d’affichage de l’école ou sur son site internet ne suffisent pas à vous rassurer, il existe d’autres moyens pour garder le contact. Il est important aussi de préparer l’enfant à la semaine qu’il va vivre et de discuter de ses inquiétudes.


Bien préparer le départ en classe de neige

En moyenne, en France, mais avec d’importantes disparités tout de même, les 3/4 des enfants ne sont jamais partis sans leur parents. C’est à la fois une épreuve pour l’enfant mais aussi pour ses parents. S’il semble récalcitrant, il peut être utile de lui décrire ce qu’il va faire et pourquoi c’est bien de partir avec ses camarades.

  • L’apprentissage de l’autonomie, de l’entraide et de la solidarité est renforcé
  • La vie en collectivité est différente de celle de la maison mais pas si éloignée
  • Il va vivre des relations différentes avec ses camarades et son enseignant
  • Il partage des bons moments de complicité avec ses camarades
  • Il va découvrir un sport d’extérieur (ski, raquette, parcours d’orientation) qui complète ses activités sportives et culturelles habituelles
  • Il n’aura pas classe, mais participera aux différentes sorties et instants pédagogiques (étude des espèces qui vivent en montagne, visite d’une laiterie, consignes de sécurité pour la pratique du sport en montagne, conséquences du froid sur le corps humain…).


L’école fournit généralement la liste de ce qu’il doit et peut emmener (vêtements, linge, livre de lecture, médicaments…) pensez à y ajouter ses lunettes de vue, doudou, protection solaire et au besoin, un téléphone portable si c’est autorisé.


Comment garder le contact avec son enfant ?

Il existe plusieurs moyens de garder le contact avec son enfant pendant sa classe de neige ou sa classe verte. Tout d’abord, beaucoup de voyages scolaires se font avec des parents accompagnateurs. Il est donc possible d’être avec son enfant pendant la semaine qui couvre cette sortie scolaire avec nuitée(s). Si c’est une amie à vous qui accompagne les enfants, il est possible de lui téléphoner directement au cours du séjour afin d’avoir des nouvelles. Certains enseignants proposent un créneau horaire aux parents pour faire une visio-réunion (par Skype par exemple). Le contact visuel permet généralement de rassurer tous les parents.

Sinon des échanges e-mail peuvent avoir lieu dans les conditions prévues à l’avance par l’enseignant. Des photos de la journée peuvent aussi être postées sur le site internet de l’école. Selon l’âge, les téléphones portables sont ou non, autorisés. En primaire, les enseignants interdisent généralement de les emmener. Au collègue, c’est en principe admis. Si l’enseignant utilise un service gratuit de répondeur, comme 5sur5séjour, il laissera tous les jours un message enregistré à l’intention des parents, lesquels pourront consulter à tout moment le service téléphonique d’information des familles.

Enfin, le Directeur de l’école ou collège dans lequel est scolarisé l’enfant, laisse généralement sur le tableau d’affichage installé à l’entrée de la structure d’enseignement, un billet journalier d’information à l’intention des parents. A vous de le consulter. N’oubliez pas qu’offrir à vos enfants une sortie en classe verte ou de neige restera à jamais gravé dans sa mémoire comme une formidable aventure.

Si l’absence de cours pendant la semaine de classe de neige risque d’avoir un impact sur les résultats scolaires de votre enfant, pourquoi ne pas programmer des cours de rattrapage ou de soutien avec un professeur ?


Voici le calendrier des vacances d’hiver 2016 :

Zone A : du samedi 13 février au lundi 29 février

Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon et Poitiers

Zone B : du samedi 6 février au lundi 22 février

Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen et Strasbourg.

Zone C : du samedi 20 février au lundi 7 mars

Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse et Versailles

 

Retrouvez l'article sur Bordas

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici