La thérapie familiale : retrouver l'harmonie en famille

Ah la famille ! Il y aurait tant à dire sur le sujet. Si elle peut être une source de joie, d'épanouissement, une base solide, elle peut aussi parfois être cause de mal-être. La famille c'est un groupe, une unité qui fonctionne ensemble, mais qu'arrive-t-il quand elle ne fonctionne plus ? Quand l'un des membres est en souffrance ? Quand les désaccords sont légions et que la communication est rompue ? C'est souvent à ce moment qu'il faut réparer et c'est là que la thérapie familiale s'avère utile.

Sommaire :

Quand faire une thérapie familiale ? L'enfant donne le signal

🧒 Au début, c'est souvent l'enfant qui signale un problème, à sa manière : échec scolaire, troubles alimentaires, pensées suicidaires, repli sur soi, agressivité, etc. La souffrance de cet enfant pourrait bien représenter la souffrance de toute la sphère familiale. C'est souvent à ce moment là, quand se pose la question d'amener son enfant chez le psy, parce qu'il semble avoir des problèmes, que peut se poser la question de la thérapie familiale : et si ses difficultés étaient en fait le signe d'un malaise, d'un dysfonctionnement au sein de la famille ? 

La thérapie familiale est une thérapie de groupe, même si une seule personne, généralement l'enfant, semble avoir une plus grande souffrance, la thérapie s'adresse à tout le clan, parents, enfants, beaux-parents, et parfois même grands-parents ou personnes extérieures, si besoin. Le but, c'est que tous les membres de la famille se remettent en question, même si on consulte au départ pour un enfant. 

➡ Il faut comprendre que la souffrance d'un enfant peut avoir des répercussions sur le clan, mais peut aussi être un moyen de demander de l'aide pour les autres. Un enfant peut, par exemple, se mettre volontairement en danger ou en échec scolaire, parce que ses parents se disputent souvent, ont des problèmes de couple, etc. Il faut donc ici, soigner l'ensemble du clan pour retrouver une harmonie.

Pourquoi faire une thérapie familiale ? A quoi sert-elle ?

Le but d'une thérapie familiale est bien sûr de remettre de l'ordre, de permettre à la famille de retrouver son harmonie, mais aussi de mettre le doigt sur l'origine de son dysfonctionnement. Le thérapeute va alors analyser la façon dont communiquent les membres de la famille, les échanges verbaux et non verbaux, les non-dits, les peurs, les angoisses. Il arrive aussi souvent qu'il recherche dans l'histoire familiale des traumatismes enfouis, des souffrances cachées ou oubliées. Une fois les troubles pointés, l'idée c'est de faire à nouveau communiquer le groupe, de façon sereine afin d'améliorer sa cohésion et sa manière de fonctionner ensemble.

>>> Cet article pourrait vous plaire : Secrets de famille : les révéler ou les taire à jamais ?

Comment se passe une thérapie familiale ?

Généralement, dans un premier temps, le thérapeute reçoit la famille et invite chacun à se confier, à raconter la manière dont il perçoit la vie à la maison. La première séance peut aussi être celle où l'on motive l'un des membres de la famille qui a des réticences, car bien sûr, ça arrive ! Suivre une thérapie familiale d'un commun accord n'est pas une norme, mais il est essentiel que tous les membres participent, pour le bien-être de tous et pour pouvoir continuer de fonctionner en clan. 

👩‍👩‍👦‍👦 Le but du thérapeute est de faire la liaison entre les différents membres de la famille, les aidant ainsi à reprendre le chemin d'une communication plus fluide. On estime que la thérapie fonctionne lorsque les symptômes qui ont amené à consulter ont disparus, que la communication est rétablie, que chacun retrouve sa place et fait à nouveau confiance aux autres membres de la famille.

En pratique

  • Une séance de thérapie familiale dure environ 1h, mais cette durée varie en fonction du problème et des patients.
  • Il peut arriver que deux thérapeutes soient nécessaires. L'un pour mener la séance et l'autre pour observer. De même, le recours à la vidéo est parfois préconisé, avec l'accord de la famille, pour permettre au thérapeute d'avoir du recul, de trouver des éléments qui lui avaient échappé dans un premier temps.
  • Le prix d'une séance est tout à fait variable et peut aller de 35 euros à 150 euros.

Qu'il s'agisse de thérapie familiale ou individuelle, il est important de comprendre que consulter permet de débloquer une situation. Demander de l'aide n'est pas un aveux d'incompétence, mais une volonté de se sortir d'une situation de crise douloureuse.


🎥 Et parce que les relations familiales ne sont jamais simples et peuvent même être très compliquées, Jean Doridot, docteur en psychologie, nous donne tous ses conseils en vidéo :


L'avis de la rédaction : repenser le modèle familial ne peut se faire sans une aide extérieure

Quand la sphère familiale devient un lieu de souffrance, que les conflits ne cessent d'exploser à la moindre occasion ou que l'un des membres étouffe dans ce clan, il faut alors repenser le mode de fonctionnement, la façon d'interagir. Une thérapie familiale permettra à chacun d'exprimer ce qu'il a sur le cœur et de mettre en place des solutions afin de retrouver l'harmonie. Ces thérapies sont très efficaces, n'hésitez pas à prendre rendez-vous :

Contacter un psychologue

Source : Qu’est-ce qu’une thérapie familiale ? - Magicmaman
A quoi sert une thérapie familiale ? - Santé Magazine

Et parfois la place dans la famille en dit long, qu'est-ce que votre place dans la fratrie dit de vous ?

Et aussi :

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Les commentaires

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici