"Chic-ouf", les grands parents ne sont pas votre baby-sitter !

Mis à jour le par Lauriane Amorim

"Chic ils arrivent, ouf ils repartent" ! Ce sont les cris que poussent les nouveaux grands-parents, qui après avoir passé la semaine ou leur vie, à travailler, aimeraient profiter de cette nouvelle liberté… Sans avoir forcément les petits enfants sans cesse dans les pattes. Parce qu'ils sont bien contents de nous dépanner, nous pauvres parents overbookés, d'où le chic, mais, qu'ils sont tout aussi ravis de retrouver leur repos bien mérité, ouf ! Vous suivez ?

"Chic-ouf", les grands parents ne sont pas votre baby-sitter !

Ce ne sont pas des baby-sitters !

Aujourd'hui, près de deux tiers des enfants de moins de 6 ans sont gardés par leurs grands-parents, occasionnellement. Et, pour 21% de cette même tranche d’âge, mamie et papy s’en occupent au moins une fois par semaine, entre le lundi et le vendredi 😲. On voit bien que les grands-parents sont encore très présents dans la vie de leurs petits-enfants, pour autant, ils ne souhaitent pas être corvéables à merci. Si certains aspirent à garder leur liberté, tout en apportant occasionnellement leur aide, d'autres n'ont tout bonnement pas le choix. 

En effet, des grands-parents à distance, qui travaillent ou qui doivent s'occuper de leurs propres parents ne peuvent pas être autant engagés auprès de leurs petits-enfants. Et c'est bien normal ! Dans une société où faire des enfants est encore la norme, on oublie souvent de se demander pourquoi on fait des enfants et quel temps on aura à leur accorder. Il ne faut donc pas s'appuyer sur ses parents pour en faire des baby-sitters, quand notre vie d'avant nous manque 🤐... 

💬

Je suis comme tout le monde, il arrive que mes parents me dépannent, et c'est d'autant plus vrai parce que je télétravaille avec un bébé, sinon on se débrouille en famille. Un dîner chez des amis, on arrive avec notre fils sous le bras, une invitation au ciné, on tire à la courte paille avec mon mari, un mariage auquel les enfants ne sont pas admis, là, on crie à l'aide ! Je suis une adepte du "c'est mon enfant, j'assume", mais j'ai le luxe de pouvoir me dire ça parce que je sais qu'en cas de réels besoins, mes parents seront présents pour nous et leur petit-fils.

👋 Cet article pourrait vous plaire : Je ne veux pas d'enfants, foutez-moi la paix !

Grands-parents pour le plaisir

Revenons au "chic-ouf". Si les grands-parents ont parfois raison de dire "ouf" et de ne pas céder à toutes les demandes de leurs enfants, il n'en reste pas moins qu'ils ont un rôle capital dans la famille et dans la construction des enfants. Entre confidence, apprentissage et soutien affectif de premier choix, la présence des grands-parents dans la vie d'un enfant est un précieux cadeau… Et réciproquement. 

D'ailleurs, une étude menée en 2014 par la revue Menopause, indique que garder ses petits-enfants un jour par semaine a des bienfaits sur les capacités cognitives. En effet, c'est une véritable cure de jouvence pour ces aïeuls qui résolvent plus rapidement des problèmes, planifient et organisent avec une efficacité redoutable. Mais comme chaque médaille a son revers, garder ses petits-enfants plusieurs jours par semaine à des conséquences néfastes, tel que le stress ou l'anxiété qui détériorent les capacités cognitives. 

Attention donc : on préserve mamie et papy du burn-out, mais on se souvient qu'on a maintenant une excuse toute trouvée face à une grand-mère un peu intrusive !

L'avis de la rédaction : communiquez !

Tout est question d'équilibre, de respect de chacun et de communication. Une bonne communication est primordiale. Demandez aux grands-parents quelles sont leurs envies, écoutez-les puis exprimez vos besoins, vos attentes autour d'un bon verre. À vous de trouver l'équilibre, le juste milieu qui satisfera tout le monde. Et si vos relations sont tendues, que les grands-parents ne jouent pas le rôle que vous aimeriez qu'ils jouent, n'hésitez pas à contacter un psychologue pour faire le point sur votre situation et trouver des solutions.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Source : Les grands-parents de "Joyeuse retraite !" sont l'exemple même de la génération "chicouf" - Huffington Post

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Très intéressant, c'est bien de rappeler que ce n'est pas un du et qu'un peu de reconnaissance ça fait pas de mal ;)

Dounia il y a 3 ans

Nos derniers articles

La personne caractérielle : la reconnaître et comprendre son origine

Jamais je ne me suis décrite comme caractérielle. Par contre, je n’ai jamais eu de mal à associer ce mot à mon père. En vieillissant, j’ai peur de devenir comme lui, alors vais-je adopter le même comportement que lui ? D'ailleurs, comment peut-on définir la personne caractérielle ? Comment la reconnaître ? Quelles sont ses origines ? Autant de questions que je me suis posées et pour lesquelles j'ai trouvé mes réponses que je vais vous partager. Explications.

Je parle seul⋅e, c'est grave Docteur ? Pourquoi donc ?

Si vous avez lu ce titre à voix haute, alors cet article est fait pour vous ! Dans la rue, au travail ou encore chez vous, vous vous êtes déjà surprise à parler tout haut alors qu’il n’y avait personne d’autre que vous dans la pièce. Cela peut surprendre votre entourage ou provoquer en vous une sensation de gêne, mais pas de panique ! Personne ne s’est jamais fait interner pour avoir parlé toute seule. Il s’agit au contraire d’un comportement normal, et tenez-vous bien : positif ! Alors en quoi est-ce une bonne chose ? Comment se contrôler ? On vous explique tout.

12 leçons de vie que j'ai apprises au fil des années

L'autre jour, je fouillais dans le grenier, chez mes parents, je suis tombée sur les albums photos que ma mère remplissait avec une certaine frénésie. En les feuilletant, je suis inévitablement tombée sur l'ado mélancolique, colérique et acnéique que j'étais et j'ai soudain eu envie de me faire un gros câlin du genre "Retour vers le futur". Je détestais l'école, alors en me prenant dans les bras, je me serais sûrement dit "ne t'inquiète pas, la vie se chargera de t'apprendre tout un tas de leçons dont tu auras tout autant besoin. Et j'aurais glissé dans l'oreille de la moi du passé ces 12 leçons que la vie m'a apprises.

Est-ce grave de ne pas avoir de rêve dans la vie ?

J'ai acheté un journal intime. Un journal qui me donne des thèmes sur lesquels écrire. Ce journal m'a demandé de lui décrire le rêve de ma vie. Et là, page blanche. Impossible de trouver quoi écrire. J'avais quelques trucs qui me venaient : voyager, apprendre ça, travailler ici, mais rien que je ne trouvais assez grand, ni assez important pour être LE rêve de ma VIE. Cette histoire m'a inquiétée. Est-ce qu'il faut absolument avoir un rêve dans la vie ? Est-ce que c'est essentiel ? Et est-ce grave si on n'en a pas ? 🤔

Être humble : pourquoi l’humilité est une qualité précieuse ?

Je me suis toujours demandé si je faisais preuve d’humilité. Je trouve qu’il est difficile de dire en toute transparence si on est humble ou pas. J’ai l’impression que cela est contradictoire : si on l’affirme, c’est que quelque part, on n’est pas humble. 🤔 Alors comment définir l’humilité ? Pourquoi est-ce une qualité précieuse ? Comment faire la différence avec le manque de confiance en soi ? Explications.

Vivre sans se projeter : Est-ce que le Carpe Diem peut être nocif ?

Regardez-nous mi angoissées, mi blasées, mais pleines d'une profonde incertitude. À peine avions-nous envisagé une vie sans virus mortel que la guerre est venue toquer à la porte de nos voisins. Je ne sais pas vous, mais pour moi, impossible d'envisager quoi que ce soit. Je me sens forcée de vivre au jour le jour, d'avancer sans percevoir l'horizon, de ne pas pouvoir me projeter. Si cueillir le jour, sans se soucier du lendemain (le fameux Carpe Diem) peut avoir quelque chose de romanesque, pour un être humain, avancer sans savoir où il va est extrêmement perturbant.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube