Ce que l'arrivée d'un enfant fait à votre couple

Préparée, je ne l'étais pas, mais lucide, je l'étais. Je n'ai jamais pensé que mon couple pouvait demeurer le même après un enfant. C'était d'ailleurs un frein à mon désir d'enfant. Mais le tsunami a quand même eu lieu et notre premier enfant a tout bouleversé sur son passage, y compris le couple que nous étions... 👶 Mais vous savez quoi ? Se réinventer, ça a du bon !

Sommaire :

1 + 1 = 3

Pour un couple, accueillir son premier enfant c'est un passage brutal dans l'âge adulte et aussi une évolution qui prend des allures de crises tant elle chamboule tout sur son passage. ➡ Du couple conjugal, on devient un couple parental, mais sans devoir oublier le couple conjugal. Une délicate équation !

Mais qui es-tu devenu ?

Dès le début, c'est le choc. En tant que conjoint on se choisit, on s'aime tels que l'on est, mais tout à coup, un bébé arrive et on ne se reconnaît plus. Impossible d'anticiper la façon dont l'autre sera père ou mère, mais impossible aussi de savoir comment nous serons mère. Ces changements sont souvent inconscients, ils sont le reflet de notre relation avec nos parents, de la façon dont nous avons été enfants, etc. 💑 L'amour que l'on se porte va tout à coup devoir s'élargir pour intégrer la nouvelle version de notre conjoint.

Apprendre à jongler

Après tout, on peut se dire qu'évoluer, on le fait tout au long de sa vie et que c'est à ça que l'on reconnaît le véritable amour : à sa capacité de perdurer en dépit des évolutions de chacun. Cette nouvelle parentalité peut tout à fait rapprocher. Un bébé, c'est le climax d'une histoire de couple, alors on fait équipe. J'aime à croire que ça existe, mais un couple ce sont aussi des fragilités, quelques fuites dans les fondations que l’enfant et son besoin constant d'attention peuvent faire éclater au grand jour.

🥴 Il faut donc parvenir à jongler entre ses faiblesses, celles du couple et le manque de sommeil, l'angoisse, l'apprentissage de la parentalité. Tout ça a de quoi rendre dingue si on ne parvient pas à faire équipe. Sauf que faire équipe ce n'est pas une évidence pour tout le monde !

Et faire équipe

Au début, difficile d'être un binôme de feu face à un nouveau-né, surtout, par exemple, quand l'un retrouve la vie extérieure pendant que l'autre est en tête à tête avec le bébé. Deux réalités viennent s'affronter et peuvent créer des disputes, mais rien n'est immuable. En se parlant, franchement et le plus tôt possible, nombre de frustrations, incompréhensions, déceptions, peuvent disparaître. Il faut juste trouver le temps de se retrouver... les siestes de bébé, c'est pratique pour ça !

👉 La communication au sein du couple, déjà importante, devient capitale, avant même que l'enfant ne vienne au monde, afin d'anticiper le rôle de parents et les obstacles éventuels. Après, pour garder l'équipe soudée, on n'hésite pas à pratiquer la communication positive, à se féliciter l'un l'autre, mais aussi à se questionner, à rire de soi et à se réinventer, sans avoir peur en fuyant les pensées limitantes.

Nous, lui, et puis toi et moi

Même si la routine en couple a du bon, il est facile de se faire happer par le quotidien et c'est d'autant plus vrai quand un enfant arrive. On peut très vite s'oublier. Oublier de prendre du temps pour soi en tant que femme, mais oublier aussi de prendre du temps pour son couple. Pourtant, ces instants à deux sont très bénéfiques pour l'équilibre du couple, et je dirais même pour la survie du couple. Avec un bébé, le quotidien est très chargé, millimétré et laisse peu de place à la spontanéité. En se retrouvant à deux, ne serait-ce que quelques heures, on renoue avec nos émotions, avec un sentiment de liberté, avec plus de légèreté. 

Beaucoup de parents n'osent pas, surtout au début, confier leurs enfants pour s'échapper un moment, c'est pourtant un excellent moyen de mettre sur pause la charge mentale et de donner des chances de réussites à son couple. Alors osez ! Vous n'en serez pas des parents moins parfaits, bien au contraire ! En effet, les couples qui ne parviennent pas à maintenir une vie de couple après l'arrivée d'un enfant, sont souvent ceux qui se sont mis trop de pression pour être de bons parents. Ceux qui sont aussi parfois déçus de la façon dont leur conjoint est parent, mais il arrive aussi que le couple se fracasse parce qu'à l'arrivée d'un enfant le choc est tel que l'un des deux fuit ses responsabilités.

❤️ Rester main dans la main quand un bébé arrive est loin d'être une évidence, mais ce n'est pas forcément dévastateur. Il suffit parfois de prendre du recul et de se souvenir que l'enfant est le fruit de votre amour et non pas l'objet de votre engagement. Vous existiez ensemble avant lui !

L'avis du psy : apprendre ensemble

L'arrivée de bébé est un grand chamboulement, l'équilibre qui existait avant est perturbé. Chacun doit  de nouveau trouver sa place dans cette nouvelle organisation. Femme, mari, père, mère... Cela demande parfois du temps. On peut alors se sentir perdu et désemparé. Selon Sophie Cadalen, psychanalyste, les couples qui vivent le mieux ce changement sont ceux qui restent unis dans les difficultés : « Les couples qui ne le vivent pas, ce sont ceux qui s’amusent ensemble de leur perplexité, de leurs maladresses. Ils ne vont pas se retourner l’un contre l’autre. Par exemple au moment des premières fièvres bien souvent on ne sait pas comment faire : appeler un médecin ? Aller à l’hôpital ? Et bien oui, on apprend plutôt que de se dire : "Toi tu devrais savoir le gérer". » 👉 Si vous vivez mal l'arrivée de votre enfant, que votre couple en souffre, que personne ne parvient à trouver sa place, n'hésitez pas à contacter un psychologue.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 

#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Source : Ce que l'arrivée d'un premier enfant change dans un couple - Marie-Claire - la maison des maternelles 

Et puis détendez-vous parce que le parent parfait n'existe pas, et c'est tant mieux !

Et aussi :

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Les commentaires